Ceci est un très long article sur mon blog – quoi, comment, combien : Vos Questions, mes réponses

Blogging Blog de Mathilde

Merci à tous celles et ceux qui ont participé au Facebook Live jeudi dernier ! Pour les 6 ans du blog, j’ai voulu organiser ce rendez-vous virtuel, je trouve l’exercice intéressant pour son côté en direct et interactif,  même s’il y a une impression de brouillon qui peut s’en dégager : je suis hyper distraite par tous les messages qui arrivent, le fait de regarder à la caméra, de réfléchir à ce que j’ai à dire !

Vous pouvez revoir la vidéo ici, ça dure 20 minutes.

J’ai envie de partager encore des choses en complément de ce que j’ai raconté, j’ai préparé cette retranscription en ajoutant pas mal de détails. J’ai repris les questions/réponses abordées dans la vidéo, que j’avais reçues avant, pendant et juste après. Le thème, c’est le blog et le blogging en général. J’ai laissé de côté les questions sur le voyage, les questions d’expat etc. c’est un autre sujet.

▶ J’espère que cet article sera éclairant sur certains points de ma façon de bloguer, fondée sur ma propre expérience ; je ne prétends pas avoir la science infuse sur le blogging, il y a des experts sur le sujet, des blogs entiers qui en parlent. Il y a 100 façons de bloguer, de commencer et maintenir un blog. Les commentaires sont là pour ouvrir la discussion, surtout si vous êtes aussi blogueurs, ça m’intéresse d’avoir votre avis sur certains des sujets abordés !

Si vous démarrez un blog, ne lisez pas cet article, juste faites votre blog, démarrez votre propre truc, et revenez dans quelques mois le lire. Je pense qu’on apprend mieux d’expérience plutôt qu’en se farcissant des tonnes de lectures qui ont parfois plus tendance à paralyser qu’à aider à se lancer.

L’article est long, prenez un café et c’est parti !


Blogging le blog de Mathilde-1

 

Blogging le blog de Mathilde-17

S’organiser au quotidien

« A quoi ressemble une journée-type ?  Comment fais-tu pour être tant assidue – posts réguliers, constance dans l’animation du blog ? »

Dans la vie, je ne fais pas que du blog, je suis aussi gérante d’une petite entreprise de visites guidées, et auteure freelance. Je jongle entre ces trois activités, en fonction des saisons et des demandes. Je suis assidue sur le blog parce que ça fait des années que je le fais, c’est ancré dans ma routine. Parfois je suis saoulée par le blog et je poste moins, d’autres fois je suis super boostée et je me mets à faire plein de trucs.

Une journée-type commence tôt ! Je suis une couche-tôt/lève-tôt. Parfois je vais au sport, parfois j’ai une visite, parfois j’ai un rendez-vous tél avec la France (seul moment possible avec le décalage horaire), et parfois, c’est une matinée qui débute par m’asseoir devant mon écran. Je parcours Feedly pour faire un peu de veille blogging et lire les news. Je fais un tour sur Twitter : c’est mon instant superconnectée. J’aime bien travailler chez moi, mais pour varier, ça peut être aussi dans un café ou à la bibliothèque. J’aime bien commencer la journée par une boite email bien propre (= vide), je trie, je réponds, ou j’archive. Pour savoir à quoi je passe ensuite, eh bien ça dépend de mes objectifs de la semaine.

En début de semaine, je me fixe des objectifs de courte durée, sur la semaine donc : en général j’ai 3 ou 4 objectifs, pour avancer sur tous les projets en même temps. Certains me motivent plus que d’autres, c’est sûr ! J’ai une grande flexibilité de temps et de lieu pour m’organiser autour de ces objectifs, qui peuvent être : rédiger 10 000 mots pour un prochain bouquin, écrire 2 articles de blog, traduire 3 articles de blog, réfléchir concrètement à un prochain projet, ou toute l’administration à gérer aussi (aller à la poste me demande une énergie surhumaine). Quand il y a des deadlines importantes par contre, je suis concentrée sur une seule chose, à fond.

Je ne me fixe pas d’horaires spécifiques pour travailler ; cela dit, je sais par expérience que je suis très efficace le matin, et que 13h-15h est un vortex de vide intersidéral (rien que ça). Je sais aussi que je dois faire du sport/voir des amis/sortir prendre un café pour couper avec la monotonie du travail en solo. Je pense que mon ennemi de productivité, c’est de croire que je suis capable de rester vissée à ma chaise toute la journée. Je préfère travailler à fond pendant 2 heures, que mal pendant 6. Mais parfois ça m’arrive aussi de ne pas voir le temps passer et je travaille des heures d’affilée sans m’en rendre compte.Tout dépend de l’enthousiasme, il n’y a pas de règle générale.

L’organisation dépend beaucoup de la personnalité de chacun, il y a les procrastinateurs invétérés, les distraits, etc. Ne vous sentez pas mal si vous vous levez tard et adorez travailler le soir. L’important est de savoir ce qui marche pour soi.

Pour voir comment je crée un article de blog, vous pouvez lire cet article + vidéo

Blogging le blog de Mathilde-14

 

Blogging le blog de Mathilde-16

« Est-ce que tu as des conseils ou des trucs pour établir une routine quand on tient un blog et publier régulièrement, surtout au début ? »

Pour établir une routine, on peut déjà choisir un ou deux jours où on veut poster, et vraiment s’y tenir. That’s it, just do it. En ce moment, je poste le lundi et le jeudi, pendant longtemps, j’ai posté 3 fois par semaine, en alternant les sujets.

