Le coffee shop // Ma nouvelle habitude made in USA

Coffee Shop

Depuis un an que je vis ici, l’une de mes nouvelles routines est d’aller au coffee shop, me chercher un grand gobelet de café ou de thé dilué dans du lait, recouvert d’un bouchon en plastique. Je suis tellement habituée à ce bec verseur sur le couvercle que je commence à avoir du mal à boire sans ça… Vous allez me dire que je pouvais faire ça en France, avec tous les Starbucks, mais non, ça n’a rien à voir. Ici le coffee shop, c’est comme le bar PMU en France : une véritable institution. Tout le monde a son coffee shop fétiche, celui où il aime aller se chercher un café le matin avant le boulot ou celui où il aime rester toute l’après-midi pour bouquiner ou glandouiller sur internet. Petit guide initiatique du coffee shop…
Coffee Shop Boston

Débuter au coffee shop

Passer la porte du coffee shop. Certains coffee shops ont l’air très cools, le genre de cool où je me dis qu’on va me refuser l’entrée parce que je n’ai pas la dégaine appropriée, pas de tatouage ni de collants troués. En osant franchir le pas de ce temple du cool – voire du hipster pour certains d’entre eux – j’ai en fait trouvé un endroit chaleureux où je me suis senti comme dans un véritable repère, un refuge presque : quand on est arrivé à Boston, je n’avais pas de boulot, pas d’autorisation de travail, pas d’amis. Mes hobbies consistaient à aller tous les matins au yoga, et à passer la plupart de mes après-midis dans un coffee shop près de chez moi – qui s’appelle d’ailleurs Refuge Café. Je m’y sentais bien, il y avait le wi-fi, des gens que j’apparentais à mes amis (car je les voyais tous les jours et qui me souriaient), du café, de la musique et un petit cupcake once in a while. C’était la dolce vita à l’américaine.

Gérer le jargon du coffee shop. J’avais beau avoir étudié l’anglais pendant près de 8 ans, – voire 12 si on inclut l’école primaire où j’avais même un surnom anglais, Allison – j’avais peu de connaissance pratique de la langue. Commander un café me semblait épique. Car il faut savoir qu’il y a un questionnaire préalable : une longue liste fastidieuse de questions qu’il faut comprendre, puis auxquelles il faut répondre en se faisant comprendre également, et, attention, elles s’enchaînent en moins de 20 secondes chrono :

  • Type de boisson ?
  • Quelle taille ?
  • Chaud ou glacé ?
  • Sur place ou à emporter ?
  • Quel type de lait ? (c’est la question la plus difficile, car il y a beaucoup de types de lait : soy, almond, half and half, whole)
  • Carte de fidélité ?
  • Don de 1 dollar pour l’association pour la sauvegarde des canards sauvages ?
  • Quel est ton nom ? (être prêt à une séance d’épelage de nom – ou alors donner un faux nom américain, c’est le moment où je pourrais dire que je m’appelais Allison en CM2).

Coffee shop Boston

Choisir le bon endroit

Confort. Perso, j’aime bien les coffee shops où on peut s’asseoir à une sorte de comptoir avec vue sur la rue. Le truc vraiment cool, c’est qu’il est possible de s’étaler sur une table pour 4 sans que personne ne vienne me déloger si je ne commande pas un café dès que le mien est à peine terminé.
Wi-fi. La quasi totalité des Starbucks ont le wi-fi gratuit… et les autres coffee shops aussi. Si vous arrivez aux Etats-Unis ou que vous êtes en vacances, c’est le bon plan pour se connecter, au prix d’un café. D’ailleurs, les coffee shops sont des univers assez studieux, ils ressemblent souvent à des bibliothèques, les gens viennent y bosser avec leurs ordinateurs portables.
Du bon café. La qualité est souvent au rendez-vous : production bio, commerce équitable. Et si le café n’est pas très bon, il y a tout le temps une table à disposition avec plein d’ingrédients pour ajouter du lait, de la cannelle, du sucre, voire même des parfums – noisette, vanille, etc. Si vous n’êtes pas fans du café allongé à l’américaine, on sert aussi souvent des petits shots d’expresso, et là c’est pire que dans un bar romain : le café sera très serré.

