Road trip #1 – Deux jours à Seattle

Seattle Washington vue depuis le ferry

C’est par Seattle que notre voyage sur la côte Nord-Ouest américaine a commencé. On a atterri tard le samedi soir, et rejoint notre hôtel situé à l’ouest du centre ville, dans le paisible quartier de Magnolia. On a tellement roulé en taxi pour y arriver que je me suis dit qu’on n’avait pas forcément bien réalisé que la ville était aussi étendue…

Heureusement, un bon système de bus, et de longues heures de marche nous ont permis de sillonner cette ville de façon agréable. Bilan : on a beaucoup aimé Seattle, une ambiance relax et animée, des quartiers aux identités bien marquées, l’omniprésence de la mer, les montagnes au loin.

Jour 1 : les visites touristiques

Dimanche. On se lève tôt, on prend le bus et on décide de suivre soigneusement toutes les attractions touristiques de la ville qu’on nous a recommandées ou qu’on a lues dans le guide (le Top 10 Seattle).

Le marché de Seattle : Pike Place Market

J’étais un peu sceptique quand on m’a dit que l’attraction à ne pas rater à Seattle était un marché. Et pourtant, comme tout le monde, je suis tombée sous le charme. C’est en fait un énorme marché couvert, où flotte en permanence l’odeur des fleurs.

Il y a plein de stands, et les poissons et fruits de mer sont rois (on a goûté une brochette de saumon fumé-grillé : un vrai régal). Sur la place du marché, on est passé en face du premier Starbucks – c’est à Seattle que la chaîne a été créée, en 1971. Il y avait une queue immense et plein de gens qui se prenaient en photo avec leur « cup » à la main. On les a regardé tout en mangeant notre énorme brochette de saumon.

Pike Place Market Seattle
Pike Place Market Seattle fleurs

Un tour dans la baie à bord du ferry vers Bainbridge

En regardant une carte de Seattle, le constat est vite vu : la ville est au beau milieu de l’eau. Du coup, une croisière pour voir la ville depuis le baie s’imposait.

On a opté pour l’option pas chère, en empruntant le ferry public pour Bainbridge (7,50 $ aller-retour par personne). Bainbridge est une île au milieu de la baie où les Seattleites ont leur résidence secondaire. C’est recouvert de sapins bien verts et à la forme parfaite de sapin de Noël. On se croirait au Canada, même si en fait on y est jamais allé.

Sur le ferry, on voit la ville s’éloigner, et on aperçoit au loin le majestueux Mount Rainier, un volcan situé à plus de 80 miles de là (130 km), mais qu’on distingue parfaitement : il a l’air monstrueux ! On a prévu d’y aller quelques jours plus tard.

Seattle Washington ferry

Seattle Washington Mt Rainier

On devine au loin le Mt Rainier

Seattle Washington forets de pin

J’ai le temps de prendre des notes dans le ferry

Pioneer Square

En sortant du ferry, on erre sans trop bien savoir où aller, et finalement comme c’est juste à côté : on va à Pioneer square, un quartier historique de la ville. On y croise plein d’entrepôts en briques rouges, certains semblent délabrés ou en reconversion. Le quartier est bien calme, mais c’est normal : c’est dimanche.

Pioneer square Seattle Seattle Washington

Seattle Washington 1

Pause sucrée : des donuts !

En suivant les conseils lus sur le blog de Delphine et Jean-Philippe, on se retrouve chez Top Pot Doughnuts. Super bons donuts, et l’ambiance dans le café est très sympa : élégant (plein de bouquins dans des bibliothèques) et un peu froid (carrelage, escalier en fer).

Un groupe de trentenaires s’affairent dans un coin pour leur club tricot du dimanche après-midi. Je m’imagine parfaitement venir bouquiner ici et manger un donut tous les jours, en essayant à chaque fois un parfum différent…

Face au café, on voit le « Monorail » passer régulièrement : c’est un métro sur une ligne aérienne aux formes futuristes – enfin du futur tel qu’on l’imaginait dans les années 60. 