Poster régulièrement est important pour s’habituer à avoir un blog, si on le laisse trop longtemps inactif, on n’a pas envie de s’y remettre, mais dire ça n’aide pas spécialement à se créer une routine. Si vous n’arrivez pas à poster, demandez-vous pourquoi vous bloguez : c’est bien de faire des points avec soi-même de temps en temps, on se re-fixe des raisons de le faire, ou d’arrêter.

De façon générale, je pense que commencer un blog, c’est facile. On est super enthousiaste au début, on poste beaucoup (en janvier 2012, j’ai posté 21 articles en 1 mois !) C’est maintenir l’activité sur un blog qui est difficile : je le vois depuis des années, des gens trop contents d’arriver aux USA créent leur blog, mais ils s’essoufflent rapidement. « Je sais pas quoi dire ».

Au début quand j’écrivais, je me posais 1 seule question : est-ce que j’aurais envie de lire ce que j’écris (si ce n’était pas mon blog) ? Si la réponse était non, je n’écrivais pas cet article. Au départ, j’ai beaucoup tâtonné sur le style d’écriture, je les faisais relire de nombreuses fois à Manu, on en discutait beaucoup, j’arrangeais, coupais, avoir l’air spontané dans les textes, c’est en fait pas mal de boulot. Il faut être capable d’entendre la critique, c’est dur sur les choses qu’on écrit. Il y avait aussi une autre question que me posait Manu : « Est-ce que seulement toi aurais pu écrire cet article ? » ça force justement à chercher sa voie et ne pas écrire comme une chroniqueuse de Cosmo ou commencer un blog par « Le Grand Canyon, c’est beau ». En relisant mes articles au départ, je m’efforçais d’ajouter des impressions et émotions : c’est souvent plus intéressant qu’un récit factuel, type « où se garer et à quelle heure ferme le parc », même si ces infos sont utiles. D’où l’importance d’avoir des carnets de notes au fil des voyages pour se souvenir de ces impressions.

« Combien de temps consacres-tu au blog par semaine ? »

Aujourd’hui, en terme de temps purement devant mon écran, et sans compter la partie voyage/exploration, je pense que c’est en moyenne 10 à 15 heures par semaine, moins si je ne publie qu’un seul article, plus si c’est un article important, un gros article de ville ou de voyage par exemple. Il faut ajouter au temps de création sur le blog le temps sur les réseaux sociaux pour promouvoir les articles. Manu s’occupe aussi de s’assurer que tout est bien safe, clean et rapide sur le blog, par exemple récemment le blog est passé en https : c’est du travail de l’ombre, mais capital !

Blogging le blog de Mathilde-6
Blogging le blog de Mathilde-7
Blogging le blog de Mathilde-9

Notoriété

« A partir de quand le blog a-t-il commencé à être vraiment connu ? »

D’un point de vue purement anecdotique, j’ai été reconnue pour la première fois par une lectrice du blog dans une boutique American Apparel à Boston, après la sortie de mon premier Guide Vert car la nana l’avait avec elle, c’était marrant et étrange à la fois.

Le blog a connu une lente évolution stable, il n’y a pas eu d’explosion à un moment donné. Il a été confidentiel pendant quelques mois, je n’avais pas de page Facebook, un instagram dédié aux photos du quotidien avec un téléphone tout pourri, et ça se voit beaucoup dans les premiers articles qui étaient plus personnels (j’en ai même supprimé quelques uns). Avoir eu ce ton très libre a fidélisé certains lecteurs qui sont là depuis le début : ça l’a rendu « réel ». Aujourd’hui beaucoup de blogs sont très lisses, très propres dès le début. Ils sont super pro mais ils manquent un peu d’âme à mon goût, on dirait que leurs auteurs sont interchangeables. Parfois aussi les nouveaux blogs sont la simple répétition de ce qui a déjà été fait.

Je pense qu’un bon blog a un équilibre entre le très léché/parfait et le trop personnel, avec une touche suffisante d’informations. Le blogging pour moi, ce n’est :

  • ni un site d’informations généralistes = c’est froid et chiant
  • ni un magazine de voyages type Géo = c’est trop parfait (et ce n’est pas comme si j’avais la capacité de le faire)
  • ce n’est pas non plus un épisode de Confessions intimes = c’est gênant et trashy

Dans l’évolution de l’audience du blog, il y a eu quelques moments-clé :

  • en juillet 2012, quand j’ai parlé de ma recherche d’emploi, ça a élargi l’audience, ça pouvait toucher plus de monde, je ne parlais plus uniquement de la vie à Boston.
  • à partir de septembre 2012, quand j’ai parlé de voyages dans l’ouest américain aussi, d’un seul coup le blog avait un côté plus informatif et utile. Après ce voyage, les articles ont souvent été mis en une d’Hellocoton, un site féminin qui met en avant les blogs. Aujourd’hui le traffic venant de cette plateforme est inexistant en ce qui me concerne, mais au début en 2012, ça a aidé à me faire connaitre. A ce même moment, j’ai eu quelques articles dans la presse, l’Express, Elle… L’impact a été mineur sur le traffic, mais ça m’a donné confiance pour un temps.
  • En février 2013, en ouvrant le blog de yoga, ça a aussi développé l’audience qui ne se serait peut-être pas intéressée à une française qui vit à Boston.