NB: les Américains sont les plus gros buveurs de café au monde mais ils ont aussi les dents les plus blanches. C’est assez complexant : quand je suis en photo tout sourire avec des copines américaines, j’ai l’impression par comparaison d’avoir des dents toutes jaunasses à la Joey Starr. Le détartrage – ou je ne sais quel procédé de blanchiment radical des dents – est un incontournable ici semble-t-il…

Coffee shops Boston

Devenir un habitué

Maintenant, quand je vais dans mon coffee shop fétiche, le serveur sait d’avance ce que je veux (un “medium hot London Fog to go”), remplit ma carte de fidélité en ajoutant deux cases au lieu d’une, avec un sourire complice, et sait écrire mon prénom sans faute (sauf que je lui avais dit dès le départ que je m’appelais Matilda pour simplifier les choses – mais c’est pas grave). Et là je me sens comme à la maison.

Coffee shops Boston

Mes coffee shops préférés à Boston

L’Aroma Café, 85 Newbury Street. Et s’il y en a encore, prendre un scone aux cranberries.
Espresso Royale Cafe, 736 Commonwealth Avenue. Prendre un cookie en bonus.
Thinking Cup, 165 Tremont St. Souvent bondé, mais excellent café et très bons sandwichs, l’étape obligatoire si vous allez vous promener downtown ou dans le parc, le Boston Common.
Hi Rise, 1663 Mass. Av, Cambrigde. Le café est so good là-bas ! Et on peut même acheter du pain !

Coffee Shop Boston

Pour ma nouvelle passion du coffee shop, j’ai créé un board sur Pinterest… 

Recherches menant à cet article : coffee shop usa, Coffee shop Etats-Unis, Boston ma coffee shops, ouvrir un coffee shop aux etats unis, le blog de mathilde shopping, jai gerer un cafe.

Je vis à Boston, dans le Massachusetts, depuis janvier 2012. J'écris des chroniques sur la vie quotidienne à Boston, l'intégration à la vie américaine, et les voyages partout aux Etats-Unis.

24 Commentaires

  • Répondre 13 déc. 2012

    Lucie

    J’aime bien les coffee shops aussi, c’est un endroit sympa a la fois pour bosser ou pour bouquiner, surtout quand on a pas beaucoup de place chez soi. Par contre j’envisage de leur donner des faux noms maintenant, ils n’arrivent jamais a l’ecrire comme il faut, pourtant c’est pas complique ;)

  • Répondre 13 déc. 2012

    watermeloun

    Super article!
    Depuis que je suis en France je suis en perpétuelle recherche de petit coffee shops cosy. Je n’aime pas du tout l’ambiance des cafés parisiens. J’aime prendre mon temps dans les cafés, et y passer des après-midi entiers. Les Starbucks ne sont pas non plus les meilleurs alternatives vu qu’ils sont pleins à craquer la plupart du temps.
    Du coup j’ai plus ou moins trouvé une alternative: rester chez moi et préparer moi-même des supers boissons!
    C’est pas pareil, mais on fait vraiment avec ce qu’on a!

    Dans tous les cas tes photos me font TRES envie!

  • Ah les coffees shops américains! Après ma première visite aux US il y a 4 ans, je suis rentrée à Paris en me disant : et si j’arretais la science et je faisais mon coffe shop cosy ici. J’ai pas eu le courage et d’autres s’y sont mis… J’ai l’impression que depuis quelques mois les adresses fleurissent dans chaque arrondissement. Je vais aller voir ca de plus près bientôt!

  • Répondre 13 déc. 2012

    louison

    Bonjour! Parfait. Tout pareil pour moi.
    Propriétaires de nains, j’ai découvert ici un truc que j’adore et qui paraîtra pour l’américaine flanquée d’enfants la chose la plus basique du monde: le porte gobelet sur la poussette!
    Et rien à voir, mais j’ai super envie de découvrir Boston, c’est dans nos projets… Je viendrais piquer des adresses!
    L.

  • Répondre 13 déc. 2012

    M'dame Jo

    La première photo surtout me donne envier de m’y poser, boire quelque chose et regarder les gens passer.

    Toutes les photos sont prises au même endroit ?

    En Italie, j’ai pris le pli du café, mais le coffee shop à l’italienne, c’est pas exactement comme ça ;)

    • Répondre 13 déc. 2012

      M'dame Jo

      (j’voulais dire la deuxième photo en fait)

    • Répondre 13 déc. 2012

      Mathilde

      Non les photos sont prises dans plein d’endroits différents !

  • Répondre 13 déc. 2012

    Sarah

    100% d’accord! Par contre j’ai entendu dire qu’il fallait toujours commencer par leur dire la taille parce que c’est sur le gobelet qu’ils écrivent le reste! Du coup tu peux déblatérer tout ton truc si tu dis la taille a la fin il vont surement perdre le fil!

