(Boston) Visiter la maison natale de John F. Kennedy

maison natale JFK Brookline-1

Une grande maison bleu gris à Brookline, près de Boston. Elle a l’air comme toutes les autres maisons cossues du quartier, mais celle-ci a vu naître le premier président américain catholique d’origine irlandaise – c’est souvent comme ça qu’on présente John F. Kennedy. C’est fou à quel point la légende de cette famille est encore vivante aujourd’hui : un bouquin de Patrick Kennedy, le fils de Ted, le frère de John – dit Jack – vient de sortir en librairie, A Common Struggle, où on nous promet de nouvelles révélations sur la famille K. (pas Kardashian, les anciens K, les Kennedy), le sujet de la dépendance et des troubles mentaux étant au cœur du sujet.

kennedy house brookline-2
Si vous voulez vous plonger dans la petite histoire de la famille Kennedy, visitez gratuitement la maison natale de JF Kennedy à Brookline, une ville à l’ouest de Boston, accessible très facilement en métro (arrêt Coolidge Corner, ligne verte C).

La visite commence au sous-sol, dans la boutique de souvenirs (on peut s’acheter un mug Kennedy, entre autres). La projection d’un film pour les 100 ans de Rose Kennedy, la mère, aborde notamment le sujet des maladies mentales, la sœur de Kennedy, Rosemary, ayant subi une lobotomie fatale pour guérir de sa « simplicité d’esprit » (un premier secret de famille).

Un ranger (avec son chapeau) nous emmène ensuite faire la visite, ça dure à peine 30 minutes, et c’est en anglais. Il y a des brochures en langue étrangère, pour suivre malgré tout, si l’anglais n’est pas votre fort.

La famille Kennedy a quitté cette maison quand elle est devenue trop petite pour leur famille. En 1966, soit 3 ans après l’assassinat du président, Rose Kennedy, achète la maison, qui était devenue un véritable lieu de pèlerinage. Rose décore la maison comme dans son souvenir, puis la cède aux services des parcs nationaux (on les connaît surtout pour les grands parcs, mais ils gèrent aussi des lieux historiques). A l’intérieur, c’est très classique, on voit la robe qui a servi au baptême, des chambres, la salle à manger, la cuisine. Le guide raconte des anecdotes : on jouait du piano, on causait politique à table. On voit des cartes écrites par Rose.

Bref, c’est agréable, super pour les fans de Kennedy je suppose, et puis c’est rapide : en 30 minutes c’était plié.

kennedy house brookline cuisine

Infos pratiques sur la maison natale de JF Kennedy :

  • 83 Beals Street, à Brookline (une ville à l’ouest de Boston), dans le quartier Coolidge Corner (green line, C)
  • Visite guidée uniquement, gratuite
  • Le site officiel de la maison de Kennedy à Brookline
  • Pour les fans de Kennedy, à voir aussi le musée et la bibliothèque Kennedy, au sud de la ville

Les incontournables de Boston

☞ Venez découvrir Boston avec un guide passionné par la ville avec Boston le nez en l’air, une autre façon de voir Boston

kennedy house brookline

 

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

10 réflexions au sujet de “(Boston) Visiter la maison natale de John F. Kennedy

  1. Tout d’abord merci ton blog que j’ai découvert récemment est super et tu me fais voyager et me donne vraiment envie de visiter ces beaux endroit.

  2. Elles sont vraiment jolies tes photos 🙂 ! C’est un sentiment assez ‘bizarre’ de voir une maison transformée dans en musée , elle est comme figée dans le temps et je me demande bien quels souvenirs y ont été créés !

    Merci pour ce joli partage :).

    Noémie xx

    • Merci pour ton petit mot Noémie !
      Le plus bizarre c’est que ce n’est pas d’origine, et que la mère de famille a recréé selon ses souvenirs (et pas des documents historiques) l’intérieur…

  3. Bonjour Mathilde,
    Merci pour cette visite, on n’a pas eu l’occasion de découvrir cette maison, ce sera pour une prochain passage.
    En revanche on a beaucoup aimé le JFM Museum, on est y resté 2h. Et même mes filles qui ne connaissaient rien de la vie de JFK, et qui ne sont pas trop passionnées d’histoire, ont apprécié la visite.
    Bonne continuation.
    Bruno.

  4. Si c’est vous qui avez pris la première photo, toutes mes félicitations. Vous devez avoir un super grand angle ?

    • Bonjour Ada ! Pourquoi cette question (just curious)
      Il me semble que la photo a été faite avec un objectif 16mm. Et oui, toutes les photos du blog sont faites soit par moi, soit par Manu (à moins que ce soit un article invité auquel cas, c’est précisé).

      • Tout simplement parce que je n’ai jamais réussi à faire la même ! Soit j’avais le tronc d’arbre devant moi, soit j’avais la moitié de la maison ! Comme en plus c’était au mois d’août, j’ai dû également me battre avec les branches et les feuilles …..

        Et vous auriez également pu ajouter à votre article que, quand les Kennedy ont déménagé en 1920, ils sont partis à 2 rues de là. La maison est privée, mais a l’air bien plus grande. Vous avez suivi le tour Kennedy ? (j’entends par là qu’ils donnent une feuille avec les lieux qui ont compté pour JFK – la maison suivante, son école primaire, leur église, etc)

        • Eh bien merci de l’avoir mentionné 🙂 je n’ai pas raconté la visite en détail en effet ; je n’ai pas suivi le tour des lieux où ils sont passés même si le ranger les a mentionnés, je trouve toujours un peu ça « exagéré dans l’anecdote » : tiens il a mangé ici, il a pris un café là.

          si vous vivez à Boston, pourquoi ne pas venir faire un tour avec moi ! il reste de la place ce weekend 😉

          • Je vous remercie de la proposition mais non, je n’habite pas à Boston malheureusement, j’habite bien plus à l’est à 1h30-2h en avion.
            La prochaine fois que je serai de passage, je vous ferai signe !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.