Visiter Salem pour Halloween

Witch House, Salem

Salem, la ville des sorcières, n’est pas bien loin de Boston, il faut compter à peine 30 minutes en train. L’ouragan Sandy s’approchant dangereusement de Boston, on s’est dit que si on voulait voir la ville réputée pour ses fêtes d’Halloween avant le 31 octobre, c’était maintenant ou jamais. Bravant la morosité d’un dimanche après-midi gris et pluvieux, on a pris le train vers le Nord, direction Salem.

* NOUVEAU, en octobre 2018, participez à une visite spéciale de Boston pendant Halloween, à pied et en français, venez découvrir les histoires sombres de la ville… Infos par ici !*

La question qui revient souvent : est-ce que ça vaut le coup de visiter Salem ?

D’un point de vue complètement subjectif (mais c’est ce que vous venez chercher si vous lisez ce blog) je dirais que NON. Je ne suis pas une super fan de la ville de Salem. Mais bien sûr, on considère souvent que c’est un incontournable près de Boston. Pourquoi pas y passer une après-midi : la ville est toute petite, très touristique, avec beaucoup de fausses boutiques de voyants extra-lucides et de sorcières, et des musées à la qualité inégale. Il y a bien une ou deux petites rues mignonnes, le port et son grand voilier… mais on en fait vite le tour et l’ambiance peut être décevante.

✏ A réserver aux fans de sorcières, ou à visiter pendant tout le mois d’octobre, où Halloween est l’attraction principale. 

✏ A lire aussi sur le blog : un article complet pour visiter Salem, les sorcières, mais pas seulement

Mon expérience de Salem ce jour-là…

Boston-Salem, 30 minutes de train. On prend le train de banlieue, alias le Commuter Rail, à l’allure “old school”. Départ depuis la North Station. Un contrôleur poinçonne les billets avec sa vieille machine. A la sortie du train, on est des dizaines et des dizaines à descendre, déguisés ou pas, parapluie à la main pour tous. Je n’ai pas mis de déguisement ce jour-là, non pas pour faire ma rabat-joie mais qui dit temps pluvieux, dit manteau (je n’ai pas encore la résistance des college girls bostonniennes capables de rester en « chat » ou autre « lapin » sexy par ce temps maussade). Note pour moi-même : prévoir un déguisement avec une cape pour la prochaine fois.

Pour simplifier la visite de la ville, une ligne rouge a été tracée sur le sol (ça nous rappelle le Freedom Trail de Boston). Bien obéissants, on se met à la suivre et on entre dans la ville…

Le tour de Salem, en suivant la ligne rouge Halloween in Salem Ma sorcière bien aimée à Salem

La statue de Samantha… Vous avez reconnu ma Sorcière bien aimée ?

Witch Brew Café, Salem Cimetière et église de Salem

La chasse aux sorcières

Le long de la ligne rouge, on découvre divers musées de la sorcellerie et de bien vieilles maisons. Salem est l’une des plus vieilles villes américaines, fondée en 1626, avant Boston ! Les sorcières ont été persécutées pendant le XVIIè siècle par les colons puritains débarqués à l’époque du Vieux Continent. Bien qu’ils aient fui les persécutions religieuses en Europe, ils ont établi une communauté pas franchement cool, et se sont rapidement mis à la chasse aux sorcières : 25 personnes ont été exécutées et plus de 80 ont été emprisonnées en 1692. Toute la population locale s’y est mise, dans un grand délire d’hystérie collective. Les explications de ce comportement divergent encore aujourd’hui : la théorie la plus plausible serait que les personnes incriminées avaient des liens avec les Amérindiens, en conflit avec les colons. Une théorie alternative dit qu’un champignon local, semblable aux LSD, aurait intoxiqué les habitants. Je penche évidemment pour cette seconde option.

