Comment est-ce que je m’organise pour « faire du blog » ?

Comment je blogue ?

Ce matin, l’édito est très long ! Vous retrouverez en bas de l’article des liens et des photos de la semaine.

Dans cet édito du lundi matin, j’avais envie de parler de blogging, cette étrange activité qui consiste, en tant qu’individu lambda, à écrire publiquement sur un sujet donné, en donnant son point de vue. C’est devenu un hobby en 2012 pour moi, et c’est devenu bien plus qu’un hobby au fil des années. C’est Laetitia qui vit à Portland dans l’Oregon, et qui tient le blog French Fries and Apple pie qui m’a posé la question à l’occasion d’une interview en vidéo qu’on a réalisé ensemble il y a 10 jours (allez la voir ici !) : comment est-ce que tu t’organises pour blogger ? Voici ma réponse, via un article de blog, of course :

Bureau Mathilde-1

Un article de blog, 5 étapes

  • Préambule : l’idée. J’ai une liste d’articles dans un Google Doc : la plupart des articles n’ont pas de date de publication et sont triés par thèmes (Boston, vie d’expat, road trip, ce sont les catégories qu’on retrouve sur le blog). Ceux que j’ai choisis de poster dans le mois en cours ont, par contre, une date de publication, et seront postés sous peu. Je poste au moins 2 fois par semaine, en variant les thèmes, pour ne pas poster trop d’articles similaires d’affilée, sur Boston, par exemple.
  • Etape n°1 : mettre en place les photos. Pour construire un article de blog, je commence la plupart du temps par le visuel (sauf si c’est un article sur un sujet « vie d’expat », où le texte est plus important, mais ces articles sont plus rares) : je conçois d’abord la structure de l’article à l’aide des photos.

(1) je sélectionne des photos dans Lightroom (un logiciel de photo), et je les développe. C’est une étape qui prend du temps car il y a en général de 10 à 30 photos sur un article, mais qui est fondamentale : éditer les photos fait toute la différence sur un article, en plus d’ajouter une touche personnelle au blog, en fonction de la manière de développer.
(2) je télécharge les photos sur le blog, je change le titre, le texte alternatif, la description, et je les organise de façon cohérente dans le corps de l’article, le plus souvent de façon chronologique. C’est une étape qui est là encore assez chronophage. Je choisis aussi la photo principale de l’article, celle qui représente le mieux le contenu.
(3) je cherche d’autres photos pour illustrer l’article, des photos prises avec mon téléphone, elles sont en général plus anecdotiques, et moins flashy que les belles photos de Manu, mais j’aime bien en ajouter quelques unes, ça anime l’article de façon plus « bloguesque » = plus perso.

