(Los Angeles) Marcher jusqu’aux lettres Hollywood

Hollywood sign - les lettres Hollywood Los Angeles

Mi-février, j’étais à Los Angeles avec mon amie Trish qui vient de déménager en Californie ; Trish est super sportive (pour preuve un peu folle : elle a couru le marathon de Boston 3 mois après avoir accouché), au programme de la semaine de vacances, entre les musées, la plage et les petits cafés, Trish voulait donc intégrer des activités sportivo-culturelles : elle avait très envie de monter aux lettres Hollywood, le Hollywood sign comme on dit en anglais. Je trouvais l’idée super.

Los Angeles est entouré par les collines, et plus loin par les montagnes, et c’est assez fou de voir qu’on peut vite se retrouver à faire de la randonnée en pleine ville. C’est ce qui nous est arrivé lors de ces quelques heures de marche.

Drôle de coïncidence, j’avais vu récemment la vidéo de 2 youtubeurs, Damon and Jo, qui vivent à Los Angeles et qui avaient fait cette randonnée. Je suis retournée voir la vidéo, ils linkaient un article en anglais avec toutes les infos pour réaliser la promenade. On a suivi les instructions, que voici retranscrites à ma sauce. Je n’avais pas pris de caméra ce jour-là, donc il faudra se contenter de photos prises avec mon téléphone, le néanmoins fantastique Pixel de Google.

Les lettres Hollywood-13

Allons voir les lettres Hollywood

  • Point de départ : Wonderview Trailhead, on y accède en se garant sur Wonderview Drive. Le parking de rue est gratuit. Un peu avant 11h, il n’y avait pas grand monde.
  • Météo : soleil, 25°C, ciel bleu et pas d’ombre sur le trajet (j’imagine que ça doit être torride en été, là on y était mi-février)
  • Durée : un peu moins de 2h30, on nous avait dit 3h : 1h pour arriver aux lettres, 20 minutes là-haut, et moins d’une heure pour redescendre.
  • Difficulté : ce n’est pas une randonnée facile, elle n’est clairement pas à faire en tongs mais ce n’est pas non plus trop difficile, une fois qu’on a passé la première montée, qui est sans répit.
  • Vues : le downtown de Los Angeles, le Griffith Center, le « Wisdom Tree » et les lettres Hollywood – du moins l’arrière des lettres

Les lettres Hollywood-1

C’est parti pour la montée dans la poussière

On s’est garé sur Lakeview Drive, on ne voit pas les lettres de là, ni vraiment d’où le sentier part : c’est une zone purement résidentielle, résidentielle chic. Il faut traverser une charmante petite rue, Wonderview Drive, bordée de cactus et autres plantes grasses – j’adore la Californie pour cette ambiance sauvage et colorée en pleine ville. Il y a 50 panneaux d’interdiction d’accès, même pour les taxis et les ubers. J’imagine l’enfer de vivre ici et d’être sans cesse embêter par les touristes : problème de riches, mais problème quand même.

Après 5 minutes de marche, on arrive sur le chemin de terre, assez poussiéreux, en plein soleil. Jax, le bébé de Trish est déjà en train de se débattre avec le bob qu’on lui a collé sur la tête. C’est parti pour la montée, non stop, sous le soleil. Tous les gens qu’on croise sont épatés par le courage de Trish de monter avec un bébé. Moi je porte 3 bouteilles d’eau et la crème solaire pour tout le monde : personne ne me dira rien. Thank you. 

Ça monte sans pause, hello les muscles des cuisses. En prime, ça glisse. On gambade de rochers en rochers, en doublant tout le monde, parce qu’on est en mode competitives. Ce sera la partie la plus fatiguante de la marche, sauf pour Jax.

Une fois tout en haut, il y a un premier arrêt au Wisdom Tree, l’arbre de la sagesse, my kind of place. Un arbre tout seul sur son rocher, face à la vue ; ça sent la weed à fond, et  quelqu’un a installé un drapeau américain à moitié déchiré (ces deux infos n’ont pas de lien entre elles). Les promeneurs ont empilé des dizaines de cairns avec des mots de sagesse glissés dessous.

