Dans ma bibliothèque…

Les livres dans ma bibliotheque le blog de mathilde

J’adore parler de livres, mais les revues de bouquins sont éparpillées un peu partout sur le blog, malgré l’existence de tags comme Conseils de lecture.

Mon esprit rangeur est ravi : cette page intitulée Dans ma bibliothèque existe enfin, et récapitule les livres que j’ai lus ces dernières années et dont j’ai parlé sur le blog depuis 2012. Ce n’est pas toute ma bibliothèque, hélas, qui est présentée ici car elle est éparpillée aux 4 vents, dû en grande partie au changement de continent, mais en tout cas c’est une bonne partie des livres que je recommande.

C’est une question qu’on me pose souvent : parlais-tu anglais avant d’arriver aux Etats-Unis ? oui, mais je ne lisais quasiment jamais en anglais. J’avais lu les derniers Harry Potter au moment de leur sortie en anglais et j’avais des lectures imposées à l’université. Mais comme ça me demandait un effort trop grand, ce n’est pas quelque chose que je faisais régulièrement. Et puis je me disais qu’il y avait déjà tellement à lire en français, le plaisir était plus instantané. Tout a changé en arrivant à Boston en janvier 2012, je me suis dit qu’il était hors de question de lire en français – à l’époque, je devais juste rester 2 ans, et ça semblait la chose la plus naturelle à faire.

En 2012, j’ai trouvé un boulot dans une maison d’édition américaine – on faisait des projets éducatifs, pas le genre de bouquins que j’allais emporter chez moi ; j’ai demandé à ma collègue Hannah de me proposer une liste de classiques de littérature américaine – j’avais posté l’article ici.

Mais je n’ai pas commencé par lire ces livres classiques, j’ai commencé par des trucs faciles : Hunger Games a été mon compagnon pendant les premières semaines. La littérature YA, Young Adult, pour les ados en gros, est parfaite pour ça : l’histoire est suffisamment intéressante sans être super compliquée, le niveau de langue est relativement facile. Pour progresser, je listais aussi tous les nouveaux mots et expressions que je ne connaissais pas. Petit à petit, j’ai laissé tomber mon mini dictionnaire qui me suivait partout.

  • Mon propre book-club (RIP) : en juin 2012, j’ai organisé mon premier book club avec toutes les amies que j’avais rencontrées en 6 mois (en gros, juste 3 personnes, qui elles-mêmes avaient invitées leurs propres amies), il n’y avait aucun livre imposé à lire au préalable, l’idée était d’apporter le dernier livre qu’on avait lu et aimé, et d’en parler. Ce book club a eu une vie très courte : on s’est juste retrouvé une seule fois.
  • Le book club « Girls night in » : je vous ai déjà parlé de la newsletter Girls Night In qui organisait des book clubs en personne dans les grandes villes américaines ; je suis allée à quelques unes de leur rencontre, et j’ai beaucoup aimé cette expérience qui m’a, selon l’expression consacrée, sortie de ma zone de confort.
    J’adore parler de livres avec mes ami.e.s ou en recommander ici, mais en parler avec des inconnues, c’était une première. Et puis les Américaines en général ne sont pas timides et prennent la parole en public sans problème, pour défendre, ou ne serait-ce que présenter leur opinion. Je ne suis pas timide, mais j’ai tout de même été surprise par les débats : quand j’y suis allée la première fois, je pensais qu’on allait parler de l’écriture même, mais en fait on a surtout parlé des idées ! Hélas, ce book club n’existe plus, mais j’ai eu le temps d’y rencontrer une super personne, maintenant copine.

Est-ce que je crois qu’un livre est intrinsèquement bon ? Non. Enfin, parfois oui ! Je me dis plus que c’est une rencontre. Je présente ici une sélection de livres qui m’ont plu, à un moment donné. J’avoue que quand on me recommande un truc et que je trouve ça super naze, quelque chose se brise au fond de moi et je me dis Right, we can’t really be friends. Si vous me jugez par ce que je lis, je considère donc que c’est just fair. 

Dans ces dernières années, je me suis efforcée d’étendre mon horizon dans le choix des auteurs et autrices : ayant grandi et été éduquée en France où j’ai étudié majoritairement des auteurs hommes (et sans même se poser la question), aux Etats-Unis j’ai vite été confronté aux questions de genre, orientation sexuelle, couleur de peau : qui on lit est presque aussi important de ce qu’on lit. C’est arrivé très tôt avec ma toute première collègue Hannah qui me disait avoir des listes d’auteur Natif-Américain ou autres. J’étais très surprise au départ. Petit à petit je me suis mouillée à faire plus attention à cet aspect et j’ai fait l’effort conscient de lire plus de femmes, plus de personnes de couleurs ou de personnes d’une orientation sexuelle différente de la mienne.

