Des petits bouts de ma semaine de « Travel writer » entre Portland et le Colorado

rino-denver-colorado-1

Je n’ai pas le temps de poster un vrai long article bien propre, bien rédigé du Lundi Matin pour cause de l’affliction de notre génération : chuibizi (traduction : je suis occupée, voire au bord de la fatigue absolue – note for self : toujours dramatiser). Je suis en ce moment même assise dans un gros fauteuil en cuir dans le salon d’une grande maison-hôtel, j’ai lancé une lessive qui fait trembler la dite maison. On est samedi soir, il fait nuit noire, je suis au milieu des montagnes du Colorado (la route a été belle aujourd’hui avec de la roche rouge de tous les côtés et des aspens dorés de l’automne au milieu des sapins encore verts !) Je suis sortie voir ce qu’il y avait dans le petit village (bilan : un marchand d’alcool, un bar, un resto, pas de trottoirs) ; j’ai croisé un renard roux pas farouche, mais n’en ai tiré aucune conclusion métaphorique. De retour dans mon chez moi temporaire chic et rustique, alias shabby chic, j’avais envie de prendre du me-time (= prendre un bain et regarder la télé, mais y’a qu’une douche et la télé a trop de pubs) : je ne résiste donc pas, malgré moi et l’affliction qui m’assaille – je ferais mieux d’aller me coucher (mais la lessive n’est pas finie), à l’appel du blog.

Comme j’ai la flemme, mais quand même envie de faire un truc sympa, sans non plus trop en dire (omg, c’est vraiment tempête sous un crâne, il est temps que je rentre), voici une sélection de moments sympas vécus cette semaine, je raconte pas tout, juste un petit bout :

Lundi, à Portland

portland la vue

Je fais un tour de la ville en vélo, avec Neil, et c’est super sympa de se laisser guider. Sur la photo, la tour rose est l’une des plus hautes de la ville, et remarquez sur la droite le grand panneau avec le cerf, Portland Oregon, l’un des symboles de Portland. La piste cyclable est parfaitement aménagée, il fait super chaud, et très beau, et je suis ravie d‘être à nouveau à Portland, j’y étais il y a à peine un mois, et c’est cool d’être de retour pour une exploration plus approfondie.

portland maison universite

Pendant le tour à vélo, on s’arrête devant cette maison sur le campus de l’université, je poste d’ailleurs la photo sur Instagram, et je suis surprise de l’enthousiasme (= les petits cœurs) que ça provoque. Elle est sympa cette maison mais… bon. Ça m’échappe.

portland ALBERTA

L’après-midi, je continue à me promener, cette fois dans les quartiers cools de Portland (comprenez hipsters), toujours en vélo, mais par moi-même ; je croise des Français, reconnaissables avec leur sac Eastpack et leurs baskets blanches. Faire du vélo à Portland est 10 fois plus simple que ce que j’avais imaginé de prime abord. Même si les artères principales sont très fréquentées, les « rues de derrière » sont calmes et bordées de belles maisons, et parfaites pour pédaler. Par contre, ça monte et ça descend.

A 18h, je regarde le Débat à Revolution Hall, un grand auditorium, l’ambiance est électrique.

Mardi, toujours à Portland, Oregon

portland-food-cart
portland-food-cart-2

Mon tour du jour est un food cart tour. Le « food cart », à ne surtout pas confondre avec le food truck, c’est la baraque à food de Portland, il y en a plein et même si leur aspect extérieur pourrait sembler douteux à la brigade de l’hygiène, il s’avère que la plupart sont tout simplement délicieux, et chacun est dédié à une cuisine du monde (= vive l’immigration). On goûte à plusieurs plats dans ce tour des food carts : je me régale

Mercredi, je pars !
Bye bye Portland, hello Colorado

denver larimer square

J’ai peu de photos de cette journée : hé oui, je suis toute seule, et les rendez-vous s’enchaînent, mon photographe attitré, alias Manu, ne m’accompagne pas, alors les photos passent au second plan. Celle ci-dessus a été prise le soir sur Larimer square, le centre historique de Denver. La rue est illuminée de guirlandes et décorées de papillons, il y a de la musique : bienvenue dans le monde féérique de Denver by night. Comme à Portland, il fait super chaud, ça fait du bien !

denver COCKTAILS

Un cocktail aux allures de sorbet dans un bar lounge jazzy, histoire de bien finir la soirée

Jeudi, Denver
You treat me well!

