A la découverte de Asheville

Visiter Asheville North Carolina

Non non, pas Nasheville dans le Tennessee, mais bien Asheville en Caroline du Nord. La première fois que j’en ai entendu parler, c’était par des amis en vacances aux Etats-Unis de la Floride à Boston qui étaient passés par cette petite ville, salut Julie et Paul, il y a bien 4 ans maintenant. Pendant leur road trip, ils s’étaient arrêtés à Asheville, et avaient beaucoup aimé l’ambiance de cette petite ville. Il faut dire que c’est parfois le désert vert – au sens figuré – dans ces zones du sud-est des Etats-Unis, et c’est étrange de trouver un petit ilot hippie/vivant/culturel.

J’avais gardé l’idée d’un weekend à Asheville en tête, et c’est arrivé très longtemps après leur voyage : on a décidé d’aller à Asheville et dans le grand parc national voisin, les Smoky Mountains, pour le long week-end du 4 Juillet, pendant l’été 2017. Le récit de ces mini-vacances est raconté ici.

Préambule, un BBQ avant de partir dans les Smoky

Asheville Caroline du Nord-1

On est arrivé pour ce week-end prolongé à l’aéroport de Charlotte, en Caroline du Sud. Les vols directs pour Asheville, une ville beaucoup plus petite, étaient trop chers et pas pratiques. Arrivés à Charlotte, on a loué une voiture, et notre but ce jour-là était de rejoindre les Smoky Mountains. On aurait bien voulu camper pour ce week-end nature, mais juillet est la saison des pluies dans cette zone, alors la veille du départ on s’est trouvé des hôtels à la dernière minute sur Booking. Comme la route qui va jusqu’au Smoky Mountains passait par Asheville, et qu’on y était pile à 13h, on s’est arrêté pour une des spécialités de la région : le BBQ. S’y serait-on arrêté si on était passé à 11h ou 15h ? Most likely yes.

Le barbecue, c’est une institution dans le sud des Etats-Unis, chaque ville/région a sa propre façon de le préparer. Oubliez les merguez et les brochettes, ce qu’on mange dans un BBQ (bibikiou), ce sont des ribs, du poulet effiloché, des grosses saucisses, arrosés de sauce barbecue ou de vinaigre, le tout servi avec des haricots verts et des collard greens (des feuilles de bette). Le pain, c’est du corn bread, du pain de maïs, très jaune et légèrement sucré. On commande au bar avant de s’asseoir – on voit ci-dessous les gens qui font la queue, on s’assied avec un petit numéro et on attend qu’on vienne nous servir nos assiettes en métal sur de grands plateaux. C’est simple, riche et goûteux – tant qu’on aime la viande.

Après ce repas, on est parti dans les Smoky Mountains pour le weekend, c’est raconté par ici.

Asheville Caroline du Nord (1 of 27)

Une bonne adresse de BBQ à Asheville : 12 Bones Smokehouse

Asheville Caroline du Nord (2 of 27)

En face de 12 Bones Smokehouse, plein de muraux – on retournera dans ce Arts District quelques jours plus tard

Smoky Mountains Asheville-3

Week-end au vert, ici sur l’Appalachian Trail

Après un week-end dans les montagnes, promenade dans le centre d’Asheville

Je raconterai peut-être plus longuement dans un autre article ces deux jours et demi dans les Smoky Mountains, un parc national tout vert, une des rares forêts primitives d’Amérique du Nord. La nature est belle, c’était un week-end touristique, mais dès qu’on s’éloignait des parkings on était tout seuls à marcher. La plupart des petites villes traversées, par contre, étaient à l’honneur de Trump, avec quelques drapeaux confédérés – c’est toujours un choc d’en voir. On a évité le musée de la Bible (avec saynètes qui reproduisent des miracles & ci) et Dollywood, le parc à l’honneur de Dolly Parton. Heureusement, à peine arrivés à notre AirBnb à Asheville, on retrouve des drapeaux de la fierté homosexuelle et des stickers pro-démocrates, on est de retour dans l’Amérique qu’on aime connait mieux. Notre maison AirBnb est située près du centre, on sort se promener après une longue journée de voiture, j’ai envie de marcher. Hélas, la pluie nous ratrappe, et on se réfugie dans une librairie/bar à champagne. My kind of place.

Asheville Caroline du Nord-2

Notre AirBnb pour les 2 nuits à Asheville
Asheville Caroline du Nord-4

Une librairie qui sert du champagne : je dis oui
Asheville Caroline du Nord-3

Le mur « Before I die », avant de mourir, on peut écrire à la craie nos souhaits les plus chers

Asheville Caroline du Nord (3 of 27)

Grove Arcade, 1929

Mardi 4 Juillet, le lendemain de notre arrivée à Asheville est un jour férié, mais Asheville est une ville très fréquentée, donc tout reste ouvert. On passe par le visitor center chercher des infos sur quoi faire pour découvrir la ville, ils nous remettent un plan pour découvrir l’histoire à travers un parcours de sculptures disséminées au fil des rues.