    Je prépare un article sur les dents blanches d’ailleurs!

    • Répondre 13 déc. 2012

      Mathilde

      Oui… c’est ce que j’ai écrit, enfin juste après le type de boisson :)
      C’était pas clair ?

  • Répondre 13 déc. 2012

    Ruth

    Salut Mathilde,

    Je découvre tout juste ton blog via un post de Manu sur Facebook et je dois dire que j’aime beaucoup !

    Te lire est très agréable et petite touche qui plaît encore plus aujourd’hui : je me retrouve dans bcp de tes posts surtout à tes débuts. Je viens en fait de m’expatrier avec Sam (mon mari maintenant) à Milan ! A moi les « que fais tu de tes journées », les « Milan Accueil » (et en bonne débutante que je suis, j’ai mis 3 mois à penser à les contacter…!), les aprèm au café d’en bas qui a le Free Wifi (ce qui est bcp moins courant qu’à Boston !)… Bon le café c’est fini maintenant, la modernité a frappé à ma porte, j’ai internet à la maison !

    Bref, trêve de blablas, encore félicitations pour ce superbe blog et plein de bonnes choses à vous deux.

    Au plaisir de te lire,

    Ruth

    • Répondre 13 déc. 2012

      Mathilde

      Hello Ruth ! Bonne surprise que de te trouver ici !! Bienvenue sur le blog, et cool pour Milan ! J’aime bien cette ville – où je n’ai pas passé plus d’une semaine mais ça m’avait beaucoup plu ! Bises

  • Répondre 14 déc. 2012

    Litte Caro

    j’ai aussi découvert avec beaucoup de plaisir les coffee new-yorkais, que ce soit pour bien commencer la journée ou pour passer un moment relax un samedi après-midi. En belgique, à part Starbucks, y’a vraiment rien de la sorte malheureusement!

  • Répondre 14 déc. 2012

    Lost in London

    Ton post fait remonter des souvenirs. Je suis devenue une coffee shop addict lorsque j’habitais à Vancouver. Qu’est-ce que j’ai pu en boire des Americano!
    « London Fog »… je ne connaissais pas cette appellation.

    • Répondre 14 déc. 2012

      Mathilde

      Le London Fog, c’est du thé au lait ;)

      • Répondre 20 avril 2014

        Sardine PIt

        coucou et enfait moi j’ai une petite question! Tu es a boston pour quoi ? car j’aimerais boen voyager mais je suis a cours d’idées.

        merci bisou =)

        ps: super blog

        • Répondre 22 avril 2014

          Mathilde

          merci Sardine ! consulte la page « A propos » pour en savoir plus… (dans la barre du haut, tout à gauche).
          A bientôt !

  • Répondre 14 déc. 2012

    Nadege@Miami

    C’est vrai que passer la commande c’est toujours une épreuve ! Et pour les dents blanches aussi, ils vont se faire un blanchiment des dents comme nous on va au coiffeur :)

  • Je pense que c’est le genre d’habitude que je prendrai vite en arrivant là bas :) j’adore boire des boissons chaudes, en travaillant dans un endroit cosy :) merci pour ce chouette billet :)

  • Répondre 16 déc. 2012

    Mag à l'eau

    Bonjour Mathilde,
    Mince, je suis déçue ! je croyais que tu allais nous faire un vrai cours avec tous les termes utilisés dans les coffee shops.

    • Répondre 16 déc. 2012

      Mathilde

      Tu peux toujours lire la version écrite en anglais, il y aura tous les termes que tu recherches, cliques sur le drapeau américain en haut à droite.

  • Répondre 16 déc. 2012

    marion

    J’ai découvert les coffee shop lors d’un voyage en Asie. Je m’y installais dès que mon moral était au plus bas pour trouver un peu de réconfort avec internet et un cadre rassurant (pas facile de voyager seule et longtemps…). Depuis mon retour en France, c’est le genre de choses qui me manque. J’envisage peut être dans quelques années d’ouvrir une sorte de salon de thé cosy pour pallier à ce manque.

  • et est-ce qu’ils font du chocolat chaud ? ;)

    • Répondre 16 déc. 2012

      Mathilde

      Oui, la dernière photo a été prise chez le chocolatier Burdick :)

  • [...] Pour lire l’excellent message de Mathilde, passionnée de coffee shop :-) c’est par ici [...]

Laissez une réponse

CommentLuv badge