Road trip, randonnée et camping sur le plateau du Colorado

colorado rocky mountain road trip sud ouest americain colorado utah-1

Nous sommes rentrés de voyage dans le sud-ouest américain jeudi dernier, on a plein de choses à raconter, plein de photos à montrer, une vidéo à faire… mais raconter le voyage, c’est le terminer vraiment, et lui donner un fil directeur, le raconter comme si tout s’était déroulé normalement, comme si tout était bien prévu. En fait, pas grand chose n’était prévu d’avance dans ce voyage : on avait envie de passer du temps dans le Colorado et l’Est de l’Utah, faire un tour des parcs nationaux de ce coin-là, mais sans un programme précis, arrêté d’avance. On a acheté nos billets d’avion quelques semaines avant de partir, on a regardé sur le site Road Trippers, que je vous recommande si vous avez envie de faire un road-trip aux Etats-Unis. On savait ce qu’on avait envie de faire :

  • rouler dans des beaux paysages,
  • marcher dans des beaux paysages,
  • camper dans des beaux paysages.

Mardi 26 août : Hello Colorado !

road trip sud ouest américain aéroport de Boston

Midi : on arrive à Denver, qui n’est pas du tout le dernier dinosaure dans la tête des Américains (j’ai eu beau chanté à une copine le générique Denver, the last dinosaur : ça ne lui disait rien du tout). On fait des courses au Walmart, notre premier Walmart après 2 ans 1/2 aux USA, yay! En fait c’est pas très palpitant, mais c’est une institution aux USA (ils autorisent les gens à dormir dans leur voiture/mobile home sur le parking – ça, on a pas encore fait).

road trip sud ouest américain weed shop Boulder Colorado

17 h : nous voilà chez Ken, le frère d’une copine de Boston, qui nous fait visiter la ville, et nous héberge le premier soir. On boit des bières, on visite un weed shop ; le cannabis à usage récréatif est légal dans le Colorado et les taxes financent… les écoles. On passe la soirée dans deux bars de Boulder, il pleut dehors – ce qui est apparemment rare pour la saison. Tant pis ! On cause, on parle du Colorado.

road trip sud ouest américain soirée à Boulder resto mexicain

Temps dehors : chaotique, menaçant et orageux

Changement du jour : on passe à l’heure des montagnes, soit -2 heures par rapport au fuseau horaire de Boston

Km parcourus :
2,845 km en avion
50 km en voiture
3 km à pied dans Walmart et le centre de Boulder

Mercredi 27 août : Promenade dans le Rocky Mountain National Park

road trip sud ouest américain camping Moraine Rocky Mountain National Park Colorado

On quitte Boulder, et on roule vers les montagnes. Le road trip peut commencer ! Première chose à faire : trouver un camping. On aimerait marcher dans le coin de Bear Lake, dans le Rocky Mountain National Park, ça tombe bien, il y a de la place de libre dans le camping Moraine. On plante notre tente. Pas de douche, mais une vue à couper le souffle.

road trip sud ouest américain randonnée près du Bear Lake Rocky Mountain National Park Colorado

On se lance dans notre première marche des vacances, équipés de vêtements de pluie/anti-froid, et finalement on a chaud, mais on a peur qu’il nous orage dessus. 3 heures de marche facile, 4 lacs magnifiques. Le National Park dans toute sa splendeur.

road trip sud ouest américain Rocky Mountain National Park Colorado

On termine la journée par le tour du Sprague Lake, on trouve ça juste ok, jusqu’à ce qu’on se retourne et qu’on voit LA MONTAGNE. Il n’y a plus qu’à regarder les rayons du soleil caresser les hauts sommets. On rentre au camping, on est béatement content. Manu réussit à faire du feu du premier coup (amélioration par rapport à l’année dernière) et grille des knakis sur une brochette. C’est simple la vie, on se croirait dans une pub Herta.

Jeudi 28 août : La route dans les nuages, puis la route vers l’ouest

road trip sud ouest américain la route dans les nuages Rocky Mountain National Park Colorado

On roule beaucoup aujourd’hui, car le temps à plus de 3,500 mètres d’altitude est moche : la très réputée Trail Ridge Road, une route d’altitude, ne sera qu’un vague souvenir brumeux et glacial pour nous. La vue est bouchée. Dommage !

road trip sud ouest américain des cerfs dans la foret colorado

On hésite à randonner sous la pluie, la marche vers la ville fantôme de Lulu City nous tente, mais finalement, on se contente d’avancer, loin du mauvais temps. On croise des animaux, on quitte les Rockies, on roule sur de belles routes de montagne, puis on passe par un premier joli canyon (Glenwood Canyon) et on hésite à randonner jusqu’au Hanging Lake – mais on arrive en bas du chemin à 17h30, et il faut deux heures aller-retour pour faire cette rando réputée difficile… on laisse tomber.

road trip Elk Loop Colorado sud ouest américain

On attaque la route qui sera élue par la suite plus belle route du voyage : la Elk Loop côté ouest, qui fait le tour des montagnes du centre du Colorado. On arrive très tard à notre camping (je le raconte sur mon blog de yoga, car le camping a un côté yoguique, oui, oui). 

