(Oregon) Les collines peintes, et plus encore

painted-hills-john-day-oregon-9

Vendredi 26 août. Réveil dans le camping humide dans la forêt de Ochoco. Manu fait un feu, le papy qui s’occupe du camp passe dans sa mini-voiture de golf : « Alors, on a allumé le chauffage ? » C’est vrai qu’il fait à peine 44°F, soit 7 petits degrés celsius. Malgré tout, j’ai plaisir à avoir retrouvé le camping (c’est un peu comme la piscine, faut se forcer pour y aller, c’est un peu pénible, mais dans le fond, on sait que c’est bien). On a dormi pas très loin de notre prochaine étape de road trip dans l’Oregon, les Painted hills, ou collines peintes en français. Malgré leur nom, elles ne sont pas peintes : la roche qui affleure est colorée par des minéraux.  Je ne suis pas spécialement enthousiaste à l’idée de cette étape (j’attends le Canyon de l’Enfer et le désert d’Alvord avec impatience), mais why not. Et finalement, je me suis laissée surprendre par la beauté des lieux.

Pour rappel, voilà où on en est, ce jour-là, de notre road trip dans l’Oregon. Le voyage se construit au fil des jours, Manu avait cherché les étapes principales en amont, mais sans avoir pour autant réservé de nuits d’hôtel ni de camping. Après quelques jours à Portland, on a parcouru la route scénique le long de la gorge de la rivière Columbia (super beau, plein de cascades, mais ultra touristique), puis on a randonné autour du Mt Hood (crevant, mais sublimissime), et après avoir à peine vu Smith Rock, on passe la nuit au camping de la forêt d’Ochoco pour ensuite arriver au parc de John Day, alias les collines peintes.

oregon road trip etats unis
La carte du road trip, au jour 5

En partant du camping, il nous reste encore quelques kilomètres depuis la forêt de Ochoco pour arriver au parc, et la route est tout simplement magnifique. C’est vraiment coloré, et ce sont vraiment des collines. Les collines peintes font partie d’un parc, ou plus spécifiquement d’un monument national, lui même composé de 3 zones : les collines peintes, qu’on verra le matin, la zone des fossiles de John Day (le nom d’un trappeur de la région), et une zone plus au nord avec des Cairns géants (on n’ira pas jusque là).

painted-hills-john-day-oregon-1
Au bord de la route, on commence à voir les collines peintes
painted-hills-john-day-oregon-4
Motivée, face au panneau d’entrée de l’un des trois secteurs du parc : celui des collines peintes
voiture road trip usa painted-hills-john-day-oregon-2
La voiture en road trip

Voilà à quoi ressemble l’arrière de la voiture après quelques jours de road trip. Contrairement aux apparences, tout est bien rangé, enfin, selon nos critères. L’une des valises contient tout le matériel de camping, l’autre des vêtements, et par-dessus sont posées les deux petites caisses semi-souples contenant toute notre épicerie, une pour le salé, une pour les sucré, grosso modo. La glacière souple est à l’arrière, à l’ombre. Le bazar tout autour, ce sont des vêtements qui sèchent et une poubelle.

painted-hills-john-day-oregon-7
Marcher

Le parc semble assez petit sur la carte, et le ranger nous indique quelques marches, toutes très courtes, sauf une, qu’on évitera pour cause de courbatures encore méchantes de la randonnée de deux jours plus tôt au Mt Hood. Après quelques minutes dans le parc, je m’habitue à voir ces paysages, comme si c’était normal, puis j’essaie de me dire que non, ce n’est pas normal de voir ce genre de paysage martien « Si c’était à Boston, on trouverait ça bizarre non ? » Ben oui.