  • Etape n°2 : écrire le texte. J’écris directement dans WordPress, pas de brouillon préalable dans Word. Cela dit, quand je suis en voyage ou en weekend, je prends des notes à la main dans un carnet : ça me permet d’avoir des remarques précises quand j’écrirai l’article quelques jours plus tard, ou pour les récits de road trip, quelques mois plus tard.
  • Etape n°3 : je laisse reposer. J’enregistre l’article, et je l’oublie, pour quelques heures ou plusieurs jours. J’envoie le lien à Manu en lui disant : tu peux relire ? souvent il m’envoie un email de réponse avec quelques remarques sur la structure, les photos, le texte. La plupart du temps, il aimerait que je mette plus de photos (de SES photos), mais ma philosophie est : mieux vaut une seule photo super, que trois similaires.
    NB : aux débuts du blog, Manu était impitoyable sur ce que j’écrivais : banal, pas drôle, plat. On retravaillait les textes ensemble, avec en arrière-fond l’idée suivante : écrire quelque chose que seule moi aurait pu écrire. Ça peut paraitre très prétentieux dit comme ça, mais l’idée était de faire du blog un espace personnel, et pas un énième site faussement exhaustif et boring sur les 10 secrets d’expat, ou le Grand Canyon en 10 minutes. En gros, on est des millions à être allé au Grand Canyon, à avoir visité Boston, ou mangé dans un resto, mais qu’est-ce qui fait que mon expérience est particulière ? Souvent pas grand chose… mais il faut traquer le détail. Petit à petit (ça a pris du temps), j’ai trouvé mon « style », ma façon d’écrire, et j’écris de plus en plus rapidement. Mon éditeur (alias Manu) valide par conséquent plus rapidement mes textes.
  • Etape n°4 : la reprise. Le lendemain, ou quelques jours plus tard, je reprends l’article. C’est le moment où je coupe ! J’enlève des photos, j’enlève du texte. Je peaufine aussi : j’ajoute des légendes, une carte, des infos pratiques, mes sources. C’est l’étape où je dois « me forcer » parce que j’ai tendance à me dire que c’est déjà good enough (assez bien), mais il y a toujours quelques détails à soigner. Il faut un bon dosage de qualité / efficacité : il faut bien faire, certes, sans pour autant s’empêcher de poster sous prétexte de perfectionnisme. Il faut lâcher-prise en se disant qu’on pourra de toute façon, mettre à jour l’article quand il sera en ligne : c’est l’avantage d’un article de blog. Autre point super important : je relis toujours une dernière fois mes articles à voix haute. Rien de tel pour voir si ça sonne bien, et si c’est fluide, s’il ne faut pas une petite virgule en bonus.
  • Etape n°5 : je fignole l’emballage. Je revois le titre, j’essaie qu’il soit accrocheur et descriptif, sans être racoleur. Pas simple de faire court et percutant. Je fais un peu de SEO (Serch Engine Optimization) : c’est l’étape qui permettra à l’article d’être trouvable dans Google. Je ne me préoccupe pas de quels mots sont répétés 50 fois dans l’article, je privilégie une façon d’écrire naturelle plutôt que de marteler les mots-clés. Quand je lis des articles écrits comme ça (= avec des mots-clés trop clairement mis en avant) chez certains blogueurs, ça rend la lecture pénible, et je zappe (list upon request).

= bilan, un article prend de 1h à 4h à être prêt à poster. 1h, ce serait pour un article vraiment court, avec peu de contenu, comme celui sur le homard posté récemment. Je dis 4h de façon arbitraire, mais ça peut être plus de temps encore, s’il y a une vidéo par exemple. Comme je l’ai expliqué, ça se fait en plusieurs fois, souvent par morceaux de 90 minutes.

Quand est-ce que je blogue ?

Je crois que c’était plutôt ça la question de Laetitia tout compte fait : le côte concret, quotidien du blogging ! Je suis en partie maître de mon emploi du temps parce que je suis freelance et auto-entrepreneure, mais j’ai des contraintes horaires avec les visites guidées, qui ont lieu aussi le week-end, et j’ai des dates de remise de texte pour mon boulot d’auteure. Ça fait des semaines en « gruyère », avec un emploi du temps variable, et par conséquent, une vie pro et perso aux contours très flous. Ça demande de l’organisation, et une certaine discipline, ce qui peut être effrayant pour certains, qui me disent parfois : si j’étais seul chez moi, comme toi, je n’arriverais pas à travailler. Moi j’aime bien* (*sauf parfois quand j’ai l’impression de n’avoir jamais de vrai temps libre). Certes, relativisons : je n’ai pas d’enfant, et je vis avec quelqu’un qui est aussi très impliqué dans le blog, ce qui facilite les choses.

Quelle est la place du blog dans tout ça ? Je case le blog dans les trous. Pour être tout à fait honnête, j’adore « faire du blog », c’est une vraie détente, le truc que j’ai envie de faire pour procrastiner. J’essaie de ne pas faire de blog dans la journée : c’est soit tôt le matin (avant 7h), soit après 19h. J’ai souvent 1 ou 2 articles en brouillon non postés, ce sont mes articles de back up, si jamais j’ai une semaine chargée mais que je souhaite garder mon objectif (que je suis seule à m’imposer) de poster mes 2 articles hebdo.