Vendredi 29 août : Le Black Canyon of the Gunnison

road trip sud ouest américain Black Canyon of the Gunnison Colorado la vue après la marche matinale

Après une nuit au confort minimal dans un camping rustique, on part marcher à 7 heures du matin : c’est l’émerveillement et la solitude, sur la rive nord du Black Canyon, un canyon haut (829 m de profondeur maximum), étroit et aux parois lisses. On grimpe en haut d’une colline posée sur le plateau, à 3,000 mètres d’altitude, pour admirer la vue. J’ai le souffle court, mais j’adore ce moment.

road trip sud ouest américain Black Canyon of the Gunnison Colorado

Après avoir marché 10km, on fait la promenade de lazy (paresseux) en voiture, en s’arrêtant à tous les points du vue. Ce canyon est incroyable, et chaque vue est différente de la précédente. On croise un coyote sur la route, on éteint le moteur de la voiture, il s’assied devant nous, puis se lève et se cache dans les fourrés.

road trip sud ouest américain vautour dans son nid Colorado

On quitte la zone du Black Canyon canyon, on roule à nouveau sur l’interminable Elk Loop. Parmi les arrêts remarquables du jour : le Curecanti National Recreational Area, un lac artificiel au fond d’un canyon. On cherche un camping pour la nuit… et puis à 19 heures, on décide d’aller au motel.

Samedi 30 août : Des montagnes au désert

road trip sud ouest américain Crested Butte Colorado

Réveil dans la charmante station de ski de Crested Butte. Il fait très frisquet, c’est samedi matin, jour de marché dans la rue principale.

road trip sud ouest américain Aspen Colorado Marroon Bells

On continue de rouler sur la Elk loop, en empruntant une dirt road pendant de très longs kilomètres. On croise des familles de biches, et plein de campeurs dans la forêt. On s’arrête à Aspen (on croise un Whole Foods, ce qui indique une augmentation notable du niveau de vie), ici les maisons valent en effet 4 millions de dollars, c’est un repaire de jet set. La vue des célèbres Maroon Bells est elle aussi payante (6 dollars par personne). On aime, mais il y a trop de monde pour nous.

road trip Colorado National Monument

On roule vers l’ouest, on s’arrête au Colorado National Monument. On s’attendait juste à voir un « monument », mais c’est en fait une route scénique au bord d’un canyon. L’Amérique ne fait jamais les choses à moitié. On assiste à une demande de mariage en bord de canyon, on n’ose pas demander à partager une flûte de champagne avec eux… Le coucher de soleil sur la roche rouge nous ravit. En sortant du parc, on a encore 2 heures de route pour arriver à Moab.

Dimanche 31 août : A la découverte de « Arches », rebaptisé la parc national génial avec des arches, mais pas seulement

road trip sud ouest américain - Arches National Park Utah O double arche

Moab est une petite ville touristique de l’Utah, capitale mondiale du VTT. Deux parcs nationaux sont à proximité. On choisit d’aller à Arches, car il y a plus de randonnées accessibles, et après la journée de la veille passée à beaucoup rouler, on veut se dégourdir les jambes. Le parc me stupéfie dès le début. La première et seule marche de la journée nous prend 6 heures : The Devil’s Garden, le jardin du diable, une bonne dizaine de km dans le sable et la roche, par plus de 35°C.

road trip sud ouest américain - Arches National Park Utah

Le thème du parc, comme son nom l’indique, ce sont les arches dans la roche, mais en fait, il y a bien plus dans ce parc : des buttes, des failles, des gros cailloux, du sable. On adore.

road trip Moab Utah Arches National Park

On a bien marché, on a bien le droit à un petit resto… à 17 heures ! On a fait la marche avec un copain de voyage, Jason, rencontré au fil de la promenade. On cause entre autres de philosophie (il est prof de philo à Seattle, j’ai étudié la philo à la fac), le sujet du jour : pourquoi aime-t-on regarder de belles choses ? (comme des arches)

Lundi 1er septembre : Des canyons à perte de vue, et une grosse frayeur sur la Route de la Mort

Canyonlands National Park vue sur les deux rivières Moab Utah

Toujours à Moab, aujourd’hui on se repose de la randonnée en visitant en voiture l’autre parc à proximité : Canyonlands. Ça sonne comme Disneyland, parce que c’est du wahou spectacle spectaculaire. Il fait très, très chaud, les points de vue sur les canyons dégringolent à perte de vue. 

