Notre épopée en vélo à travers le parc historique du Minuteman

Minutement Bikeway piste cyclable boston

Toutes les infos pratiques à la fin de l’article !

Avec les beaux jours qui reviennent, ça nous donne envie de partir dans les alentours de Boston en promenade. Comme on n’a pas de voiture, on fait tout ça en vélo, et ça tombe bien, il y a justement pas mal de pistes cyclables dont une en particulier qui était sur notre to-bike list, une to-do list spéciale cuissots en béton : le Minuteman Bikeway. On s’attendait à visiter des sites historiques de la guerre d’Indépendance dans des jolies petits villages en passant par des paysages bucolico-romantiques. Après la vidéo, voici le récit détaillé et plein de rebondissements incroyables de cette épopée champêtre.

Arlington, Minuteman bikeway

Arlington, Spy Pond - Minuteman bikeway

12h30. Cinq minutes à peine après avoir commencé à rouler sur le Minuteman Bikeway (on avait mis 45 minutes pour le rejoindre depuis chez nous), on s’arrête faire une pause pique-nique. Quoi de mieux que de rouler le ventre plein et le sac à dos léger ? Des oies essaient de voler nos sandwiches, des fourmis nous attaquent, la nature semble bien hostile parfois. Spy Pond est un grand étang, peut-être pourrait-il mériter le qualificatif de lac ; sur sa rive, de luxueuses demeures font rêver. L’hiver, il paraît qu’on peut faire du hockey sur glace ici même – enfin j’ai vu ça sur une affiche du début du siècle.

Minuteman Bikeway, Lexington

13h15. Bien que la piste soit toute droite, je vérifie sur la carte qu’on est sur la bonne route. La carte est un peu nulle et ne dit même pas qu’il faut sortir à Meriam street pour visiter Lexington ! Heureusement que Manu a son GPS, ça fait pas très old school mais c’est plus fiable. Remarquez sur la photo ci-dessus les sandalettes peu adaptées à la randonnées vélo, elles ont pris un coup de vieux pendant cette journée.

Minuteman Bikeway, Lexington, Visitor Center

☜ Traîner dans les visitor centers est source de shopping inutile : magnet, cartes postales, et autres brochures avec des infos de seconde zone utiles pour frimer au Trivial Pursuit. Si vous voulez être incollable sur l’évolution du drapeau américain, depuis les treize étoiles disposées en cercle jusqu’à la version actuelle, c’est dans ce genre d’endroits que vous trouverez vos réponses.

Green, Lexington, Minuteman Statue

☜ Cette statue représente un « minuteman« , du même nom que la piste cyclable, et du parc qu’on a visité plus tard dans la journée. Le minuteman était un milicien prêt à prendre les armes à la minute où on lui demanderait, pour combattre les Anglais, qui dirigeaient jusqu’alors le pays avant la révolution américaine. Derrière la statue se trouve ce qui s’appelle le green ou le common de Lexington, un triangle de verdure aujourd’hui honoré en tant que l’un des premiers champs de batailles de la guerre, en 1775. La semaine de Patriots’ day, en avril, il y a des reconstitutions grandeur nature avec soldats en uniforme et coup de fusils.

Buckman Tavern, Lexington, Minuteman

☝ Juste en face du green se trouve cette grosse maison jaune : la Buckman Tavern. Elle avait été transformée en hôpital pendant les événement sus-mentionnés. Notre humeur n’était pas à la visite guidée, nous avons laissé le soin à notre imagination de nous figurer l’intérieur de cette demeure.

Bedford, Minuteman Bikeway

13h45. On est remonté en selle jusqu’à la fin de la piste cyclable, à Bedford. La piste était une ancienne voie de chemin de fer, du coup, dans le train qu’on voit sur la photo, il y a un mini-musée sur les trains, autrement appelé trusée par les connaisseurs. Son intérêt est assez mineur, à moins que vous ne soyez fan de ces machines. Jusqu’à ce moment-là, on était un peu déçu par la piste, qui n’est pas d’un charme à couper le souffle. En plus, je m’attendais à ce qu’elle nous fasse passer à travers le parc du Minuteman. Mais après avoir multi-checké la carte, il fallait se rendre à l’évidence : en dépit de son nom, la piste cyclable du minuteman ne passait pas par le parc du minuteman. Mind blowing !