The House of the Seven Gabbles, La maison aux 7 pignons

La promenade continue le long du port ; la ville a longtemps été au cœur du commerce international – dur à imaginer aujourd’hui tellement c’est paisible. Un vieux navire est à quai, en réparations ; au loin, un tout petit phare, et sur le rivage une maison des douanes où entrent un Romain, un fantôme et la méchante dans Cendrillon (c’est beau Halloween). On arrive au bout de la ligne rouge, à l’endroit que l’on avait envie de visiter : “The House of the Seven Gabbles” J’aime bien ce nom, ça claque bien, beaucoup plus que la version française qui sonne comme un téléfilm de l’été : “La Maison aux sept Pignons”. En tout cas, si ce nom vous rappelle quelque chose, c’est normal : c’est le nom d’un roman de Nathaniel Hawthorne, natif de Salem (enfin s’il ne vous rappelle rien, c’est normal aussi, je n’ai pas l’impression que ce bouquin soit vraiment connu, on connaît souvent plus La Lettre écarlate). La famille de l’écrivain est célèbre à Salem, l’un des patriarches de la famille était l’un des juges les plus cruels pendant « les procès des sorcières », c’est le seul des magistrats qui ne s’est jamais repenti (son illustre descendant a même préféré changer l’orthographe de son nom pour ne plus être assimilé à son terrible aïeul, mais c’est loin d’avoir fonctionné puisque cette anecdote est rappelée à maintes reprises).

Salem Maritime The House of the Seven Gabbles, Salem Derby Wharf House, Salem - the house with the seven Gabbles Hawthorne's Birthplace, Salem

La maison natale de Hawthorne fait partie d’un ensemble de maisons réunies dans un musée en plein air, la plus grande d’entre elles étant la fameuse “House of the Seven Gabbles”, qui est d’ailleurs la plus vieille maison en bois du pays. Pour les besoins du musée, la petite maison de Hawthorne a été littéralement déplacée de 6 blocks en camion. “The House of the seven gabbles”, où vivait la cousine de l’auteur, est une bâtisse mystérieuse et bien restaurée, par une passionnée d’histoire. Plafonds bas, passage secret et vieux mobilier, c’est biscornu et très “spooky”, on a adoré s’y promener. La guide nous racontait en même temps l’histoire coloniale de la ville, l’arrivée des Irlandais par bateau qui signait des contrats pour bosser sur le Nouveau Continent en échange de la carte verte de l’époque. Hélas, pas possible de prendre des photos à l’intérieur, il faudra me croire sur parole : la visite vaut le coup !

Yo olde pepper candy companie, Salem

En sortant de la maison, on a fait un détour par le plus vieux magasin de bonbons des Etats-Unis (il y a beaucoup d’endroits où le label « plus vieux » ceci ou celà par ici). On a fait une razzia de fudge, de jelly beans et surtout du bonbon officiel d’Halloween, le “corn candy”. Avant de rependre le train, on est bien sûr aller manger en toute simplicité du homard dans un boui-boui local, The lobster Shanty. Cuit à la vapeur pour Manu et en sandwich pour moi, le fameux lobsta roll, mais pour la première fois – je précise pour les puristes –  je l’ai pris à la mode du Connectictut, autrement dit chaud et au beurre (d’habitude c’est froid et à la mayo, façon Boston).

Lobsta parade - Instagram

Rejoignez-moi sur Instagram @mathildepit

Que faire à Salem pour Halloween ? Halloween, c’est mercredi soir… Si vous passez un jour par Salem au mois d’octobre, la ville célèbre l’événement pendant tout le mois ! On peut y faire un tour des cimetières de la ville, des maisons de sorcières ou de pirates ou même un tour historique de cette colonie. Il y a aussi un parc d’attractions classique, avec maisons hantées bien évidemment. 

A faire aussi pendant l’été : un tour en goelette dans le port de la ville ! On a testé, et c’était très sympa. Article à lire ici. 

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

35 réflexions au sujet de “Visiter Salem pour Halloween

  1. Hello Mathilde ! Je cherchais des infos parce que je trépigne d’aller enfin aux USA et je tombe sur ton blog qui est vraiment très agréable! J’aime beaucoup tes articles qui sont simples et efficaces 🙂

    • Bienvenue par ici 😉 il y a +de 600 articles sur les Etats-Unis 😀
      Si tu utilises le blog pour construire ton voyage, merci d’en faire mention de ton côté, much appreciated !

  2. Bonjour
    Nous comptons venir a Boston et salem au mois d’octobre 2017
    je voudrais connaitre vos tarif ou visiter Boston et salem?
    d’avance merci pour votre réponse
    aline

  3. Merci pour cet article, ça me rappelle un très bon souvenir!
    Je vous conseille la visite guidée nocturne de la ville! Le guide était simplement génial: très intéressant et drôle!
    Passionnée d’histoire, j’ai pu découvrir la vraie histoire de Salem: le procès, le puritanisme, le Mayfair et le commerce de l’époque.
    Super!