La route de la mort Canyonlands National Park Moab Utah

On tente l’aventure de descendre près de la rivière, sur la seule route de désert autorisée aux non 4×4 : elle s’avère être la route la plus traumatisante de l’univers. C’est étroit, il y a juste la place pour notre voiture, j’ai la trouille, mais je moufte pas pour ne pas déconcentrer Manu qui conduit. On serre les fesses, les énormes rochers sur le côté n’ont pas l’air bien accroché. On arrive tout en bas, il n’y a personne, c’est sublime, mais maintenant il faut remonter. J’ai vu après coup sur ce site que Mineral Road est réputée dangereuse, et pourtant c’était indiquée sur le plan du parc pour les voitures « normales ».

Road trip sud ouest américain arches national park moab utah symbole

Rassurés d’être toujours en vie, on passe à nouveau la soirée à Arches, parce que why not, c’est juste magnifique. Il y a beaucoup de monde, on est tout fourbus.

Mardi 2 septembre : Encore un peu d’arches, et aussi des Goblins

Road trip sud ouest américain arches national park moab utah

Après avoir fait des courses au Village Market de Moab – on risque de ne pas voir la civilisation pendant les jours à venir, on retourne une dernière fois passer la matinée à Arches. Le parc semble petit, mais il y a plein de choses à voir. On retournerait bien à Canyonlands, mais on a compris qu’il fallait un 4×4 pour l’apprécier vraiment. On sait qu’on reviendra à Moab un jour, cet endroit est magique, même si la ville en elle-même n’a pas trop d’intérêt. 

Goblin parc pres de Capitol Reef

C’est parti pour une longue traversée du désert : il fait une chaleur d’enfer – et dire que j’ai laissé les Babybel dans le coffre, ils vont se liquéfier les pauvres. On arrive au très ludique Goblins Park, dont les « hoodoos » sont en forme de gnomes. Super randonnée dans un canyon asséché.

se reveiller au camping a capitol reef

Encore quelques heures de route et nous voilà au camping principal de Capitol Reef : au milieu des canyons rouges, c’est une véritable oasis de verdure – avec moustiques en prime. Le camping est peuplé d’humains, et de biches. On dort comme des bébés, au son des criquets géants. Je retourne mes chaussures devant la tente pour éviter les scorpions.

Mercredi 3 septembre : Capitol Reef, très, très loin de tout

Attention spoiler : c’est probablement la plus belle journée de notre voyage, la plus mouvementée, et la plus riche en conneries de débutants. On visite la partie la plus populaire du parc, une route scénique, puis on fait quelques promenades. On emprunte la route censée être la plus belle des Etats-Unis, la route 12, à l’ouest du parc. Mouais, c’est bien, mais on est exigeant. On aime juste… disons… 2 coeurs, pas 3. Heureusement, au milieu de nulle part se trouve l’un des meilleurs restos de l’Utah. Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de photo de tout ça, car la carte mémoire de l’appareil a pris du plomb dans l’aile, et n’a pas fonctionné au top pendant toute cette journée. Oui, on est très blasé par cette nouvelle
Headquarter canyon Capitol Reef

On entre à nouveau dans Capitol Reef, par le sud cette fois, par le Burr Trail. On randonne dans un canyon à fente, on profite de la solitude – on croise un vieux monsieur qui randonne tout seul dans Headquarter canyon. On reste de longues minutes à écouter le silence, sous la chaleur tempérée par une douce brise.

Voilà notre erreur majeur du voyage, celle qui nous hante encore : en fin de journée, alors qu’on avait trouvé le camping parfait (gratuit, au milieu de nulle part, tout petit, et avec des campeurs à l’allure friendly), on a décidé de rouler encore, « pour s’avancer ». Bilan : on a roulé 5 heures au milieu de paysages apparemment magnifiques – le Glen Canyon, mais on y voyait rien car c’était la nuit ; on s’est refait une descente de l’enfer sur une route étroite de canyon, on a tué un oiseau sur la route, et on a trouvé un motel à minuit. On regrette encore ce camping éloigné de Capitol Reef.

Jeudi 4 septembre : De la mythique Monument Valley aux moins connus Bisti Badlands

monument valley utah

Après la meilleure journée du voyage, celle-ci était probablement la plus nulle. Vu depuis mon petit quotidien bostonien, je semble faire la fine bouche, mais on était un peu bougon. Monument Valley est une belle carte postale du sud-ouest, mais par rapport à tout ce qu’on a vu, c’est touristique, cher, et il faut encore un 4×4 pour descendre dans la vallée – avec des centaines d’autres personnes. On n’est pas sous le charme. Le musée de Monument Valley dédié aux Navajos – Monument Valley est une réserve indienne, nous déprime complètement. On a même mangé au Mac Do, et appris la mort de Joan Rivers à la télé, c’est dire : journée qui commence mal.

bisti badland nouveau mexique

On roule au nord de l’Arizona toute l’après-midi, c’est… comment dire… plat, pas très intéressant. Il y a une tempête de sable, puis il pleut, puis on se perd. On arrive en fin d’après-midi à Bisti Badlands, une terre originale au Nouveau Mexique, mais difficile de s’y promener sans tout détruire sous nos pieds.