Les liens pour acheter les livres emmènent vers des liens Amazon sur lesquels je touche une commission si vous les achetez de cette façon. Ils sont aussi je l’espère disponibles dans votre librairie préférée. Si vous êtes à Boston, j’ai écrit un article sur les meilleurs librairies de la ville.

Dans ma bibliothèque

Trick mirro jia tolentino le blog de mathilde

Trick Mirror, Jia Tolentino

C’est tout simplement brillant, sur la société actuelle et ses contradictions. J’ai particulièrement aimé l’essai sur l’optimisation. De loin ma lecture préférée en 2019, j’en parle brièvement dans mon récap de l’année

Shrill book 2019
Shrill, Lindy West

Un très bon essai sur le féminisme en 18 parties, ça parle d’avortement, être grosse, de Me Too, etc. Pour une Revue plus détaillée, je vous recommande l’article que j’ai écrit sur Shrill en avril 2019

David sedaris calypso le blog de mathilde 1
Calypso, David Sedaris

Ah, David Sedaris. Rien que d’imaginer lire n’importe lequel de ces écrits, et je sais que je vais passer un bon moment à sourire (voire rire à gorge déployée) de ses petits et grands malheurs et de ses fines observations sur le monde qui l’entoure. J’en parle dans cette revue publiée pendant l’été 2018 et je parle de lui de temps en temps sur le blog ou les réseaux sociaux quand il publie un nouvel article

Educated book Tara Westover
Educated, Tara Westover

C’est l’un de mes livres favoris de 2018 : l’autobiographie d’une jeune fille qui n’est pas allée à l’école avant ses 17 ans qui parle donc d’éducation au sens large, de l’obscurantisme religieux et des Etats-Unis en général

Michelle obama livre le blog de mathilde
Becoming, Michelle Obama

J’ai lu les Mémoires de Michelle Obama dès leur sortie, en novembre 2018, j’en parle dans cet article, j’ai beaucoup aimé son parcours et la recherche de sa voie professionnelle. Bien sûr, les chapitres sur sa vie à la Maison Blanche sont aussi passionnants. Une très belle autobiographie de cette figure contemporaine incontournable

Wild cheryl strayed le blog de mathilde
Wild, Cheryl Strayed

C’est plus l’histoire qui m’a beaucoup marquée que vraiment le style de son autrice : une jeune femme complètement paumée dans sa vie part randonner sur 3000 km sans aucune préparation et finit par « se trouver » (rien de plus américain). J’y pense à chaque fois que je marche dans la nature, et j’en parle d’ailleurs dans cet article sur les plus beaux chemins de randonnée aux Etats-Unis

Anthony bourdain le blog de mathilde
Kitchen Confidential, Anthony Bourdain

J’ai lu cette collection d’essais autobiographiques après la mort du célèbre chef et animateur de la très chouette série culinaire autour du monde : Parts Unknown. Anthony Bourdain n’est pas très connu en France, alors qu’en Amérique du Nord, il était une véritable star. Son livre est top pour quiconque aime la bonne bouffe et les restos. J’en ai parlé dans cet article paru pendant l’été 2018

Am I there yet
Am I There Yet,
Mari Andrew

L’autobiographie en illustrations de la jeune Mari. J’aime sa fraîcheur, sa mignonnerie et sa vulnérabilité. La revue plus détaillée a été publiée en mai 2018

this will be my undoing morgan jerkins
This will be my undoing,
Morgan Jerkins

Un véritable coup de poing ! Morgan Jerkins écrit sur le fait d’être une femme noire féministe aux Etats-Unis aujourd’hui. J’en parle dans cet article de février 2018 aux côtés de Roxane Gay qui évoque entre autre dans Hunger tout le problème de la grossophobie.

Graciela iturbide 1
The Life of Graciela Iturbide, Isabel Quintero et Zeke Pena

J’ai découvert cette artiste mexicaine au Museum of Fine Arts de Boston début 2019 et j’ai été séduite par ce roman biographique graphique (on peut dire ça ?), dont je parle dans cet article publié en mars 2019

Prairie Fires, biographie Laura Ingalls Wilder
Prairie Fires, Caroline Fraser

L’autobiographie de Laura Ingalls, oui oui, celle de la Petite Maison dans la Prairie. C’est à lire pour comprendre les migrations des pionniers. J’en parle plus en détails dans cette revue d’avril 2018

Tina fey bossy pants

 

Bossypants, Tina Fey

J’ai une tendresse particulière pour ce livre et l’article de blog qui l’accompagne, publié en janvier 2012, soit vraiment aux tous débuts du blog : J’ai aimé Bossy Pants de Tina Fey. Le livre ne ravira sans doute que les fans de l’actrice/autrice de séries.