Asheville Caroline du Nord (4 of 27)

On a suivi un chemin dans Asheville, le « Urban Trail & Public Art Walking Tour » : des œuvres d’art disséminés dans la ville et qui racontent l’histoire de Asheville, de la fondation en 1784 jusqu’à nos jours (le plan est gratuit et disponible à l’office du tourisme)

Asheville Caroline du Nord (5 of 27)

Ce fer à repasser par exemple, représente la forme en fer à repasser (flat iron) d’un bâtiment voisin, qui date de 1926

Asheville Caroline du Nord (6 of 27)

Un superbe bâtiment Art Deco, autrefois une cafétaria, avec une mosaïque créée à Venise
Le long du chemin de découverte de l’histoire, on tombe sur ce banc, la personne assise dessus accepte qu’on le prenne en photo. Sinon, ce banc est en hommage à une médecin qui a amélioré les soins pour les femmes et les enfants, Elizabeth Blackwell // A droite, le Drhumor Building (1895)

Asheville Caroline du Nord (9 of 27)

Une très chouette boutique de cartes et posters par des artistes locaux, on a fait longuement le tour

Asheville Caroline du Nord (11 of 27)

Dans le centre de Asheville
Asheville Caroline du Nord (12 of 27)
Statue de jeune fille en bronze en train de boire dans une fontaine, une réplique d’époque

Asheville Caroline du Nord (13 of 27)

Il y avait une compétition de « Ultimate Air Dogs » : les chiens sautent le plus loin possible dans la piscine

Asheville Caroline du Nord (14 of 27)

La fête du 4 juillet se prépare

Asheville Caroline du Nord (15 of 27)

Asheville Caroline du Nord (16 of 27)

Dans une galerie d’art contemporain

Asheville Caroline du Nord (17 of 27)

Asheville, du côté du River Arts District

L’après-midi, on s’éloigne du centre-ville : un peu à l’écart du downtown se trouve une zone d’anciens entrepôts reconvertis en studios d’artistes. On prend le temps de s’y promener, même s’ils étaient en partie déserts. J’adore ce genre d’ambiance ! Il y avait quelques artistes présents, on a longuement discuté avec un certain Michael et on était à deux doigts d’acheter une de ses peintures… En tout cas, c’est toujours intéressant de discuter avec les artistes, leur façon de travailler, leur inspiration, la ville où ils décident de s’installer, dans la plupart des cas pour leur retraite.

/var/www/maathiildee.com/htdocs/wp content/uploads/2017/10/asheville caroline du nord 20 of 27

Asheville Caroline du Nord (19 of 27)

Asheville Caroline du Nord (23 of 27)

Wedge, une des brasseries de Asheville, avec tables de pique-nique en plein air ; malgré le ciel gris, c’était bien l’été et il faisait chaud !

Asheville Caroline du Nord (24 of 27)

« Order Here » un peu glauque

 

Asheville Caroline du Nord-7

Un resto au bord de la rivière

Asheville Caroline du Nord-6

Dégustation de bières locales

Asheville Caroline du Nord-5

Les Good Vibes de l’Art District

West Asheville

En fin de journée, on ne résiste pas à notre tendance à aller faire un tour en voiture ailleurs dans Asheville, après le centre-ville historique et le Art Districts, on part côté West : merci Google Maps d’indiquer en orange toutes les zones d’activités, ça nous a permis de savoir où aller se promener. West Asheville est à l’écart, et c’est un tout petit noyau hipsterisant, avec des muraux, comme on en a vu beaucoup un peu partout.

Asheville Caroline du Nord (26 of 27)

Asheville Caroline du Nord-8

Dernière journée à Asheville : le Biltmore

Asheville Caroline du Nord-9

Café du matin, à côté du studio de yoga
Asheville Caroline du Nord-10

Ce qui est servi dans ce café vient du jardin potager voisin !

Biltmore Asheville North Carolina -1

Le Biltmore est une immense maison construite pour la famille Vanderbilt en 1895. Si ça vous rappelle un château français, c’est normal : cette grande demeure s’inspire des châteaux Renaissance de la Loire. Le billet d’entrée est cher, mais comme souvent quand on hésite à faire une activité coûteuse, on se dit que c’était une occasion unique de le visiter – concept traduit chez les jeunes par Yolo. On a pris l’audio guide qui présentait les aspects intéressants des pièces traversées : le jardin d’hiver, la salle à manger, les chambres. C’est too much, mais de bon goût tout de même. Les jardins sont magnifiques, et ce qui nous a surtout plu, c’est l’une des serres : sans doute car c’était le début de l’été, les plantes étaient à leur top potentiel.

Avant de reprendre la route pour l’aéroport de Charlotte, on s’est arrêté dans ce resto absolument indécent qui ne sert que des biscuits (prononcez biskit), une autre spécialité du sud des Etats-Unis : le biscuit est une sorte de muffin sucré-salé, sablé et bourré de beurre, qu’on sert d’ordinaire avec du BBQ. Dans ce resto, ils servent les biscuits comme un plat à part entière, et c’est juste una bomba calorica, mais delish.