Seattle donuts

Seattle van marijuana

En sortant du café, on voit cette camionnette : en 2013, l’Etat de Washington est l’un des deux Etats aux US (avec le Colorado) où le cannabis est légal aussi bien pour un usage médical que pour son plaisir perso.

Et, là, paf, juste après avoir vu la camionnette de cannabis, on voit un gros éléphant rose : c’est une enseigne de station service vintage avec des néons – il est à peine 16 heures, donc pour le spectacle des lumières, il faudrait repasser.

Le Seattle Center

Toujours en marchant –  la ville est finalement plus accessible que ce qu’on ne pensait, tout le « centre » pouvant se faire à pied – on arrive au Seattle Center, un espace où se regroupent diverses attractions et musées de la ville, notamment le fameux Space Needle, symbole de Seattle, et reste de l’Expo Universelle de 1962.

On ne monte pas tout en haut – il y a un resto et un musée, car j’ai plutôt très envie d’aller visiter le musée EMP (Experience Music Project) – sur la musique et la pop culture en général.  On n’a pas été déçu : expos variées et intéressantes sur les films d’horreur, Nirvana – le groupe est de Seattle, les tenues des chanteuses populaires, etc. Franchement très, très sympa, on y passe une bonne partie de la fin d’après-midi (prix du billet d’entrée : 20 $ par personne)

▶ Avant de partir, achetez votre city pass de Seattle qui comprend 5 activités* dont le Space Needle, l’aquarium, une croisière dans la baie, et le zoo ou l’EMP (attention, l’offre peut changer au fil des années)

Sunset space needle

EMP museum Seattle

Coucher de soleil

On termine la journée dans un parc sur la baie, en face de la chaîne de montagne Olympic, sous les nuages. La baie s’embrase au coucher du soleil, le spectacle est unique.

On passe la soirée dans un bar à cocktails à manger des tapas (le bar s’appelle Tini Bigs). A la télé, on voit le show des MTW Awards et Miley Cyrus qui se trémousse et twerk pour la première fois dans une représentation qui fait scandale. Le patron du bar vient s’excuser pour le spectacle et change de chaîne. 

Seattle sunset

Coucher de soleil depuis le parc Olympic

Le deuxième jour :
déambulation dans les quartiers périphériques

Lundi. Ce matin, on ne prend pas le bus, et depuis notre paisible quartier Magnolia, on marche : on monte la colline d’en face, celle du quartier Queen Ann, cossu et paisible. Seattle, ça grimpe, beaucoup. Comme à San Francisco, les rues ne sillonnent pas le long de la montagne mais coupent à travers : on se retrouve donc à gravir des pentes incroyables. Après avoir franchi le quartier Queen Ann, on arrive à Fremont.

De l’Art de rue à Fremont

Pour arriver dans le quartier, on attend pendant quelques minutes qu’un pont à bascule laisse passer un énorme voilier. Le quartier est animé, avec de l’art de rue un peu partout.

Fremont SEattle 1

Fremont SEattle pont cafe

Fremont Seattle ogre Le troll sous le pont

Les hipsters ont rendez-vous à Ballard

C’est fou comme les quartiers de hipsters se repèrent facilement. Un petit côté populaire qui côtoie des garages à vélo (des fixies évidemment), des coffee shop « commerce équitable » (la base), une brasserie locale (incontournable), des grosses barbes et des chemises à carreaux. Le quartier est sympa, avec plein de restos qui font envie : ça tombe bien, on y arrive à l’heure du déjeuner.

Deux bonnes adresses dans ce quartier :

  • Une librairie : Secret Garden Books, 2214 NW Market St. Je demande à  la libraire un truc sympa, drôle, qui fait vacances. Elle me recommande Where’d you go Bernadette, en me disant que ça se passe à Seattle, que ça me fera découvrir la ville autrement. Le livre m’a plu, merci madame la libraire !
  • Un resto : Stoneburner, 5214 Ballard Av. – un décor de brasserie parisienne mixée avec des « booths » à l’américaine (des sortes de box avec une table et des bancs), un cuistot qui prépare des pâtes dans un coin et les fait sécher. On y a mangé une pizza et une salade, excellentissimes (au départ, on voulait essayer The Walrus and The Carpenter, 4743 Ballard Av., un bar à huîtres qui avait de super revues sur Yelp, mais il n’était ouvert que le soir).

