Je vous raconte ma toute première fois à Disney World en Floride

Disney magic kingdom floride 8

Passer une journée magique, c’est le but de Disney, leur promesse. On passe les portes, et hop, on entre dans the most magical place on Earth, l’endroit le plus magique du monde.

J’ai vécu toute ma vie sans avoir envie d’aller dans un parc Disney, et puis un beau jour, l’idée est venue, une date a été choisie, des billets ont été achetés.

C’était une journée magique, oui. J’ai passé un super moment. C’était aussi une journée coûteuse et un peu stressante. Car Disney te force à te poser des questions constamment, avant d’arriver, et une fois sur place :

  • Avant d’arriver sur place, le choix des billets est déjà complexe. Dans quel parc aller ? Combien de jours ? Car Disney World, comme son nom l’indique, c’est un monde de parcs :
    • le Royaume Magique (Magic Kingdom, le classique),
    • le Royaume des Animaux (Animal Kingdom),
    • Epcot (dont je n’avais jamais entendu parler auparavant, dédié aux cultures du monde)
    • et Hollywood Studio – qui ouvrira fin août 2019 une section Star Wars
  • Je découvre ensuite l’existence d’un « fast past » : on peut choisir à l’avance l’horaire de 3 attractions, parmi les plus populaires. Je n’ai rien fait de l’info immédiatement quand j’ai acheté les billets, même si j’ai téléchargé l’app Disney sur mon téléphone. J’ai attendu la veille pour savoir quoi faire, et là, un monde de blogs s’est ouvert avec des recommandations à tout va sur ce qui est le mieux de faire. J’étais un peu perdue. Je vous dis mon choix plus bas.
  • Avant de partir, il faut aussi choisir un hôtel. Les hôtels Disney dans le parc ont l’air fabuleux, mais le prix est très élevé, rien à moins de 600$/nuit. Autour du parc, il y a d’autres options, je cherche via Booking, je lis des revues, et finalement je fais mon choix pour 2 nuits pas très loin du parc.
  • Sur place, la journée est un enchaînement de questions : qu’est-ce qu’on fait après ? Où on va ? Est-ce qu’on attend autant ? On n’avait qu’une seule journée sur place, et notre but était d’en profiter le plus possible, sans trop attendre, sans mourir de chaud, et sans avoir trop mal aux pieds. On a été plutôt chanceux du côté des attractions. Le fait d’être deux, de bouger rapidement, et d’être sur la même longueur d’ondes a sans doute aidé.
Disney floride le blog de mathilde its a small world 1

De quoi je vais parler dans cet article ?

  • Le récit, tout simplement, de la journée à « Magic Kingdom », le royaume magique de Disney World en Floride, impressions, photos, etc.
  • Ce que j’aurais aimé savoir avant de partir – par conséquent mes conseils pratiques. Il y a déjà bon nombre de blogs, j’ai consulté les blogs américains, mais ils sont quasiment tous sponsorisés, beaucoup s’adressent aux familles. Bref, cet article n’est pas sponsorisé, j’ai payé toutes les activités et hôtel de ma poche. Il y a des liens affiliés (si vous réservez via le blog je touche un %). Je remercie aussi Lost in the USA d’avoir répondu à mes questions sur leur récent article de road trip en Floride. Toujours au top JP et Delphine.
  • Ce que j’ai préféré dans les attractions, parades, etc. 
  • Le choix de l’hôtel, on a mis beaucoup de temps à chercher et trouver cet hôtel, je vous le recommande pour certaines raisons, ce sera dans la dernière partie de l’article.

Ready ? Let’s go !

La journée commence un peu avant 8h devant l’hôtel où on attend une navette gratuite qui nous amène au parc. On est moins d’une dizaine de personnes à utiliser la navette de l’hôtel, ce qui ne présage en rien des foules qu’on croisera aujourd’hui. Tout le monde est habillé avec un détail qui rappelle Mickey, que ce soit écrit sur le tee-shirt, par un badge « First time at Disney World ! », ou par des oreilles de Minnie en paillettes – qu’on retrouvera toute la journée. On a juste l’air de touristes qui ont un peu trop chaud, sans tee-shirt à l’image de Disney.

