De quoi parle-t-on à une Baby Shower américaine ?

baby shower

La Bachelorette Party de Rachael était un hommage à la BITE, sa baby shower dimanche dernier était un hommage au VAGINA, prononcez « veudjaillena ». Oui, le mot est transparent et désigne ce que vous avez en tête, mais au sens large : c’est toute la zone d’entrejambe qui est appelée ainsi. Cet article a bien évidemment un objectif de clarification linguistique sur des détails de fond.

Deux ans après s’être mariée, ma copine Rachael a ré-invité tout le monde – enfin, que les fiiiilles. On a ré-ouvert notre porte-monnaie, cette fois pour les cadeaux du baby boy, un petit garçon. Non, il n’est pas encore né, mais oui, on donne les cadeaux pour le bébé avant, dans une fête à l’honneur de sa maman. Vous connaissez sans doute le principe des baby showers : un buffet, des filles qui se réunissent, des cadeaux achetés en suivant une liste de naissance, quelques jeux débiles ou mignons, en lien avec la maternité.

Je ne vais pas vous raconter le menu (un buffet sucré et salé, dont un gâteau à la banane qui m’a fait perdre tout honneur – resservie deux fois) ou le jeu (imaginer combien mesure le ventre de Rachael à l’aide de bolduc), le plus intéressant, ce sont les conversations : et le vagina est LE sujet de discussion récurrent avec mes copines, qu’elles soient célibataires ou en couple, et ce sans aucune pudeur. Les paradoxes sont nombreux : c’est mal vu de mettre des soutifs sans rembourrage qui pourraient laisser apparaitre les tétons : le nipple n’est pas free –  mais par contre on sait tout sur le vagin. Comme pour l’argent, les envies de Botox, les problèmes de boulot, les copines racontent tout sur tout. Le Vagina a plein de noms alternatifs : Va-jay-jay, ou coochie, peepee ou who-ha – à ne pas confondre avec la pussy – terme vulgaire utilisé plus par les mecs. Avec mes copines, qui ne sont pourtant pas gynéco, c’est tout à fait normal de prendre des nouvelles de comment ça va, down there. Mais moi, je n’ai pas été élevée comme ça ma bonne dame, je parle pas de ces choses-là en public. Elles se moquent de moi maintenant en me demandant de me boucher les oreilles quand elles abordent les sujets intimes, racontés non pas façon « confessions dans le boudoir », mais plus « détails anatomiques au néon ».

Sur les 300 millions de personnes qui vivent ici, je me demande si je ne suis pas tombée sur le groupe de filles le plus impudique des Etats-Unis, j’ai l’impression que c’est une tendance générale, même si d’autres copines au contraire sont complètement muettes à ce sujet – « faut pas généraliser ».

Et vous, vos copines américaines elles sont super open-minded du vagina ? 

Sur ce, bon jeudi, il vient de se mettre à neiger à Boston !

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

12 Commentaires

  • Répondre 11 Dec 2014

    Joana

    Mince, je m’attendais que tu révèles quelques détails de tes conversations vagina.

    T’es peut-être tombé sur un groupe de fille particulièrement libérées, je n’avais pas eu droit à ces conversations moi ! Même avec mon mec américain j’avais du un peu le décoincer sur la question… De mon avis les américains sont assez prudes sur ce genre de sujet mais c’est possible qu’entre filles ça se décoince complètement, en fait c’est souvent comme ça dans les sociétés « prudes » par exemple dans les pays arabes les femmes se réunissent régulièrement entre elles et là tout est permis (au Soudan notamment) (bon rien à voir, je m’étale). Bref bref, en fait j’ai rarement eu l’occasion de faire des réunions que de filles aux Etats-Unis donc c’est peut-être pour ça :)

    En tout cas merci de me donner ma dose USA, ça me manque depuis que je suis partie !

  • Répondre 11 Dec 2014

    Celia

    Waoooo !!!!!! je suis invitée a ma première baby shower dans 2 semaines! je savais pas a quoi m’attendre mais maintenant je suis préparée, je reviendrais pour raconter mon expérience!