Ballard Seattle 1

pigeons

Ballard Seattle

Les écluses de Ballard

Le quartier hipster a aussi un côté plus maritime et tout de suite moins glam. On arrive dans un parc botanique, et au bord de l’eau se trouve tout un réseau d’écluses où de gros bateaux attendent leur tour pour rejoindre la mer. Il y a aussi un système pour que les saumons puissent remonter le cours d’eau tranquillou (la remontée du saumon sera un fil rouge de notre voyage d’ailleurs). J’ai vachement bien aimé passer du temps à observer les bateaux passer.

Seattle ecluses locks

Seattle ecluses locks 3

 Le discovery park et son phare

Il est presque 17h, une fine pluie commence à tomber, mais on a tout ce qui faut dans les sacs à dos : Seattle est réputé pour son climat pluvieux, même si en cette fin de mois d’août, il fait très bon. Le Discovery Park est un immense espace vert au bord de la mer, avec une forêt où on se balade un moment avant d’arriver à la plage, recouverte de bois flotté. Au loin un petit phare mignon.

Seattle parc et phare

West Point Light, une image à ajouter à ma collection de phares aux Etats-Unis

Seattle parc

On rentre chez nous, notre hôte nous recommande un super resto irlandais. Des gens bossent et c’est marrant car d’habitude dans les cafés/restos à Boston, les gens ont TOUS des macs, et pour une fois, revoilà des PC à Seattle – c’est la ville de Microsoft, et ça se voit !

 Quelques astuces pratiques

  • Un train depuis l’aéroport. En sortant de l’aéroport, on a pris le Link light trail, 40 minutes de trajet, le ticket ne coûte que 2,75 $ et on se retrouve dans le downtown. Après on a pris un taxi, super abordable (ça change de Boston) pour rejoindre notre AirBnb (☜ c’est un lien de parrainage si vous n’êtes pas encore inscrit sur la plateforme). 

▶ Si vous préférez un hôtel, je vous recommande près du marché, le Thompson qui a un super roof top ; le Palladian avec ses oreillers de « stars », ou pour une solution pas chère le Days Inn*

  • Un bon système de bus. On a téléchargé l’appli « One bus Away » gratuite et super pratique pour avoir toutes les lignes de bus les plus proches de nous, les horaires, etc. On était nouveaux dans la ville, mais on s’est repéré super facilement. Par contre, il faut prévoir du cash, et surtout le compte exact (2,25 $ le ticket). On aurait aussi pu prendre une carte rechargeable (« ORCA ») dans une station.
  • Pour ceux qui ne passent pas beaucoup de temps à Seattle et n’ont pas envie de marcher, pensez à réserver vos billets du bus touristique, le trolley touristique *qui traverse la ville
  • Le city pass*. La carte coûte 66$ pour 5 attractions, dont le Space Needle et le musée de la musique, c’est vite rentabilisé si on veut aussi faire une croisière commentée dans la baie, ou voir l’aquarium. Vous pouvez l’acheter depuis la France sur ce site en français.
  • Autres activités à réserver à l’avance : un tour des brasseries de Seattle, pour les amateurs de bières, ou partir à une petite heure de route faire une dégustation de vins et visite d’établissements vinicoles à Woodinville

Road trip 2013 Nord Ouest des Etats-Unis - carte

La première étape d’un long voyage dans le Pacific NorthWest

Seattle était une super étape, c’est la seule grosse ville au programme de ce road trip, juste parce qu’il y a un aéroport (en voyage, on préfère s’échapper dans la nature). J’ai beaucoup aimé Seattle cela dit, j’ai trouvé l’ambiance de bord de mer super relax, la ville très facile à découvrir puisqu’on peut beaucoup marché et que les transports en common sont bien faits. Après Seattle, on prend la route, direction Olympic National Park, un peu plus à l’ouest encore. Au programme, forêt millénaire, plages solitaires et montagne

▶  Tout le programme de ce road trip se trouve ici : road trip dans le nord-ouest des Etats-Unis !

