Qu’est-ce qui signe vraiment la fin des vacances ?

Monday Morning post road trip

Vous croyez que j’avais oublié le Monday Morning ? Ok, j’ai eu un weekend chargé qui m’a empêché d’écrire, et la rentrée m’oblige à travailler d’arrache-pied le lundi matin, c’est fou, non ? Le sujet me perturbe et me concerne puisque j’écris deux fois dessus en moins d’une semaine : qu’est-ce qui signe vraiment la fin des vacances ?

  • Une mani/pedi. La première chose que j’ai faite en rentrant à Boston après 15 jours de road trip dans l’ouest américain a été de réserver une mani/pedi. Mes mains, malgré les doigts bronzés qui contrastent avec le clavier d’où j’écris et la sécheresse de ma peau, pourraient enfin retrouver une apparence polissée. Mais j’ai finalement annulé à la dernière minute : il s’est mis à pleuvoir. Hashtag paie ta flakiness. Je garde mes ongles rabougris et mes cuticules de paysanne en vacances pendant encore quelques jours.
  • La reconnexion aux news ? J’ai passé une partie des vacances à écouter un podcast d’actu politique, me faisant développer un crush pour le commentateur Jon Favreau. Du coup, moyen pour la déconnexion/reconnexion.
  • La fin de la détox digitale ? Sur le même sujet, il est de bon ton de faire une « detox numérique » pendant les vacances. C’est simple : je n’ai pas Facebook ni Twitter sur mon tél, j’ai gardé Instagram et mes emails, que je consultais une fois de temps en temps, « pour être sûre » que tout se passait bien – tout en disant à mes collaborateurs que ce n’était pas la peine d’essayer de me joindre. « Je prends l’avion, bye ». Detox à moitié, mais dans l’isolement du désert, on s’en tape un peu de ce qui se passe ailleurs que pour sa propre survie.
  • Rattraper mon retard de séries ? J’en ai assez peu en cours de route en ce moment, j’ai juste eu à rattraper Insecure de Issa Rae, et j’attends Crazy Ex-Girfriend de la génialissime Rachel Bloom qui me rappelle ma bestie.
  • Le retour au travail ? ça semble logique non et j’aurais dû le mettre en premier dans ma liste !  C’est sans doute le vrai truc qui fait dire que ce ne sont plus les vacances. Mais mon job est assez cool. Entre les visites guidées et les manuscrits à rédiger, je bosse chez moi ou au café (j’aime mon faux-tempérament cool post-vacances) Certes, comme tout le monde, je dois me remettre à planifier, à m’organiser, à répondre aux emails (non merci), à passer des coups de fil. C’est un tout autre type de planification que le road trip : on a improvisé notre voyage au jour au jour, en se demandant chaque matin : où on va, qu’est-ce qu’on fait, où est-ce qu’on dort ce soir ? Les vraies questions primordiales ! De retour à la vie normale, la planification est différente. Mais je reviens avec beaucoup plus d’envies, des envies de changements, d’évolution, de nouveautés, d’expériences. J’ai envie que cet effet vacances se prolonge.
  • Ranger ma valise. Mon côté anti-bazar et amour de mon beau petit appartement m’encourage à me débarrasser vite fait des bagages. Temps autorisé à rester non-rangé : ½ journée, max. Reste plus qu’à les remonter tout en haut du placard. Elles serviront de nouveau très bientôt, j’espère.
  • Mettre mes habits dits de ville ? Adieu le look athleisure (comment on dit en vrai ?) les baskets en alternance avec les chaussures de randonnée, les tee shirts et autres shorts qu’on trouve confortables malgré leur dégaine douteuse. Une autre chose qui signe le retour à la « vie normale », c’est le choix de la garde-robe. Même si Marie Kondo est passé par mon placard, minimaliste aujourd’hui, il est toujours plus garni que ma valise de vacances, dans laquelle je n’emporte que très peu de choses – d’où les photos avec toujours les mêmes fringues, la même casquette, les mêmes chaussures, l’absence de maquillage (mais qui se maquille en road trip sérieusement ?)
  • Retrouver les amis ! La rentrée a été sociale, et ça fait plaisir après quelques mois en semi-ermite. Mes parents organisaient des soirées diapo au retour des vacances, soit juste entre nous, soit je me souviens d’un retour de Guadeloupe où c’était soirée ti-punch et diapos à la maison avec des amis à eux. Quand j’ai dit à Manu qu’il y avait un concept « soirée diapo », il m’a répondu « mais oui, trop innovant si tu es en 1985 ! » Je le ferai quand même. Promis, on trierait et on écumerait pour arriver à 50 photos max, et raconter ça de façon sympa.

*

Et si je veux replonger en vacances en un instant, il y a les photos, les souvenirs, et les musiques écoutées en road trip, cette année, l’album qu’on a écouté le plus, c’était Sound et Color de Alabama Shakes. Alors si je le mets, me voilà au milieu de l’Utah, il fait 40°C et il y a du sable dans mes chaussures.