Bedford forrest

On s’est vite remis de notre déconvenue, et on s’est dit qu’on pouvait retrouver le parc en passant par la forêt. Ca sentait l’aventure, voire peut-être même, la roue crevée ! Heureusement tout s’est passé sans encombre en cette belle journée printanière, le GPS a tenu le coup, et c’était très agréable de pédaler dans la fraîcheur des bois, surtout qu’on sentait déjà poindre les coups de soleil sur les mains et le nez.

Riding in the woods, Bedford

En suivant la route dans la forêt, on est aussi passé par les Great Meadows, un refuge pour la faune et la flore sauvages – j’en ferai un article à part, car ça vaut le détour. Le printemps me donne toujours un regain d’intérêt pour la nature en général (on en voit une partie dans la vidéo).

Minuteman Statue, North Bridge, Minuteman National Historical Park16h30. Je répète en boucle à Manu qu’il faut qu’on trouve « le pont », celui de la première bataille de la guerre d’Indépendance. Au hasard d’un détour, on voit une vieille maison, puis un muret en pierres, et là on se dit qu’on doit être sur la bonne piste. Le muret de pierres est toujours un bon indicateur de lieu historique. Confirmation : un panneau indique qu’on est bel et bien dans le parc du minuteman ! Le pont ne devait pas être loin.

Old Manse, Minuteman Park

☝ Nos vélos prennent la pause au soleil, dans le jardin de la Old Manse, une maison où vécurent successivement les philosophes Emerson, puis Thoreau. Un jour, on fera un tour littéraire de la Nouvelle Angleterre.

Old Manse Boathouse, Minuteman national historical park, Concord

☝ La cabane au fond du jardin est un abri à bateaux, je la trouve extrêmement choupinette.

North Bridge, Concord, Minute man national historical park

Ca y est, on a vu et traversé le pont, le North Bridge. Ne vous laissez pas tromper par son apparence anodine, car cette modeste plaine un peu boueuse et ce mini-pont de bois (qui n’est d’ailleurs pas l’original qui avait été détruit) est un véritable lieu de pèlerinage. Le premier assaut contre les Anglais a été donné ici même, et signe le début de la guerre d’Indépendance. On a croisé un couple d’Américains qui demandaient à se faire prendre en photo ; à la fin ils ont remercié Manu, non pas pour la photo, mais pour l’aide que les Français ont apporté aux miliciens pendant la guerre contre les English. On a dit merci mais on était pas bien sûr de notre contribution à l’époque.

Militien - North Bridge Visitor Center, Minute man national historical park, Concord

La grande classe.

Concord, Massachusetts

17h15. Après avoir quitté la partie du parc « North Bridge » on a continué de pédaler. On est passé par Concord, sublime petit village paisible et cossu, avec des drapeaux américains qui flottent un peu partout sur les maisons en bois. Absolutely lovely ! C’est à cet endroit qu’on a croisé complètement par hasard deux copains super sportifs, ils étaient en vélo eux aussi, mais des vrais vélos de course. En les voyant si bien équipés, je me suis rendue compte à quel point on avait l’air de deux touristes. J’espère qu’on a quand même gagné un peu de leur respect quand on a dit d’un air absolument détaché qu’on avait déjà roulé pendant plusieurs heures d’affilée. Ils sont partis, on les a regardés au loin, et je me suis demandé si ça allait être les dernières personnes qui nous auraient vu en vie. J’étais complètement crevée, et rien que d’imaginer la route qui nous restait à faire pour rentrer, j’avais envie de m’asseoir dans un fossé et d’attendre. J’ai mangé le dernier morceau du sandwich ratatiné au fond du sac, et on a continué la route. On est passé devant  la maison de Louisa May Alcott, qui a écrit Les quatre filles du Dr March – ayant 3 soeurs, on m’a offert environ 5 fois ce bouquin quand j’étais petite. J’ai vu ça comme un signe du destin, et j’ai continué la route.