▶ Je vous recommande aussi la lecture de l’article qui raconte mon expérience du Starbucks à Seattle et l’article sur un super trajet en hydravion de Seattle aux îles San Juan : inoubliable !

✐ N’oubliez pas de mentionner le blog sur votre blog ou vos réseaux sociaux quand vous l’utilisez pour construire votre propre séjour. Ou revenez écrire un petit mot en commentaire !

starbucks-roastery-and-tasting-room-seattle-14

Starbucks, un incontournable à Seattle ?

Seattle San Juan Islands hydravion-11

De Seattle aux îles San Juan en hydravion

*lien affilié

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

33 Commentaires

  • Great! Je vais justement a Seattle dans 2 semaines! merci pour les adresses!

  • J’ai lu aussi Where did you go Bernadette cet été! Je me suis marrée mais Seattle en prend quand même pour son grade! :)

    • Répondre 18 Sep 2013

      Mathilde

      Eh ouais Seattle prend cher, l’auteur est de là-bas, elle avait peut-être des comptes à régler ?? Tu as lu d’autres bouquins d’elle ?

      • Non pas encore! Mais j’ai aussi Maine de J. Courtney Sullivan. Ca se passe entre Boston et Ogunquit, ca pourrait peut-être te plaire!

  • Répondre 17 Sep 2013

    Mystinguett

    Hello Miss,

    Oh comme j’aime le titre de cet article Road trip #1 et bien entendu son contenu. Il en augure tout une série d’autres dans la même veine et je suis presque sur que tu vas finir par me convaincre de retourner très très rapidement aux Etats-Unis. J’ai eu un véritable coup de foudre pour ce « vaste » coin du monde. Tellement de choses à voir, tellement de paysages grandioses …
    Merci de nous faire partager ton voyage et nous faire découvrir une partie des Etats-Unis que je ne connais pas bien :)

    A+,
    Mystinguett

    • Répondre 18 Sep 2013

      Mathilde

      Coucou,
      Merci beaucoup pour ton message ! Eh oui les Etats-Unis sont tellement immenses à visiter, et en deux semaines on n’en voit qu’un tout petit bout… qui donne envie d’y retourner dès que possible ! Je connaissais très peu cette partie des Etats-Unis, même si ça me faisait pas mal rêver, Washington et le Montana… à suivre dans les semaines à venir !
      A bientôt,
      Mathilde

  • Répondre 17 Sep 2013

    Alves

    Bonjour, je suis votre blog depuis 1an et vos articles sont très intéressants mais il y a une question que je me pose depuis un moment, quels police utilisez vous pour vos titres, texte et incrustations dans les images, merci d’avance :)

    • Répondre 18 Sep 2013

      Mathilde

      Bonjour ! Merci pour la fidélité. J’utilise pour les titres la typo « HVD Bodedo », et en ce moment sur les photos, c’est « Sue Ellen Francisco ».

  • Répondre 18 Sep 2013

    La Madame

    Superbe! :) On dirait une vraie vieille ville, j’adore le pionner square! :)

    Pour moi, avant, Seattle était la ville de Kurt Cobain (je voulais y aller quand j’étais ado pour aller me recueillir sur sa tombe :/ ). Maintenant j’irais plutôt pour toutes ces belles choses qu’on peut y voir et aussi pour me plonger un peu dans l’univers de mes Twilight et 50 nuances 😉

    Une magnifique découverte de Seattle, merci beaucoup Mathilde de partager tout ça avec nous :)

  • Répondre 18 Sep 2013

    Isa

    J’avais adoré mes 5 jours à Seattle, et j’avais pourtant l’impression d’avoir bien moins visité que toi ! C’est une ville superbe, avec une ambiance incroyable, plus « cool » que San Francisco, par exemple. Merci pour ce petit retour en voyage !! J’ai très hâte de lire la suite

  • Super, il y a plein de jolies choses à faire dis donc :-) merci de m’avoir fait un plis connaitre cette ville dont je ne savais jusqu’ici pas grand chose :-) bisous!