Grosso modo, la vraie différence sur la durée a été la quantité d’articles cohérents sur mon sujet qui a fait que Google a envoyé de plus en plus de traffic

L’évolution du blog peut sembler évidente en regardant en arrière, mais ça s’est beaucoup fait à tâtons. Je me posais souvent la question : de quoi je vais parler ? Juste de voyage ? Juste de la vie d’expat ? Jusqu’où je peux aller ?

Parfois on me dit avec un air de malveillance que le blog est connu car « c’était le premier » ou « c’est le seul sur Boston » (souvent suivi d’un « vous payez pour arriver en premier sur Google ? ») Je pense que c’est erroné dans les deux cas : être le seul et le premier, ça ne peut marcher qu’un temps. Etre une niche, au debut, ça m’a aidé à devenir une référence locale, mais j’ai ensuite élargie cette influence sur les Etats-Unis en général (pour un lectorat francophone). Si le contenu devient nul, les gens s’en vont, et d’ailleurs, des gens sont partis, la qualité des articles a fluctué, c’est normal. Je ne suis pas le premier blog à avoir parlé des Etats-Unis ni de Boston, mais ceux qui étaient là avant moi avaient un côté très familial, un peu artisanal. Mon blog aussi au départ faisait très bricolé, mais j’ai tenté de faire des textes travaillés, originaux, toujours relus (même s’il y a d’inévitables coquilles). J’étais aussi éditrice quand j’étais à Paris, et j’ai mis ce savoir-faire au service du blog. Petit à petit on s’est mis à faire de plus belles photos. Au-delà des récits personnels, j’ai ajouté une dimension d’informations. J’ai construit le blog que j’avais envie de lire. J’ai publié souvent, ça devenait un rendez-vous pour moi et pour les lecteurs. J’ai toujours cherché à innover sur le fond – les thèmes abordés, et la forme – la façon de faire des articles, de les écrire et de les présenter. C’était un jeu, une expérimentation.

J’ai eu l’impression plusieurs fois de voir des blogs très inspirés de mon blog visuellement ou dans le ton. Si ça avait tendance à me surprendre voire m’agacer au départ, je me dis que c’est une forme de reconnaissance et ça m’incite à innover pour garder cet espace personnel et créatif.

Côté chiffres de fréquentation :

En 2012, il y a eu 240 000 pages vues, 22 000 visiteurs
En 2013, il y a eu 810 000 pages vues, 155 000 visiteurs
En 2014, il y a eu 1 200 000 pages vues, 320 000 visiteurs
En 2015, il y a eu 1 665 000 pages vues, 505 000 visiteurs
En 2016, il y a eu 2 430 000 pages vues, 800 000 visiteurs
et pour l’instant en nov 2017 il y a eu 2 200 000 pages vues et 780 000 visiteurs !

Blogging le blog de Mathilde-12

Bloguer et voyager

« Quand tu voyages, as-tu des tips pour profiter pleinement du séjour (avec les yeux) et en même temps prendre le temps de faire de belles photos pour le blog ? »

Quelles sont les priorités en vacances ? Je pense que prendre des photos – pas non plus trop de photos – aide à s’ancrer dans ce qui se passe : on fait attention aux détails, c’est la même chose que tenir un carnet soir après soir. C’est Manu qui prend les photos du blog, et il adore ça, c’est cliché de le dire : mais il faut avoir une vraie envie pour que ça ne devienne pas une corvée. De mon côté, je ne prends que des photos avec mon téléphone, ce sont souvent les petites photos carrées sur le blog, les plus anecdotiques et les plus personnelles. Manu ne prend pas des photos en permanence, mais il fait quand même attention à ce qu’il y ait une belle lumière. Quand le temps est moche, il est déçu ! Jongler avec les vidéos et les photos, ce n’est pas toujours facile, c’est sûr. Pour prendre un exemple concret, quand on est en randonnée par exemple, Manu ne prend des photos qu’à l’aller ou au retour. Enfin, je ne poste quasiment pas sur les réseaux sociaux pendant les vacances. Ma priorité est d’enjoyer myself, pas de prévoir des articles pour un blog.

« Es-tu allée dans tous les endroits que tu nous présentes ? »

Of course ! Tous les récits du blog sont des récits d’expériences personnelles.

Blogging le blog de Mathilde-15

Gérer les commentaires / les emails de lecteurs

« Quand est-ce que tu réponds aux commentaires, est-ce que tu as des moments en particulier où tu t’en occupes ? »

J’essaie de répondre rapidement aux commentaires, parce que c’est plus sympa pour le lecteur. Mais ça dépend du type d’articles (et de ma charge de travail sur le côté) : pour un article de voyage, il n’y a pas beaucoup de commentaires, sauf si l’article porte sur un lieu super populaire. Dans ce cas, je réponds après 2 ou 3 jours après publication. Pour les articles plus lifestyle, comme les Monday Morning, ils ont souvent plus de commentaires : j’y réponds par vague, après 5 ou 6 commentaires, souvent le jour même de la publication de l’article. Je reçois aussi des commentaires sur d’anciens articles, et là, je le fais souvent une fois par semaine, quand je m’apprête à publier un nouvel article.