arc en ciel a farmington nouveau mexique

On croise quelques animaux – des vaches et des lapins (oui ils ont aussi le droit de vivre, y en a pas que pour les bisons et les antilopes), on voit un arc-en-ciel : ça c’est beau. Il est temps de retourner dans le Colorado. On arrive après 21 heures au camping de Mesa Verde

Vendredi 5 septembre : Retour dans le passé à Mesa Verde

Mesa Verde Palace Cliff

Grâce au camping qui nous réveille naturellement tôt, on est déjà au Visitor center à 8 heures, et on réserve 2 visites guidées pour découvrir le parc national de Mesa Verde. La journée sera historique et culturelle.

Mesa Verde Palace Cliff

Mesa Verde, ce sont des maisons construites dans la roche par les Indiens Anasazis (les ancêtres des Pueblos) entre 600 et 1400 ap. J.-C. Irréel, unique. 

Mesa Verde la vue par la petite fenetre

On en visite plusieurs, on admire la vue, on visite le musée, bref, on trouve ça très chouette. On rencontre des étudiants français en médecine, originaires de Lyon, ils sont en voyage aux USA depuis 7 semaines !

Samedi 6 septembre : Ouray, la Suisse de l’Amérique

ouray colorado la suisse de l'amerique

Sur les conseils d’un ranger à Gunnison et de notre hôte à Moab, on s’arrête à Ouray, un endroit réputé génial pour randonner. La ville a le label vendeur de « La suisse de l’Amérique » , en effet le décor des montagnes grandioses rappellent les Alpes, mais la ville a tout de même des allures de ville du Far West, comme beaucoup de petites villes du Colorado. Il y a plus d’une cinquantaine de sommets dans le Colorado qui dépassent  les 14,000 feet (soit 4,260 m), ces montagnes sont appelées les Fourteeners

chemin de randonnee a ouray

Ouray est réputée pour ses sources chaudes, mais nous, on veut marcher ! Après avoir pris conseil au visitor center, on se lance dans une rando de moins de 6 miles (on se dit : facile) mais c’est très abrupt, et à cette altitude, on est vite à bout de souffle. La marche est dure, mais elle en vaut la peine : au sommet, la vue est magnifique.

vers telluride colorado

On passe la soirée à Telluride, après avoir profité de la route scénique à couper le souffle. Je bois une bière qui me saoule di-rect ! Je me prends l’effet altitude en plein dans le nez. Sur la route du retour, Manu conduit, et moi je chantonne. On passe la nuit  dans un grand chalet AirBnb, avec des lamas dans le jardin.

Dimanche 7 septembre : La Million Dollar Highway

million dollar highway colorado

On quitte notre AirBnb de Ridgway, on vise d’arriver le soir aux Great Sand Dunes – c’est à seulement 4 heures de route (erreur : il n’y a jamais de « seulement 4 heures de route » dans un road trip). On se dit qu’on s’arrêtera avant si jamais un endroit nous plaît.

vieille mine abandonnee colorado

La route est top, elle est surnommée la Million Dollar Highway : on croise des montagnes (le thème récurrent dans le Colorado), des anciennes mines pas démontées, des cascades, et des rivières. Le temps est menaçant, on marche juste un petit peu avec notre K-way. On prend un autostoppeur, Seth, du Texas, qui devient notre héros : il vient de marcher 80 miles en 4 jours le long du Colorado Trail. Il nous donne plein de conseils pour passer à la vitesse supérieure et ne plus camper dans des campings, mais en pleine nature. Laver ses chaussettes dans la rivière, ce genre de chose.

train a vapeur durango silverton colorado

Après une longue après-midi de route, un arrêt au supermarché, des gros nuages menaçants et un orage à l’horizon, on arrive tard au camping de Great Sand Dunes : on n’y voit rien du tout, il règne un silence total, on fait du feu, on mange et on va se coucher. 

Lundi 8 septembre : Des dunes de sable au milieu des montagnes

dans la tente a great sand dunes colorado

Réveil matinal au camping de Great Sand Dunes National Park, notre voisin se parle à lui-même (il a mal dormi). Il a aussi une hache, il nous fout les creeps. Le paysage est là pour nous rappeler que la nature, c’est foufou : des dunes devant la montagne, rien que ça.

great sand dunes colorado marcher dans le sable

Quoi de mieux qu’une randonnée dans le sable pour se faire des mollets d’enfer ?  On est sur les dunes un peu avant 9 heures, un mec nous demande de le prendre en photo : il est français ! Jean-Christophe, boulanger depuis 20 ans au Texas. On papote. Puis on va marcher dans les dunes, et on court comme des petits fous pour redescendre. 

great sand dunes colorado les fleurs

L’après-midi, on se contente d’une mini-rando pour aller voir une cascade, et en fin de journée, pour la première fois des vacances, on prend le temps au camping, pour écrire des cartes postales. On se promène de nuit dans les dunes, éclairées par la pleine lune. Le camping a l’avantage de me faire découvrir que la lune, ça brille la nuit.