Livre de garance dore le blog de mathilde

Love, Style, Life
Garance Doré

Un livre sur la mode, l’amour et la vie, comme le titre le résume. M’en fous des détracteurs de la célèbre blogueuse Garance Doré, je l’aime depuis bien longtemps pour sa franchise et sa vulnérabilité. J’ai aimé le livre de Garance Doré (et je l’ai rencontrée par la même occasion)

Brain on fire le blog de mathilde

Brain on Fire
Susannah Cahalan

Le récit autobiographique haletante d’une jeune femme dont le cerveau se met à déconner… sans qu’on puisse comprendre pourquoi. J’en ai parlé dans cet article publié en septembre 2015 (et lu en road trip au Texas, ce qui n’a rien à voir avec le sujet)

 

The definitive guide to self care

The More or Less Definitive Guide to Self-Care
Anna Borges

C’est sans doute le mot de l’année ou en tout cas du moment : self-care. Anna le décline alphabétiquement sous toutes ses formes. Je pensais que j’en avais parlé en début d’année sur le blog, mais je n’ai pas retrouvé l’article !

Eating animals le blog de mathilde

Eating Animals
Jonathan Safran Foer

L’un des premiers livres lus en anglais aux Etats-Unis et dont j’ai parlé sur le blog en avril 2012 Dois-je devenir végétarienne ? Bien sûr, une lecture très importante dans notre monde actuel, traduit en français par Faut-il manger les animaux ?

Monday morning boston le blog de mathilde 6 1
We are the Weather,
Jonathan Safran Foer

Je l’ai lu à l’automne 2019, évoqué sur le blog en novembre 2019, l’auteur en remet une couche sur la nécessité d’arrêter de manger de la viande pour sauver la planète.

Evicted dans ma bibliotheque le blog de mathilde 1
Evicted, de Matthew Desmond

Ce livre est absolument génial, même si elle parle de terrible : la pauvreté aux Etats-Unis par le biais des évictions. C’est une de mes lectures favorites en 2018, j’en parle plus ici.

 White fragility

White Fragility, Robin Diangelo

Toute personne blanche devrait lire ce livre : il évoque la difficulté de parler du racisme. C’est d’autant plus capital à lire en vivant aux Etats-Unis où il est question constamment de ce sujet. J’en parle ici, lu pendant l’été 2018

Deep work

Deep Work, Cal Newport

J’en parle dans cet article publié en janvier 2020 : c’est un livre qui s’adresse à quiconque veut travailler sur sa concentration et sa productivité sur des projets intellectuels.

Essentialism

Essentialism, Greg McKeown

Comment revenir vraiment à l’essentiel dans sa vie ? L’auteur pose cette question d’abord dans le travail, mais étend sa philosophie à tout. J’en parle plus longuement dans cette revue de début d’année, publiée en janvier 2020

Good habits

Good Habits, Bad Habits,
Wendy Wood

Un livre de psychologie sur changer ses habitudes de façon durable. La thèse de l’autrice ? Ca n’a rien à voir avec la volonté. J’en parle dans cette revue publiée en janvier 2020

Digital minimalism
Digital Minimalism, Cal Newport

Encore un livre sur la concentration, mais cette fois qui s’attaque spécifiquement à réduire l’usage d’Internet dans tous ses états au strict nécessaire. J’en parle longuement dans l’article comment réussir sa detox numérique publié en octobre 2019.

Howard zinn histoire des etats unis
A People’s History of the United States
Howard Zinn

En français, c’est Une histoire populaire des Etats-Unis de 1492 à nos jours, et ça commence donc par Christophe Colomb. J’ai lu ce livre à mon arrivée aux Etats-Unis et je le recommande à quiconque est intéressée par l’histoire de ce pays. J’en parle plus longutement dans cette revue, publiée sur le blog en mars 2013

American indians in us history le blog de mathilde
American Indians in US History
Roger L. Nichols

J’ai longtemps cherché une histoire des Indiens d’Amérique, et j’ai trouvé ce livre dans un musée à Mesa Verde. A vrai dire, j’ai plus appris en visitant des sites Indiens dans l’ouest américain et dans les musées de Washington que dans les livres, mais celui-ci est une bonne base.