  • Merci beaucoup pour la mention sucrée Mathilde. Malgré le temps… euh… comment dire, Seattle nous avait laissé une superbe impression. Ville décontractée, où l’eau est partout. Vraiment une ville où nous reviendrons avec plaisir.
    Hâte de découvrir la suite !

    • Répondre 24 Sep 2013

      Mathilde

      J’avoue qu’on était content de trouver un peu de fraîcheur après les semaines de chaleur à Boston. Mais clairement, notre bronzage de fin de vacances laissait à désirer.

  • Répondre 20 Sep 2013

    Cess in the US

    Hâte de connaitre la suite de ce voyage, j’aimerais beaucoup visiter ce coin mais je n’aurais pas le temps cette année ! Seattle a l’air d’être une ville sympa…J’adore l’éléphant de la station service et la pause donut bien évidemment !

  • Répondre 4 Oct 2013

    Eugenie

    Ca me rappelle bien des souvenirs toutes ces photos. J’ai hate de pouvoir y retourner (j’avais 12 ans que j’y suis allée la 1ere fois donc je l’ai vécu avec un regard d’enfant).

  • Répondre 13 Oct 2013

    monsieurwin

    L’anecdote sur le patron qui s’excuse pour le « show » Cyrus est assez marrante, tout comme les ordi Microsoft en force !
    Ça donne envie, il n’y a pas que Frisco et LA sur la côte ouest après tout.

  • […] > Découvrez l’article de Mathilde, qui vous emmènera dans les quartiers de Ballard et Fremont : c’est par ici  […]

  • Répondre 16 Oct 2014

    Priscille

    Super ton article ! J’y vis depuis presque 1 mois et je suis contente de savoir que tu as visité toutes les belles places en 2 jours ! Hâte de le faire à mon tour grâce à ton article !

  • Répondre 5 Sep 2015

    Fon

    Superb! Love the writing and photos was eye catching.

  • Répondre 8 Sep 2015

    Carlo

    Hello,
    magnifique récit avec superbes photos!
    Je dois aller à Seattle pour deux jours en Novembre et en regardans le plan de la ville j’ai l’impression que Magnolia est un peu trop à l’écart des quartiers à visiter (surtout que je n’ai pas bcp de temps…). Ne serait pas mieux pour moi de trouver un logement sur AirBnb vers Pike/Pine ou Capitol Hill ou bien on rejoins DownTown assez rapidement de Magnolia aussi ?
    Merci de ton avis!
    Carlo

  • Répondre 28 Sep 2015

    macam75

    Bonjour,

    Merci pour ce récit… J’ai vécu 1 an puis 5 mois à Olympia et je suis retournée à Seattle (entre autre) l’an dernier pour mon voyage de noces donc votre article m’a rappelle beaucoup de souvenir…
    Sinon pour compléter les bonnes adresses, je conseille le brunch de chez Lola (délicieux mais $60 à deux tout de même) et faire la visite des souterrains de Seattle (downtown) car la ville a été reconstruite sur elle-même…

  • Répondre 7 Oct 2015

    Lindsay

    Bonjour Mathilde,
    Je lis et suis ton blog depuis un peu plus de six mois maintenant et je tiens a te remercier pour tout ce que tu y as partagé et partage encore chaque jour.
    Du 18 décembre au 13 janvier, mon mari et moi partons pour 4 semaines dont 3 de road trip aux USA.
    Je lis dans tes articles que tu utilises pas mal d’applis super pratiques et du coup je m’interroge: comment fait-on pour avoir une connexion internet type 3G quand on voyage au states ?
    Nous venons de l’île de la Réunion(DOM français dans l’océan indien) et nos forfait ne sont pas compatible avec du roaming.
    Voilà, j’espère que tu pourras me diriger vers une solution.
    Une belle journée.