The Battle Road, Minute man national historical park, Concord Lexington

17h30. On est arrivé dans la seconde partie du parc du Minuteman : la Battle Road, une succession de petits sentiers où l’armée a marché pendant la fameuse bataille de Concord-Lexington ; ma vision de l’histoire devient assez confuse car on a arrêté de lire les panneaux à ce moment-là. Le chemin passe par la forêt, des étangs, des champs et des fermes, et quelques sites historiques. La route en cette fin de journée était délicieuse : l’air était chaud avec une légère brise et une lumière très douce.

The battle trail, Minuteman historical Park ConcordLe pays où tout est possible.
Memorial Drive, Cambridge

En quittant la Battle Road, on s’est retrouvé de nouveau à Lexington. Après avoir siroté un bubble tea et mangé une petite pâtisserie sur un banc, on a retrouvé la piste cyclable dans l’autre sens et on a pédalé pendant encore une bonne heure. On était de retour à Boston vers 20 heures, fourbus et contents : c’est ce qui arrive quand on pense partir deux heures et qu’on se retrouve à passer la journée complète à vélo.

Bon à savoir sur le Minuteman Railway et sur le parc :

  • Le départ se fait à la station de métro Alewife (ligne rouge), des panneaux indiquent où commence la piste vers Arlington. On est allé jusqu’à Alewife en vélo, c’est à 20 minutes de Harvard Square.
  • La piste est accessible même pour les débutants : à l’aller, la piste est en douce montée constante vers Bedford… du coup ça va plus vite au retour qu’à l’aller, quand ça descend (ça nous a sauvé la fin de journée). Il y a quelques endroits du côté d’Arlington pour regonfler ou réparer son vélo, mais on n’a vu nulle part où louer des vélos.
  • On trouve des plans pour faire du vélo à Boston dans tous les magasins de sport, demandez la Boston’s Bikemap, elle coûte 6 dollars. On peut télécharger le plan de la piste cyclable sur le site du Minuteman.
  • Le parc et la piste cyclable du Minuteman sont gratuits.

Cette visite de Concord et Lexington est un bon truc à faire en une journée à partir de Boston. D’autres idées possibles de visites d’un jour à proximité de la ville : Ipswich et la plage de Crane Beach (à 30 minutes de train), les îles du port de Boston (seulement en été), Provincetown au bout du cape Cod est accessible en 1h en prenant un ferry, la ville de Salem (à 20 minutes de train), la superbe Gorge Flume dans le New Hampshire (comptez 2h30 de trajet en voiture), et d’autres idées à venir ! 

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

7 Commentaires

  • Salut,
    Super article! Je ne connaissais pas du tout Boston avant de suivre ton blog. J’en avais une idée assez négative., du genre très grosse ville dont il est impossible de sortir et donc les alentours sont d’une tristesse! … Mais apparemment je me suis complètement trompée!
    Merci pour ces belles découvertes!
    A bientôt,
    Mystinguett

    • Répondre 10 May 2013

      Mathilde

      Je ne savais même pas où placer Boston sur une carte avant d’y vivre…

  • Très bel article, ça donne envie de connaître la suite des aventures.

    • Répondre 10 May 2013

      Mathilde

      Il n’y a pas vraiment de suite à cette histoire 😉 Juste quelques photos en plus de la Réserve naturelle des Great Meadows que je posterai un peu plus tard.

  • Répondre 10 May 2013

    Oscara

    Joli billet et merci pour la ballade. Boston reste toujours mon fantasme, le prochain gros voyage pour moi 😉

  • Répondre 15 May 2013

    Maite

    Vous avez remercié les Américains pour le débarquement en Normandie ? Non ? Ingrats !

  • Répondre 16 May 2013

    mpp

    je connaissais les « trhôtels », plus communément appelés « train couchettes » mais je ne connaissais pas le mot « trusée » ! Les lecteurs de ton blog doivent être ravis d’avoir appris un nouveau mot ! Merci pour cette belle leçon de français !

    ps: sans rire, vraiment personne n’avait remarqué ? Bravo Manu :)

Laissez une réponse