The witches le blog de mathilde
The Witches, Stacy Schiff

J’ai lu ce livre sur les sorcières de Salem en préparant mon tour guidé sur Halloween. C’est un très bon bouquin, documenté, riche et qui déboulonne certaines vieilles théories sur cet épisode de 1692.

Harriet tubman livre le blog de mathilde 3
She Came To Slay
The Life and Times of Harriet Tubman
Erica Armstrong Dunbar

Une biographie passionnante d’Harriet Tubman, héroïne américaine à la vie extraordinaire.

Je vous invite à lire l’article écrit en février 2020 à ce sujet.

 

No plot no problem livre sur l ecriture le blog de mathilde 2

No Plot ? No problem ! Chris Baty

J’ai utilisé ce manuel d’écriture lors de mon tout premier Nanowrimo, l’écriture d’un roman de 50 000 mots en 30 jours, en novembre. J’en parle plus longuement dans cet article de 2017.

Bird by bird anne lamott le blog de mathilde

Bird by bird, Anne Lamott

Je ne mettrai pas plus de livres sur l’écriture car selon le bon conseil d’Anne Lamott, ça ne sert à rien de trop lire sur la technique, il faut surtout se lancer. J’en ai parlé plus longuement dans cet article sur la créativité publié en avril 2017. 

Stephen king on writing le blog de mathilde

On writing, Stephen King

J’ai adoré ce bouquin en deux parties : l’autobiographie de Stephen King, et la deuxième partie sur ses conseils pour écrire. Il a tellement écrit qu’on va l’écouter tout de même !

A little life les livres dans ma bibliotheque le blog de mathilde
A Little Life
Hanya Yanagihara

4 amis à New York, leur vie sentimentale et professionnelle. On suit en particulier Jude, le plus mystérieux d’entre eux. De loin, mon livre préféré de ces dernières années, lu en 2018. En français : Une vie comme les autres

Pachinko Min Jin Lee
Pachinko
Min Jin Lee

Une saga familiale où l’on suit sur plusieurs générations des Coréens qui vivent au Japon. J’en parle dans cet article en janvier 2018, c’est aussi l’un de mes livres préférés de ces dernières années

Magpie murders les livres dans ma bibliotheque le blog de mathilde
Magpie Murders
Anthony Horowitz

Un roman policier amusant et malin lu pendant l’été 2018. Traduit Comptine mortelle en français

An american marriage
An American Marriage
Tayari Jones

Un roman émouvant sur un couple dont la vie est brisée suite à une erreur judiciaire. Lire la revue publiée en octobre 2018. Il a été traduit en français, Un mariage américain, publié en août 2019

The translator book 2019
The Translator
Leila Aboulela

Un roman par une autrice soudanaise qui vit en Ecosse, publié en 2006 mais que je n’ai lu qu’en 2019, c’est d’ailleurs parmi mes lectures préférées de 2019. Ca parle d’immigration, d’adaptation à un autre pays, et de relations amoureuses entre deux personnes de cultures différentes.

The immortalists book 2019
The Immortalists
Chloe Benjamin

Que feriez vous si vous saviez la date de votre mort, annoncée par une voyante ? Une saga familiale touchante, et c’est parmi mes lectures préférées de 2019. Il a paru en français tout simplement sous le titre Les Immortalistes.

Nickel boys book 2019
The Nickel Boys
Colson Whitehead

J’avais beaucoup aimé Underground Railroad du même auteur, j’étais contente de lire son nouveau roman même si l’histoire s’annonçait terrible : on suit un jeune homme accusé injustement d’un crime qu’il n’a pas commis. Il est envoyé dans une école spéciale qui s’avère être plus un camp de redressement qu’un lieu d’éducation. C’est basé sur une histoire vraie. Ce livre figure aussi parmi mes lectures préférées de 2019. Sa parution en France est prévue pour l’été 2020.

The female persuasion book 2019
The Female Persuasion
Meg Wolitzer

Un roman dont les pages se tournent toutes seules… on suit un groupe d’amies à la fac et leur entrée dans la vie professionnelle. Ca parle d’amitié, de féminisme, de recherche de soi. Encore un livre qui figure parmi mes lectures préférées de 2019. La persuasion des femmes, paru en juin 2019 en France.

The power naomi alderman
The Power
Naomi Alderman

C’est un roman dystopique passionnant dans un monde qui ressemble au nôtre dans lequel les femmes développent un nouveau pouvoir, une sorte de courant électrique. Pas de la grande littérature, mais une idée intéressante. J’en ai parlé dans ce Monday Morning en septembre 2018. Il est publié en France sous le titre Le Pouvoir.