Mardi 9 septembre : Qu’est-ce que je peux faire ? j’sais pas quoi faire !

Florissant National Monument vieille maison

On remballe nos affaires de camping, a priori on ne campera pas pour notre dernier nuit, il faut qu’on prenne une douche, c’est devenu impératif. Les paysages de la matinée ne sont pas des plus fous, on traverse des villages d’inspiration espagnole, un peu comme au Nouveau Mexique. Un proverbe anonyme, bien connu des road trippers dit : Dans le road trip, il faut bien rouler, parfois. 

Florissant National Monument arbre petrifie

On arrive à un parc de fossiles et d’arbres pétrifiés, à Florissant, ce n’est pas un National Park, mais un National Monument : en gros, ça veut dire qu’il n’y a qu’un seul truc vraiment intéressant. On se prend donc de passion pour les fossiles pendant toute une après-midi, on visite un musée, on fait une promenade, c’est relax. L’arbre en photo a plusieurs millions d’années. Respect. C’est un redwood, un séquoia, comme on en trouve aujourd’hui seulement en Californie !

road trip-21 voyager rend audacieux

Début de retour à la civilisation : on passe la soirée à Colorado Springs. Le Colorado est l’Etat avec le plus de micro-brasseries du pays, du coup on boit une bière pour fêter ça. On se fait un vrai resto, ça change de nos  Mac’n Cheese du camping. On dort au dernier étage d’une petite maison, dans un lit tout mou.

Mercredi 10 septembre : Retour à Denver, la capitale du Colorado

nenuphar au jardin botanique de denver

Dernière journée, il ne fait pas beau dans les montagnes, alors on va directement à Denver. Que voir dans la capitale du Colorado ? On cherche rapidement sur nos apps, et on choisit d’aller se promener dans les jardins botaniques. Bonne pioche : on adore ! 

LoDo Denver

En milieu d’après-midi, on fait un petit tour dans le quartier historique de la ville, le LoDo, pour Lower Downtown. C’est un quartier aux grandes avenues, aux bâtiments en briquettes avec des grandes inscriptions dessus, et bien sûr, plein de restos et de bars, qui se remplissent dès 16 heures – il n’y a pas de happy hours à Boston, ça nous avait manqué !

Super glace a Denver

Petite glace dans un quartier cool de la ville. On croise un mec sur un vélo à l’ancienne (ceux avec une roue immense et une roue minuscule) : il grimpe une côte comme si c’était facile ; on se promène dans un parc puis on passe voir le capitole de la ville, et son dôme doré. En route pour l’aéroport, notre avion est à 23h15. On a du mal à y croire, mais c’est la fin des vacances ! Un pick up nous rentre dedans à un mile de rendre la voiture de location. Bummer !

Le trajet en voiture

C’est la carte qu’on avait préparée sur le site Road Trippers.
Finalement, on a roulé 3,115 miles soit 5,013 km, et on a passé plus de 83 heures dans la voiture.

Le plateau du Colorado, c’est le nom de cette région, creusée pour la plus grande partie par la Colorado River et ses affluents puissants. Les deux guides qui nous ont aidés pendant ce voyage ont été le guide vert Michelin du Sud-ouest américain et le guide Fodor des parcs nationaux du sud-ouest (en anglais seulement). Et comme je le disais plus haut, le site Road trippers. Après, on écoute les conseils des autres voyageurs, mais plutôt au niveau local : conseils de randonnée dans les offices du tourisme, routes scéniques chez les hôtes AirBnb ou d’autres voyageurs rencontrés à droite à gauche.

carte des road trips aux Etats-Unis

Voilà réunis sur une carte les trois road trip du sud-ouest américain qu’on a fait depuis qu’on vit aux USA :

(1) Le road trip de l’été 2012, un classique, depuis San Francisco, en passant par Yosemite, la Vallée de la Mort, Las Vegas, le Grand Canyon, Bryce Canyon, Antelope, Big Sur…
(2) Le road trip de l’été 2013, plus sauvage, le long de la frontière nord du Canada, avec Seattle, Olympic, North Cascades, Glacier, Yellowstone et Grand Teton.
(3) Et celui de cet été ! avec surtout le Colorado et l’Est de l’Utah et un bref passage par l’Arizona et le Nouveau Mexique.

Tous nos autres voyages classés par carte se retrouvent sur cette page.

Budget du voyage : 3582,24$ pour 2 pour 15 jours

TRANSPORTS : 1954,29 $

Avion : 612$ aller-retour Boston-Denver pour 2 avec JetBlue

Taxi pour les aéroports : 62,06.

