Monday Morning : Une semaine à Boston

En train a gloucester

Hello à tous, bienvenue dans ce nouvel article Monday Morning, pour ceux qui ne seraient pas familiers du concept – j’avais arrêté de poster ce type d’articles suite à une opération du cerveau (je joue la carte dramatique) en avril dernier : ce sont des news brèves sur la vie à Boston et souvent – car ça en occupe une grande partie – la vie de ma petite entreprise Boston le nez en l’air, qui propose des visites guidées de Boston en français. 

❤ Avant tout, 16 septembre, c’est l’anniversaire de ma grande soeur chérie : bon anniversaire Aude ! ❤

Deuxièmement, The great british baking show est de retour sur Netflix, et la vie retrouve enfin du sens. Ceux qui savent, savent.

Train gloucester
Back to boston

Cape Ann, brochure en préparation

En photo principale de cet article, la vue depuis le train entre Boston et Gloucester mercredi dernier où je passais la journée pour finir de préparer le numéro 3 de la Summer Series sur des destinations connues (Cape Cod) et moins connues (Block Island) ou fétiches (Cape Ann) pendant l’été. Je devrais enfin terminer ce numéro cette semaine, histoire de la poster avant l’arrivée officielle de l’automne.

C’est rare de pouvoir prendre le train aux Etats-Unis, ils sont en général mal entretenus, et pas forcément bien vus et mis en avant dans ce pays où la voiture est reine (quoiqu’il existe un ticket spécial sur toutes les lignes de commuter rails dans l’agglomération de Boston pour le weekend). En ayant grandi en France, j’avais l’habitude de prendre le train souvent pour me déplacer, alors c’est ma petite madeleine du transport que de faire des trajets comme ça.

Maryse conde moi tituba

Halloween à Boston : une visite gloomy, spooky, scary

Pour la deuxième année consécutive, la visite spéciale Halloween revient fin octobre. J’avais pris un grand plaisir l’an dernier à créer la trame en rassemblant et en mettant en forme des histoires sombres de la ville – des sorcières à l’histoire d’origine d’Halloween en passant par des serial killers en tous genres made in Boston.

Un grand, grand merci à tous ceux qui avaient choisi ma petite entreprise pour les guider l’an dernier à cette période très spéciale de l’année à Boston. Et bonne nouvelle pour ceux qui seront à Boston à ce moment-là : les visites d’Halloween 2019 sont ouvertes à la réservation !

Ce sera toujours des petits groupes, 10 personnes maximum, réservés aux adultes et aux grands enfants de plus de 13 ans. A la fin tout le monde reçoit son petit paquet de treats, des bonbons et une fiche pour profiter de la ville et de cette fête. Inscrivez-vous sur le site Boston le nez en l’air si vous souhaitez participer. C’est à partir du 24 octobre, de 16h à 18h, pendant une semaine.

Le contenu sera le même que l’an dernier, même si depuis j’ai fait d’autres lectures sur les sorcières de Salem, notamment le roman de Maryse Condé,  Moi Tituba, Sorcière que j’ai beaucoup aimé. Ce livre n’est pas récent, il a été publié en 1986, et le récit est beaucoup plus large que celui des procès des sorcières de Salem mais on retrouve des éléments historiques et contextuels très intéressants.

J’ai plein de pages cornées dans mon exemplaire pour me rappeler des meilleurs moments, en voici un qui plonge dans l’ambiance : « Je n’avais pas pris la pleine mesure des ravages que causait la religion de Samuel Parris ni même compris sa vraie nature avant de vivre à Salem. Imaginez une étroite communauté d’hommes et de femmes, écrasés par la présence du Malin parmi eux et cherchant à le traquer dans toutes ses manifestations. Une vache qui mourrait, un enfant qui avait des convulsions, une jeune fille qui tardait à connaître son flot menstruel et c’était matière à spéculations infinies. Qui, s’étant lié par un pacte avec le terrible ennemi, avait provoqué ces catastrophes ? » (…) Moi-même, je m’empoisonnais à cette atmosphère délétère et je me surprenais, pour un oui ou pour un non, à réciter des litanies protectrices ou à accomplir des gestes de purification. »

La suite en visite !

Halloween en 2018 : une photo du tout premier tour il me semble, et quelques goodies offerts à la fin

Enquête / Blog

Merci à tous d’être aussi nombreux à répondre à l’enquête sur le blog, j’ai reçu un peu plus de 500 réponses pour le moment et j’ai commencé à les lire, c’est très intéressant, j’aurais l’occasion d’en reparler plus longuement en novembre, quand ce sera vraiment le mois d’anniversaire du blog, 8 ans cette année et que j’aurais passé ça au peigne fin ! Je laisse le questionnaire ouvert encore jusqu’à la fin septembre si vous souhaitez y participer.