☞ Depuis quelques mois, j’ai supprimé la page de contact par email de mon blog, je recevais trop de demandes en tous genres, des messages insistants, pas pertinents ou intrusifs. Parfois j’ai aussi l’impression d’être prise pour un service public, avec l’exigence de réponses complètes et rapides. Ce n’est pas une décision populaire pour un blogueur, mais j’ai décidé de supprimer ce formulaire de contact. Il est toujours possible de me joindre, que ce soit par les commentaires sur le blog ou via les réseaux sociaux. Dans l’idéal, j’aimerais tout concentrer sur le blog, car les commentaires sont centralisés et restent plus longtemps visibles. Je fais aussi une différence entre le lecteur régulier, qui commente souvent et que j’ai l’impression de connaître, et à qui je réponds avec plaisir, et le mec ou la nana qui débarque et me demande de préparer son road trip : dans ce cas, c’est niet.

Blogging le blog de Mathilde-13

 

Blogging le blog de Mathilde-10

 

Blogging le blog de Mathilde-11

Bloguer et gagner de l’argent

« Après 6 ans, ton blog constitue t-il une activité professionnelle à part entière ou une activité annexe qui te prend énormément de temps ? »

Le blog n’est pas qu’un hobby. Il m’a offert au fil des années de nombreuses opportunités, et c’est quelque chose que je n’avais pas du tout prévu au départ. Aujourd’hui beaucoup de blogs débutent avec des objectifs précis, des envies de reconversion professionnelles, ce n’était pas mon but, mais clairement, c’est ce que c’est devenu : une plateforme qui génère des opportunités professionnelles. Elles sont de trois ordres en ce qui me concerne :

1) Avant tout, le blog, un an après sa création m’a donné l’opportunité de devenir auteure : ça a commencé par un guide de voyage puis un guide de yoga. C’est un éditeur qui m’a contactée en premier, je n’ai pas fait les démarches pour écrire un guide de voyage. J’ai ensuite fait appel à mon réseau.
2) Le blog m’a permis de lancer mon propre business, les visites guidées de Boston, via Boston le nez en l’air. Aujourd’hui cette entreprise est de plus en plus détachée du blog mais profite grandement du traffic de celui-ci.
3) Enfin le blog génère ses propres revenus, par la vente d’un ebook, la pub et l’affiliation.

« Comment marche l’affiliation, est-ce que tu as signé un partenariat avec les sites d’affiliation ? »

L’affiliation, ça veut dire que je touche une commission si un lecteur achète quelque chose en cliquant sur un lien affilié – un hôtel ou une activité, comme les baleines à Boston, ou un livre que je recommande. Les liens affiliés sont suivis d’une astérisque* J’aime bien ce système car il est peu intrusif et naturel, ça ne fait pas trop femme-sandwich.

Non, il n’y a pas de contrat avec les sites d’affiliation : n’importe qui avec un blog peut s’inscrire sur les plateformes d’affiliation (bémol: certains programmes exigent un certain nombre de lecteurs cela dit).

A mon avis, je déconseille de faire de l’affiliation quand on débute, à moins d’être purement là pour le $$. Il faut le temps d’établir son blog, la pertinence des recommandations. Mettez-vous à la place du lecteur.

Ce que je ne fais pas, ou ce que j’ai fait très peu, ce sont des voyages de presse (un seul en 6 ans), des tests, des cadeaux ou des activités payées par des sponsors : certains le font mais ce n’est pas mon truc. Je trouve que ca affaiblit la relation entre le.a blogger et ses lecteurs. J’ai du mal personnellement à suivre des recommandations de blogueurs quand c’est sponsorisé, et j’ai été déçue plusieurs fois, même s’il y a le disclaimer que les opinions restent les leurs. J’ai l’impression de devoir écrire sur mes articles que mes voyages sont payés de ma poche, c’est fou ! Mais en même temps, je comprends le deal : chacun essaie de trouver ses propres solutions pour monétiser son espace. Je conseillerais d’utiliser cette solution avec parcimonie pour ne pas ruiner sa crédibilité. Ce que je disais aussi dans la vidéo, c’est que contrairement à de nombreux blogueurs, je suis peu connectée avec d’autres blogueurs, sans doute car je suis à Boston et que je ne me déplace pas pour les salons. Si vous êtes blogueur et que vous adorez ce type de salon, expliquez-moi pourquoi, ça m’intéresse.

« Quelle est la part du blog dans tes revenus, en pourcentage ? »

Aujourd’hui les revenus générés strictement par le blog (pub, affiliation, ebook) représentent 20% de ce que je gagne au total. C’est la première année que aussi élevé, et c’est toujours dépendant des deux autres activités. Mais, encore une fois, le blog m’a rapporté de nombreux autres revenus indirectement (livres, visites guidées…)

Blog et design

« T’es-tu occupée seule du design de ton blog ou as-tu fait appel à un professionnel ? »

Le blog a eu successivement deux templates depuis le début, et à chaque fois je m’en suis occupée avec Manu. C’est moi qui ai fait les illustrations et qui ai choisi la typo. Pour Boston le nez en l’air, le logo a été conçu professionnellement, pour le blog, je ne voyais pas trop l’intérêt même si j’y pense de temps en temps, juste pour me faire plaisir. C’est curieux de voir que les gros blogs français sont très soucieux de l’apparence, de la taille des photos, de l’apparence générale du blog, alors que les gros blogs américains ont l’air tout droit sortis de l’air de blogger 2005 (même s’ils sont probablement plus lus, et générateurs de plus de revenus anyway). Je pense de temps en temps à changer l’apparence du blog, on peut toujours renouveler la présentation pour mieux animer le fonds du blog (il y a bientôt 700 articles), mais ce n’est pas une priorité pour le moment.

