(road trip Nevada) Cathedral Gorge, quand un parc de bord de route s’avère être une petite pépite de l’ouest américain

Cathedral Gorge State Park Nevada-6

Je reprends le récit du road trip de l’été ; pour rappel, on est retourné pendant 15 jours dans le sud-ouest américain fin août 2017, mais cette fois en explorant des zones moins connues que ce qu’on avait vu auparavant. Je vous ai déjà donné le programme dans un long récap, j’ai parlé ensuite de la Valley of Fire à la sortie de Las Vegas, puis du beau parc national isolé dans le Nevada, Great Basin, et j’ai raconté la journée à Cedar Breaks. Mais j’ai zappé une étape. J’ai parlé trop vite de l’Utah, alors que quand on est sorti du parc national de Great Basin dans le Nevada, on a fait une étape supplémentaire à Cathedral Gorge. Mon souvenir de ce parc, c’est qu’il faisait une chaleur incroyable, et que c’était beaucoup plus grand que ça en avait l’air.

carte road trip utah cedar breaks et bryce canyon

Etape 4 : Cathedral Gorge

Souvent en road trip, on roule beaucoup plus que nécessaire : le but n’est pas tant de relier deux points, mais plutôt de profiter de la route entre les deux, quitte à ce qu’il y ait 300 km de plus au compteur. C’est ce qui s’est passé quand on est sorti de Great Basin, on n’a pas pris la route la plus courte pour rejoindre l’Utah, on a pris notre temps. En regardant sur la carte routière, il y avait un State Park qui nous intéressait, après une vérification sur un site de randonnées qu’on utilise partout – All trails, ça avait l’air beau, et on s’est dit que ça valait le coup de s’y arrêter. Son nom : Cathedral Gorge State Park.

L’arrivée à Cathedral Gorge, en haut du canyon

Le parking est juste à côté de la grande route, quelques voitures s’arrêtent, les gens prennent des photos. Sur la photo ci-dessous, c’est ce qu’on voit depuis le parking. On pourrait croire qu’on a tout vu depuis là-haut, ça nous rappelle un mélange de Bryce Canyon, en plus poussiéreux, et Anza Borrego, en plus petit. Il fait une chaleur terrible, il est 16h30, on ne sait pas où on dort ce soir-là, on pourrait éventuellement aller au camping de ce parc. On n’a surtout pas envie de se contenter de la vue du parking, et les panneaux indiquent que la marche dans le canyon, la descente et une boucle, ne dépasse par les 5 miles, ça devrait nous prendre un peu plus d’une heure. On s’acquitte des 5$ de frais d’entrée à déposer dans une urne, et c’est parti pour la descente dans la gorge de la cathédrale.

Cathedral Gorge State Park Nevada-1

Départ depuis le Miller Point

La descente dans la gorge

Il y a toujours un côté fun et incongru à descendre dans un lieu naturel par des escaliers en métal. C’est pratique, mais ça fait pas très aventure. Je me demande aussi depuis combien de temps on a bien vérifié leur état, certains sont un peu branlants. Une fois en bas, on marche en partie à l’ombre du canyon sur un sentier étroit et poussiéreux. Les parois ont l’air de s’effriter.

Cathedral Gorge Nevada 2

L’air circonspect et le cheveu collé
Cathedral Gorge Nevada

Attention, bords glissants
Cathedral Gorge Nevada 1

Photo fake: un banc au milieu de nulle part, et je prends la pause alors que je suis mega inconfortable, il fait TROP chaud

Cathedral Gorge State Park Nevada-2

Le sentier en bas du canyon

La cathédrale

Ce parc s’appelle la gorge de la cathédrale, mais c’est quoi la cathédrale exactement ? Après avoir longé le sentier au milieu du canyon, on arrive dans la partie centrale du parc : une sorte de grande plaine recouverte de petits buissons, où il peut potentiellement y avoir un torrent en période de crue, et tout autour, ces stalactites géants en roche qui s’effrite (c’est de l’argile). En fait, la cathédrale est tout autour de nous. Comme dans une cathédrale, c’est silencieux, mais par contre, ça ne sent pas l’encens (blague naze mais je tente le coup), ça sent bon « le désert », un mélange de chaleur et de buissons de sauge.