Le bus nous dépose près des caisses où je retire nos billets du jour – ceux qui restent plusieurs jours d’affilée (nombreux sont ils, les braves), ont droit à un bracelet. On n’est pas encore arrivé, il faut prendre soit un train soit un bateau pour arriver au Magic Kingdom. Un bateau est prêt à partir, on choisit cette option, et nous voilà, plusieurs centaines de personnes, à traverser un bassin, au loin le château qui nous attend. Le trajet dure moins de 10 minutes.

En descendant, la foule est dense, les files se forment pour valider les billets. Tout le monde se presse et bipe sa carte ou son bracelet.

Nous voilà officiellement au Magic Kingdom !

On s’avance sur Main Street, jusqu’au pied du château où on attend le rope drop, en anglais, c’est littéralement la corde qui tombe, soit le levée de rideau, l’ouverture du parc. Un mini-feu d’artifices est tiré à 9h, signalant le début de la journée, et Mickey et ses amis arrivent pour accueillir les premiers visiteurs, les guests, les invités. Tout le monde applaudit, fait des coucous aux personnages, et boom, c’est parti, les gens se précipitent en masse dans le parc, nous aussi.

Disney magic kingdom floride 1

Notre but du matin : aller faire une des attractions les plus populaires, le Seven dwarfs mine train, le train de la mine des 7 nains. Hélas, l’app me dit que l’attraction est en panne… on repassera plus tard. On marche dans le parc étonnamment désert, direction la partie la plus à l’ouest, Frontierland, où se trouvent d’autres des attractions les plus populaires, pour lesquelles on n’attend pas du tout. On a marché vite, et il semble qu’on ait semé toutes les familles et les indécis. Coup de chance.

Disney magic kingdom floride 3
Splash Mountain, ça mouille

Après avoir fait deux attractions animées de Frontierland – Splash Mountain (en photo ci-dessus) et Big Thunder (un roller coaster dans les mines), on se dirige vers Pirates of the Caribbean, l’attente est là encore très courte, moins de 10 minutes. Je ne m’attendais pas du tout à ce que ce soit une promenade au milieu de tableaux de personnages animés reconstituant le film – que je n’ai jamais vu d’ailleurs. Pas de roller coaster, pas d’interactions à proprement parlé, juste une promenade toute calme au milieu de beaux décors. C’est ma première fois à Disney, je n’avais aucune idée qu’une majorité des attractions serait comme ça.

Autour de chaque attraction, ride en anglais, des boutiques, des décors, parfois des personnages en costumes. J’achète des pin’s like it’s 1994, et des cadeaux pour les copains à Boston.

On enchaîne les attractions, en suivant à la fois l’app qui nous dit où il y a peu d’attente et un peu au hasard de notre déambulation.

Petit à petit, le parc se remplit, il y a de plus en plus de monde. Il fait chaud, on est en plein climat subtropical, les températures mi-avril tournent autour de 30°C. Malgré mes précautions, je constaterai le soir même avoir un méchant coup de soleil sur une des épaules.

Disney magic kingdom floride 4
Disney magic kingdom floride 6
Disney magic kingdom floride 7
Les beaux décors, pas seulement pour chacune des attractions, mais tout autour dans les différentes zones du parc
Disney magic kingdom floride 2

La parade

On avait repéré sur le programme qu’une parade avait lieu à 15h, Festival Fantasy Parade. On a attendu dans la foule compacte, et  les chars sont arrivés, avec à leur bord les personnages les plus reconnaissables de l’univers Disney. Mon petit coeur a fondu, j’ai adoré voir ces saynettes !

Disney magic kingdom floride 11
Disney magic kingdom floride 2 2
Disney magic kingdom floride 5

Côté food & boissons

Pas trop de surprise de ce côté-là, on peut acheter à manger à peu près partout, mais ce n’est pas de très grande qualité. Dommage ! On croise des restaurants thématiques, la taverne de Gaston, etc. Pas vraiment envie de passer du temps à table, on prend l’option rapide, pas franchement délish.