Quand vous commencez, je ne pense pas que le design soit une priorité, ou en tout cas pas un autre  élément bloquant pour ne pas se lancer. Keep it simple.

Blogging le blog de Mathilde-4

Et le blog de yoga ?

« Est-ce que tu fais encore du yoga et est-ce que tu vas publier à nouveau sur ton blog de yoga ? »

Oui et non ! J’ai ouvert le blog de yoga pour raconter ma formation de yoga, faire mon « coming out de yoga » à un moment où les blogs qui existaient étaient très sérieux sur le sujet. Je trouvais que ça ne reflétait pas ma pratique, j’avais envie d’écrire sur le yoga mais autrement. Bref, j’avais des choses à dire et une manière de le dire un peu plus décomplexée (j’ai reçu des tas de messages de gens tradi très critiques d’ailleurs). J’ai aimé le faire et partager cette expérience pendant 2 ans. Le yoga entre temps est devenu beaucoup plus gros en France, c’était déjà le cas aux Etats-Unis, les photos ont pris le dessus. J’ai écrit pour des magazines, ça n’a pas été une bonne expérience. J’ai eu envie de me détacher, je me suis dit que le blog était un objet fini en soi, et que j’avais envie de revenir à une pratique strictement personnelle du yoga. Mais des éditrices m’ont convaincu d’écrire pour elles… La collaboration était top, deux autres livres sont sortie cette année sur le sujet : J’apprends le yoga en 5 minutes par jour, et le carnet de yoga Yoga Attitude ! J’en ai un autre qui sort au printemps 2018. Le blog de yoga est en pause donc.

Blogging le blog de Mathilde-2

 

Blogging le blog de Mathilde-3

« Envisages-tu de bloguer en américain désormais ? Loin de moi l’idée de ne pas continuer à lire en français ton blog que j’adore mais la réussite de ton blog en français pourrait te donner envie de bloguer en américain ?! »

Le blog existe déjà en anglais ! Mais la version anglaise n’est pas géniale. A peine quelques mois après le lancement du blog, Manu, qui s’occupe de toute la partie technique, a créé une version anglaise, et pendant deux ans, j’ai à peu près tout traduit, mal traduit, mais traduit quand même. J’ai ensuite laissé tomber car je trouvais que ce n’était pas assez bien fait et je ne voyais pas le but de se farcir le double de travail. Depuis quelques semaines, j’ai repris sérieusement la traduction vers la version anglaise. C’est beaucoup de travail car ce n’est pas seulement de la traduction, il y a beaucoup d’adaptation à faire quand on s’adresse à un public différent. A la clé, ça peut être plus de revenus.

« Je suis française au Mexique et j’anime mon blog en anglais, les français ne me lisent pas, conseillerais-tu aux blogers d’écrire dans leur langue maternelle ? »

Tout le monde veut être lu, même si c’est par 15 personnes dont 3 amis, et ça peut être frustrant de ne pas rencontrer le succès qu’on attend. Les questions à se poser à mon avis sont : à qui est-ce que vous voulez parler quand vous bloguez ? Famille, amis, pairs, ce ne sera pas la même façon d’écrire. Idem pour la langue : si les gens que vous voulez viser parlent français, alors écrivez en français.

« En tant que touche à tout (écriture, vidéo, photo) et grande amatrice de podcast, est ce que tu as déjà envisagé cette forme de communication ? »

Oui ! J’avais essayé il y a 3-4 ans de faire un podcast, j’avais d’ailleurs enregistré un épisode avec Laura du blog Far West Coast qui vivait à l’époque à Santa Cruz en Californie. Mais le résultat n’était pas génial. On aurait dû investir dans du matériel, y passer plus de temps. Aujourd’hui, ce n’est pas ma priorité, j’aimerais bien mais je ne fais rien pour mettre en place ce vague projet. Pour l’instant, je me contente d’être juste une avide consommatrice de ce média.

« Est-ce que tu voudrais faire une chaîne Youtube ? »

Il y en a déjà une, je fais des vidéos depuis le début du blog ! Je poste de moins en moins de vidéos, même si j’aimerais en faire plus, c’est sans doute pour ça que tu as du passer à côté… Ça prend beaucoup de temps et de techniques.

▶ Merci en particulier à Jessica, Hélène, Odrey, Coralie, Julie, et toutes les personnes qui ont participé au Facebook Live, je ne peux pas nommer tout le monde directement, mais j’ai bien lu tous les messages !

▶ Tous les articles sur le blogging se trouvent sous le label Labo du Blog

▶ Si ce sujet vous intéresse et qu’il y a encore des questions non résolues, laissez un commentaire ci-dessous !

