(Bonnes adresses) Mes librairies préférées à Boston et Cambridge

livres et librairies boston

Vous saviez qu’il existe un mot en japonais pour dire « quelqu’un qui achète plein de livres, puis les empile sans les lire » ? Tsundoku. Je lis la plupart des livres que j’achète en librairie et que j’emprunte à la bibliothèque, mais j’en laisse aussi de nombreux non lus, ou lus à moitié s’entasser sur ma table de chevet ou dans les petites bibliothèques de mon appartement : j’ai été séduite par la couverture, l’auteur, éventuellement une promo, et puis… « tsundoku ». J’aime les livres, j’aime les sentir (yes, les ouvrir et sentir l’odeur des pages) et les lire of course, voire même les écrire pour certains d’entre eux, et je soupçonne que de nombreux lecteurs.trices ici présent.es font partie de cette grande famille des amoureux des livres.

Cet article est dans ma liste d’articles à écrire pour le blog depuis des années, oui, des années ! Il faut dire que j’ai écrit dans mon ebook Boston le nez en l’air une double-page sur les livres en général à Boston, mais jamais encore pour le blog. Bref, voici une sélection de librairies, en anglais bookstores dans différents quartiers de la ville, à Boston et Cambridge (où se trouve Harvard, entre autres).

Et en 2018, pour les passionnés et pour une visite alternative de la ville, il y aura une toute nouvelle visite spéciale livres & littérature à Boston : stay tuned sur la site des visites Boston le nez en l’air !

Bookstores librairies papeteries Boston-9

Harvard Bookstore, l’intello

Adresse : 1256 Massachusetts Avenue, Cambridge (métro : Harvard)
Où lire les livres achetés au Harvard Book Store : j’aime bien de temps en temps aller à côté chez « Zinneken’s », qui fait des gaufres belges, mais les serveurs pressent un peu pour qu’on débarrasse rapidement les lieux une fois la gaufre savourée… Une autre option après avoir acheté un livre au Harvard Book Store, c’est d’aller, en été uniquement, sur le Yard (la cour intérieure) de Harvard, juste en face. C’est gratuit, il y a toutes les chaises Fermob qu’on veut, et on lit en regardant d’un œil passer la foule de touristes.

J’aime beaucoup cette grande librairie généraliste indépendante située en face des dortoirs Wigglesworth de Harvard, sur Massachusetts Avenue. Leurs différentes tables de sélection à l’entrée donnent envie de tout lire – on passe des nouveautés fiction aux nouveautés actus non fiction, puis aux livres de cuisine, BD, littérature. Le coin voyage est super bien approvisionné, ils organisent un tas de rencontres – certes, souvent payantes, avec des auteurs américains. Le sous-sol est plein à craquer de livres d’occasion et le bruit étouffé de l’étage du dessus donne l’impression d’être dans un endroit un peu secret. A l’étage, il y a quelques niches où lire, des chaises aussi ou on peut tout simplement s’asseoir les jambes croisées, par terre. Ils proposent aussi une carte de fidélité, qui certes, donnent un avantage minime (10% sur le deuxième achat), mais comme ce type de cartes, donne envie de revenir souvent.

Pins enamel Book Nerd

Un pin’s pour les nerds de livres
Book Notes - Harvard Bookstore

Book Notes, un carnet pour garder une trace des livres qu’on a lus

The Coop Harvard Bookstores librairies papeteries Boston-1-3

The Coop, haut les couleurs de Harvard

Adresse : 1400 Massachusetts Avenue, à Cambridge (métro : Harvard)
Où lire les livres achetés à The Coop : il y a un Starbucks dans la librairie, on peut y aller si on veut boire un café en lisant, ou si on veut l’option gratuite, on peut se trouver une des nombreuses tables dans les petites alcoves tout autour du balcon à l’étage.