We are water wally lamb le blog de mathilde

We are Water
Wally Lamb

J’avais beaucoup aimé ce roman recommandé par une amie, mais en préparant ce récap, je ne me souvenais plus de rien ! J’ai relu l’article que j’avais écrit sur le livre en janvier 2016, dans lequel je dis que le sujet est « la vie », de façon super vague… Je pense que ce que j’aime dans ce genre de romans, c’est la capacité de l’auteur à nous emmener dans une histoire apparemment banale et contemporaine, et, par des observations fines des sentiments et du quotidien, nous révéler une nouvelle facette du monde qui nous entoure. Ce roman a été traduit en français par Nous sommes l’eau.

A woman is no man a novel by etaf rum le blog de mathilde

A Woman is No Man
Etaf Rum

Un titre choquant pour une histoire tragique : celle d’une femme immigrée palestinienne à New York qui essaie de sortir de son rôle assignée à la vie domestique. C’est un roman vraiment émouvant, que j’avais lu à l’occasion d’un book club à Boston. C’est sorti en France en janvier 2020 sous le titre moins percutant du Silence d’Isra.

Redeployment phil kay le blog de mathilde 2

Redeployment
Phil Klay

Je ne sais plus vraiment ce qui m’a attiré dans ce recueil de nouvelles, car à première vue, les histoires militaires ne sont pas vraiment mon truc, et pourtant j’ai aimé ce livre sur la vie de soldats américains en Irak et en Afghanistan. Il n’a pas été traduit en français.

Very nice
Very Nice
Marcy Dermansky

Un livre de mon book club, lu et revu sur le blog en août 2019, que j’ai trouvé vraiment sympa (c’est le titre d’ailleurs) : c’est LE livre de plage parfait sur un triangle amoureux. Hélas, au moment où je rédige cet article, il n’a toujours pas été traduit en français.

The wall dans ma bibliotheque le blog de mathilde
The Wall
Marlen Haushofer

Les recommandations se suivent mais ne se ressemblent pas… J’ai lu ce livre suite en mars 2019 suite à la recommandation de l’autrice de BD Diglee et, comme elle, cette lecture sombre m’a beaucoup enthousiasmée. Une femme se réveille un matin seule avec ses animaux dans un chalet des Alpes, qui, en une nuit, se voit entouré d’un mur invisible qu’elle ne peut pas traverser. Un récit de survie étrange et philosophique.

Elena ferrante my brilliant friend 1
My brillant Friend
Elena Ferrante

Dois-je vraiment présenter ces livres ? J’avoue les avoir lus après tout le monde, c’est un épisode du podcast The Cut qui m’a convaincue, et il m’a suffi d’une entorse à la cheville suffisamment handicapante pour me bloquer dans mon canapé : j’y ai dévoré les 4 livres sur l’amitié entre 2 femmes, à travers le tumulte de Naples. J’en parle plus longuement dans cet article de janvier 2019

Tana french the witch elm
The Witch Elm
Tana French

Un thriller captivant qui se passe en Irlande et dont la lecture m’avait complètement emballée, j’en ai parlé par ici en décembre 2018 Depuis, j’ai essayé de relire un autre roman de Tana French, mais sans le même enthousiasme. Je n’ai pas vu la traduction en français de ce roman, mais d’autres d’elle ont paru en France.

sue monk kidd invention des ailes
The Invention of Wings
Sue Monk Kidd

Quel bon souvenir que cette lecture pourtant au sujet difficile ! J’avais été transportée par ce récit de vie de deux femmes, l’une esclave de l’autre (ça semble incroyable rien qu’en l’écrivant), dans le Charleston du début du 19è siècle. J’en parle plus longuement dans cet article. Le livre a été traduit en français, L’invention des ailes.

The last runaway
The Last Runaway
Tracy Chevallier

Je n’ai pas adoré ce livre mais l’histoire m’a captivée et je le recommande volontiers, j’en ai parlé dans cet article d’octobre 2015. Une jeune Quaker débarque aux Etats-Unis au milieu du 19è siècle et se retrouve dans une ferme de l’Ohio. Elle va devenir malgré elle une alliée des esclaves en fuite vers le Nord.

Anita diamant the boston girl
The Boston Girl
Anita Diamant

Le titre m’a attiré, j’ai bien aimé le côté historique et promenade dans un Boston du passé mais… sans plus. Vous pouvez lire ma revue dans cet article

On Beauty
On beauty
Zadie Smith

On suit les membres d’une famille afro-américaine dans une banlieue huppée de Boston. Qu’est-ce que ça veut dire être Noir, qu’est-ce que ça implique politiquement (= est-il interdit d’être conservateur ?) Les personnages sont attachants, et c’est divinement bien écrit. Lire ma revue dans le Best of 2017.