Quand c’est le bon moment, je mets en route un podcast, et c’est parti : je me mets à trier des photos, et j’écris !

mini jardin interieur-1

De l’art de composer – Instagram @mathildepit

Une autre grande part du blogging consiste à :

  • Lire d’autres blogs. Je suis énormément de blogs, francophones et américains, des blog de voyage, mode, politique, pop culture : j’utilise Feedly, un lecteur de flux RSS, dans lequel j’ai des dizaines d’abonnements. Pour autant, je ne lis pas tout, je fais surtout de la veille, histoire de savoir ce qui se passe ailleurs : je fais ma revue de presse le matin, au petit déj, ou dans le métro.
  • Mettre à jour & mettre en avant les anciens articles. Il y a 600 articles sur le blog, et certains plus anciens sont toujours valables et sont encore lus ! Quand j’ai changé de thème de blog en 2013, il a fallu réimporter des photos plus grandes, mais ça a aussi été le moment de repenser la navigation du blog : comment trouver simplement les articles, aller de l’un à l’autre de façon cohérente ? Ce n’est pas un problème résolu une fois pour toute, et encore aujourd’hui, je réfléchis à mettre les anciens articles en valeur.
  • Répondre aux commentaires et aux emails. En vrai, je ne réponds quasiment jamais aux emails : j’ai demandé à ce que les lecteurs laissent de préférence des commentaires publiques sur le blog.
    (Je n’aborde pas ici le sujet des emails de sollicitations diverses à but pécuniaires ; gagner de l’argent via le blog est un tout autre sujet…)
  • Animer les réseaux sociaux. Une nouvelle génération de blogueurs vient de débarquer : ils se sont d’abord faits connaître par les réseaux sociaux (instagram, youtube), puis ils se sont lancés dans le blogging classique, écrit, par la suite. Pour moi, les réseaux sociaux n’ont été que le prolongement du blog, et un moyen d’auto-promotion – même s’ils ont leur vie propre. Je n’ai d’ailleurs pas eu de page Facebook pendant les 6 premiers mois du blog… Les réseaux sociaux sont un à-côté du blog, pas mon forte. Ce serait sans doute à travailler, à développer plus, mais je m’en contente pour le moment. (note de l’éditeur, aka Manu : Mathilde est déjà assez addicte aux réseaux sociaux sans en faire plus)
  • S’assurer que le blog soit accessible = la maintenance technique. Et ça, c’est la partie de Manu (en plus des photos, et du conseil éditorial, marketing…)

✍ J’ai essayé de raconter comment je m’organise, si vous avez d’autres questions, laissez-moi un petit commentaire sous l’article !

Ebook Boston le nez en l’air ! Merci !

Merci à vous chers lecteurs du blog qui ont acheté mon livre sur Boston ! Vous avez été plus d’une centaine la première semaine à l’acquérir, et ce soutien fait chaud au cœur, car oui, l’acheter est une bonne façon de soutenir l’existence de ce blog… tout en ayant entre les mains un bel objet. Vous voulez en savoir plus : toutes les infos par ici, il ne coûte que 16,90$

Decouvrir Boston

Des liens !

Comme c’est un article du lundi matin (malgré la longueur de l’édito du jour), je vous ajoute aussi quelques liens pour procrastiner tranquillou au boulot (et tant pis si cet article est très long !)

Vie d’expat

  • Le retour en France : c’est une copine qui a posté cet article sur Facebook, et ça raconte la galère du retour en France après avoir vécu à l’étranger
  • Bien parler anglais : une app pour traquer les automatismes comme um, like, et honestly, qu’on fait quand on cherche à meubler une conversation en anglais (très tentant)

Au boulot !

  • Rester motivé et bien bosser en tant que Solo entrepreneur
  • Définir les nouvelles professions d’aujourd’hui : Slasheur, qu’est-ce que c’est ?, comme le fait de dire je suis blogueur / Freelance/ Dj / auteur/ personnal trainer : on met des slashs //
  • Blogueur et big money : the Jungalow, un blog de plantes dont j’adore l’Instagram, parle honnêtement du travail de blogueur et de l’argent qui va avec (beaucoup d’argent dans son cas)
  • A écouter : le dernier épisode de Millenial #17 sur l’auto-entreprenariat. Je me retrouve de plus en plus dans les derniers épisodes, où Megan parle de comment lancer son business-passion. Elle parle de son expérience étape par étape, et ça fait du bien de voir les tâtonnements

Voyager aux USA !