Lu, vu, entendu

Voyage Utah Road trip-2

Bon lundi, pour les nouveaux par ici, vous pouvez me suivre sur Instagram @mathildepit
Et si le sujet vous inspire, dites moi ce qui signe la fin des vacances pour vous en commentaires :

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

11 Commentaires

  • Répondre 19 Sep 2017

    tania

    je ne suis pas encore partie en vacances d été comme dhab elles sont en décalées
    à moi le Brésil en novembre
    la fin des vacances sinon c fini de se soucier de l heure
    retrouver un temps moyen en région parisienne on est loin des endroits où je vais en vacances : sud de l’Europe, Asie, mais Sud ou AMérique du sud
    fini les spritz ou caïpi ts les jrs
    retour à l actu car en vacances même si j ai twitter et instagram c en mode off
    retour au ciné, sorties
    et surtout retrouver mes cher transports parisiens que j aime tant
    j espère que tu sens l’ironie
    dès les premières heures je me dis un d ces 4 je déménage en province
    la fin des vacances c déjà arrivée à Roissy ou Orly et retrouver les raleurs de service que j avais laissé avant de partir

  • C’est à peu près les mêmes choses que toi qui me font quitter l’esprit « vacances », en plus peut être: retrouver notre chien (quand on doit prendre l’avion, on préfère le faire garder), la météo, appeler mes proches, retrouver mes petites habitudes (ah la routine!).
    Bon mardi!

  • Répondre 19 Sep 2017

    Marie Voyages

    Ah cet album de Alabama Shakes me transporte aussi toujours en voyage ! Y’en a quelques-un comme ça… comme Dawes ou The Lumineers :)
    Sinon, je me retrouve dans pas mal de choses, notamment les vêtements ! C’est un plaisir de s’habiller un peu plus jolie, mais j’ai l’impression de perdre un peu de moi-même, le côté baroud et aventure (matérialisé par un short quechua peut-être, mais quand même !).
    Et puis le retour à la routine, aux habitudes, aux blagues nulles des collègues, au métro et aux gens qui font la gueule. Mais aussi le retour à mon lit (je crois que c’est ma meilleure raison de revenir aaha !) et à des repas plus équilibrés :)

  • Répondre 19 Sep 2017

    Elodie

    Je ne regarde pas Crazy Ex-Girlfriend (seulement vu le pilote), mais dès que je vais à Ikea Covina je peux pas m’empêcher de chanter « West Covinaaaa, Californiaaa,… » Et voilà, je l’ai en tête…
    Bon retour de vacances en tout cas, et hâte de voir les projets/nouveautés/…

    Bises

  • Répondre 20 Sep 2017

    Camille

    Hello ! Je pense que j’aurais fait la même liste que toi en ajoutant… « planifier le prochain voyage » 😉
    Je ne connais pas Crazy ex girlfriend et vu ce que j’en lis, je crois que c’est une ERREUR ! Merci.
    Et as-tu lu Americanah ? Je ne me rappelle plus si je l’ai vu mentionné sur ton blog, en tout cas en le lisant, je me suis dit que ça te plairait (je dis ça à TOUT. LE. MONDE) (c’est génial).
    Bonne suite de semaine et bonne reprise !

    • Répondre 20 Sep 2017

      Mathilde

      une erreur, qu’est-ce que tu veux dire par là ?
      oui j’ai lu Americahana il y a quelques mois, j’ai beaucoup aimé aussi
      merci pour ton petit mot !

      • Répondre 20 Sep 2017

        Camille

        Je veux dire que ça a l’air d’une chouette série et que j’ai bien envie de la regarder ! 😉 Merci à toi.

  • Répondre 20 Sep 2017

    Justine

    Je suis très heureuse du retour des Monday Morning ! J’adore cette série, j’ai l’impression d’avoir un vrai échange avec toi beaucoup plus spontané que les autres articles (que j’adore tout de même !).

    Je suis d’accord avec toi pour le retour de vacance, moi je vais aussi souvent chez le coiffeur ^^’

    Hâte de lire ton prochain article !

  • Répondre 23 Sep 2017

    AMY

    Hello Mathilde,
    Contente de retrouver tes chroniques.
    Je lève la main pour me dénoncer : je me maquille en road trip ! J’ai la peau très pâle et des cernes du coup sans maquillage j’ai une sale tête sur les photos et je suis dégoutée : « tiens cet endroit est chouette prenons une photo… oh mince j’ai vraiment une sale tête j’ai l’air fatiguée… allez on supprime… »
    Bonne reprise et hâte de découvrir les étapes de votre road trip.

  • Pour moi la fin des vacances c’est recommencer les petites choses du quotidien faire les courses, planifier ses repas, faire le ménage… C’est bête car j’adore cuisiner, mais j’accueille toujour avec soulagement le break des vacances où ça n’est plus mon problème :)

    Bonne reprise !

  • Répondre 30 Sep 2017

    Virginie

    Bonjour Mathilde,
    Je me reconnecte après 1 mois de Road trip en western australia.
    Pour nous ce qui marque la fin des vacances, c’est la préparation des suivantes . Alors pas où on dort , où on mange…. mais plutôt où on part la prochaine fois.
    Un grand brainstorming familial, qui nous permet de reprendre le chemin du boulot, collège avec des projets.
    C’est ensuite le tri des photos qui nous maintient un peu dans l’ambiance et oui pourquoi pas la soirée diapo…
    Et cette année ça a surtout été un déménagement pile poil 1 semaine après notre retour, à peine remis du jetlag, avec la rentrée en plein milieu du déménagement…. hum hum .
    En résumé ce n’est pas pour nous une fin , mais plutôt une continuité, l’occasion de projet 😀.
    Bonne reprise et bonne chance pour ton livre.
    Virginie

Laissez une réponse