Monday Morning #102

Boston hiver park street boston common

Pfiou ça fait un bail que je n’ai pas fait un bon vieux Monday Morning tout simple, avec des mini-news et plein de liens. Sans doute la faute à la nouvelle newsletter de favoris qui capitalise les bons plans*? L’hiver ? Les lundis fériés (c’est President’s Day today) ?

*pour s’inscrire c’est par ici, j’en envoie deux par mois, le 20 pour les favoris et en fin de mois pour le récap du mois

Si vous aviez envie de procrastiner, je vous propose aujourd’hui une avalanche de liens, pour tous les goûts.

Vu, entendu, lu dans le monde fabuleux d’Internet :

Elena ferrante

Passage à propos – sur la ligue du lol – dans The Story of the Lost Child d’Elena Ferrante (yes, j’ai enfin lu la saga !)

Internet & les réseaux sociaux

  • J’ai quitté Twitter en fin d’année dernière, après quelques mois d’inactivé ; j’ai souvent trouvé le réseau désagréable, et même s’il y a parfois quelques bons échanges et des découvertes intéressantes, ne plus y être ne me manque pas du tout. J’ai été choquée de lire les compte-rendus des agissement de « la ligue du lol » un groupe qui a harcelé pendant des années. Les réseaux sociaux sont là pour communiquer… mais ce type de dérives – qui ne sont que le reflet de ce qui existe aussi « dans la vraie vie » – sont dévastatrices.
    Après le choc, je me demande : comment faire pour ne pas contribuer à ce climat désagréable – euphémisme. Comment partager du positif, sans être niais ou à côté de la plaque ? Comment mettre en avant les autres ?  Ne pas critiquer gratuitement ?
    D’autre part, je n’ai jamais été victime de harcèlement en ligne, j’ai juste mon lot de haters une fois de temps en temps, ce qui a pour conséquence de 1) me mettre sur la défensive la plupart du temps dans les commentaires 2) ne rien partager de personnel (avoir une entorse, c’est mon max de perso), ou de trop engagé trop souvent – ce n’est pas du tout une marche à suivre, c’est juste ma façon de procéder.
  • L’épisode du podcast Call your girlfriend  sur l’anxiété liée à Instagram – beaucoup plus léger que les histoires d’harcèlement – mais une réflexion intéressante sur que partager et avec quelle intention ; l’épisode de cette semaine « Boss Ladies » est également top, où les deux présentatrices parlent de leur vie de freelance. Presque à chaque écoute de ce podcast, je me dis qu’il faut que j’en fasse un article – tout me parle dans ce qu’elles racontent !
  • Un article sur le burnout pour la Millenial Generation
  • Dans les gens que je suis contente de suivre sur Instagram, en ce moment, il y a toujours Handsome Robinson, un funambule de l’extrême, Royal Chill et ses recettes qui me font envie, Mademoiselle Modeuse qui est toujours de bonne humeur et 90sanxiety qui poste sur les années 90

 

Boston public library snow

En passant par la cour intérieur de la bibliothèque de Boston

Boston & Les Voyages

Boston by night

Et un autre soir en passant sur ce pont, pile à la bonne heure, « l’heure bleue »

En vrac

→ Vous aimez cet article ? Vous aimerez la newsletter des favoris : chaque 20 du mois, j’envoie ma newsletter des favoris du mois, pour vous inscrire c’est par ici.
→ Quelque chose à ajouter ? Un commentaire à apporter ? Utilisez le champs de commentaire ci-dessous, ils sont là pour ça !
Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise Boston le nez en l'air. Je suis aussi auteure de nombreux guides de voyages, de livres de yoga et de jeux chez des éditeurs français. Suivez-moi sur Instagram, Facebook ou Pinterest.

6 réflexions au sujet de “Monday Morning #102

  1. Salut Mathilde, merci pour ce moment encore comme je les aime! 🙂 Je te suis pour Twitter que j’ai également quitter fin d’année. Je n’apprécie pas ce réseau social et finalement c’est comme si je m’efforçais à vouloir l’alimenter alors même que je n’y prenais aucun plaisir! Pis, je me suis dit STOP! C’est si simple la vie parfois!

  2. Coucou Mathilde !
    Juste un petit mot pour te dire que je vote pour avoir plus souvent ce genre d’article simple, mais efficace ! Grâce à tous tes liens, tu viens de m’offrir de la lecture pour ma soirée… J’adore !
    Ton blog m’a motivé à lancer le mien et cet article me rappelle que parfois les choses simples sont très appréciées !
    Je te souhaite une belle semaine !

  3. Salut Mathilde,
    Cet article me parle beaucoup, il y a trois ans j’ai quitté Twitter car malgré les points positifs que tu soulignes, je trouvais que c’était la place publique, les gens se permettent des choses qu’IRL ils ne feraient jamais.
    Pour le côté perso sur le blog, lorsque j’avais un blog il y a quelques années, j’ai jamais réussi à franchir cette frontière du partage de la vie perso, c’est assez difficile d’expliquer mais j’aime cette partie cachée de ma vie (mon mari, mes amis.es, mes coups durs etc).
    J’ai d’ailleurs supprimé mon instagram il y a deux semaines car j’y passe beaucoup de temps inutile (même si je découvre de chouettes comptes) je trouve que c’est chronophage et de mon côté ça ne m’apporte pas que du positif. Je me cantonne à lire mes blogs favoris et ça me va très bien.
    Cette semaine j’ai lu dans le new yorker un article sur le plastiques et les océans ! Passionnant. D’ailleurs encore merci, tu m’as motivé à l’acheter et les articles sont longs mais d’une qualité d’écriture et de décorticage de l’information impressionnants, je suis bluffée ! (est-ce que mes commentaires sont trop longs ? Coupable. Sorry)
    Bonne semaine

    • Hello Jessica, Merci pour ton message pas trop long du tout !
      Je pense que si je n’avais pas de blog et d’existence publique qui présente/soutient mon activité pro, je serai hors des réseaux sociaux depuis longtemps (Facebook en tête) ; c’est hélas devenu indispensable pour de nombreuses professions, je pense à mes amis chercheurs qui doivent aussi beaucoup communiquer par ce biais, pas forcément en adorant ça.
      Cool pour le New Yorker, c’est un effort de se lancer dans leurs articles, mais dans presque tous les cas, ça vaut le coup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.