Monday Morning #88

Matelas moving day boston

Ils sont de retour, ils sont bientôt tous là : les étudiants de Boston ont fait leur rentrée et la semaine dernière, partout sur les différents campus de Boston et Cambridge, c’était le bordel. On peut voir des photos sur le Boston Globe,

C’était vie et mort d’un matelas à tous les angles de rues ces derniers jours, entre les nouveaux bien emballés dans leur plastique qui arrivent tout frais et sont montés dans les apparts vides, et ceux tout moches et plein de puces laissés sur le trottoir. RIP.

On pouvait probablement remeubler son appart d’ailleurs en se promenant du côté de Allston, Back Bay et Cambridge ou juste jouer à Allston Christmas Bingo : Allston est l’un des plus gros quartier étudiants de la ville, situé à l’ouest – et le meilleur quartier pour manger coréen sous toutes ses formes par la même occasion. Il y a tellement de meubles abandonnés sur le trottoir que le 1er septembre a été surnommé le Noël de Allston.

Maintenant que les + de 100 000 étudiants sont rentrés, je ne vais plus avoir moyen de travailler dans mon coffee shop préféré, toutes les places sont prises d’assaut.

Une visite de Boston spéciale Halloween

La semaine dernière, vendredi soir, juste avant le week-end, juste avant le 1er septembre, j’ai lancé une nouvelle visite de Boston spéciale Halloween, et qui n’aura lieu que pendant les 15 derniers jours d’octobre, à la tombée de la nuit.

Tandis que je peaufine les histoires racontées pendant ces visites, je me gave aussi de films d’horreur et de bouquins, histoire de proposer une sélection des meilleurs. J’ai encore un bon mois pour ça, j’espère en ressortir beaucoup moins chicken qu’au départ…

Le thème de la visite spéciale Halloween n’est pas seulement les décorations – car la plupart des plus beaux décors sont installés dans l’après-midi même de Halloween – le 31 octobre. Et aussi que je n’aurais pas pu me contenter de simplement montrer que des jolies choses… J’ajoute au fil de la visite ce que je préfère : des histoires sombres, des légendes urbaines, avec une pointe d’histoire un peu plus sérieuse. Des conseils de lecture, de sortie, de films, aussi of course.

Le titre de la visite est donc Gloomy, Spooky, Scary (mais promis, c’est la seule chose qui sera en anglais) ; il y aura sans doute un trick ou un treat de la part de votre guide – que ce soit moi ou l’un des autres guides de Boston le nez en l’air.

Toutes les infos et résas sur le site dédié aux visites : Boston le nez en l’air, la visite spéciale Halloween. 

halloween-boston-23

Lu : The Power, de Naomi Alderman

J’ai vu ce livre dans la sélection « Lucky day » de la Boston Public Library pendant des semaines, et sur de nombreuses tables de librairie, je me suis décidée à l’emprunter et le lire. Avec tous ses stickers de « winner » et même un qui disait que Obama l’avait lu en 2017, est-ce que ça valait le coup ? Le prémisse du livre est le suivant : « Et si les femmes étaient détentrices de la force physique ? »

L’histoire se passe de nos jours, les femmes se voient dotées d’un nouvel organe, entre les clavicules, une skein, qui leur donne une force supplémentaire, une sorte de courant électrique qui permet de blesser voire de tuer d’autres personnes. L’explication sur la naissance de cet organe est rapide : des expérimentations, un gaz, pendant la guerre, un dérèglement qui touche les femmes uniquement. L’équilibre de pouvoir entre les sexes, à tous les niveaux, dérive petit à petit.

On suit quatre personnages principaux dans l’éveil de ce nouveau pouvoir : Roxy, la fille de gangster qui développe une force impressionnante, Tunde, le journaliste qui observe et rapporte les faits, Allie qui lance une nouvelle religion basée sur le pouvoir féminin, et Margot, la femme politique qui tente de sauver sa fille et crée un camp pour aider les jeunes filles à maîtriser leur pouvoir. On suit ces personnages sur plusieurs années, à travers le récit d’un prof qui essaie de comprendre ce qui s’est passé à cette époque.