On continue ensuite sur la crête, et petit à petit l’antenne radio, but ultime de la marche, se rapproche.

Les lettres Hollywood-4
Les lettres Hollywood-2
Les lettres Hollywood-10
Les lettres Hollywood-5

Je suis super contente, presque émue quand on commence à voir l’arrière des lettres HOLLYWOOD, je ne pensais pas que ça me ferait ce petit effet. C’est fou de s’approcher aussi près de ce symbole du cinéma américain, de la ville de Los Angeles, de l’industrie du divertissement, des Etats-Unis. Je m’emballe.

D’un côté du chemin pendant presque toute la marche, la vue sur la ville s’étend sans fin, Los Angeles est énorme – on a pu apprécier la taille de la ville à chaque fois qu’on est sorti en voiture, tout est à une heure de route ici, quoiqu’on fasse.

On descend du chemin de terre pour arriver sur un chemin goudronné, interdit aux voitures. Le parc s’appelle le parc Hugh Hefner, du nom du feu-boss de Playboy Magazine qui a donné un peu moins d’1 million de dollars pour préserver cette zone.

Les lettres sont derrière un grillage, on ne peut pas s’en approcher. On gravit un monticule juste derrière, hélas, sans objectif grand angle, impossible de les avoir toutes ensemble dans un même cliché. Il y a quelques personnes là-haut, dont quelques Français, je les repère avec mon radar à langue française, on en croisera plein pendant mon séjour là-bas, comme quoi, Los Angeles est une destination populaire. On libère Jax de son sac à dos, et il entreprend de ramasser tous les cailloux des environs.

Après 20 minutes à contempler la vue, prendre un snack, et sauver Jax d’une mort certaine par chute, on reprend le même chemin dans l’autre sens. La promenade aura en tout duré un peu moins de 2h30, et ça valait complètement le coup !

Les lettres Hollywood-8

Tada ! La superbe vue sur la ville, avec les lettres en premier plan
Les lettres Hollywood-15

La vue de l’autre côté, le long de la route
Les lettres Hollywood-17

On ne s’arrête pas et la photo est vite prise depuis la voiture !

+ d’infos pratiques :

  • Les lettres Hollywood ne sont pas accessibles de près, ni de face non plus pendant cette randonnée : elles sont situées derrière un grillage, et la police veille à ce que personne ne s’approche ; on a entendu plusieurs fois des messages au haut-parleur disant de reculer, ne pas s’approcher ! je ne sais pas si des gens avaient été au-delà de la barrière, mais clairement, the popo est là.
  • Il y a tout un système de sentiers de randonnées sur les collines, et d’autres chemins mènent à l’arrière du panneau, mais les débuts de sentier n’ont pas toujours de parking de rue autorisé, ou en tout cas il est limité. Une autre option consiste à marcher depuis le Griffith Observatory, où le parking est gratuit (mais se remplit vite !) Cette option est plus longue que la marche qu’on a fait au départ de Wonderview Drive.
  • Si vous ne voulez pas marcher jusque là haut, il y a un point de vue sympa accessible en voiture depuis Lake Hollywood Drive ; il y a souvent du monde, et peu d’endroits où se garer, mais la route vaut le détour, et vous ne pourrez pas être plus près des lettres en voiture qu’à cet endroit-là.
Silver Lake Los Angeles-1

Tartare de betterave sur sa galette croustillante + crème d’avocat
Silver Lake Los Angeles-5

Un petit matcha pour conclure le repas
Welcome to LA

Et c’est parti pour le trajet du retour

En arrivant à la  voiture, je cherche un endroit où s’arrêter pour le déj avant de retourner à Redondo Beach, on décide de passer par Silver Lake. Je trouve sur Yelp un resto au combo unique qui retient mon attention, français-mexicain : Trois familia. L’endroit – bien que situé dans un mall au fond d’un parking – est super hip (et nous en tenue de rando trop pas hip). Et c’est délicieux !

▶ Est-ce que vous avez fait cette randonnée pour aller voir les lettres Hollywood de plus près ? Quel sentier avez-vous emprunté si vous n’avez pas pris le Wonderview ? Partagez votre expérience dans les commentaires !