Location de voiture : 650$, + 225$ d’assurance (liability, si on cause un accident) + 25$ de « car damage » (si la voiture est abimée – c’est le cas, puisqu’un pick up nous est rentré dans le cucu). Si vous louez depuis la France, ça marche différemment pour les assurances, souvent c’est déjà compris dans le prix de la location, faites bien attention d’avoir toutes les options…

Essence : 13 passages à la station service pour un total de 380,23$, + 2$ de pression des pneus, et 2 $ de parking.

LOGEMENT : 399,08 $

Camping et bois pour le feu : 126,92$ pour 6 nuits de camping.
Le camping est non seulement le meilleur moyen de profiter de la nature, d’être au plus près des parcs et de se sentir tellement loin de tout, mais en plus c’est super cheap !

AirBnb : 30$ pour 6 nuits. Grâce à vous, chers lecteurs du blog, cette partie du voyage n’a rien coûté, 1000 mercis de vous inscrire sur AirBnb par le blog, via notre parrainage, sans cela, ces 6 nuits nous aurait coûté 640$.

Motel : 242,16$ pour 2 nuits.

FOOD : 1051,87$

Restaurants : 702,87 $ – on avait pourtant l’impression de s’être vachement restreints…

Supermarché :  349$, courses pour le camping, et beaucoup, beaucoup de gallons d’eau, dont une glacière et deux bouteilles de gaz pour le camping

VISITES : 177$

Ce qui inclut les entrées dans les parcs, les visites guidées, etc. Le pass des parcs nationaux (80$) est valable 1 an, c’est le même qui nous permet d’aller à Acadia, près de chez nous, mais il n’est pas valable dans les parcs d’Etats (comme Goblins).

Comment conclure ?

C’était bien ! Vivement le prochain.

A++

Mathilde, pour les textes, Manu, pour les photos

arches utah road trip sud ouest americain colorado utah-2

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

36 Commentaires

  • Répondre 17 Sep 2014

    Maite

    Génial ce compte-rendu !! C’est hyper bien présenté comme ça, facile à suivre si on veut le reproduire.

    Je connais pas du tout cette partie des USA, ça a l’air vraiment cool, à la roots, chaque jour quelque chose de différent.

    • Répondre 17 Sep 2014

      Mathilde

      Le Colorado est mon nouvel Etat préféré (même si je garde la Nouvelle Angleterre en top 1 par « chauvisme d’appropriation »).
      Biz biz

      • Répondre 22 Mar 2016

        Yannick

        Oui, moi aussi, c’est mon nouvel État préféré. Méconnu de bien des gens, il a pourtant énormément à offrir, tant sur le plan de l’histoire que de la nature.
        Vous êtes passés très rapidement, mais vous avez vu l’essentiel de ce qu’on peut y visiter.
        Nous avions fait : Colorado National Monument – Black Canyon – Ouray – Mesa Verde – Durango Silverton train – Great Sand Dunes – Colorado Springs – Denver en 11 jours, avec deux jeunes enfants (9 mois et 3 ans et demi).
        Rarement un endroit ne m’a autant fasciné. Pourtant, je n’ai droit qu’à des haussements d’épaule et de l’indifférence quand j’en parle.

  • Répondre 17 Sep 2014

    Emmanuelle

    Super compte-rendu, ça m’a donné envie d’y aller !! Les photos sont magnifiques.
    Pour Monument Valley je suis d’accord avec toi, c’est malheureusement trop cher et encombré… Je suis contente de l’avoir fait, mais je n’y retournerai pas (au contraire du Grand Canyon, où je me verrais bien passer plusieurs jours).

    • Répondre 17 Sep 2014

      Mathilde

      J’avais eu des commentaires très positifs sur Monument Valley, chacun vit sa propre expérience du lieu après tout – un copain y est allée en hiver, il avait trouvé ça magique.
      En tout cas, comme toi, je retournerais bien en effet passer au moins une semaine au Grand Canyon ! Il m’a manqué pendant ces vacances, on a vu ces cousins, mais il reste quand même « le Big One » 😉
      Merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire en tout cas !

  • Tout à fait d’accord avec toi j’avais été très déçue par Monument… c’est photogénique mais c’est tout, il n’y pas toutes ces ballades très sympas comme d’hab et c’est clairement trop touristiques…
    Par contre moi Capitol Reef j’avais pas super accroché…
    Mesa Verde par contre vaut le détour, par contre je suis étonnée que vous ayez croisé des français pour moi c’était un des parcs où j’avais trouvé que la clientèle était vraiment exclusivement Americaine…
    Enfin merci de ramener tous ces souvenirs et super road trip comme d’hab

  • Magnifique comme toujours. On s’est encore ratés de peu.

    Ce que je retiens surtout, c’est que j’ai le même t-shirt que Manu (UO power).

    JP

    • Répondre 17 Sep 2014

      Mathilde

      Manu l’avait remarqué sur un de vos posts !
      Amis de tee shirts.