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

37 Commentaires

  • Je trouve que c’est assez courageux de faire un article aussi transparent sur les dessous du blogging !
    Je me souviens que c’étais sur ton blog que j’avais lu il y quelques années que des lecteurs de demandaient carrément de leur servir quasiment d’agence de voyage sans même dire merci quand ils recevaient l’info…les gens sont vraiment gonflés ! ou bien ce sont de gros imbéciles qui pensent qu’une machine fait la moitié du boulot ?
    Concernant le design, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi : à mes débuts sur blogger, le design de mon blog me démotivait totalement pour écrire (je ne pouvais pas faire les mises en pages que je voulais, les images n’avaient pas de balises, etc) et cela avait beaucoup ralenti le développement du blog. Et la première chose qui m’avait plus sur le tien … c’est ton design original (comme tu peux le voir aussi sur mon blog, j’aime bien la couleur orange lol) ! et après évidement son contenu (mais Est-ce que je serais restée longtemps s’il était moche ? lol)

    • Répondre 20 Nov 2017

      Mathilde

      Salut Milla, mon blog au départ avec un autre template et il était super simple. C’était aussi beaucoup plus centré sur les textes.
      C’était déjà sur WordPress cela dit, plus flexible que blogger. Je pense que se concentrer sur la forme au départ en tout cas est un faux problème, un peu comme une excuse pour ne pas se lancer et produire quelque chose. Je comprends ton point de vue cela dit.
      Je vois parfois des nouveaux blogs aussi avec plein de catégories vides, sans doute dans l’espoir de les remplir un jour. C’est ce que je veux dire aussi par « restez simple » #herta

  • Répondre 20 Nov 2017

    Marie Voyages

    Merci pour cet article hyper intéressant !! Je n’ai pas pu suivre ton live jusqu’au bout et je suis contente de pouvoir le lire retranscrit en arrivant au boulot ce matin :)
    C’est très « rassurant » de lire qu’on peut réussir à faire prospérer naturellement un blog, en restant soi-même, car lorsque l’on voit tous les blogs où toutes les photos sont tellement parfaites, les expériences incroyables, on a vite fait d’attraper un complexe d’infériorité… Et c’est ça que j’aime beaucoup sur ton blog, c’est que lorsque l’on te lit, tout semble très humain et naturel malgré tout le travail qu’il y a derrière ! Et on se sent un peu comme à la maison :)

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Je trouvais ça cool de faire un transcript car finalement en 20 minutes et avec la pression du direct – toutes proportions gardées, je n’ai pas bien dit tout ce que je souhaitais.
      Chacun évolue comme il peut avec son blog, je suis Garance Doré depuis des années par exemple, même si son blog n’est plus aussi intimiste, on peut la retrouver malgré tout dans certains de ses articles, un peu plus rares certes au milieu de la masse d’articles de ventes de fringues et autres.

  • Répondre 20 Nov 2017

    Mathild

    Hyper intéressant cet article ! j’ai tout lu, perso j’adore les longs articles…
    Je te trouve très lucide sur ta pratique du blogging, c’est – je pense – ce qui fait que j’apprécie toujours autant de te lire. J’aime beaucoup ton approche éditoriale  » Est-ce que seulement toi aurais pu écrire cet article ? », c’est vraiment ça que je viens chercher ici : je sais que je ne l’aurais pas lu ailleurs.
    Bref, belle continuation !

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Merci Mathilde, c’est super sympa ce que tu écris, et motivant pour la suite.

      (je vire ton E dans ton prénom sinon ça l’écrit dans un encadré jaune… un bug à réparer !)

  • Répondre 20 Nov 2017

    Jéromine

    Salut Mathilde ! Super article, c’est toujours très intéressant de connaître « l’envers du décor ». Et merci de partager tes astuces, comme de se poser la question de la pertinence d’un article (est ce que seule toi aurait pu écrire cet article), c’est vrai que ça doit aider à prendre du recul dans les moments de doute. En tout cas c’est toujours un plaisir de te lire, quel que soit le sujet ! Bonne journée !

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Hello Jéromine, merci pour ton message, ici et les RT sur Twitter, c’est très sympa. Oui les 2 questions sur la pertinence d’un article dont celle de « est-ce que j’aurais envie de lire ce que j’écris (si ce n’était pas mon blog) ? » m’aident pas mal quand je ne suis pas sûre de quoi parler.
      On se laisse parfois emporter à écrire des articles qu’on a l’impression de devoir écrire pour le lecteur, que ce soit pour diverses raisons – rendre service, augmenter son SEO, etc. Revenir à la notion de plaisir est importante !

  • Répondre 20 Nov 2017

    Amy

    Hello Mathilde,
    Merci pour cet article, j’aime beaucoup le côté « découverte des coulisses ».
    Je crois que ce que je préfère sur ton blog c’est le ton des articles qui est très sincère et les petites anecdotes. Je n’ai pas l’impression de lire un blog de voyages mais plutôt un blog sympa avec des voyages dedans.
    700 articles, c’est impressionnant !!!

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Hello Amy, merci pour le super compliment, ça me fait plaisir, j’aime bien la formule « un blog sympa avec des voyages dedans ».
      Eh oui, bientôt 700 articles, ça s’est fait petit à petit…

  • Répondre 20 Nov 2017

    Christel

    Merci Mathilde, pour cet article et tous les autres que je lis assidument!
    J’ai découvert ton blog à l’occasion de l’organisation d’un voyage dans l’ouest américain en 2015 et depuis je ne rate rien. Bien sûr, j’ai aussi consulté à cette occasion d’autres blogs, que je ne suis pas aussi régulièrement ou plus car relatant trop de voyages de presse, à mon goût moins spontanés et sincères. J’aime ta liberté de parole, continue à nous faire rêver!
    PS : Grâce à ton éloge du carnet de note (j’adore les jolis carnets!) je ne fais plus que les acheter mais j’écris aussi dedant!