Cathedral Gorge State Park Nevada-3

Cathedral Gorge State Park Nevada-4

L’empire de la croûte

Sur la photo ci-dessous, on voit de la boue figée par le soleil, mais au premier plan à droite, c’est de la « croûte » ou crust en anglais. Il est interdit de marcher dessus, il y a plein de panneaux qui disent bien de rester sur le sentier, car cette crust renferme de nombreux organismes vivants, un mélange de lichens, mousses, bactéries, qui prennent plusieurs décennies à se former ! On les reconnait facilement : ce sont de mini-canyons recouverts d’une couche noire. Ce serait dommage de tout gâcher par un coup de chaussures.

▶ Pour ceux que ça intéresse, regardez la vidéo « don’t bust the crust » sur comment être un marcheur responsable dans le désert du sud-ouest américain

Cathedral Gorge State Park Nevada-5

J’aime bien cette photo, on y ressent bien l’ambiance dans cette vallée, avec les buissons, et toutes ces formations dans le lointain

Camping or not camping ?

La boucle à travers Cathedral Gorge passe à travers le camping, on en profite pour utiliser les toilettes. Le camping est en plein soleil, et les caravanes sont mélangées aux tentes, ça ne donne pas envie de s’installer. On décide de ne pas rester là et de continuer la route vers l’est, direction l’Utah. Dès qu’on aura récupérer du réseau, on pourra chercher où dormir. C’est ça aussi les joies de la planification minimum dans un road trip : on sait où on veut aller, mais on ne sait ni pour combien de temps (même si on en a une petite idée) et il faut trouver des solutions tous les jours pour savoir où se poser.

Cathedral Gorge Nevada-8

Il y a un petit air de Star Wars dans ces photos

Cathedral Gorge Nevada-9

Après avoir fait la boucle, il faut tout remonter. Le parking semble bien loin…

Je suis contente de cet arrêt qui n’aura même pas durer 2 heures, c’est toujours fou de découvrir de nouveaux endroits seulement classés comme « parc d’Etat » mais qui sont déjà des merveilles de la nature. Je ne conseillerai pas de rester plus d’une journée dans cette zone, les randonnées sont limitées, mais si vous voulez camper, c’est une bonne option (de préférence en camping car ou van, car pour les tentes, ce n’était pas super). Notre prochaine étape a été Cedar City, où on a trouvé un AirBnb, et le lendemain on partait à la découverte du parc Cedar Breaks, dans l’Utah. 

▶ Le site de Cathedral Gorge, avec notamment une carte des randonnées et les conditions d’accès au camping

Et vous, vous vous êtes déjà arrêtés à Cathedral Gorge ? Est-ce que vous êtes descendus du parking ? ou alors vous avez dormi au camping ? Racontez votre expérience dans les commentaires !
Si vous utilisez cet article pour construire votre voyage dans le sud-ouest américain, pensez à le mentionner sur votre blog ou les réseaux sociaux, ou revenez écrire un petit mot ! Merci d’avance !

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

6 Commentaires

  • Répondre 18 Jan 2018

    Isa

    Aaah merci pour cette belle découverte ! J’ai jamais trop la foi de faire un détour vers le Nevada; cet Etat où il faut faire tellement de bornes pour voir des choses. Mais tu commences à me faire changer d’avis. Vivement ! :)

    • Répondre 23 Jan 2018

      Mathilde

      C’est en fait en allant tout à l’Est de l’Oregon qu’on s’est dit qu’on devrait aller dans le Nevada : il y a un côté fascinant dans la désolation du désert.

  • C’est superbe et c’est vrai que les parcs d’Etat renferme aussi des merveilles. Cette cathédrale de roche est superbe, merci pour la découverte.

    • Répondre 23 Jan 2018

      Mathilde

      oui on essaie souvent d’inclure des parcs d’Etat et des monuments nationaux (en plus des parcs nationaux) dans nos voyages : c’est juste un degré de moins dans la reconnaissance officielle via un label, souvent dû à la taille, ou au fait qu’il y ait moins de diversité dans le paysage/la géologie ou l’histoire du lieu.
      Merci pour ton petit mot !

  • En français, la crust s’appelle « polygone de dessiccation ». J’ai appris ça en terminale, et je trouve que l’expression est vraiment jolie, alors j’avais envie de la partager avec toi. C’est pas tous les jours que je peux la placer haha !

    • Répondre 23 Jan 2018

      Mathilde

      Ah j’adore ! merci pour la précision, j’ai été ‘lazy’ je n’ai pas cherché plus loin que la traduction littérale. En effet, mots compliqués à recaser en temps normal.

Laissez une réponse