Monday Morning #93 Busy Philipps dans le train Boston-new York

Busy philipps train

Je me suis mise à suivre l’actrice Busy Philipps il y a quelques mois sur Instagram en lisant quelque part que c’était LA célébrité – en tant que « early user » – qui avait défini la façon de faire des Stories sur Instagram.

Je l’ai suivie en vacances à Hawaï, je la regarde régulièrement faire son sport à L.A. dans une nouvelle formule super tendance avec des trampolines, elle parle de ses enfants, regarde Friends, pleure, rit, fait le Whole30.

Il y a quelque chose d’assez con à se retrouver à regarder des stories Instagram : j’en consomme parfois sans prêter une attention particulière, plein à la suite, avant de me rendre compte que je viens de gaspiller 45 minutes de temps.

Il y a quelque chose d’encore plus con à regarder des stories de célébrités sur Instagram : on a l’illusion de suivre leur quotidien, d’être proches, d’être amies presque (!!!! > points d’exclamation de sur-enthousiasme)

Mais qu’importe : Busy est sympa, Busy fait plein de trucs. Je ne suis pas tout ce qu’elle fait religieusement, loin de là, mais quand je veux une petite pause de divertissement, je vais regarder ce qui se passe sur son compte.

L’actrice a déclaré avoir commencé à poster des stories sur Instagram car elle était entre deux jobs. Comme on ne lui proposait rien d’intéressant, dans un élan très à l’américaine, elle a créé sa propre opportunité : elle passerait son temps à se filmer, devenant la protagoniste principale de sa propre sitcom.

Et on peut dire que 2 ans plus tard, ça a plutôt bien marché pour elle : elle a déclaré gagner plus d’argent en pub via Instagram que par son job d’actrice, elle a décroché un book deal pour écrire ses Mémoires, This will only hurt a little*, et elle se lance dans un talk show dans quelques jours, qui portera son nom.

J’avais envie de la soutenir en achetant son livre et de la rencontrer (au milieu de centaines d’autres personnes, je ne me faisais pas d’illusion). Elle s’est lancée dans un “book tour” et passait par Boston, le vendredi 19 octobre en début de soirée. Quand j’ai demandé autour de moi qui voulait m’accompagner, on me demandait d’abord “qui ça ? Busy Philipps ?” suivi souvent d’un regard flou dans le vague qui disait tout simplement : nope, non merci.

J’ai acheté mon billet pour voir Busy, en solo.

Le jour J, la salle est pleine. A côté de moi, une mère et sa fille, et de l’autre côté, un groupe de copines. Il y a des nanas seules, comme moi, je les reconnais car elles feuillettent le livre – l’achat d’un billet inclut un exemplaire. Ça scrolle, ça papote dans tous les sens.

Busy arrive un peu après 19h30, la salle applaudit à tout rompres, je n’arrive pas bien à m’expliquer pourquoi je suis là. Après tout, j’ai bien aimé Busy Philipps dans la série Freaks and Geeks (même si mon personnage préféré était Bill), je n’étais pas une fan de Dawson ni de Cougar Town, je sais qu’elle a joué dedans. Mais est-ce qu’elle a vraiment des choses à dire ? Est-ce que je ne suis pas en plein dans l’admiration d’une Célébrité for no reason ? Chuuut, ça commence.

C’est son mari qui était le modérateur ce soir-là, Marc Silverstein, un scénariste. Ils ont discuté de la réception du livre – notamment du fait qu’elle ne s’attendait pas qu’on le réduise à quelques titres racoleurs dès qu’elle mentionnait une autre célébrité d’Hollywood. Elle a parlé d’elle et d’écriture : qu’est-ce que ça veut dire de raconter son histoire ? Comment elle s’est replongée dans ses souvenirs, comment elle avait osé parler de certaines choses très personnelles – elle s’est fait violée ado – et comment le dire pouvait aider d’autres personnes. Il y a eu quelques questions du public, des questions plus légères, quel costume elle prévoyait pour Halloween, quels étaient ses endroits préférés à Boston (elle a tourné le film I feel pretty ici il y a quelques années).

J’ai lu son livre dans le train pour New York ; j’avoue, j’ai sauté de nombreux passages. Elle a voulu faire un livre écrit comme elle parle… j’aime son authenticité sur Instagram, mais à lire, c’est parfois un peu laborieux.
L’angle de ses Mémoires était “une actrice raconte le milieu d’Hollywood”, et c’est surtout quand elle touche à ces sujets professionnels que c’est le plus intéressant, à mon avis. Elle ne fait pas partie d’une famille d’acteurs, elle raconte alors comment elle a percé dans le milieu. Je n’ose pas imaginer la force de caractère et l’ego qu’il faut pour passer des castings sans cesse, être jugé sur tout, subir le sexisme constant. C’est ce dont elle parle : elle raconte ses succès, mais aussi ses nombreuses difficultés.

Les fans de Dawson seront ravis de lire le chapitre où elle raconte le moment où elle a rejoint le casting et qu’elle est partie vivre en Caroline du Nord pour tourner les épisodes. Pour les fans de Freaks and Geeks, elle parle de l’ambiance de tournage, des ambitions de chacun, qui étaient tous de jeunes acteurs à l’époque.

A la fin de son intervention, Busy a insisté sur le fait qu’elle était ravie d’avoir créé des connections avec son Instagram, avec son livre, avec ce tour. Elle était touchante, émue. « Ces connections, c’est ce qui nous rend humain ». Et Busy est super forte pour ça.

I still don’t know exactly how to explain how all this has happened for me. My career. This life. Except to say that I willed it to be so. There are so many times when it could have gone in a different direction. There are more than a few sliding doors in my past. And who’s to say what could’ve been better or worse, what might or might not have been? All I know for sure is… this is who I am now.