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Hello Christel,
      Merci pour ton message ! Et toi, pas de blog ?

  • Répondre 20 Nov 2017

    Jessica

    Hello Mathilde,

    Merci pour cet article et pour la retranscription de ce super live ! Je pense l’avoir déjà dit mais tant pis si je me répète, je suis ton blog depuis les débuts.

    En 2012, j’étais tombée par hasard dessus après des recherches sur l’expatriation. A l’époque, j’avais un blog et l’expérience du blog est quelque chose qui me suit depuis mon adolescence (skyblog et oui !). Je me suis lassée de cet univers notamment parce que je me retrouvais plus dans les pratiques.
    Le problème c’est que j’aime lire des blogs malgré tout. Te concernant, j’ai toujours trouvé que ton écriture était agréable, vraie et surtout c’est pas ‘cosmétique’ (comme on dit ici à Toronto). Tu partages ton expérience personnelle, tes articles lifestyle sont pas trop personnels (confession intime c’est pas aussi ce qui me convient).

    Tu coches tous les points qui correspondent aux blogs que j’apprécie et tout ayant fait évoluer ta ligne éditoriale dans le bon sens.

    Longue vie à ce blog et beaucoup de belles choses pour tes autres activités.
    Bonne journée,
    Jessica

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Salut Jessica, merci pour ton message. Moi aussi j’aime beaucoup lire des blogs, mais j’ai du mal à en trouver des qui me passionnent à fond ! J’aime bien la variété des sujets et un ton sympa.
      Vivre aux Etats-Unis m’a ouvert sur les blogs américains, mais souvent ce sont des blogs qui parlent aussi de parentalité, et ça m’intéresse moins. Je suis Cup of Jo, Adventurous Kate, entre autres si jamais tu cherches d’autres idées !

  • Répondre 20 Nov 2017

    Linda

    Can Manu handle all of my back end blog stuff?! Thank you for all of the tips! I agree that it’s the hardest to just post regularly. I’m a perfectionist so that often keeps me from posting more. xx

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Hey Linda, what would be the trade-off for Manu helping you? I’m thinking food.
      For the perfectionist thing. I do spend a lot of time making a blog post: from editing the pictures, writing the text, reviewing everything, deleting again, coming back to it, making sure it’s interesting and make sense, etc. It’s a lot of hours and I want it to be very good, that how I was taught while working in publishing: things have to look good and be either fun/peculiar/interesting. I don’t think though that I am a perfectionist, the word is a blocker and put too much pressure! I know your background and some things require perfection, a blog isn’t among them. Your posts are already very good, good enough! It’s a matter of perspective.

  • Répondre 20 Nov 2017

    Camille

    Hello ! C’est très intéressant de lire cet article plus « coulisses ». Tu peux être fière de toi, je trouve que dès le départ, ton blog a fait très professionnel et sérieux, car comme tu le dis, tant de blogs s’essoufflent après quelques mois ! Te suivant depuis quasiment le début, toutes les étapes ont semblé très naturelles pour quelqu’un de l’extérieur. Un peu comme quand tu racontais ton parcours professionnel : quand on a la tête dans le guidon, on a l’impression de tâtonner, et quand on prend un peu de hauteur, on se rend compte que tout semble couler de source. Tout de bon pour la suite !

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Merci Camille ! Est-ce que c’est toi qui es venu en visite guidée avec ton père à Boston, j’ai un doute ?

      • Répondre 22 Nov 2017

        Camille

        Exactement, avec mon beau-père fin juin 2016 ! Nous en gardons un excellent souvenir d’ailleurs !

  • Répondre 20 Nov 2017

    Marie

    Salut Mathilde,

    Tes articles « longs » sont mes préférés ! J’aime ton style quand tu écris. Souvent on sait que je te lis quand je rigole devant mon portable.
    Ce que j’aime également c’est que tu n’es trop sponsorisée, alors merci 😀

    Bonne soirée

    • Répondre 21 Nov 2017

      Mathilde

      Hah, j’aime beaucoup savoir que je te fais rire, je ris toute seule devant mon écran parfois – et comme je suppose souvent que les textes ne sont pas lus et que les lecteurs sont là uniquement pour les photos, ça me fait plaisir de savoir que je me trompe
      Le blog n’est pas du tout sponsorisé : je ne travaille avec aucun sponsor.
      Mais le mot est trompeur et en effet j’accepte de temps en temps (rarement…) des « choses », en 2017 par exemple, je n’ai qu’un article qui a été commandé par le glamping dans le New Hampshire.