Manu cela dit appréciera son milk-shake avec chamallow à la forme des oreilles de Mickey !

L’eau : point négatif, on nous a prévenu qu’on pouvait demander de l’eau pour remplir nos gourdes/bouteilles, gratuitement dans tous les cafés… mais en fait à chaque fois, on nous donne un grand gobelet. Ce n’est pas la fête de la planète chez Disney.

La fin de journée

On enchaîne les activités au fil de la journée, le parc ne semble pas désemplir. On croise beaucoup de familles, de groupes d’amis, de couples, d’enfants avec des tonnes de merch‘, des produits dérivés – des oreilles de Minnie, des tee-shirts assortis pour toute la famille. C’est un peu comme Halloween ou un concert aux Etats-Unis : les participants jouent le jeu à fond !

Les boutiques Disney sont à chaque fois très tentantes… J’aurais voulu perfectionner mon look floridien et me trouver un viseur – façon Broad City, mais je n’ai pas eu de chance de ce côté-là.

Vers 19h, on a fait cinq fois le tour du parc, je suis contente d’avoir mis une paire de baskets, j’ai les pieds en compote.

A 19h30, on a encore 2 des grosses attractions à faire : la mine des 7 Nains, et Space Mountain. Le premier a 1h30 d’attente, le deuxième est en panne. On se décide à se mettre dans la file du premier.

Je n’en peux plus d’être debout, heureusement, il fait chaud mais rien d’étouffant, les ventilateurs soufflent full blast dans la file d’attente qui semble interminable. C’est enfin notre tour de passer, et là, petit miracle disneyien : on entre dans le roller coaster, et il s’arrête au moment où le feu d’artifices démarre ! trop beau !

En sortant, on va jusqu’à Space Mountain qui est de nouveau en service, aucune attente, nous voilà à faire ce manège dans le noir, c’est la course aux étoiles !

Disney magic kingdom floride 12
Fin de journée dans le monde de Disney
Disney magic kingdom floride 13

  • C’est une journée coûteuse : on a pris l’option la moins chère, à savoir 1 entrée pour 1 journée dans 1 seul parc, et chaque billet coûtait 125$, c’est la haute saison qui veut ça. La semaine suivante, c’était la semaine de Pâques, et l’entrée pour une journée était à 139$. Le prix le plus bas est à 109$. C’est moins cher pour les résidents de Floride.
  • Parking ou navette ? L’hôtel où on logeait proposait une navette gratuite pour aller et revenir du parc, on en a bénéficé le matin, mais impossible d’être à l’heure pour la dernière navette du soir, on a du prendre un Taxi (Uber/Lyft ne fonctionnent pas dans le parc). Le prix était fixe, décidé à l’avance… 25$+tip, ce qu’aurait coûté le parking pour la voiture. Là encore il y a des degrés de parking, le tarif de base est à 25$, mais on peut payer plus pour être plus près de l’entrée.
  • Si vous avez vraiment le budget, je conseillerai de rester à un hôtel chez Disney, les avantages sont nombreux, les parcs sont ouverts plus longtemps, et ça a l’air super beau.
  • Erreur de débutant : On a raté la parade de 22h pour prendre le ferry et avoir la dernière navette qui rentrait à l’hôtel, mais c’était une erreur car il y avait tellement de monde pour prendre le bateau qu’on a attendu longtemps avant d’arriver au parking. On aurait mieux fait de rester jusqu’au bout.
  • Avril, une bonne période pour y aller ? Janvier-mars est supposé être la meilleure période pour la Floride, car il ne fait pas trop chaud et il ne fait pas trop humide. On était proche de la semaine de Pâques, qui est une semaine super busy ; il peut y avoir plus de 50 000 personnes par jour chez Disney, beaucoup d’attente, la chaleur… mieux vaut être prévenu. L’été, il peut y avoir de gros orages qui bloquent les attractions, en plus de mouiller.
  • Comment bien utiliser son fast pass ? Le fast pass est un service gratuit offert à tous les détenteurs de billets Disney, qui permet de choisir l’heure de passage de 3 attractions. Tout se passe par l’app (il y a du wifi dans le parc si besoin). On a eu la chance de faire quelques unes des attractions les plus populaires le matin, sans trop attendre. Mon conseil serait de choisir les attractions les plus populaires pour l’après-midi, ne pas gâcher son fast pass pour le matin. Si vous voulez faire Seven dwarfs mine train, toutes les attractions de Frontierland, Space Mountain, la maison hantée : le fast pass est utile.
  • Certaines attractions sont parfois hors-service pendant 30 min, 1h ou plus… On a bien cru qu’on ne ferait pas Space Mountain, en panne de 18h à 21h, mais tout est rentré dans l’ordre avant notre sortie du parc.