Nouvelle accessoire de voyage : les jumelles. Avant de partir, Manu avait acheté une paire de jumelles, on s’était rendu compte après plusieurs road trips aux Etats-Unis que ça pouvait être utile pour observer la nature, ou d’éventuels animaux, de loin. C’est un gadget assez ludique, même quand il n’y a rien de spécifique à regarder, et même s’il me donne l’impression d’avoir 65 ans.

painted-hills-john-day-oregon-8
Les collines peintes sont plantées au milieu d’un décor désertique et aride.
painted-hills-john-day-oregon-9
Ca semble presque irréel ! La célèbre vue des collines peintes d’Oregon
painted-hills-john-day-oregon-10
Granuleux
I know, mon style en voyage laisse à désirer. Bandana et casquette + cycliste laid, pas du tout Instagramesque #unapologetic
painted-hills-john-day-oregon-11
A-ma-zing Ce paysage est juste incroyable

Après avoir exploré la première unité du parc, la question fatidique revient : what’s next ? Que fait-on après ? Pour info, le guide utilisé sur la droite est le guide Fodor exclusivement sur l’Oregon. On a acheté la carte routière de l’Etat au REI de Portland, juste avant de partir sur la route, et les deux nous ont été bien utiles car la plupart du temps, on avait pas du tout de réseau.

painted-hills-john-day-oregon-15
Route scénique, en direction de la deuxième section du parc
Bye bye les rouges, dans la zone dite du « Sheep Rock » : la roche est bleu-gris
painted-hills-john-day-oregon-18
Au bord de la belle John Day River
painted-hills-john-day-oregon-19
La route qui passe à travers une faille, en partant du monument de John Day et des collines peintes,
Souvenirs des collines peintes d'OregonSouvenirs des collines peintes d'Oregon

Cette étape d’une journée était sublime, on aurait pu camper à proximité, et explorer la troisième unité du parc, mais on a choisi de continuer vers le nord-ouest. Le soir, on a eu du mal à trouver où dormir, et après moult tergiversations, et tentatives d’arrêts dans des campings, soit plein, soit trop trop douteux, on a dormi au Best Western de John Day, rien de spécial à signaler, c’est propre, relativement calme, standard, 120$ la nuit, réservée à la dernière minute. Comme d’hab, je préfère une chambre au premier étage, moins bruyante en général. Vous pouvez réserver ce motel en suivant ce lien **! 

☞ Le site officiel du parc John Day Fossil Beds

**liens d’affiliation, ce qui signifie que si vous réservez l’hôtel via ce lien, je touche une commission. Vous ne payez rien en plus, vous avez juste bénéficié de ma recommandation, en passant par ce biais, c’est une façon de soutenir le blog ! 

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

18 réflexions au sujet de “(Oregon) Les collines peintes, et plus encore

  1. Ces images sont vraiment magnifiques. Je ne savais pas qu’il y avait d’aussi beaux paysages dans cette région. Merci pour la découverte.

  2. Encore un article qui nous en met plein la vue…
    Petite question : peux-tu me dire quel type de jumelles avez-vous utilisé ? Dans quel prix les avez-vous acheté, si ce n’est pas indiscret ?

  3. quel paysage incroyable
    c est super d avoir cela aux Usa cela vaut le coup de traverser la moitié du pays
    j espère un jour le voir en vrai

  4. Ah bah ca tombe a point nomme!! On commence a preparer notre road-trip d’aout prochain (bieeeen en avance evidemment). Je me relance dans la blogosphere apres une longue pause mais ravie de voir que tu bouges toujours autant toi par contre!!
    Bisous de Philly!

  5. Depuis le temps que j’ai envie de visiter l’Oregon ! ça a l’air vraiment trop beau et ça me fait penser aux collines de la death valley.
    Je veux y aller !

  6. Superbe, ça donne vraiment envie votre road-trip et ces collines peintes c’est juste sublime. Par moment on se croirait sur une autre planète. Je note toutes tes infos précieusement 😉 Et moi j’aime bien ton bandana 😉

    • Yes, c’est vraiment irréel comme paysage, j’ai adoré cette étape !
      Merci de citer l’article (ou les autres) si tu les utilises pour construire ton prochain voyage ! ça fait toujours plaisir un peu de reconnaissance !

  7. Ca donne tellement envie. Je n’en avais jamais entendu parlé mais ça vaut carrément le détour ! Quelles photos ! Je suis sure que vous allez finir par connaître les US mieux que les américains ! 😉

    • Oui ça vaut le détour !!
      C’est vrai qu’on a vu beaucoup des Etats-Unis… après les gens souvent connaissent super bien une petite région !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.