  • Sinon, pour rebondir sur ce que dit Amélie, moi, j’adore Capitol Reef. Alors que les autres parcs (en particulier Zion, je trouve) sont blindés, celui là est superbement calme. On se retrouve très vite seuls. Et j’aime.

    Sinon, le super resto de l’Utah, c’est la Kiva ?

    • Répondre 17 Sep 2014

      Mathilde

      Ah ah ! non ! c’était le Hell BackBone Grill à Boulder Utah.
      Capitol Reef était génial, mais là encore il faut s’éloigner un peu, marcher, car en effet la partie la plus accessible du parc peut sembler un peu « ah bon, c’est juste ça ? » (si on fait vraiment les blasés des canyons rouges)
      en réponse à Amélie, pour ce qui est de croiser des français, ces étudiants en médecine de Mesa Verde étaient vraiment super sympa ! (on était plus à la « saison des allemands » j’ai l’impression, on en a croisé beaucoup à Arches !) D’habitude les français qu’on croise font semblant de ne pas avoir entendu qu’on parlait français et nous évite, alors que là, on a bien papot », ils étaient cools et ça faisait du bien ! Venez nous dire bonjour si vous nous croisez au lieu de parler tout bas 😉

  • Répondre 17 Sep 2014

    Kenza

    Excellent cet article ! Le format est original, il y a ta « verve », les photos sont belles… merci !

  • Répondre 17 Sep 2014

    Tony

    Denver le dernier dinosaure, ça m’a bien fait rire !
    En tout cas superbes photos et compte-rendu. Ca donne envie !

  • Répondre 17 Sep 2014

    Florence

    Quel beau boulot ce compte-rendu de voyage ! Merci de nous faire partager ces beaux moments ! Bon retour à la vie « ordinaire » yapuka rêver au prochain.

  • Répondre 17 Sep 2014

    Magouille

    Superbe debrief ! Je surplussoie sur Capitol Reef… Vraiment le gros coup de coeur. Effectivement, il faut aller chercher les beaux paysages et la solitude, et aimer ça. Ce super resto de l’Utah, c’était le « Cafe Diablo », non ? Trop bon (je m’en suis pas remise ;)).

    • Répondre 17 Sep 2014

      Mathilde

      Non c’était le Hell BackBone Grill à Boulder Utah ! Un « farm to table » extra – je me souviens encore de la « zuch-amole », un petit apéro à la courgette. Malgré le nom, ils sont plus portés légumes que viande de l’enfer 😉

      • Répondre 18 Sep 2014

        Magouille

        Je note, si jamais je reviens par là-bas. Le « zuch-amole », fallait le trouver 😉

  • Répondre 17 Sep 2014

    Eline

    Superbe post récapitulatif, plein de détails et j’aime beaucoup comment tu as présenté tout ça de façon claire!

    Ca me donne vraiment envie d’aller explorer cette région maintenant…

  • Superbe voyage ! On a fait quelque chose de similaire en juin – du moins pour le début, car après le Capitol Reef nous avons bifurqué vers le nord jusqu’à Yellowstone (mon itinéraire ici: http://voyagerenphotos.com/2014/07/itineraire-de-15-jours-dans-louest-americain/)

    Nous n’avons pas non plus fait le détout du Black Canyon of Gunisson.

    Sinon tout pareil, même le camping des Rocheuses ! Par contre je sais pas pour toi, mais on s’est bien pelé là bas ! Nos duvet étaient limite, et l’achat de bois indispensable pour tenir un peu dehors une fois le soleil couché ! Le cmaping dans les Parcs Nationaux, c’est just magique ! (dommage que les douches soient assez rares :( )

    Nous avons vu la Trail Ridge Road par beau temps et je peux te confirmer que ça vaut le coup !

    • Répondre 17 Sep 2014

      Mathilde

      Merci pour le partage de ton expérience similaire (ah tiens, tu t’appelles Mathilde aussi).

      Pour les sacs de couchage, oui on est bien équipé, on a du 0°F ! On campe en automne et au printemps en Nouvelle Angleterre, et après une expérience glaciale l’an dernier à Yellowstone, on ne nous y reprendra plus ! Comme dirait mon copain Ken, il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que du mauvais matériel 😉

  • Répondre 17 Sep 2014

    Mélanie

    Ce road trip m’a l’air sensationnel! Vous avez du en prendre plein la vue! Merci de nous faire partager votre expérience.

  • Super trajet ! C’est que ça me donnerait presque envie de me mettre au camping !

  • Répondre 18 Sep 2014

    Zuzuzu

    Mineral Road est terrifiante, mais je crois que le Mokee Dugway est la route la plus traumatisante. C’est près de Monument Valley. Je serrais un peu les fesses.