Est-ce que j’y retournerai ? Si l’opportunité se présente, pourquoi pas. Ce n’est pas mon type de vacances préférées, mais je suis contente d’y être allée. Je doute un jour devenir comme certaines personnes qu’on a croisées à l’hôtel et qui passaient toute la semaine à Disney World, avec des entrées pour les parcs tous les jours, la sélection des fast pass déjà faites à l’avance, une maîtrise sur le bout des doigts de l’univers. N’ayant pas vu la moitié des Disney, je ne me sens pas super concernée. Et puis une journée chez Disney, c’est fun, mais c’est épuisant.

→ Réservez votre billet pour ce parc, Magic Kingdom, à Disney World Orlando Floride directement sur ce site en français

→ Si vous avez plus de temps, et envie de voir les 4 parcs de Disney World (Magic Kingdom, Animal Kingdom, Epcot, Hollywood), vous pouvez acheter vos billets 4 parcs par ici

→ Un autre parc où j’aurais aimé aller, c’est le parc aquatique, ça aurait été parfait le lendemain pour chiller tranquillou… Vous pouvez réserver vos activités aquatiques chez Disney sur ce site

Disney magic kingdom floride 3 2

  • 9h : « Rope Drop » : l’accueil de Mickey
  • Big Thunder Mountain Railroad
  • Splash Mountain
  • Pirates of the Caribbean
  • Jungle Cruise
  • Pause hot dog et glace à l’ananas
  • 12h30: Haunted Mansion (fast pass)
  • Under the sea, Journey of the Little Mermaid
  • Prince Charming Regal Carousel
  • Mad Tea Party
  • Pause café glacé
  • 15h : Festival Fantasy Parade
  • Buzz Lightyear’s Space Ranger Spin
  • People Mover
  • Astro Orbiter
  • It’s a small world
  • Peter Pan’s Flight
  • Swiss Family Treehouse
  • Seven Dwarfs Mine Train
  • Space Mountain (fast pass)

On n’a pas tout fait, certes, mais on a fait pas mal de choses dans cette journée quasiment non stop.

J’ai mis mes attractions préférées en gras. C’est très américain of me, mais j’ai vraiment tout aimé. Même les attractions plus tranquilles étaient les bienvenues, ça faisait une pause animée.

Quelque chose qu’on n’a pas fait, ce sont les rencontres avec les personnages, à moins d’être vraiment fan ou d’avoir 8 ans 1/2, je ne voyais pas trop l’intérêt… mais c’est mignon de les croiser dans le parc par moments – et de les voir pendant la parade.

Hotel disney 1

C’était un vrai casse-tête de trouver un hôtel : la région a de multiples options. On voulait un hôtel pas trop loin de l’entrée – 15 minutes max de route, on ne voulait pas un simple motel de bord de route, même si on savait qu’on n’y passerait pas beaucoup de temps, on voulait des prix relativement raisonnables. Après avoir longuement regardé les différentes options, comparer les commentaires, le choix s’est porté sur le Wyndham Grand Orlando Resort Bonnet Creek.

On a pris une chambre avec vue sur la piscine, et un balcon, et aussi cliché soit-elle, j’ai beaucoup aimé la vue ! Le soir de notre arrivée, on pouvait voir le feu d’artifices du parc Epcot. Je vais rarement pour ne pas dire jamais dans ce genre de resort avec multiple bars, restaurants, piscines, spa, mini-golf, etc. C’était chouette d’avoir la piscine le premier soir et le lendemain de Disney.