Il y a des The Coop pour toutes les grandes universités de Boston et Cambridge : ce sont des librairies où on trouve tous les produits dérivés aux couleurs de la fac, en l’occurence pour celle-ci au coeur de Harvard square, on trouve livres, tee-shirts et toute la panoplie couleur crimson, carmin, pour l’université de Harvard, voisine. C’est la chaîne de livres Barnes & Noble qui la gère, et il y a un Starbucks à l’intérieur, donc on est loin de l’endroit intimiste géré en coopérative par des étudiants : néanmoins, c’est grand, des livres à profusion, très animé en fin de semaine. C’est une librairie généraliste où j’aime aller, et d’ailleurs le point de départ des visites guidées de Harvard en français.

quantum physics for babies

Quantum physics for babies
(jamais trop tôt pour commencer, surtout à Harvard)
harvard coop agenda

Un agenda aux couleurs d’Harvard

Bookstores librairies papeteries Boston-8

The Coop Harvard est juste en face de la place Harvard, à la sortie du métro et en face du stand de journaux

Bookstores librairies papeteries Boston-14

Brookline Booksmith, un libraire… mais pas seulement

Adresse : 279 Harvard Street, Brookline (métro : Coolidge Corner, ligne C)
Où lire les livres achetés au Brookline Booksmith : quand il fait beau, sur les petites tables devant la librairie

La façade est moche, mais l’intérieur de cette librairie est une véritable caverne d’Ali Baba. Dès les tables de l’entrée, je suis happée par la profusion de l’offre de cette librairie généraliste. Je me laisse facilement distraire par toute la partie « giftsmith », les cadeaux où on trouve des piles de carte, carnets, crayons, puzzles, babioles de saison. Les libraires ont parsemé les rayons de papiers accrochés aux étagères avec leur recommandations. J’adore.

puzzles brookline booksmith

Une pile de puzzles, des heures de fun
Myers and chang livre

Myers + Chang, le livre du célèbre restaurant bostonien

 

Bookstores librairies papeteries Boston-2-2

Trident Booksellers, Eclectique et engagé

Adresse : 338 Newbury St., Boston (métro : Hynes Convention Center)
Où lire les livres achetés à Trident : chez Trident ! au bar ou sur une table. Ce n’est pas le café le plus clean de la terre, et ils servent beaucoup de plats roboratifs de comfort food. Pour une option juste caféinée, quand il y a du soleil, la terrasse du café Barrington, à un bloc de là, est très sympa !

Cette librairie fait aussi café et boutique de souvenirs, marchand de journaux et papeterie : c’est un joyeux bordel. J’aime bien leur sélection à l’entrée, qui propose aussi bien les succès populaires des meilleures ventes qu’une sélection plus subjective des libraires sur des ouvrages politiques ou sociétaux. Il y a souvent des promos sur les livres, et la section « bazar/babiole » est très sympa.

Pour les fans de comics, la librairie Trident est située juste à côté de Newbury Comics. 

Bookstores librairies papeteries Boston-15

Brattle Book Shop, la librairie la plus Instagramable

Adresse : 9 West Street, Boston (T: Boylston)
Où lire les livres achetés à Brattle Book Shop : je n’ai jamais rien acheté chez eux, j’ai eu beau flâner, je n’ai jamais trouvé la perle rare, le livre que j’ai envie de lire à tout prix. Donc, je ne passe que pour la photo ! Accessoirement, la rue voisine, Washington Street, est remplie de petits cafés, des chaînes certes, mais j’aime bien le café Nero et sa grande cheminée et le faux décor de bibliothèques – histoire de rester dans l’ambiance « livres ». Cette librairie est à deux pas du Boston Common, facile de trouver où s’asseoir pour lire gratuitement.

Située dans une petite rue à deux pas du district des théâtres, cette librairie est en fait un bouquiniste et ne vend que des livres d’occasion et des livres de collection : c’est le grand bazar à l’intérieur. On vient surtout pour la partie à l’extérieur : un espace aménagé entre deux immeubles en briquettes, avec des escaliers de secours en fond, how Bostonian.