Pensez à moi quand vous dégusterez un biscuit de chez Biscuit Head, 417 Biltmore Ave.

Asheville Caroline du Nord (27 of 27)

Asheville Caroline du Nord-12
Asheville Caroline du Nord-11

 

Le mot de la fin. 

Pour préparer ce genre de mini-voyage, je demande aux amis autour de moi leur avis sur quoi faire : il se trouve que Manu partage son bureau avec un collègue, Austin, qui a vécu à Asheville, il nous a donné quelques adresses de resto incontournables. Je regarde aussi sur les blogs – (j’imagine que si vous êtes ici, c’est que vous faites la même chose, mais moi, je ne peux pas consulter mon propre blog pour savoir quoi faire). Une blogueuse américaine venait de poster sur le sujet – Adventurous Kate, que j’aime beaucoup par ailleurs : son post était sponsorisé ce qui me laisse toujours douter sur le contenu, j’ai testé deux de ses adresses, et l’une était catastrophique (cher et pas terrible), et l’autre, c’était le bar à champagne/librairie.

Est-ce que j’ai aimé Asheville ? Oui, mais on a raté une des grosses attractions de la ville qui a lieu le vendredi soir : le cercle de percussions. Le drum circle, c’est ce qu’on nous a recommandé de façon unanime avant d’aller à Asheville, mais on n’y était pas au bon moment. Asheville est une petite ville agréable : c’est facile de s’y repérer, on peut marcher facilement dans le centre, le Art Districts est top et donne un côté destroy-authentique à la ville. Côté purement touristique, je ne regrette pas le Biltmore malgré le prix (je le répète, je crois que ça devient indispensable de le préciser : on ne m’a pas offert ces billets via le blog). A l’office du tourisme, on leur a demandé si ça valait vraiment le coup, et on nous a répondu : « vous venez de Boston, vous avez de l’argent. » Pour une fois que la remarque classiste était dans l’autre sens, on s’est dit why not, et délesté de près de 140$, on a visité ce grand château, avec grand plaisir (j’ai raconté cette visite au Biltmore ici).

▶ Si vous utilisez des bons plans dans cet article, pensez à le mentionner sur votre blog ou les réseaux sociaux, merci d’avance !
▶ Si vous avez d’autres choses à partager sur Asheville, impressions, envies, remarques, votre récit de voyage, racontez-le dans les commentaires !

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

10 Commentaires

  • Répondre 25 Oct 2017

    Hélène Maud

    Une librairie bar à champagne, mais quelle idée fantastique !!!! Je veux la même près de chez moi !

    • Répondre 30 Oct 2017

      Mathilde

      Mais grave, en plus c’étaient de livres de seconde main, et il y avait plein de petites alcôves où lire, des gros fauteuils… vraiment un chouette endroit.

  • Répondre 25 Oct 2017

    tania

    140 $ ou 14$ pour la visite du château
    chouette de pouvoir découvrir ce genre d endroits avec les conseils de quelqu un du cru c est le top

    • Répondre 25 Oct 2017

      Mathilde

      140$ pour 2, on n’aurais pas du tout hésité pour 14$ 😉

  • Répondre 25 Oct 2017

    Charlène

    Génial ton article. Mon conjoint a replongé dans son voyage scolaire du début des années 2000. Ils étaient allés dans le coin pour leur stage de cuisine. Merciiiii

  • Répondre 28 Oct 2017

    Nicolas

    « On a évité […] Dollywood, le parc à l’honneur de Dolly Parton ». Lire cette remarque est un délice de second degré !!! Des barres !
    D’un autre coté, j’aurai adoré voir une photo du gift-shop, assurément un temple du bon goût !
    Bonne journée,
    Nico.

    • Répondre 29 Oct 2017

      Mathilde

      ce commentaire me fait plaisir (j’ai souvent juste le droit à des ah elles sont belles les photos)
      Bises Nicolas

  • Répondre 16 Nov 2017

    Hajer

    Quand tu as dit plus haut que le billet était cher pour la visite du château je m’attendais à quelque chose comme 25-30$ mais ….70$!! en effet c’est comme le prix d’un billet pour un parc d’attraction pour une journée complète, ils ne rigolent pas à Asheville dis donc 😀
    Voila voilà, commentaire inintéressant mais fallait que je réagisse haha

    Sinon je précise quand même que ton article est top comme toujours, je me régale à lire tes histoires …

    • Répondre 16 Nov 2017

      Mathilde

      ça incluait un audioguide, je crois que tu peux le trouver sans rien pour un peu moins cher…
      mais en effet, c’est cher ! les musées sont + chers aux Etats-Unis de toute façon, en général 25$ le billet…
      Le chateau est « vendu » en disant qu’il y a la visite des jardins, une dégustation de vins, l’accès à toute la propriété… tu peux clairement y passer toute la journée !
      merci pour ton petit mot,

Laissez une réponse