    • Répondre 11 Dec 2014

      Mathilde

      Hé hé ! bon, en même temps, mes copines parlent de ça baby shower ou pas 😉

  • Répondre 11 Dec 2014

    Ortisse

    Moi ce qui m’angoisse le plus ce ne sont pas vraiment les questions à propos de tout ce qu’il se passe dans l’entre-jambes mais bien plus de faire une fête AVANT la naissance du bébé! J’ai bien été contente de n’avoir pas eu à mettre les pieds à une baby-shower pendant mon séjour aux USA, je crois que j’aurai mis une mauvaise ambiance…

  • Répondre 11 Dec 2014

    Carole

    C’est Sex and the City à Boston tes copines, non? 😉

  • Répondre 12 Dec 2014

    Julie from SD

    Salut Mathilde!
    Super article très parlant. Je trouve effectivement que si tu mets un t-shirt voilé qui laisse apparaitre ton (joli) soutien gorge sans rembourrage les filles sont offusquées ici alors que quand je les vois danser en boite (danse lancinantes collés/serrés reproduisant l’acte sexuel sur la piste de danse!) je me dis qu’effectivement je n’ai pas été élevée ainsi…
    Idem pour le déballage des problèmes de couple ou de va-jay-jay comme tu dis après la première rencontre ; je trouve cela super impudique et j’ai envie de répondre souvent je ne suis ni ta psy ni ton gygy!
    Par contre j’aime bien les baby shower mais jusqu’à présent je n’en ai fait que pour des Française donc c t soft (on a mesuré le ventre quand même ;).
    xoxo

  • Répondre 13 Dec 2014

    Julia

    Ça dépend des copines, bien sûr. Ma baby shower a été entre famille, à part quelques collègues et copines de l’université, et le mot « vagin » n’a pas été mentionné une seule fois. Mais maintenant que je suis mère, j’avoue parler avec mes copines mères de nos maux physiques très ouvertement- que ça soit à propos de l’accouchement ou de l’allaitement du bébé. Je n’en parlerais jamais à mes copines sans enfant, simplement parce que ça leur choquerait.

    J’avoue que je n’ai pas très bonne opinion de vos copines, d’après vos descriptions! Je trouve qu’elles donnent une image assez négative (ou au moins très simplifiée) des américaines. Si jamais je mentionnais une envie de Botox à mes copines ou à ma famille, je serais traitée de folle. Parmi les femmes dont je m’entoure on a pitié des femmes que ne savent pas vieillir, ou qui n’acceptent pas leur apparence physique. Je le répète: ça dépend des copines!

    Mais quant à ce phénomène de fêter le bébé avant sa naissance aux EU, Dieu merci pour ça! J’ai beaucoup apprécié la tradition de soutien de la communauté, et j’ai aimé recevoir des cadeaux et des conseils de mes proches. Mais dans les nous qui ont suivi la naissance de mon fils, j’ai été beaucoup trop fatiguée pour fêter sa naissance de n’importe quelle façon. J’ai eu l’impression d’après ce que m’ont dit plusieurs Français que fêter le bébé avant sa naissance est considéré en quelque façon « de mauvais goût », mais je ne peux imaginer avoir préparé l’arrivée de mon fils sans l’aide de ma communauté féminine!

    • Répondre 13 Dec 2014

      Mathilde

      Hello Julia ! Le visage que je présente de mes copines ici est un visage spontané, dans un cercle privé de confiance et d’amitié… mais ne représente pas l’étendue de qui elles sont ! J’apprécie en tout cas avec elle l’authenticité d’aborder toutes sortes de sujets, même s’ils me choquent et semblent déplacés ou superficiels à première vue.
      Enfin, en France aussi on donne des cadeaux à la maman et au bébé… mais après la naissance – quoiqu’il me semble que ça change et ça varie de plus en plus.

  • Répondre 13 Dec 2014

    Bertille

    Intéressant !

    Pour l’instant, je n’ai fait que des baby showers de Françaises aux US (donc plutôt soft) mais je vais proposer le sujet Vagina à Amandine pour sa future baby shower. Je suis certaine qu’elle sera emballée :) Thanks!

    • Répondre 14 Dec 2014

      Mathilde

      J’espère qu’elle acceptera avec enthousiasme !
      Bises,

  • Coucou! Et bien pour en avoir fait plusieurs c’est bien la premiere fois que j’entends ca du coup. Est-ce que vous etes toutes tres tres proches? La plupart etaient des copines/famille des soeurs de Mr Mine mais justement j’ai trouve le tout un peu trop lisse. Que des Aaaah Ohhhh Awww et jeux debiles qui m’ont ennuyes a mourir. Pas vraiment moyen d’etre honnete et spontanee. Je pousserai pas au point de vouloir parler de ma woo-ha avec des gens dont je suis pas forcement proche mais avec mes copines francaises se serait sans hesitations vu qu’on se connait depuis 10+ ans…

    • Répondre 15 Dec 2014

      Mathilde

      Oui ! on est des super copines (c’est mes copines de la formation de prof de yoga, on a eu le temps de se connaître sur plusieurs mois…)
      Ce n’est pas le cas avec toutes mes copines américaines clairement, mais si certaines sont un peu plus « raunchy » que d’autres. Le tabou, la retenue et la classe, elles connaissent pas 😉 Mais c’est clair que les awwwww et owwww étaient aussi de la partie, quand on faisait passer tous les vêtements mimi pour le Baby…

Laissez une réponse