The House of Mirth
The House of Mirth
Edith Wharton

Encore un livre de mon Best of 2017, j’ai beaucoup aimé ce classique de la littérature américaine sur une jeune femme de la haute société new yorkaise qui refuse le mariage.

Dracula

Dracula
Bram Stoker

Sur les conseils de ma chère amie prof d’anglais à Lille, j’ai lu ce classique de la littérature, et ça m’a beaucoup surprise ! Si vous voulez connaître la vraie histoire du Comte Dracula. J’en ai parlé plus dans le Best of 2017

The Goldfinch

The Goldfinch
Donna Tartt

Je continue sur le Best of 2017, avec ce gros bouquin récemment adapté en film. J’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire mais ensuite j’étais complètement captivée par l’histoire de ce jeune garçon qui se retrouve en possession d’un petit tableau lors de circonstances tragiques.

The Son Philipp Meyer
The Son
Philip Meyer

Une saga sur une famille texane, la violence du mythe américain… un très beau roman que j’avais revu dans mon best of 2017

Behold the dreamers

Behold the Dreamers
Imbolo Mbue

Un livre sur le rêve américain (spoiler alert : c’est juste un rêve), j’en parle plus longuement dans ma revue du Best of 2017.

Call me by your name
Call me by your name
André Aciman

Grosse claque émotionnelle que ce magnifique roman d’André Aciman sur l’amour entre deux hommes lors d’un été italien. J’en parle plus longuement dans mon Best of 2017

The Girls

The Girls
Emma Cline

Un roman intrigant sur une jeune femme qui se fait embrigadée dans une secte en Californie à la fin des années 60, et se retrouve au coeur du gang de Charles Manson. C’est aussi un des romans de mon Best of 2017

homegoing livre Yaa Gyasi
Homegoing
Yaa Gyasi

Un roman au grand souffle qui emmène le lecteur depuis l’Afrique de l’ouest au 18è siècle jusqu’à l’Amérique de nos jours. En trame de fond, le trauma familial et générationel. J’en ai parlé plus longuement dans une revue de septembre 2017

Commonwealth ann patchett le blog de mathilde
Commonwealth
Ann Patchett

Un roman sur les relations humaines (je sais, c’est vague). J’en parle plus dans la revue de septembre 2017

Confessions of frannie langton
The Confessions of Frannie Langton
Sara Collins

C’est un roman qui faisait partie de mon Book Club, et je n’ai pas adoré sa lecture… j’ai changé mon avis, par contre, en discutant avec d’autres femmes : ça m’a apporté un nouvel éclairage. On suit le parcours d’une femme accusée du meurtre de sa maitresse dans le Londres sombre du 19è siècle. J’en ai parlé dans cet article d’août 2019

Rules for visiting 1
Rules for visiting
Jessica Francis Kane

Une lecture de l’été 2019 ; je le mets dans cette liste mais je n’ai pas adoré ce livre qui partait d’une bonne idée : suite à un trauma, May essaie de reformer des liens d’amitiés pour redonner du sens à sa vie et rend visite à quelques anciennes amies, établissant alors des règles pour rendre visite (c’est le titre)

Americanah le blog de mathilde
Americanah
Chimananda Ngozi Adichie

On ne présente plus ce roman magique lu en 2018 (mais je n’ai pas écrit d’article sur le sujet) sur l’histoire d’une femme nigérienne qui vient faire ses études aux Etats-Unis.

Never let me go kazuo ishiguro le blog de mathilde

Never Let Me Go
Kazuo Ishiguro

Quand cet auteur anglais a reçu le Prix Nobel de littérature en 2017, ses livres ont été mis en avant en librairie, et je me suis plongée dans les deux plus connus : The Remains of the day (l’histoire d’un majordome qui vit ses derniers moments dans une grande maison de la campagne anglaise) et Never Let Me Go, un récit bouleversant sur une réalité alternative où des jeunes adolescents vivent reclus dans un établissement particulier.

Great gatsby le blog de mathilde

The Great Gatsby
F. Scott Fitzgerald

Un classique de la littérature américaine, souvent cité, j’ai eu envie de le lire assez tôt en arrivant aux Etats-Unis. On suit Gatsby et ses fêtes sompteuses, ses amours et celles de ses amis.

The ukrainian and russian notebooks
The Ukrainian and Russian Notebooks
Igort

Une bande dessinée italienne terrifiante en 2 parties sur la famine en Ukraine dans les années 30 et la guerre au Kosovo dans les années 2000. J’en ai parlé dans cet article de 2016 en compagnie de 3 autres BD.