Aahhh, la gare de Denver, plus qu’une simple gare, il y a des restos, des espaces ouverts où travailler et lire, une librairie, un café… le tour dans un décor vintage. Cet endroit fourmille de recoins et j’y retourne plusieurs fois en 3 jours

DENVER COLORADO

My kind of place : qui a dit qu’on achetait uniquement ses livres sur Amazon aux Etats-Unis ? Après la librairie Powell’s de Portland, voici la librairie Tattered Cover Bookstore de Denver, et ses endroits secrets où lire.

DENVER COLORADO

L’un des nombreux beaux bâtiments en briques de Denver (j’en avais déjà montré un bout dans un article sur la ville posté en 2014 sur le blog)

container food denver

Oubiez le food truck ou le food cart : voici le food container dans un des nombreux espaces communautaires de Denver.

Je me promène dans le quartier « qui monte » de Denver : Rino (prononcez Raïno et pas Réno pour avoir l’air de vous y connaître). Mon guide (sur la photo de droite) est un cool kid et artiste qui n’aime pas qu’on dise street art (donc je dirais : mural dans la rue) et c’est lui qui a organisé cette exposition à ciel ouvert dans ce quartier autrefois uniquement composé d’entrepôts.

expo statue gonflables rino denver

Mise en abyme

biere denver rino

Portland et Denver, même combat : de la micro-brasserie partout !

Vendredi
Denver, Colorado

Denver a l’air friand des nouveaux espaces communautaires : un marché a ouvert ses portes il y a juste 5 jours, et je suis super contente d’aller voir à quoi ça ressemble. C’est tout simplement super : des petites boutiques pour faire ses courses de food ou pour acheter du tout-prêt, un espace pour travailler (gratuitement), le tout dans un décor urbain décontracté clean au top. J’adore. Rendez-vous au Denver Central Market, toujours dans le quartier de Rino.

Samedi, sur la route

red-rocks-colorado-1

Aux portes de Denver se trouve l’amphithéâtre des Pierres Rouges (Red Rocks pour les puristes) : le matin, c’est un véritable boot camp sous le soleil pour les plus courageux (not me)

garden-of-the-gods-colorado-2

Alerte Wow. Ça faisait un petit moment que je n’avais pas eu de moment « wow » : ce moment de surprise et d’étonnement face à la beauté de la nature (hashtag le sublime de Kant). En arrivant au Jardin des Dieux (the Garden of the Gods), j’ai été époustouflée par la beauté des lieux et le contraste des couleurs. Et le plus fou dans tout ça, c’est que ce parc est situé à 10 minutes de Colorado Springs, même pas la peine de rouler des kilomètres.

garden-of-the-gods-colorado-3

Le Rocher en Equilibre. J’ai attendu le moment où aucune voiture ne passait sur la route, mais en vrai, il y avait plein de monde tout le temps (photo à tendance mytho).

Dimanche
Hello Colorado Springs

Parmi les visites inattendues, j’ai bien aimé à Colorado Springs (ville qui fait vraiment Far West) découvrir le centre d’entraînement des athlètes américains pour les Jeux Olympiques. A droite, vous avez le panneau très spécial pour les toilettes des femmes.

Le dernier hôtel où je passe la dernière nuit de ces 15 jours de voyage est une ode au luxe. A l’heure où je termine cet article, je suis dans ma chambre (je l’ai montrée sur Snapchat). C’est chic, c’est beau, avec une vue sur un lac. Quand je pense qu’il y a un mois je campais dans la nature, c’est le grand écart ! J’ai profité du hammam pour me relaxer, et j’ai bien mis une heure pour me promener autour de la propriété aux allures italiennes. Bref, j’en profite : demain, je prends l’avion très tard, et mon lit pour la nuit sera un fauteuil d’avion, coincé dans une rangée de trois.

A bientôt, Boston ! J’espère que ces extraits vous auront plu, j’ai posté quelques photos sur Instagram pendant ce voyage, à voir sur @mathildepit

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

15 Commentaires

  • Eh bien semaine chargée, tu en as vu des choses, c’est très beau !
    Je me demande s’il y a encore une ville aux USA que tu n’as pas déjà vu, ton « tableau de chasse » m’impressionne !

    • Répondre 3 Oct 2016

      Mathilde

      hé oui ! le programme était chargé !
      A vrai dire, il y a plein de villes que je n’ai pas encore vu (et pour Seattle, Portland, Denver et Colorado Springs, j’y étais déjà passée 😉 : Philadelphie en tête, mais aussi St Augustine, les grandes villes du Texas, Minneapolis…

  • Répondre 3 Oct 2016

    Hélène

    Wouah, la gare de Denver ! Ce serait cool d’avoir, ne serait-ce qu’un millième de cet esprit dans nos gares parisiennes…

    Aaah Red Rocks ! Un de mes rêves serait d’assister à un concert là bas…

    Merci pour ce Monday Morning de voyage. Hâte d’en lire plus ! Bon retour !

