Monday Morning * En tournée en Nouvelle-Angleterre

nantucket

Je suis rentrée mardi soir d’un voyage de plusieurs jours au Cape Cod et sur les îles de Martha’s Vineyard et Nantucket. C’était un voyage professionnel malgré ses allures de vacances – j’en profite bien tout de même, à la fois enrichissant et intense.

Boston n’est pas très loin du Cape Cod, on y va de temps en temps (sauf en été où c’est trop trop busy), mais là l’exploration était plus systématique car j’y étais pour écrire ensuite la mise à jour du Guide Vert Boston et la Nouvelle-Angleterre.

Quand je voyage dans ce cadre  – c’est-à-dire dans le but de produire après coup des textes avec des exigences spécifiques, je vois le monde en mots et en paragraphes, en encombrement de texte et en façon de présenter les choses la plus claire possible.

Mathilde trying to think
« Comment je vais pouvoir organiser cette info ? Raconter cette expérience ? qu’est-ce qui serait utile ? quel circuit peut-on inventer »

Je m’intéresse aussi pour les sujets les plus incongrus, comme la fabrication de paniers (un artisanat typique de Nantucket), je monte en haut des phares où on discute naufrages avec le guide (qui a vu The finest hours ?), je goûte toutes sortes d’huîtres pour voir quelle est la différence entre celle de Wellfleet et celles de Brewster (un monde).

La pause à Boston n’a duré que quelques jours, le temps de :

  • Faire deux lessives en utilisant la machine à laver commune située au sous-sol de l’immeuble, façon série américaine ; je descends vite fait en pyjama – style acceptable même dans la rue à Boston anyway, donc considéré comme supra chic dans mon propre immeuble,
  • Trier les 150 000 brochures, cartes, notes récupérées à droite à gauche, je me demande comment j’ai pu en récupérer autant et créer une pile gigantesque qui n’a rien d’instagramable, dommage.
  • Utiliser les coupons d’anniversaire à droite à gauche – merci Sephora et Anthropologie d’être toujours en avance – NB : je suis une victime du marketing, I know
  • Me dire que mon appartement est mignon mais qu’il y a plein de choses à améliorer, façon déco d’hôtels – ceux visités ces derniers jours étaient plutôt pas mal du tout.
    Note for self: Penser à des critères de jugements d’hôtels de ce qui compte vraiment, comme la douceur des serviettes, la luminosité de la chambre, le parfum quand on entre, les bouquets de fleurs fraîches, la déco de la table de chevet…
  • Animer une visite de Boston jeudi matin avec le genre de clients que je préfère : les personnes émerveillées par la ville, trop contents d’être là. Ça donne une promenade en papotant, plus qu’une visite guidée façon conférencier.
  • Aller chez le kiné, au yoga, au sport, soit concentrer 4 jours d’activités physiques entre deux voyages où je me fatifie (du verbe franglais fatifier, 1er groupe, devenir fat) à vue d’œil pour cause de trop de food (trop de bonne food, je sais que je ne peux pas me plaindre !)
  • me demander comment faire pour se relaxer efficacement (ah toujours l’efficacité, même dans le repos, ma psy serait ravie de me le faire remarquer…) On fait un puzzle ? On se fait une petite heure de yoga ? On fait quoi quand on « fait rien » ?
    Voir des amis vendredi soir, entre autres, a fait office de relaxation via bonne rigolade. Regarder Ru Paul Drag’s Race aussi. Je n’arrive pas à me décider pour qui je suis cette année : Eureka ? Asia ? Aquaria ?

Je repars lundi pour une autre destination de Nouvelle-Angleterre – suspense qui sert à rien, vous le verrez tantôt sur Instagram qui est en ce moment un festival de beaux endroits dans la région autour de Boston (je me lance des fleurs, il faut bien parfois).

Dunes Provincetown

Le brouillard dans les dunes de Provincetown
Vue Ocean Sconset

La vue sur l’océan depuis le petit village de Sconset, à Nantucket
Tourne disque hotel

La piscine, un peu trop froide encore à cette saison
Reveil hotel

Réveil tout blanc dans une couette extra-moelleuse
Ferry Marthas Vineyard

En ferry pour Martha’s Vineyard, à peine 30 minutes au départ de Woods Hole
Livre Jaws

On ne risque pas d’oublier que Les dents de la mer (Jaws) a été filmé à Martha’s Vineyard
Pork bun tapas

Tapas parfaite, d’inspiration chinoise
Mystery edward gorey

Au musée Edward Gorey
A little life roman

Un roman

J’ai terminé de lire A little life de Hanya Yanagihara, paru en 2016 (Une vie comme les autres, pour la traduction du titre en français). J’ai commencé à lire ce roman car je l’avais vu sur la table de chevet d’une amie (les critères de sélection d’un livre sont parfois vagues, mais quoi de mieux que la reco d’une amie ?) J’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire, et j’ai même pris des notes sur les personnages pour m’y réperer : ça foisonne au début. L’histoire se dessine petit à petit, il faut être patient. Ça commence comme un roman classique de l’après-université : 4 copains, colocs à la fac, se retrouvent à New York et chacun essaie de vivre son rêve. L’histoire finit par se concentrer sur l’un d’entre eux, Jude, le plus mystérieux de tous. On les suivra tous les 4 sur plus de 30 ans.