Mon avis : C’est une lecture facile et agréable, qui tient en haleine, et c’est suffisamment provocant pour être discuté. J’ai apprécié cette lecture, c’est parfois vite dit, vite vu, un peu rapide, le propos ne semble pas de faire de la grande littérature mais d’imaginer ce qui pourrait se passer. J’ai beaucoup aimé la toute fin du livre, quand on récapitule sur le travail du chercheur – je n’en dis pas plus, à vous de le lire.

→ En français, c’est traduit par Le Pouvoir, et c’est paru chez Calmann Levy en janv. 2018

The power naomi alderman

Dans le monde merveilleux d’Internet :

Bon début de semaine à tous, et surtout à mes amies, sister prof et neveux et nièces qui font leur rentrée  !

White fragility
Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

12 réflexions au sujet de “Monday Morning #88

  1. tiens je vais me pencher sur White Fragility.
    J’aime toujours tes recommendations de bouquins.
    Moi j’ai lu ‘Into the forest’ de jean Hegland, une histoire apocalyptique de 2 soeurs qui se retrouvent a devoir vivre dans la foret californienne coupée d’un monde sans électricité qui s’écroule> et j’ai beaucoup aimé et dévoré le livre de Sorj Challandon « retour a Killybegs » en francais sur l’Irlande et l’IRA en particulier.

  2. J’ai appris récemment que tous les étudiants américains devaient habiter en dorm-room pour la Freshman year (1ère année). Afin d’avoir un esprit de cohésion, les étudiants sont obligés d’habiter sur le campus. Ils ont des chambres individuelles, mais partagent les cuisines et SDB. Ce n’est qu’à partir de la sophomore (2ème année) qu’ils peuvent habiter à l’extérieur du campus, le plus souvent en flat sharing. Bed Bath and Beyond (chaine de magasins d’articles de maison) dispose des listes de toutes les universités où sont indiquées tout ce qu’il faut apporter sur le campus. Back to college est une étape importante dans la vie d’un américain!

  3. En fait tu deviens ma référence pour les bouquins car depuis que je ne suis plus à la fac j’ai du mal à trouver des idées. Je crois que c’est aussi dû à l’arrêt des magazines…. Et je commence à me demander si tu n’es pas secrètement la présidente du book-club-fan-club de Barack Obama 😉
    J’aime Halloween en Amérique du nord, je trouve les décos impressionnantes, et j’ai hâte d’être à Thanksgiving. C’est toujours un bon moment pour moi depuis que je suis arrivée. En plus, ici au Canada c’est début octobre alors il fait encore un temps correct.

    • Hello Perrine, je te recommande d’écouter des podcasts pour les idées lecture, et de traîner dans les librairies et les bibliothèques, c’est comme ça que je fais !

  4. Une visite de Boston « Halloween Édition »? Ça a l’air GÉ-NIAL ! J’aimerais bien vivre dans le coin pour y participer, et je n’ai pas malheureusement pas la possibilité de voyager aux USA à cette période de l’année 🙁 L’année prochaine peut-être. Et je viens juste d’écouter le podcast sur la « White Fragility », super intéressant ! Merci d’avoir partagé, et merci pour tout ce que tu partagés de façon globale, ton blog est vraiment chouette et c’est toujours un plaisir de lire tes articles ! Bonne semaine à toi 😊

    • Hello Lucie, j’ai beaucoup aimé ce podcast, j’avais envie de le partager ! Je m’attaque au livre maintenant.
      Merci pour ton petit mot, c’est très encourageant.

  5. La visite speciale Halloween semble géniale!!! est-ce que par hasard on pourra avoir quelques anecdotes spooky su le blog?
    Bonne semaine!

    • Salut Anais,
      A priori je ne pense pas partager les anecdotes sur le blog, c’est comme pour les visites, je garde tout ça pour la version « live » ! Je vais peut-être faire un article sur les films d’horreur, si j’arrive à continuer à en regarder 😀

  6. Tu me motive à commencer The Power ! Et oui je suis tombée sur un article hier pour In n Out,… ça change un peu l’image que j’en avais mais comme je ne mange plus de gluten ni de viande avec antibiotiques je n’y vais plus vraiment…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.