Bookstores librairies papeteries Boston-16

Mais aussi…
Les papeteries pour se faire plaisir

Bookstores librairies papeteries Boston-3

Black Ink

Impossible de passer par Harvard square sans s’arrêter chez Black Ink. La petite papeterie vend aussi plein de mini-gadgets en tous genres, de la théière japonaise aux sacs à dos et parapluies (utile en cas de pluies intempestives, en Nouvelle-Angleterre, c’est fréquent). Black Ink, ce sont deux petites boutiques indépendantes à Cambridge et Boston. Et comme je le dis souvent en visites : c’est la façon la plus rapide et qui passe presque inaperçue de dépenser 20$ (voir plus).

Ils vendent aussi quelques livres, des livres pour enfants et des livres de voyage principalement.

Adresses : 

  • 5 Brattle Street, à Cambridge (métro : Harvard)
  • 101 Charles Street, à Boston (métro : Charles/MGH)
Bookstores librairies papeteries Boston-20

Paper Source

Cette boutique de papiers, agendas, calendriers, cartes et autres babioles pour des cadeaux vite faits bien faits est une chaîne, on en trouve de nombreux à Boston et dans les villes tout autour, c’est assez cher, mais mignon, et sympa d’y flâner. Je retrouve l’espace d’un quart d’heure un esprit arts & crafts qui disparait dès le seuil franchi. Néanmoins, j’y retourne avec plaisir : la boutique s’adapte aux saisons et toute l’année on y trouve des choses différentes. J’y achète surtout des cartes postales calligraphiées ou thématiques pour les anniversaires et autres fêtes.

Adresses principales :

  • 338 Boylston Street, à Boston (métro : Arlington)
  • 1810 Massachusetts Ave, à Somerville (métro : Porter)
  • 1361 Beacon St., à Brookline (métro : Coolidge Corner)

Bookstores librairies papeteries Boston-19

▶ D’autres articles sur le shopping à Boston : shopping girly à Boston

▶ Toutes mes bonnes adresses sont dans mon ebook (16,90$) Boston le nez en l’air, procurez-vous le vôtre 

▶ Un endroit à ajouter ? Envie de partager votre bonne adresse, laissez un commentaire ci-dessous !

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

14 Commentaires

  • Répondre 27 Nov 2017

    Marjorie

    Super article avec des adresses que j’ai eu la chance de visiter lors de mon séjour à Boston (The Coop et Black Ink!). Je suis également une amoureuse des livres. Quand on m’en prête et que je les apprécie, j’en achète un exemplaire, que je ne (re)lirai probablement pas mais juste pour le plaisir de le posséder. Je rapporte aussi systématiquement un livre de chaque voyage que je fais (pour celui de Boston j’ai rapporté le célèbre « Make way for ducklings », acheté chez The Coop)

    • Répondre 1 Dec 2017

      Mathilde

      Merci Marjorie pour ton message !
      Garder un livre comme souvenir de voyage, c’est une bonne idée, je fais souvent un tour dans une librairie quand je voyage en ville, et que j’ai fini mon livre dans l’avion – on me conseille d’acheter une liseuse depuis des années mais je ne m’y résous pas !

  • Répondre 27 Nov 2017

    Julie

    Superbe article ! Ça me donne envie d’y retourner !! Merci Mathilde !

  • Répondre 27 Nov 2017

    Marie-Astrid

    Super article! C’est sur que si je retourne visiter Boston, je réserve cette visite.

  • Répondre 27 Nov 2017

    marie

    Super carnet d’adresses. J’adore découvrir les librairies en voyage. c’est toujours dans mon carnet d’adresses de trucs à voir. Ce qui fait que j’ai une pile assez importante de livres à livre (et je ne pratique que très rarement le tsundoku)

    J’aime le fait que l’on puisse se poser et bouquiner dans les librairies us avec des coins spéciaux pour cela (ça change du libraire furieux à l’idée même que tu oses ouvrir un livre dans sa boutique ou des tentatives de sit down au milieu des rayons chez gibert jeune)