Courtney sullivan
Commencement & Maine
Courtney Sullivan

J’ai longtemps recommandé les livres de cet autrice rencontrée lors d’une lecture publique à Cambridge il y a quelques années. Maine est un roman sur des femmes de plusieurs générations, et Commencement sur 4 amies d’université et leur début de vie professionnelle. J’en parle plus dans cet article

The circle book club blog de mathilde

The Circle
Dave Eggers

Un roman d’anticipation sur l’omniprésence des réseaux sociaux (qui ne semble presque plus tant d’anticipation) dont j’ai parlé dans cet article sur les lectures d’été 2018

The love affaires of nathaniel le blog de mathilde
The Love Affairs of Nathaniel P.
Adelle Waldman

Un roman facile à lire et plaisant sur un auteur new yorkais qui vient de vendre son premier bouquin, et qui passe de relation amoureuse en relation amoureuse. Qu’est-ce qui fait qu’on tombe amoureux, qu’est-ce qui fait qu’on reste ou pas avec quelqu’un ? J’en parle plus dans cet article sur les lectures d’été

livre celeste ng
Everything I Never Told You
Celeste Ng

Un thriller sur la mort inexplicable d’une jeune femme, qui secoue toute la communauté. J’en parle dans cette revue de mai 2016

skinny dip - Carl Hiaasen
Skinny Dip
Carl Hiassen

En 2013, un an après être arrivée aux Etats-Unis, je commençais enfin à trouver ça plaisant et plus facile de lire en anglais. J’avais ri en lisant ce livre de Carl Hiaasen trouvé à l’aéroport : un couple fête son anniversaire de mariage en croisière dans les Caraïbes mais le mari balance sa femme par dessus bord. Manque de chance pour lui, sa femme s’en sort. J’en ai parlé plus longuement dans cet article

Where'd you go Bernadette, de Maria Semple

Where’d You Go, Bernadette
Maria Semple

Encore un livre de l’été 2013, qui a été récemment adapté au cinéma. J’avais bien aimé sa forme originale, le livre n’est composé que de notes, posts-it, emails, collectés par une jeune fille qui recherche sa mère, Bernadette, qui a disparu.

The Expats, Chris Palvone
The Expats
Chris Pavone

Le titre m’a attiré, le livre est une histoire d’espionnage, facile à lire, et encore plus facile à oublier. L’article récap est à lire ici

Gillian Flynn - Sharp Objects
Sharp Objects
Gillian Flynn

J’avais beaucoup aimé ce livre adapté en série sur HBO (et la série est vraiment géniale, l’ambiance du Sud des Etats-Unis, les actrices sont top). Gillian Flynn est une autrice de thriller talentueuse, surtout connue pour Gone Girl. Celui-ci vaut le coup aussi. J’en parle dans cet article

Ebook Boston le nez en l'air

Mon ebook ! La première version est sortie au printemps 2016. Il a été conceptualisé, réalisé et commercialisé by yours truly, avec l’aide de Cécile Cazanova à la direction artistique. J’en ai parlé au salon du livre de Boston en octobre 2016

Guides de voyage Michelin

 

Food trotter
L’article sera mis à jour au fil des nouveaux livres présentés sur le blog.
Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise Boston le nez en l'air. Je suis aussi auteure de nombreux guides de voyages, de livres de yoga et de jeux chez des éditeurs français. Suivez-moi sur Instagram, Facebook ou Pinterest.

22 réflexions au sujet de “Dans ma bibliothèque…

  1. Tip Top cet article ! Je viens de terminer ‘Becoming’ en partie sur tes recommandations (impossible de passer à côté lorsque l’on habite aux US anyway) et j’avais lu précédemment ‘Educated’ après avoir lu l’article où tu en parles. Ce livre m’avait beaucoup touchée. Merci Mathilde, tu me fais gagner un temps fou à la bibliothèque et aussi découvrir des livres sur lesquels je ne me serait sans doute pas arrêtée !
    La qualité esthétique de tes photos rend toujours tes articles agréables à lire et à regarder, même lorsqu’il s’agit de ‘banales’ couvertures de livres (jolies plantes vertes, wahou le jaune aux ongles, ça pep’s!)