    • Répondre 3 Oct 2016

      Mathilde

      La Gare de Lyon avec son resto et ses stands de journaux a un peu de cet esprit je trouve ?
      Oui je pense que ça doit être trop cool un concert à Red Rocks, on voyait la skyline de Denver dans le fond…
      Bises,

      • Répondre 5 Oct 2016

        Hélène

        Y’a de ça oui, mais on est en quand même loin ^^

  • Répondre 3 Oct 2016

    mathilde

    Toujours agréable tes « mini » comptes-rendus ! Tous ces lieux où manger et/où acheter de la nourriture donnent très envie depuis la France… Bon retour à Boston !

    • Répondre 3 Oct 2016

      Mathilde

      Merci chère homonyme 😀
      Après 2 semaines de restos non stop, j’ai hâte de boire de la soupe. Mais c’est sûr que tous ces endroits sont vraiment sympa (en plus d’être bons)

  • Répondre 3 Oct 2016

    Sophie

    Salut Mathilde!
    Tu as raison, c’est super agréable de tomber sur des vraies librairies. Je n’ai rien contre Amazon ou Barnes and Noble, mais les petits bouquinistes qui font de la résistance c’est quand même chouette. Sinon, on se sert pas mal chez Half priced books, c’est plus écolo et plus économique. Bon retour à Boston!

    • Répondre 3 Oct 2016

      Mathilde

      Il y avait plein de petites étiquettes « recommandé par le libraire », ça aide à choisir !
      Merci pour ton petit mot, ça va être le choc thermique à Boston

  • Répondre 3 Oct 2016

    Stacy

    Sensas cet article ! J’aime bien le fouilli ^^ En ce qui concerne la photo de la maison, je pense que si elle a tant été appréciée c’est parce qu’elle est vraiment typique des USA ; elle représente le parfait cliché, la représentation exacte de ce qui nous vient à l’esprit lorsqu’on nous parle de « maison américaine ». Pour ceux qui ne sont pas habitués à voir ce genre d’habitation tous les jours, ça paraît extra, ça donne l’impression de se retrouver face à un décor de cinéma 😉
    Sinon le Colorado me paraît être définitivement un état où il faut mettre les pieds, l’ambiance qui ressort des photos me donnent envie de sauter dans un avion illico !!
    Bonne fin de séjour à toi ! :)

    • Répondre 3 Oct 2016

      Mathilde

      hihi, moi aussi j’aime le fouillis même si hier soir je me suis dit qu’aucune photo n’avait le même rendu. Whatever !!
      Le Colorado est vraiment magnifique ! Bon là c’était surtout de la ville et les alentours des villes, mais rien que ça vaut le coup.
      merci pour ton petit mot :)

  • Répondre 5 Oct 2016

    tania

    hii hi je termine enfin on commentaire
    contente que tu es bravé la fatigue pour écrire cet article
    les pub çe me gonfelraient
    bon j ai pas regardé la télé en californie pdt 15 jrs enfin quelques minutes à San Diego juste pour apprendre le tremblement de terre au Népal,et être spoiler d un élément important de la fin de saison de Grey s anatomy
    le temps que je réagisse trop tard pour changer de chaîne
    je savais

  • Répondre 5 Oct 2016

    Julien

    Je reviens d’un road trip d’un mois au Colorado et je dois avouer que c’est mon état préféré après l’Oregon ! Merci pour tes conseils (le ranch de Dick à Ridgway). Par contre j’ai vraiment été choqué par le nombre de SDF, de junkie et de gens apparemment atteint de sévère troubles psychiatriques dans les rues de Denver ! On ne parle jamais de ça mais les USA ont aussi une facette bien sombre au niveau social.

    • Répondre 6 Oct 2016

      Mathilde

      C’est clair que c’est super si on aime la montagne et la nature !
      Pour les SDF/junkies c’est clair aussi qu’il y a beaucoup de misère dans certains quartiers (à Boston aussi), des loyers très élevés, pas beaucoup voire 0 aide sociale… Bon rappel d’en parler ici, c’est vrai que je parle souvent surtout du côté flashy/voyage/sympa des USA

  • Répondre 14 Oct 2016

    Stephanie

    Oh làlà, Portland a été une super découverte pour moi, j’ai eu un vrai coup de coeur et j’espère y retourner très vite ! Par contre je ne connais pas Denver, ça a l’air chouette :-)

Laissez une réponse