Visiter un château du Moyen-Age… près de Boston ?

Hammond castle 21

En plus d’être le nom de mon prof d’histoire en seconde, Hammond est le nom d’un château au nord de Boston, bien caché, au Cap Ann, près de Gloucester. J’adore aller sur ce cap pendant l’été, et bien que je connaissais l’existence de ce château, je ne l’avais jamais aperçu depuis la route ou la côté. Il est bien dissimulé…

Ce château semble complètement pas à sa place dans cette région de pêcheurs et d’artistes, de petites maisons sur les rochers face à la mer. Ici, on est dans le grandiose et l’excentrique. C’est parce que cette grande demeure a été construite par un original, un inventeur, à la Edison. Il aimait les châteaux, et il a fait construire le sien : quoi de plus normal ?

Je suis allée le visiter il y a quelques semaines, et j’ai beaucoup apprécié cette visite inattendue. Premier ‘fun fact’, John Hammond, qui a donné son nom à son château, a notamment inventé la télécommande – on peut le remercier.

Une fois garé, on descend au milieu de grands arbres vers l’entrée du château. C’est tout de suite une surprise de découvrir les arches, les pierres, les tours : on est tout de suite plongés ailleurs, ça me rendrait presque nostalgique de l’Europe.

A l’intérieur, on paie nos billets d’entrée, à peine 12$, ce qui est vraiment bon marché pour la région. Munis de notre carnet, la visite peut commencer, mais avant, on regarde un film de présentation du personnage dans une toute petite salle remplie d’armures et qui sent l’humidité. Je n’ai aucune idée au départ de qui est ce Hammond et pourquoi son château se visite.

Hammond castle 1
Les deux premières vues sur le château Hammond : la vue sur la mer, certes, et les vieilles pierres, anachroniques dans la région.
Hammond castle 3
Hammond castle 8

John Hammond a commandé une statue à sa taille. C’est sa femme qui a demandé à ce qu’on ajoute une feuille de figuier

John Hammond, l’excentrique

John Hammond est un inventeur : au fil de sa vie, il a accumulé plus de 400 brevets.

Il est né en 1888 à San Francisco, son père était ingénieur, fortuné, qui a longtemps travaillé dans des mines de diamants en Afrique du Sud. Le jeune John – qui se fait appeler Jack – passe une bonne partie de son enfance et de son adolescence en Angleterre, où il se passionne pour l’architecture, l’histoire… et les châteaux.

De retour en Amérique, il étudie les nouvelles communications de l’époque : téléphone, radio. Il fonde en 1911 une entreprise de recherche sur ces suejts, et travaille, entre autres, pour le département de la Guerre.

En 1926, John se marie à une jeune femme divorcée (very choquant), Irene, une peintre et collectionneuse d’antiquités. Elle est passionnée d’astrologie… et de chats. La même année, les Hammond commencent à construire ce qui deviendra le château qui porte leur nom : c’est le cadeau de mariage de John pour Irene (sympa). Sur les côtes rugueuses du Cape Ann, les caractéristiques du château médiéval prennent vie. Il est terminé en 1929 et meublé d’antiquités. Même les portes, plafonds, arches, et divers aspects décoratifs viennent du Moyen Age : Hammond les a a achetés en Europe, après la Première Guerre Mondiale.

Pour le côté Halloween (on est en octobre quand je publie cet article), au fil de sa vie, il continue ses expériences et inventions ; John est fasciné par le surnaturel, l’esprit, les mediums, la mort. Il aimait faire des blagues effrayantes à ses invités : dans l’une des chambres d’amis (qui se visite), l’une des portes, recouverte du même papier que les murs, étaiti indiscernable une fois fermée. Pendant la nuit, il utilisait une de ses télécommandes pour fermer la porte à clé. Au réveil, l’invité ne pouvait pas retrouver où était la porte et se retrouvait coincé dans leur chambre. Scary.

Hammond castle 19
Hammond castle 4

 

Hammond castle 18
Hammond castle 17

Dans ce petit jardin, Irene Hammond faisait pousser des herbes et laissait ses chats courir en liberté, ce qui vaut au jardin le surnom de « Cat Garden »
Hammond castle 2

Je prends la pose devant la tour de la cloche, « The Bell Tower », qui sonnait tous les quarts d’heure, tous les jours de l’année, 24h sur 24
Hammond castle 15

Le pont-levis, indispensable pour tout château digne de ce nom
Hammond castle 13

Pour moi, la pièce la plus impressionante du château, c’est cette magnifique cour intérieure, qui, d’une certaine manière, peut rappeler celle du musée Isabella Stewart Gardner à Boston. Le but était de reproduire l’ambiance d’un village médiéval. Pour y entrer, on passe sous une arche d’une cathédrale du 13è siècle, sculptée dans de la roche du Vésuve (ce château est bourré de #funfacts). On peut aussi voir la façade d’une boulangerie et d’une boucherie, avec sculptures représentants les artisans au travail. L’étang est en fait une véritable piscine.

Côté crazy inventeur, Hammond avait inventé un système pour changer le temps dans la cour : ensoleillé, pluvieux, et même orageux.