    • Cool si ces 2 recommandations t’ont plu !
      Merci pour les compliments sur le visuel, c’est un truc appris dans un de mes précédents métiers

  2. Merci pour cet article, j’ai souvent aimé tes conseils de livres. Je note les nouveaux sur ma liste.
    J’ai aussi beaucoup aimé Le Fils de Meyer, j’ai vu la première saison de son adaptation en série. Ca vaut vraiment le coup, les acteurs sont bons et c’est vraiment fidèle à l’ambiance du livre

  3. Merci pour cet article qui donne tellement envie ! Tu résumes à perfection ces livres 🙂

  4. MEILLEUR ARTICLE EVER. Ou presque. Merci merci merci. Je crois que j’ai lu déjà une petite dizaine de livres grâce à toi et ce ne sont que des livres que j’ai adoré (A little life, Educated…). MERCI MERCI MERCI (yeux qui clignotent) !!!

    • Merci Camille ! Ca me fait super plaisir. Educated et A little life, c’était à mon avis vraiment les meilleurs, j’espère que tu trouveras d’autres choses super dans le lot.

  5. Super ! Excellente idée que ce récapitulatif ! Je te suis depuis longtemps et j’ai toujours aimé tes conseils de lecture car ils me donnent de l’inspiration pour mes prochaines lectures. Néanmoins, en lisant cet article, je me suis rendue compte que j’en avais manqué qquns !!😂

    • Merci Pernelle, moi aussi je me suis rappelée pas mal de livres oubliés depuis toutes ces années… il y en a des vraiment bons dans ceux du début (je pense à l’Invention des ailes par exemple)

  6. Genial! Merci pour ce récapitulatif! Me voilà entrain de réserver une série de livres à la biblio 😉! Et surtout cette liste me rappelle que j’ai déjà suivi bcp de tes recommandations (je viens de finir eating animals »).
    Bon dimanche!

  7. Ça c’est de l’article-récap ! Merci, ça a dû te prendre du temps… Je vais le garder pour y revenir régulièrement car je n’ai presque rien lu de ta liste… Et bravo pour le bel effort de mise en scène des livres : le masking tape, comme c’est pratique 😉

    • Merci Noémie, ça m’a pris un temps fou, j’ai avancé petit à petit, et je suis contente qu’il existe enfin !
      Reviens me dire ce que tu as pensé des lectures !

  8. Merci pour cet article très complet. Je suis tellement d’accord avec toi sur l’aspect lire en anglais, lorsque nous avons déménagé au Canada je me suis dit que c’était l’occasion de lire en anglais. Puis aussi, il est quand meme pas super simple de trouver des bouquins français.
    J’ai beaucoup aimé lire en anglais et je continue c’est indéniablement un aspect qui m’a fait beaucoup progresser. Par contre, je tournais un peu en rond niveau lecture, j’aime les histoires de famille mais au bout de 3 ans j’étais un peu lassée. Je suis rentrée vivre en france et je suis contente de retrouver nos librairies. Par contre, je te rejoins sur les lectures activistes comme je les appelle, je trouve qu’aux US elles sont bien plus nombreuses qu’en France (ou peut-être seulement parce que l’on en parle plus) I don’t know (en italique :D)
    Côté revue, grâce à toi, je me suis abonnée au New yorker, je lis beaucoup de presse américaine via RSS !
    Je lis actuellement le dernier Donata Carrisi, je suis une grande amatrice de polar !
    Bon weekend 🙂
    Jessica

    • Hello Jessica. Merci pour ton message, sincèrement.
      J’ai lu pas mal d’histoires de famille pendant tout un moment, et j’ai voulu changer, je me suis lassée aussi avec le temps.
      Bonne fin de semaine !

  9. Bonjour Mathilde! Merci pour toutes ces supers idées! Ta liste me donne envie d, en relire certains et de m’en procurer d’autres (The Son ou encore The House of Myrth). Pour les amateurs de cowboys et grands espaces, Larry McMurtry et sa série Lonesone Dove est géniale. Il y a aussi ce recueil de nouvelles que j’ai découvert cette année Come and See West de Maxim Loskutoff, percutant et révélateur d’un certain esprit/ mythe américain mais d’aujourd’hui. Encore merci

  10. Merci pour toutes ces idées !
    Je vous recommande aussi James A. Michener, j’avais adoré Chesapeake, et beaucoup aimé Texas, Space et Centennials.
    Et bien sûr Helen Hanff pour « 84 Charring cross road » !

  11. Merci pour cette précieuse liste qui me donne plein d’envies de lecture. Educated est déjà sur ma pile, et Evicted et Trick mirror éveillent ma curiosité. J’ai beaucoup aimé aussi Sharp objects, The Female Persuasion, et le livre d’Howard Zinn. Je viens de terminer H for Hawk que je te recommande. Je partage ta conception des livres comme des rencontres : certains vont résonner parce qu’on les lit au bon moment.

    • Merci Victoria pour ton message, j’espère que les 3 livres mentionnés te plairont. Evicted est une lecture difficile, mais nécessaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.