Pouquoi j’ai adoré ? Parce que ça fait 800 pages, et j’adore être longtemps dans la même histoire. L’écriture est fluide et dense à la fois, les personnages sont attachants, touchants. L’histoire est dure, il est question de violences sexuelles, de trauma, de violences auto-infligées également. Certains des passages sont horribles et d’une tristesse sans fond, c’est un roman fort et puissant, qui secoue. Vers la fin de la lecture, je me disais que j’aimais ce bouquin à ce point car c’est surtout un roman sur la vie, l’amour et l’amitié. Rien que ça.

Bref, un bon roman pour être in touch avec ses émotions.

Je crois que je vais lire un truc plus léger pour le prochain bouquin, ou de la non-fiction, j’ai pris un bouquin de Brené Brown dans la sélection « Lucky Days » de la bibliothèque.

Limule - Atlantic horseshoe crab

La limule, ou le « horseshoe crab » en anglais

Lu, vu, entendu
dans le monde fabuleux d’Internet

  • J’ai lu et aimé l’article touchant de Jo sur la dépression dont elle parle par rapport au suicide de Kate Spade, la créatrice de sacs à mains.
    Prendre soin de sa santé mentale, soigner l’anxiété, la dépression et tous les autres troubles, comme on soigne un bras cassé ou une migraine : je me demande à quel point cette idée est marginale, ou alors de plus en plus acceptée.
  • J’ai souri pendant toute l’interview de David Sedaris par Terri Gross, deux personnes que j’admire pour leur sensibilité, chacun à leur façon.
  • J’ai regardé avec envie les premières images de la tournée de Beyoncé, mais quelle artiste bordel !
  • J’ai envie de dormir dans ces hôtels à New York

Bon début de semaine à tous et rendez-vous sur Instagram @mathildepit si vous trouvez que la fréquence des articles ici trop légère !

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

20 réflexions au sujet de “Monday Morning * En tournée en Nouvelle-Angleterre

  1. Bonsoir Mathilde,
    je voulais absolument te dire que j’ai lu A little life (mais en traduction), grâce à toi. Et WAOUH quel CHOC ce bouquin… j’ai eu du mal à rentrer dedans, je me suis accrochée, et je n’ai pas regretté une seule minute. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps à un moment donné (y a plein de moments qui donnent envie de pleurer), je n’arrivais pas à le lâcher. Quelle densité narrative. Et quel style. Même en traduction (qui n’est pas excellente), on sent le style de l’auteure.
    MERCI MERCI MERCI, je l’ai déjà recommandé une bonne dizaine de fois.
    J’en profite pour te dire que j’avais aussi lu On beauty, grâce à toi, et que j’avais aussi beaucoup aimé.
    Donc merci, tu es vraiment d’excellent conseil !
    Bonne soirée

    • Hello Camille, ton message m’a fait super plaisir. Vraiment. J’ai a-do-ré ce bouquin, A little life, je l’ai conseillé à plusieurs amis – une l’a dévoré en une semaine à peine – et ça fait toujours plaisir quand un livre que l’on conseille plait, on sent comme une petite connection.
      Bonne semaine,

  2. les fameux critères d’hotel ( je ne sais pas faire les accents circonflexes sur mon clavier…..)…. je m’en tapais royal jusqu’à ce que je prenne une chambre au Webb’s scenic surf motel de cannon beach en Oregon et que la douceur des draps et de la couette me révèlent cette évidence 😉

    (ou alors je vieillis….!!!!)

  3. Un voyage professionnel qui s’est vite transformé en des vacances. Ce n’est pas le cas de tous, car quelquefois, les obligations du travail nous empêchent de nous détendre. Quoi qu’il en soit, la Nouvelle-Angleterre est un bel endroit !