    • Répondre 18 Sep 2014

      Manu

      Crois-moi on est passé de nuit sur Mokee Dugway, et c’était bien plus easy. La route fait deux voitures de large et y a pas mal de barrières tout le long… Sympa quand même !

  • Je suis impressionnée par le nombre de kilomètres parcouru et par la beauté des paysages que tu me fais découvrir. ça me donne presque (j’ai bien dit presque) de me mettre au camping (claustrophobie quand tu nous tiens…).

    J’adore l’anecdote des taxes du cannabis qui payent les écoles, en voilà une bonne idée!

  • A la vue de ces fabuleux paysages, je suis terriblement envieuse de ton road trip !

  • Répondre 18 Sep 2014

    Aurélie

    Je n’ai pas eu l’occasion de faire l’un de ces road trip, mais tu me fais vraiment rêver là. J’aime bien la présentation de ton article aussi. – Bon cela fait longtemps que je ne suis pas passée sur ton blog, alors cela fait peut-être un moment que tu fais ça 😉

  • Répondre 19 Sep 2014

    Bertille

    Chouette tout ça ! Je nous prévois le Colorado pour la fin de l’année si tout va bien (fingers crossed), le décor sera donc un brin différent mais je sens que ça va être une belle découverte. Trop hâte :)

  • Répondre 30 Sep 2014

    baabochon

    Des photos magnifiques, des textes super agréables à lire…Je voyage grâce à ce blog super génial! Merci!

    Bisous de Suisse xxx

    • Répondre 30 Sep 2014

      Mathilde

      Merci beaucoup pour ton gentil message ! J’espère que le voyage va encore durer !
      Bises xoxo

  • Répondre 19 Dec 2014

    Valerie

    Looks like you had a lovely vacation! I really like how you broke down your vacation day by day and included pictures for your activities. Thanks for sharing!

  • […] que quiconque a voyagé dans un pays anglophone peut s’y retrouver. Côté article de voyage, j’adore le résumé de notre voyage dans le Colorado et l’Utah, je pense que ça a été mon road trip préféré, celui qui me donne le plus envie de […]

  • Répondre 31 Jan 2016

    Amandine Bouyer

    C’est vraiment génial et très beau récit! Je vais faire un stage à l’Iowa State University cet été, et les paysages du Colorado me font rêver. Je disposerai de 8-10 jours de congés pendant le stage, pensez vous que cela vaut le coup de faire un road trip dans le genre Utah-Colorado comme vous avez fait? Mais peut être avec moins de randonnées et étapes vu le temps dont je dispose.
    De plus, je n’aurai que 22 ans et serai seule, ce qui risque de me coûter cher pour la location de voiture, existe-t-il des road trips organisés depuis Denver?
    Merci beaucoup et continuez de me faire rêver!

    • Répondre 31 Jan 2016

      Mathilde

      Merci Amandine !
      Je crois que la location de voiture aux moins de 25 ans coûte plus chère en assurances, et c’est toujours compliqué (mais pas impossible) de partir seule en voiture, vu les distances à parcourir, la fatigue… Pour des voyages organisés, je ne sais à vrai dire pas bien vers quels organismes américains te tourner, tu peux voir du côté des tour operators français. Depuis Denver, je te conseillerais d’essayer le train : il parait que le trajet dans les Rocheuses est magique !

  • Répondre 8 Apr 2016

    Alice

    Bonjour Mahilde !

    Je vis à Kansas City depuis près de 8 mois avec mon copain pour continuer nos études. Je suis fan de ce blog aussi bien réconfortant qu’utile ! (ça fait du bien de pouvoir comparer son experience d’expact avec quelqu’un d’autre étant donné que le taux d’Européens dans le Kansas n’est pas très élevé)
    Comme nous sommes situés dans l’état voisin du Colorado (bien pratique) nous partons faire un road-trip dans le Colorado / Utah / Arizona et suivons de très près vos parcours et avis. Est ce que tu te souvient du nom de ce petit camping friendly et free que vous n’avez malheureusement pas pu faire près de Capitol Reef ?

    Merci d’avance pour ta réponses et milles bravo pour ce blog extrêmement réussi !

    Alice

  • Répondre 14 Apr 2016

    Joanna

    Coucou Mathilde,

    je voudrais te demander pour le « annual national pass for the national park ($80) »…. est-ce que tu as besoin d’un « annual pass » pour chaque personne dans ta voiture ou tu en prends un et c’est valable pour toutes les personnes dans ta voiture? J’ai deja cherche mais c’est pas clair.
    Merci beaucoup!!!

    Bonne journee!! Le printemps est deja bien arrive a Boston 😉

    • Répondre 14 Apr 2016

      Mathilde

      La carte est valable pour un groupe/famille dans une même voiture, mais elle doit être signée par une ou deux personnes maximum, certains parcs demandent à vérifier l’identité du porteur de la carte (pour éviter les reventes de carte après un voyage).
      Donc une seule carte pour ton groupe en voyage !

Laissez une réponse