Hammond castle 12
La même cour, mais d’un autre point de vue
Hammond castle 7

Certaines pièces encore meublées se visitent, et elles fourmillent de détails. A gauche, la bibliothèque, et à droite, la salle à manger. Hammond avait installé une grande peinture d’un martyr romain ayant eu sa langue arrachée : une drôle de façon de mettre en appétit.

Hammond castle 6

Dans le Grand Hall, on peut voir cet orgue, le plus grand jamais installé dans une résidence privée.
Hammond castle 5

Toujours sympa les visites où il faut se faufiler et grimper dans des étages
Hammond castle 20

On termine la visite face à l’océan, c’est un autre détail d’importance : on entend la mer dans presque toutes les pièces, c’est magique. Il est même possible d’organiser des mariages sur cette pelouse, il restait encore une arche de fleurs dans un coin.

Hammond castle

Hammond Castle, infos pratiques

  • Le billet m’a coûté 12$, pour une visite libre avec un carnet contenant toutes les explications sur ce qu’on voit au fil des pièces ; il y a des visites guidées qui démarrent à heure pile
  • Le château n’est ouvert que de mai à septembre, il faudra attendre la saison prochaine pour le visiter (revenez mettre un commentaire quand vous l’aurez fait !)
  • Cela dit, en octobre, des événements dédiés à Halloween y sont organisés – j’ai préparé une liste des événements les plus sympa pour Halloween dans la région que je remettrai aux participants de la visite de Boston spéciale Halloween, fin octobre Venez vous inscrire !
  • Le Cape Ann n’est qu’à une heure de route au nord de Boston, accessible en train (+ vélo pour les plus sportifs), et c’est vraiment un très chouette endroit en été pour passer un moment relaxant, à la plage, dans les bons petits restos. Je pense préparer un guide à ce sujet, car je trouve cet endroit vraiment particulier et j’aime y retourner. Si ça vous intéresse dites le moi ! En attendant, il y a déjà des articles accessibles gratuitement sur le sujet sur le blog. 

L’article vous a plu ? Vous inspire pour un prochain voyage ? Partagez-le, citez-le sur vos réseaux sociaux ou votre blog, racontez votre expérience en commentaires, ils sont là pour ça !

A bientôt,

M.

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

17 réflexions au sujet de “Visiter un château du Moyen-Age… près de Boston ?

  1. En plus de construire un château et d’inventer la télécommande il n’aurait pas entre autre réimplanter des dinosaures sur une île ce John Hammond ? (désolée, trop tentant).
    Magnifique en tout cas ! Mais un peu scary (surtout après avoir regardé un épisode de The Hauting of Hill House sur Netflix ha ha). Très bonne idée de visite pour une ambiance Halloween !

  2. C’était un comique ce petit Hammond avec ses invités 😉 Mis à part ça très belle visite qui a le mérite de voir comment les américains imaginent un château au Moyen-Âge. Je trouve ça toujours touchant que certaines personnes aient envie de se retrouver dans des bâtiments chargés d’histoire même si tout est construit de toute pièce. J’en ai déjà visité deux dans ce genre en Californie et c’est toujours intéressant de voir le contraste avec ce que l’on connaît depuis la France et l’Europe.
    Si un jour je suis sur la côte Est et au bon moment, cela fait clairement envie (Team Passion Château 😉

  3. Mais ça me donne trop envie de le visiter, ça a l’air vraiment trop fort. Dans le thème totalement improbable et décalé avec un propriétaire un peu foufou du début du XXe, tu as la Casa Loma à Toronto. C’est une sorte de château un peu « multistyle », construite par un Sir Henry Pellat, un canadien fasciné par la noblesse anglaise, son rêve étant de faire venir la famille royale dans son château. La visite est assez fascinante (quoiqu’un peu chère), si un jour tu as l’occasion, ça vaut le détour!

  4. Il va falloir que j’aille voir ça absolument avec Brittany Brexit! J’adore visiter des maisons historiques et me promener en Nouvelle Angleterre. Es-tu allée à Ogunquit?

  5. Comme chacun des articles je suis emportés par les mots à travers l’océan. Je visite, je parcours. Merci de nous faire partager ces excursions.

  6. Dans un style différent (beaucoup plus moche), mais avec une histoire un peu weird aussi, j’ai visité il y a quelques années le Gillette Castle dans le Connecticut. Je te recommande pas forcément, mais bon, j’imagine que ca peut plaire à certains

  7. C’est absolument superbe ! Ceci étant dit, ça ne ressemble pas tellement aux châteaux britanniques – celui que tu nous présentes à un côté trop bien conservé, bien trop propre pour ça je pense. En tout cas c’est franchement canon, merci pour la découverte. ♥

    Oh et pour moi, John Hammond est (et restera) le mec qui a créé Jurassic Park ! xx

    • L’inspiration était là mais après… ça a été librement interprété 😉
      Je n’avais pas fait le lien avec le John Hammond de Jurassik Park, ahaha!

  8. Que j’ai apprécié lire le déroulement de votre visite. Les photos, le texte et puis toujours un petit plus .
    Merci Mathilde. C’est merveilleux de vous suivre.
    Je vous souhaite de très belles journées.
    Anna

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.