  4. Bonjour Mathilde,
    À la recherche d’excursions depuis Boston pour 4 jours dans le coin, je viens de découvrir ton blog et je suis en train de parcourir tous tes articles.
    Nous voulons découvrir au sud: Plymouth et peut être rapidement Cape Cod mais j’ai peur de passer la journée dans les bouchons (we en plein juillet) et au nord: Salem et tout ce que nous pourrons voir vers le nord sur 1 journée. Les 2 autres jours à Boston.
    J’aimerais visiter the House of the Seven Gabbles mais peux tu me dire si ça fait peur? Nous y serons avec notre fille de 5 ans qui peut être facilement impressionnable?
    De même, les boutiques de sorcelleries sont-elles glauques, effrayantes ou plutôt décalées?
    En tous cas, merci pour tes articles, photos et bravo. Depuis 2 ans 1/2 près d’Atlanta, j’aimerais aussi ouvrir un blog sur tous nos périples…. Je vais continuer à te suivre.

    • Hello Caroline, the House of the Seven Gabbles pourrait passer avec un enfant – ce sont plus les histoires qui sont effrayantes, par contre je déconseille les musées de sorcellerie, une copine en est sortie avec son fils de 3 ans effrayé !
      Ca dépend de la sensibilité de chacun…

  5. I visited a few days before Halloween on a week day so thankfully it was quiet and I had a sunny day (big bonus) I mostly liked the port area because it reminded me of Greece (my home country) and the McIntryre district with all those mansions…I took tons of photos of them! ehm…needless to say I ignored the witches!

  6. J’avoue ne pas trop avoir accroché avec la ville, toutes les boutiques ésotériques m’ont mises un peu mal à l’aise. La ville en elle-même est mignonne mais très petite.

  7. Mathilde, A voir aussi à Providence un circuit dans le zoo avec des pumpkins sculptées et mises en scenes .
    c’est très chouette.
    de preference y aller tard pour ne pas avoir trop de monde.

  8. Bonjour Mathile,

    Je passerai par Salem cet été, et je sollicite un précieux conseil : est-ce qu’une demie-journée sera suffisante pour la visite ou devrais-je plutôt y consacrer une journée entière?

    • Bonjour
      Si tu veux visiter le musée Peabody, ou les Seven Gabbles, faire un tour dans le port, une journée semble bien !
      La ville est tout de même toute petite, donc si tu ne visites rien, une demi-journée semble suffisant.

  9. Bravo pour votre blogue, je vais passer quelques jours à Boston en mai avec ma belle-soeur qui vient de France et ça m’a donné plusieurs excellentes idées de visite. J’aimerais avoir votre commentaire pour passer seulement quelques heures à Salem, que doit-on voir et où aller?

    Merci à l’avance et je vais continuer de vous lire c’est vraiment intéressant!

    • et bien suivez ce qui est fait dans l’article 🙂 en sortant du train, il y a une ligne rouge sur le sol qui emmène à travers le centre historique, le long du port et dans les petites rues, c’est très pratique.

  10. Effectivement la petite ville de SALEM fait rêver..peut être un jour si DIEU le veut, je partirais voir la ville de Salem en particulier et aussi les Etats Unis comme El-Paso – Santa Fe – La Nouvelle Orléans…..Krimo – Algiers –

    • Salem est tellement proche de Boston, 30 minutes de train, ça peut être une excursion sympa en effet ! Il y a aussi un super musée « le Peabody Essex museum » qui vaut le coup.

  11. Bonjour
    Ce fut une belle visite! Les décorations sont biens choisies et les maisons donnent des frissons dans le dos! hahahah

  12. c’est excellent, je ne connaissais pas du tout l’histoire de la ville ni ce à quoi elle ressemblait ! et pour les jelly beans, 1000 fois ouiiii 🙂 tu me donnes envie de venir aux US pour Halloween 🙂

  13. Tu me donnes envie avec tes photos de Salem pour Halloween ! Quel endroit rêver pour cette période ! J’y suis allée i ly a deux ans mais au printemps… donc rien à voir…

  14. Merci pour ce billet que je lis pile le jour d’Halloween ! J’en ai appris davantage sur Salem et son histoire, car si bien sûr je connaissais le ton de cette ville et ses tumultes, ça restait un peu nébuleux dans mon esprit 🙂
    J’ai adoré, et comme à chacun de tes billets, ça m’a donné envie de renouer avec les US !! Bientôt, bientôt, bientôt (on va dire que puisqu’on parle de sorcières aujourd’hui les incantations ça marche ^^)

  15. Super chouette visite de Salem ! Ca donne envie, en espérant que Sandy n’y fasse pas trop de dégâts !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.