    • C’est un voyage professionnel… qui est resté un voyage professionnel, avec des rendez-vous, un planning, du matin au soir ?
      c’est dépaysant mais il faut produire quelque chose après, ça n’a pas vraiment le même effet que des vraies vacances

  4. Bonjour Mathilde,

    C’est toujours un IMMENSE plaisir de surfer sur votre blog que j’ai connu juste après (c’est ballot!) être revenue d’un séjour de 10/12 jours sur les routes de la Nouvelle Angleterre. Je ne vis pas par procuration mais la vie d’expat aux USA m’a toujours fait un peu rêver (dans une autre vie qui sait) même si la réalité doit rapidement rattraper le rêve ( faut bien bosser pour vivre) Heureusement, quelques séjours (L’Ouest Américain ; le 1er voyage il y a plus de 20 ans, la Louisiane et la Nouvelle Angleterre en poussant jusqu’à NY), m’ont permis de plonger un peu au coeur de cet immense pays pendant quelques jours et j’adore pouvoir continuer de rêver et me rappeler les bons moments passés là-bas en regardant vos photos et articles. (et je pense déjà aux futurs roadtrips !)
    Merci ! et continuez à écrire et publier pour mon plus grand bonheur.

    Nathalie

    • Hello Nathalie, je réponds très en retard à votre messgae, mais merci beaucoup ! C’est toujours difficile d’imaginer l’impact du blog sur les lecteurs, alors c’est sympa de savoir que ça plait ! Peut-être à bientôt,

  5. Encore une fois un super article, merci! Je n’habite plus à Boston mais ton blog me donne l’impression d’y être encore un peu… 🙂 Je suis aussi trop contente de voir que tu as lu et aimé « A little life ». Un vrai coup de coeur!

    • Hello Laura, Tu as vécu combien de temps à Boston ? Tu faisais quoi ?
      Oui j’ai adoré A little life. Je lis du David Sedaris maintenant pour m’en remettre et changer complètement de style.

  6. si je devais partir a NYC demain…c’est au 1 Hotel Brooklyn Bridge! C’est vraiment celui qui m’attire le plus parmi ceux cites dans ton article. Merci encore pour tous tes beaux articles.

  7. ah Cap Cod ça reste tjrs un rêve pr moi
    malheureusement changement de programme et plus de voyage à New York et Boston pr septembre
    mais je ne désespère pas de revenir sur la côte est un de ces 4

  8. J’ai emprunté le livre, je te dirais ce que j’en ai pensé !
    Pour ta question de comment se relaxer efficacement… j’essaye d’appliquer l’option « faire ce qui me fait VRAIMENT plaisir à ce moment-là » !

    • Ah cool pour le livre ! Tu me diras en effet ce que tu en as pensé…

      Je crois que ta façon d’envisager la relaxation est la bonne/saine approche 😀

    • Merci Ophélie ! Cape Cod… c’est le calme avant la tempête de l’été ! C’est super début juin, quand la nature s’est réveillée, il n’y a pas trop de monde et tout est ouvert quand même.
      Bon debut de semaine à toi aussi,

  9. Hello Mathilde,
    J’aime tellement cet article du lundi toujours plein d’infos !
    J’ai hâte que tu nous racontes ici ta semaine d’aventure. Je fais maintenant partie des personnes has been puisque j’ai supprimé mon compte instagram, un an après la suppression de mon compte Twitter. J’ai toujours été fan des réseaux sociaux mais je trouvais que dernièrement, ça prenait trop d’ampleur dans mon quotidien. Je préfère passer plus de temps à bouquiner, écouter des podcasts, lire des infos sur le net … C’était le 3615 my life du jour.
    D’ailleurs, je voulais te demander, est-ce que tu as connaissance d’un bon podcast reader sur Mac ? Je suis pas hyper fan d’utiliser iTunes et je trouve de bonnes recommendations pour l’instant.

    Merci beaucoup et bonne semaine,
    Bises de Toronto !

    • Hello Jessica,
      Merci pour ton message. Oui les réseaux sociaux ont clairement un « dark side »… Je pense quand même que ce qu’on trouve « négatif » ne vient pas des autres et de ce qu’ils postent – l’illusion de perfection, etc., mais du regard que je porte dessus, de la comparaison, etc. Néanmoins, je m’efforce de ne suivre que des comptes qui me font du bien.
      J’écoute les podcasts via Stitcher sur mon téléphone, qui n’est pas un iPhone mais un Pixel.
      Bon début de semaine !

  10. Contente de te revoir par ici, j’attendais avec impatience un nouvel article 🙂
    C’est vrai que les photos de ces derniers temps sur Instagram font rêver, et me donnent vraiment envie de passer une semaine au Cape Cod au printemps prochain.
    Tu dois donc être repartie aujourd’hui, alors bon voyage et à bientôt sur Instagram pour suivre tes aventures « en direct » !

    • Hello Anais,
      Eh oui mes priorités du moment sont très centrées sur ces voyages en Nouvelle-Angleterre. Ces quelques jours plus posés à Boston m’ont permis de prendre le temps d’écrire un article pour le blog.
      Bon début de semaine à toi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.