    Lindsay

    • Répondre 8 Oct 2015

      Mathilde

      SAlut Lindsay,
      Merci pour ton message ! Surtout, partage les articles et le blog sur les réseaux soucieux pour soutenir le blog !
      Pour les applis, en effet, j’utilise Yelp, Tripadvisor, Airbnb, Google Map pour m’aider pendant les voyages. Ca ne marche pas partout, notamment dans les coins reculés -mais ça marche dans les grandes villes.
      Tu peux acheter une carte sim et un forfait pour un mois dans une des boutiques de téléphonie type At&t ou verizon quand tu arrives aux USA, si ton téléphone est compatible ; c’est un peu technique comme sujet, et je ne sais à vrai dire pas vraiment quoi recommander de précis.
      Bon voyage !

      • Répondre 10 Oct 2015

        Lindsay

        Salut Mathilde,
        Merci pour ton retour, j’essaierai ça.
        Je partagerai tes articles a l’avenir.
        Bises,
        Lindsay

  • Répondre 2 Feb 2016

    Linda

    Bonjour et merci pour cet article je vais en voyage Àvec mon mari pour la première et nous avons choisi Seattle nous sommes excitée mais on nous dit beaucoup autour de nous que nous allons être déçue à cause de la barrière de la langue pour les magasins les bus navette et autres car nous ne parlons pas anglais qu’en pensez vous ? Nous angoissons un peu sur ce sujet la ! Merci de vos réponses

    • Répondre 2 Feb 2016

      Mathilde

      Bonjour ! C’est en effet mieux de parler quelques mots de la langue en étant dans un pays étranger, ne serait-ce que pour commander un café ou demander sa route.

  • Super aperçu de Seattle, Nous étions là-bas en 2012, une de mes villes préférées aux USA. A faire le premier week end de septembre, le festival de music Bumbershoot au Seattle Center est toujours d’excellente qualité, quant aux fans de Nirvana, détour obligatoire par le « Crocodile » où de très bons concerts sont régulièrement à l’affiche, et les photos des nineties feront sourire les nostalgiques. (Dédicace spéciale à Courtney Love)

  • Répondre 31 Aug 2016

    Cécile

    Salut Mathilde, merci pour l’article, j’y vais dans 2 jours et je note tes adresses ! C’était quoi la brasserie incontournable à Ballard ? Tu te rappelles ? Merci !!

  • Répondre 15 Mar 2017

    Clara

    Salut Mathilde, Merci pour ton article.
    Est-il necessaire d’avoir une voiture pour visiter Seattle?

    Merci

    • Répondre 4 Sep 2017

      Stéphe

      Bonjour, pour avoir vécu quelques année à Seattle, la voiture n’est pas obligatoire. Le bus suffit largement. :)

  • Répondre 18 Jul 2017

    Jean-Claude

    Bonjour Mathilde.
    J’ai beaucoup apprécier votre blog, et il m’a été très utile pour organiser mon roadtrip US .
    Nous avons fait environ 3500km entre Seattle et Yellowstone, en passant par Portland, Boise, West Yellowstone. Pour finir à Denver pour reprendre l’avion vers la France.
    Merci pour tous les renseignements que j’ai pu glaner dans les différents articles: cela m’a été très utile.
    Avec mon épouse nous avons pas mal visité les USA mais comme nous voyagions au printemps en général nous restions dans les états plus au sud.
    Mais maintenant que nous sommes en retraite (et donc plus de contrainte de date) j’avais très envie de voir Seattle et Yellowstone: voilà qui est fait et bien fait grâce à votre blog,
    Encore merci pour tous ces articles : cela nous permet de voyager !
    Bonne continuation !

  • Répondre 11 Sep 2017

    Maurice

    Super, j’y vais le 10 octobre 2017 c’est le debut d’un road trip de 9000 km, merci Matilde
    a bientôt.

Laissez une réponse