▶ Toutes les infos sur Los Angeles sont récapitulées dans cet article général

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

15 réflexions au sujet de “(Los Angeles) Marcher jusqu’aux lettres Hollywood

  1. Merci Mathilde pour ton blog super sympa! On a fait la randonnée aujourd’hui et on a super bien aimé. Pr contre, attention de ne pas confondre Wonderview drive et Wonder view drive en rentrant l »adresse dur le GPS. Cela nous a fait perdre une heure ….

    • Ah oui en effet, il y a souvent des noms similaires… mais on le voit sur le GPS, l’un n’est même pas au pied de la colline…

  2. Merci beaucoup pour cet article! J’adore réellement ton blog! Pour preuve, c’est la première fois que je laisse un commentaire sur un blog 😀 Tu vas m’aider à faire mon itinéraire je pense ^^

  3. Merci bcp Mathilde, nous avons fait cette randonnée grâce à toi et je n’ai pas de mot pour définir ce que ça procure. Idem, nous sommes allés à Lemonade et Salt&straw à venice beach grâce à toi, mon mari était dingue tlmt il s’est régalé ?
    Le retour en France est dur..
    Merci encore
    Laure

  4. Bonjour,
    super sympa cet article d’autant que j’ignorais moi aussi qu’il existait des sentiers permettant de s’approcher des lettres les plus connues au monde ;-),
    question : jugez-vous la vue plus belle sur la ville par rapport au point de vue situé au Griffith Observatory ?

    • Hello Olivier,
      Honnêtement, c’est à peu près la même chose, on l’a plus fait pour la balade que pour la vue. C’est un peu plus tranquille sur ce sentier car il y a moins de monde.

  5. Merci Mathilde de partager ton expérience… nous y allons en juillet, pas sure de pouvoir faire la balade…..
    Mais on va aller voir les lettres
    Toujours un plaisir de lire tes articles

  6. Toujours pas d’expérience à partager pour ma part (je me vengerai plus tard :p), mais encore impressionnée : je ne savais même pas qu’il était possible de grimper aussi près des lettres et encore moins qu’on pouvait avoir une vue aussi incroyable d’ici… Wow !

    • eh oui, c’est possible, et même si les lettres sont derrière un grillage, j’ai trouvé ça impressionnant et émouvant !

  7. J’ai fait la randonnée aussi — deux fois, une depuis un chemin goudronné très facile, et puis celle depuis le Griffith Observatory! Celle depuis le Griffith est clairement plus sympa (et plus difficile, bien que très accessible) que celle par le chemin goudronné.
    Par contre je suis jalouse: je n’avais pas mon appareil photo non plus ce jour-là et la photo depuis mon téléphone n’est clairement pas aussi bien que la tienne haha !

    • Ouais le chemin goudronné, rien que le nom, ça ne fait pas envie !
      Pour la photo, je suis montée sur un petit banc précaire – et j’ai retouché la photo dans Lightroom ! Dans le pire des cas, je crois que tu peux toujours acheter une carte postale 😉

  8. Ah ces fameuses lettres…il y a 10 ans nous avions pu y accéder de très très pré en remontant Mulholland à contre sens des « no hollywwod signs » qui jalonnent le parcours 🙂 Une fois en haut, vraiment au pied des lettres nous avons tout juste eu le temps de faire une photo avant d’être arrêtés par un agent…Prétextant un anglais approximatif, les frenchies que nous sommes s’en sont bien sortis…:)
    Une autre fois nous les avons « attaqué » par les Hollywwod et Mulholland trails au sud est…super ballade un peu semblable à la vôtre mais un peu risquée car de nombreux panneaux faisaient états de rattle snakes et autres charmantes bestioles…heureusement pour nous nous n’en avons pas rencontré 🙂
    Merci pour le partage de cette randonnée qui nous rappel pleins de bons souvenir de la côte ouest !

  9. Wouah cet article me donne envie! ça a l’air vraiment incroyable d’être au pied de ces lettres!! 🙂
    Belle journée
    Laurie

  10. Très belle article, on vit l’aventure avec toi.
    Je rêve aussi d’y aller et de pouvoir prendre une photo avec les lettres d’Hollywood… Merci pour toutes ces infos ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.