Quelques photos dans le train entre Boston et New York…

Boston new york train
Boston new york train 1
Boston new york train 2

Pour plus d’infos sur ce trajet, j’ai déjà rédigé un article sur le sujet à lire par ici

Lu dans le monde fabuleux d’Internet

Ecureuil halloween

L’écureuil ravi que ce soit Halloween
Cet article est en général programmé à 1h du matin à Boston, soit 7h en France, le lundi et je le poste aujourd’hui à 20h à Boston. Honnêtement, j’avais la flemme de finir l’article quand j’étais à New York…
Bon début de semaine, et peut-être à bientôt pour ceux qui viennent faire le tour d’Halloween. En attendant, on se motive avec :
Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

18 réflexions au sujet de “Monday Morning #93 Busy Philipps dans le train Boston-new York

  1. Allez je laisse un petit commentaire avec mon clavier qwerty! Moi aussi j’adore lire tes monday morning, ca donne des petites idees, surtout au niveau lecture pour ma part (j’ai lu recemment Educated que j’ai devore!).
    De facon plus generale j’adore ton blog et il m’a ete tres utile quand on s’est expatrie avec mon mari a Salt Lake City en 2016. Lui aussi fait un post doc et moi j’ai suivi 🙂
    Merci merci merci de nous partager ces experiences d’expat’!
    Je vais finir par une petite question, Death Valley ou Grand Canyon? Nous partons dans le sud ouest de l’Utah et on pousse jusqu’a Las Vegas en mars, pour une semaine, on aura pas le temps de faire les 2 parcs je pense alors je me pose la question, lequel tu as prefere et pourquoi? Merci d’avance pour ta reponse, bon vendredi!

    • Merci d’avoir commenté alors… qu’est-ce qui t’a enfin décidé après 2 ans ?
      NB : Perso je préfère dire qu’on a décidé ensemble de partir plutôt que le « j’ai suivi »
      Sur FAcebook pour le duel : https://goo.gl/tRzGFX

      • Je sais pas… c’est de lire les commentaires qui disent qu’il faut commenter ahah nan mais voila depuis le temps que je lis ton blog il fallait bien qu’un jour je te remercie 🙂 J’ai aussi like ta page facebook (je fayote). Death Valley ou Grand Canyon ca pourrait faire un bon duel du mercredi ca 😉

  2. J’aime bien cette fille (Busy Philips) et comme d’autres j’ai été une grande fan de Dawson, de son ambiance automnale et des amours compliqués! cette fille donne la pêche et semble assez sincère et puis sa meilleure amie c’est Michelle Williams alors…;-)

    Moi aussi j’aime les monday Morning, toujours parfaitement écrits et riches d’infos!

    Pour les commentaires: parfois on se dit que c’est un peu répétitif et pas très intéressant pour l’auteur!
    J’ai remarqué que les blogs comme a cup of jo ou man repeller ont souvent bcp de commentaires (comparés à d’autres blogs de même envergure), c’est sans doute car les articles demandent souvent aux lecteurs leurs expériences ou leurs ressentis…
    Je ne dis pas que tu devrai faire ainsi! c’est juste ma petite analyse!

    • Merci Anais !
      Oui je sais bien que pour les commentaires, c’est à moi de me bouger et d’inciter à commenter (ce que je fais pour presque tous les articles pourtant !), et que parfois il n’y a rien à ajouter – maybe ?
      Je vois aussi sur Adventurous Kate et les deux blogs que tu cites et que je suis régulièrement, qui sont commentés par dizaines, voire centaines, ce n’est pas la même audience : les Américain.e.s ont aussi plus tendance à partager facilement leur opinion je pense. Et Cup of Joe met en lumière les commmentaires intéressants une fois par semaine (je l’ai fait via la newsletter à un moment), ça peut inciter à écrire !
      Je ne m’attends pas à des louanges et des « supers », j’aime bien les longs commentaires qui ajoutent un truc en plus : ça motive, ça ne donne pas l’impression de parler dans le vide – même si je vois via les stats que l’article est consulté.
      C’est un vaste sujet que je conclus pour le moment d’un : bref, à suivre !

  3. Je poste peu mais je lis tous les jours, petite pause avant de commencer la journée de travail !
    Vive les monday morning, j’adore le ton et les infos, je trouve que cela donne super envie de vivre à Boston ( promis un jour je viendrai visiter !)

  4. Je me suis mise à suivre Busy Phillips aussi, je ne sais même pas pourquoi… Je ne regardais même pas Dawson. Tentée par le livre mais d’après ta description, ça m’a l’air un peu creux. Merci pour l’article!

  5. Merci pour ce monday morning, j’avoue adorer cette chronique, je le ferai savoir plus souvent!

    • Merci Julie 🙂 je vois bien que c’est lu, mais parfois l’absence de réactions est un peu…. blasante. Les commentaires ne sont pas un du cela dit, I know I know… et c’est à moi de faire pour que ce soit assez « engageant »

  6. Hello Mathilde,

    Je dois confesser que j’étais (et je suis restée) une grande fan de Dawson, c’est cul-cul à souhait mais ça a été une série que j’ai adorée durant mon enfance.
    Je ne suis pas Busy Philipps sur Instagram mais ton article m’a intrigué!

    Bonne semaine !
    Bises

    • Confession acceptée avec respect 🙂
      J’ai regardé Dawson, mais de façon super sporadique, c’était l’époque pré-Netflix et série à binge watcher.

  7. L’heure et le jour ne sont pas un problème du moment que l’article parait ! Je ne rate ce Monday morning pour rien au monde 🙂

  8. Je dois avouer que moi aussi j’aime bien busy philipps !!
    Sinon j’attends toujours avec impatience ses monday morning !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.