    Mes librairies préférées aux US sont :
    – Powell’s à Portland, immense (mais indépendante) certes et généraliste mais avec une vraie dynamique et une sélection incroyable ;
    – Left bank books à Seattle (que des titres d’extrême gauche anar – très engagés donc – entre essais sur la piraterie ou l’écologie urbaine, un guide pour être une bonne punk mom et des tonnes de bouquins féministes toutes versions…. ) pour sa sélection particulière, ses engagements et son public.
    – Quimby’s à Chicago : là encore une sélection engagée, avec des graphics novels de fou (chris ware est dans la place) !
    – Strand à NYC parce que c’est une caverne d’ali baba. On y traîne des heures et on repart avec un vieux truc chelou à couverture incroyable…
    – Green arcade à SF pour TOUT sur l’écologie.
    oui je vois bien que je suis monomaniaque des librairies engagées 😉

    Je traîne aussi dans les petites librairies plus classiques (mais moi mémorables) pour les romans et les sorties littéraires qui me font de l’oeil (The Nix de nathan Hill est super !) et j’essaie au max de ne pas acheter chez les géants du secteur (j’utilise amazon quand personne ne veut/peut me livrer un bouquin en français aux states).

    • Répondre 1 Dec 2017

      Mathilde

      Dans une grande ville, je vais systématiquement dans une librairie « de quartier », et ce sont d’ailleurs souvent les quartiers les plus sympas. Merci pour les suggestions de bonnes adresses un peu partout ! Je me demandais justement pour The Nix, j’ai vu la critique dans le New Yorker…

  • Répondre 27 Nov 2017

    samsha

    Wow certaines de ces librairies font rêver!

  • Répondre 27 Nov 2017

    Fred

    Merci Mathilde pour ce bel article et bravo pour ton blog. Je te suis depuis quelques années, juste par plaisir (je voyage tous les ans aux USA mais j’aime tracer ma propre route) pour la qualité de tes textes et bien sûr des photos. C’est la 1ère fois que je laisse un petit mot, il était temps après toutes ces années! Encore bravo et à bientôt.

  • Répondre 28 Nov 2017

    Elise

    Super article ! Ça me donne très envie de retourner à Boston ! Bonne idée d’avoir inclu tes papeteries préférées. Lieux de perdition pour ma carte bleue…
    Tu as beaucoup de chance de pouvoir profiter d’une telle variété de librairies. Ici au Brésil, il y a 3 chaînes principales de librairies, les sélections sont assez identiques. Par contre quantité de bouquinistes, je trouve des trésors à bas prix.
    Bonne fin de mois de novembro !

    • Répondre 1 Dec 2017

      Mathilde

      Oui les papeteries, c’est en effet un lieu de perdition 😀
      On a de la chance à Boston, oui, les bibliothèques aussi sont super, j’achète beaucoup de livres, mais j’en emprunte aussi !

  • Répondre 30 Nov 2017

    Karine

    Nous vivions à 2 pas de Brookline Booksmith, j’adorais y flâner ! Ils ont aussi un coin enfant hyper sympa avec des très beaux livres. Nous y sommes d’ailleurs retourner cet été durant nos vacances, rien que pour l’ambiance, leur bon choix de bouquins et leur boutique « souvenirs » :-)
    Merci pour ces articles sur Boston, c’est avec un immense plaisir mais aussi beaucoup de nostalgie que je les lis !

    • Répondre 1 Dec 2017

      Mathilde

      Avec Harvard Bookstore, c’est ma librairie préférée pour tout ce qu’elle propose, l’ambiance, le quartier…
      Merci pour ton petit mot Karine !

  • Répondre 1 Dec 2017

    Laurence

    Encore un magnifique article !
    Je ne connais pas encore Boston …et ses librairies, mais à chaque fois que je me rends dans les villes aux USA, je ne manque pas d’entrer dans les librairies locales. A chaque fois, j’ai l’impression de vivre un autre voyage dans mon voyage !!!
    Je partage ton avis sur le plaisir d’avoir entre les mains un livre papier plutôt qu’une liseuse. Tourner les pages, c’est une belle sensation.
    Je suis ravie que tu aies écrit cet article.

Laissez une réponse