Reach the Beach

Pour la quatrième année d’affilée, Manu a participé avec un groupe d’amis à la course de relais Reach the Beach, dans le New Hampshire. Les Sole Mates ont encore prouvé leur enthousiasmes pour la course à pied – 200 miles à 12, tout de même, la salade de pâte et les playlists les plus inspirées par les années 90.

reach-the-beach-1
photo de 2017 à défaut d’avoir pris le temps de prendre celles de cette année

J’ai fini de lire :

Nickel boys colson whitehead

The Nickel Boys, Colson Whitehead

J’avais beaucoup aimé Underground Railroad, écouté en audiobook pendant le road trip dans l’Oregon il y a 3 ans. C’est drôle à quel point les images de ce voyage sont liés à cette histoire, alors qu’ils n’ont rien à voir du tout. Bref, en écoutant Colson Whitehead parler de son nouveau roman dans l’émission Fresh Air, je me suis dit que je devais le lire, même si la lecture semblait a priori difficile.

On suit le jeune Elwood dans les années 60 en Alabama, il est fasciné par le discours de Martin Luther King, sur la possibilité enfin pour un Noir de faire des études et de peut-être mettre fin à la ségrégration. Tout bascule pour lui quand il accepte de faire un trajet dans une voiture volée – il l’ignore quand il monte dans la voiture – et on l’envoie dans un centre de redressement, qui même s’il se présente comme une école, est un lieu d’abus sur les jeunes qui y sont envoyés. L’école est inspiré d’un lieu en Floride qui a vraiment existé.

La lecture est dure, mais passionnante, c’est une magnifique histoire d’amitié en plus du reste ; c’est un livre que je conseille, l’écriture de Whitehead est compacte et précise, j’adore.

The female persuasion meg wolitzer

The female persuasion, Meg Wolitzer

Dans un tout autre genre, c’était mon roman des vacances à Terre Neuve. Un roman qui se lit super facilement, dont je me suis pourtant demandé pendant toute la lecture de quoi ça parlait vraiment : de la construction de son identité pendant et après les années d’étude ? Du deuil ? Ou plus généralement des relations entre femmes ?

On suit la jeune Greer, d’un naturel timide et réservé, qui entre à l’université. Elle se fait des amies, elle tente de préserver sa relation avec son petit copain du lycée, et elle essaie de découvrir ce qui la passionne pour en faire une carrière : ce sera l’écriture et le féminisme. On la suit pendant une dizaine d’années, de l’université à son premier job.

Ca se lit super bien, même si les chapitres sont immensément longs. Bref, je recommande aussi !

Il a été traduit en français par La persuasion des femmes, sorti en juin 2019

Terre Neuve, un récap de 10 jours de voyage au Canada

J’ai posté mercredi dernier le long récap des vacances à Terre Neuve, à l’Est du Canada. Bonne lecture !

Bon début de semaine à tous !

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise Boston le nez en l'air. Je suis aussi auteure de nombreux guides de voyages, de livres de yoga et de jeux chez des éditeurs français. Suivez-moi sur Instagram, Facebook ou Pinterest.

14 réflexions au sujet de “Monday Morning : Une semaine à Boston

  1. Youhou! Monday morning et ses recommendations de lecture sont là! Me voilà connectée au site web de la bibliothèque et je réserve mes prochains livres!

  2. Salut Mathilde
    Je suis contente de retrouver le monday morning ! C’est toujours un plaisir de te lire.
    Je note la reco pour Moi Tituba, Sorcière, ça sera ma lecture d’octobre 🙂
    Actuellement, je lis un polar mais une copine m’a conseillée la biographie de Diane Guerrero (aka Maritza dans OITNB) In The Country We Love : My Family Divided ! Elle était complètement passionnée par sa lecture, ça m’a convaincu.

    Bonne semaine!
    Jessica

    • Hello Jessica, je vais essayer de bien m’y remettre, sans exception. C’était vraiment impossible jusqu’à présent de me dédier au Monday Morning.
      Tu n’es pas la première à me parler de la bio de Diane Guerrero, j’irai voir en librairie. J’avais beaucoup aimé voir la dernière saison de OITNB.

  3. Bonjour Mathilde,
    Je suis bien contente de retrouver le Monday morning ! J’avais moi aussi lu Underground railroad et tu m’as donné envie de lire The nickel boys. Merci 😉

  4. Ravie de retrouver un nouveau Monday Morning – et notamment tes recommandations de lecture. Même si en France on n’a pas tellement le Halloween Spirit, tu m’as donné envie de lire « Moi Tituba » dans les semaines qui viennent – le moment est super propice (et maintenant j’ai aussi envie de revoir les épisodes d’Halloween de The Office qui étaient toujours TOP). Bonne semaine Mathilde!

  5. Trop chouette de retrouver le Monday Morning, et merci pour les recommandations de lecture, je manque d’idées et d’envies en ce moment, ça sera parfait !

  6. Super! J’adore tes recommandations de livres, Moi Tituba est sur ma liste depuis longtemps mais ce passage m’a vraiment donné envie de m’y plonger enfin; et merci aussi pour la découverte d’un autre ouvrage de Meg Wolitzer, j’avais beaucoup aimé Les intéressants donc j’ai bien envie de découvrir ce roman-ci, dans lequel je me reconnaitrais peut-être davantage.

    • Ecoute, j’avais laissé tomber les Intéressants, et j’ai donné mon exemplaire à (je ne sais plus qui), je regrette maintenant car j’ai vraiment beaucoup aimé The female persuasion !
      Tu me diras ce que tu as pensé de Moi, Tituba. J’avoue le titre ne me branchait pas, mais une fois commencé, j’ai dévoré le bouquin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.