  • Répondre 21 Nov 2017

    Alice

    Merci Mathilde pour cet article très intéressant !
    Je suis ton blog depuis pas mal d’années et j’aime beaucoup ta façon d’écrire. C’est chouette que tu nous explique la partie cachée de l’iceberg :)
    J’ai aussi un blog et je suis passée par pas mal de phases (j’écris à fond, je suis désespérée par que j’ai l’impression que personne ne me lis…) mais j’adore continuer à écrire et partager mes aventures canadiennes :)

    • Répondre 27 Nov 2017

      Mathilde

      Salut Alice, c’est gentil. Je suis aussi ton blog ! Il y a toujours plus de lecteurs silencieux (j’en suis une pour ton blog par exemple !), ça fait partie du jeu même si parfois en tant que blogueur on aimerait plus de réactivité…

  • Répondre 21 Nov 2017

    Laurence

    Bonjour Mathilde,
    Ton article est incroyablement riche et précis. Ton live était déjà super mais son contenu retranscrit et étoffé est un petit bijou !
    Merci pour ce partage.
    2 choses, j’aime beaucoup le design de ton blog, sa présentation a quelque chose d’apaisant !
    Et mis à part tes articles d’une belle richesse, j’aime beaucoup tes petites vidéos, elles vont à l’essentiel avec souvent un trait d’humour.
    Bonne journée.

    • Répondre 27 Nov 2017

      Mathilde

      Salut Laurence, c’est super gentil, je me suis dit que quitte à écrire un article par an sur le blogging, autant y aller à fond !
      c’est gentil pour les vidéos, je sais pourtant que ce n’est pas mon point fort – pour celles de voyage en tout cas, même si je suis contente – pour moi – de les avoir.

  • Répondre 22 Nov 2017

    Charlène

    Allo Mathilde,
    j’ai regardé le facebook live le soir en revenant du travail et je viens de lire ton article ! Merci de ta transparence c’est très intéressant et constructif. C’est dur d’innover dans le monde du blog car ça va tellement vite mais je trouve que ton blog, lui ne cesse de progresser en terme de visuel et de contenu. Ton ton est léger et facile d’approche. Je te lis depuis 3 ans environ et j’apprécie riment ton travail. Même si ça paraît simple je sais qu’il y a beaucoup de travail derrière. Merci encore et bonne continuation.

    • Répondre 27 Nov 2017

      Mathilde

      Je pense que pour innover il ne faut pas regarder ce que font les autres (sinon bonjour l’uniformité et les articles boring – même s’il faut faire de la veille), mais plutôt aller puiser au coeur de ce qui fait la spécificité de chacun !
      Merci pour ton message et bonne continuation !

  • Répondre 23 Nov 2017

    Julie

    Merci Mathilde pour ton article passionnant ! Je suis toujours avec autant de plaisir ton blog car c’est franc, sincère et intéressant ! Continue ainsi, c’est super ! Merci encore ! Longue vie à ton blog. Julie

    • Répondre 27 Nov 2017

      Mathilde

      Merci beaucoup Julie pour ce commentaire très sympa !

  • Répondre 23 Nov 2017

    Veronique

    Merci pour le recap de ton live, Mathilde ! Je n’ecris pas de blog et n’en ai aucunement l’intention, mais j’ai trouve ca passionnant !
    De tous les « blogs d’expats » que je lis ou ai pu lire depuis un peu plus de 2 ans, je crois que le tien est le premier que j’ai decouvert, et est de loin mon prefere. Je trouve que tu as su atteindre l’equilibre parfait entre professionnalisme (articles complets et bien ecrits) et originalite (touches d’humour, la categorie Monday Morning). Tu ecris ce que tu aurais envie de lire, et ca se ressent. Merci !

    • Répondre 27 Nov 2017

      Mathilde

      Hello Véronique,
      Pas de souci de ne pas être blogueur 😀 j’imagine que ce n’est pas un hobby qui tente tout le monde.
      Ton message est super sympa en tout cas, il faudra que je revienne dans cette section commentaires quand j’aurais besoin d’un petit coup de boost !

  • Répondre 26 Nov 2017

    Hélène

    Salut Mathilde,
    Je suis ton blog depuis quelques années déjà mais depuis que j’ai déménagé dans le Colorado il y a 9 mois, tu es devenue une vrai référence. A chacun de nos week-end je viens faire un tour sur ton blog pour voir tes recommandations et elles sont toujours spot on ! Nous rentrons juste d’un week-end dans l’Utah où nous avons visité Arches et Canyonland, et j’ai préparé le week-end en lisant ton blog !
    Merci beaucoup pour ton excellent travail, on sent bien que tous tes récits de voyages sont du vécu et tu es une super narratrice !
    Hélène

    • Répondre 27 Nov 2017

      Mathilde

      Merci beaucoup Hélène !
      cool pour le weekend, vous êtes allée dans la section Needles de Canyonlands (remarque, je n’ai pas encore écrit le long article sur le sujet)

      • Répondre 3 Dec 2017

        Hélène

        Non malheureusement nous n’avons pas eu le temps de faire le Needle District ☹️. Ce sera pour une prochaine fois ! J’ai vu aussi sur le plan du parc qu’il y avait beaucoup de sentiers de randonnée dans the Maze, ça avait l’air tentant (même si le nom n’est pas super rassurant…). On a la chance d’être à une petite journée de route de Moab, donc je pense qu’on aura l’occasion d’y retourner !

        • Répondre 4 Dec 2017

          Mathilde

          The Maze est plus difficile d’accès que le reste, on nous a recommandé d’y aller en raft ! ce sera pour la prochaine fois 😀

  • Répondre 27 Nov 2017

    Laure

    Article super sympa ! Ça m’intéresse toujours de découvrir les « coulisses » du blog et de tes activités :)

    • Répondre 27 Nov 2017

      Mathilde

      Salut Laure, c’est gentil ! Moi aussi j’aime bien lire ce genre d’articles chez les autres blogueurs !

Laissez une réponse