L’hôtel n’est que dans un de ces immeubles, le reste, c’est du « time share », des appartements loués ou vendus à la semaine par des vacanciers.

→ Et vous, vous êtes déjà allé chez Disney ? C’était comment pour vous ?
Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise Boston le nez en l'air. Je suis aussi auteure de nombreux guides de voyages, de livres de yoga et de jeux chez des éditeurs français. Suivez-moi sur Instagram, Facebook ou Pinterest.

10 réflexions au sujet de “Je vous raconte ma toute première fois à Disney World en Floride

  1. Je crois que tu devrais ajouter (je ne l’ai pas vu dans ta liste de conseils): PRÉPARATION. ORGANISATION. Ce sont les clés pour un séjour à Disney réussi. Y a pas d’autres solutions.

    • J’ai raconté mon expérience… sans mettre ces mots-clés car il n’y avait pas grande préparation ni organisation – ce qui est raconté dans l’article – et pourtant c’était une journée réussie !

  2. Disneyland, je ne conseille vraiment pas sur 1 journée ! Il faut profiter de l’expèrience sur plusieurs jours, pour avoir les temps de se promener et découvrir les lands (pas seulement les attractions). Je vais à Disneyland pour la magie de l’immersion, les attractions ne sont pas ma priorité !

  3. ah mais la journée marathon ! Tout ce que je déteste en fait :)…
    Non en vrai, je trouve que c’est toujours difficile de faire le choix de voir ou non ces parcs quand tu n’es pas particulièrement fan de l’univers. Perso Disney je m’en fiche un peu et donc le prix me rebute grandement. J’habite à côté du disney d’anaheim (mais je ne connais la différence avec celui d’orlando) mais je n’ai jamais fait le pas d’acheter des billets. mais l’expérience de ces gens fan et qui jouent le jeu du total look c’est quand même rigolo.
    Enfin la foule et les attractions ‘qui bougent’ me rendent vite malades… Les tasses qui tournent sont ma hantise, c’est pour dire (mauvais souvenir d’une journée Disney paris il y a tres longtemps ou j’ai salement vomi sur mes amis….) !!!!

  4. Bonjour Mathilde, et merci beaucoup pour cet article. Pour différentes raisons, je vais presque chaque année à Orlando, et chaque fois, je me dis parc ou pas parc ? D’un côté j’aimerais tenter l’expérience qui est un élément de la culture nord-américaine (observer dans les avions les familles et les couples qui vont à Orlando pour les attractions est fascinant), d’un autre côté, je trouve le prix des billets outrageusement chers, je déteste faire la queue, je n’aime pas trop être dans la foule, j’en ai parlé à mes pieds, qui ne sont pas enthousiastes.
    Merci de ton retour d’expérience, qui m’a donné encore plus de renseignements.
    Belle journée

    • C’est vrai que c’est une plongée dans la culture nord américaine avec toutes ces familles à fond !
      Je ne suis pas une grande fan de foule, mais en se prêtant au jeu, j’ai tout de même passé une super journée !
      Peut-être pour ton prochain séjour…

  5. Déjà, chapeau pour cet article hyper détaillé ! Le genre que j’adorerais lire avant d’y aller… Et après, sur place, je dirai à mon homme « non mais j’ai lu sur le blog de Mathilde, elle a dit que… » 😉
    Totalement d’accord sur le côté « contemplatif » de certaines attractions chez Disney : plus jeune, c’est ce qui m’a fait préférer des parcs comme Astérix en France ou Walibi en Belgique, où il y a beaucoup plus de manèges à sensations fortes. Aujourd’hui, avec un petit de 4 ans, je me dis que cela peut être sympa, Disney ; en Floride ou à Paris…

    • Merci pour ton message ! C’est le genre d’articles que j’aime lire ailleurs, du coup j’aime aussi écrire ça, un compte rendu personnel détaillé.
      J’ai préféré tout ce qui était attractions, comme à Walibi en effet. J’aurais bien aimé aussi aller dans un parc aquatique. Next time !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.