Visiter Boston- cupcakes au nom de chien
Visiter Boston- la porte de chinatown
Visiter Boston - jardin de beacon hill
Visiter Boston c'est gris
Visiter Boston-5
Visiter Boston - greenway
Visiter Boston-7

Il a plu et il a fait froid cette semaine à Boston mais j’ai passé de bons moments avec les participants des visites, un peu partout dans Boston. C’est toujours cool de rencontrer des gens de différents horizons. Très bientôt, je vous parle d’une nouvelle recrue côté guide de Boston le nez en l’air

☞ Bon début de semaine à tous ! Remarque, question : utilisez le champ des commentaires ci-dessous !

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

29 Commentaires

  • Répondre 9 May 2016

    Rudy

    Toujours très intéressant, comme d’habitude :)

    C’est cool de voir comment chacun aborde le blog de manière différente, mais ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul à passer 4h par article…

    Par contre, tu dis ne pas trop te soucier du SEO, c’est justement parce que tu blog depuis de nombreuses années et que tes articles se référencent plutôt bien sans travail de ta part (via l’ancienneté du domaine, tes liens externes, etc.)
    Pour ceux qui débutent, il y a forcément un effort plus important à faire pour gagner la visibilité sur Google, et ça implique de devoir travailler ses mots-clés, ce que tu n’aimes pas…
    Mais de toute manière, un article où on fait du Keyword-stuffing ne se positionnera jamais, donc il y a toujours un juste milieu à trouver :)

    Bref, dans tous les cas, super petit article :)

    • Répondre 9 May 2016

      Mathilde

      Hello, et Merci Rudy !
      En fait je me préoccupe toujours du SEO (même si c’est sûr que le blog a maintenant un bon référencement) mais je prends toujours le temps dans de donner un titre, une description, etc. à toutes les photos, j’utilise un plugin de SEO, je fais attention à l’Url… mais effectivement, c’est plus le travail de l’ombre que je fais plutôt que des articles avec du gras partout sur des mots-clés un peu trop « obvious ».
      Tu dis que tu abordes le blog de façon différente, qu’est-ce que tu veux dire par là ?

      • Répondre 9 May 2016

        Rudy

        Eh bien il semblerait que tu sois vraiment bien organisée dans tes articles, il y a une grosse phase de relecture et de fignolage pour avoir un article qui correspond vraiment à ta manière de t’exprimer, etc.

        Moi je suis plus dans le côté informatif que dans le côté émotionnel, je vais prendre moins de temps à m’assurer que chaque phrase sonne bien, mais il va y avoir beaucoup de recherches pour donner le plus d’info intéressantes, etc.

        Le fait que j’écrive le blog depuis la France, et non les Etats-Unis, m’empêche de pouvoir vraiment donner cet aspect « humain » au blog.

        J’ai énormément d’anecdotes à raconter sur les lieux que j’ai visités, etc. et je tente de les distiller au fur et à mesure de mes articles… Je ne suis pas capable d’écrire un article sur un trip d’il y a 8 ans par exemple, je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire :)

        Mes articles sont généralement dans le type de ceux que tu dis ne pas vouloir reproduire, mais j’essaye en permanence de lui donner une valeur ajoutée, car je privilégie avant tout le contenu (mes articles vont bien souvent 2000 mots et plus) que le bla-bla putaclic, et c’est ce qui fait que je passe souvent 5 ou 6 heures par article (la phase d’illustration est très longue aussi, entre la recherche et l’achat d’images libres de droits, la réalisation d’infographie, etc.).

        Et je suis aussi très proche de ma communauté sur les réseaux sociaux, c’est ce qui me pousse à écrire plus souvent :)

        Voilà ma manière d’aborder mon blog, qui diffère un peu de la tienne, et heureusement, ça ne serait drôle pour personne si on racontait tous les mêmes choses :)

        Dans tous les cas, je pense qu’aujourd’hui tu restes la référence en matière de blog sur les Etats-Unis, tu as inspiré pas mal de monde, moi le premier il y a un peu plus d’un an !

        Au plaisir de collaborer avec toi pourquoi pas, mais surtout au plaisir de te lire très bientôt.

        • Répondre 9 May 2016

          Mathilde

          Merci pour ton témoignage, c’est top de parler « coulisses » de blog, et comme tu le dis, chacun a sa façon de faire, et chacun apprécie différentes choses. J’écris et je recherche plus le côté « récit de voyage » mais ce n’est pas pour autant que je me présente en modèle, chacun fait comme il l’entend, pour ses propres raisons et motivations. Tu as une vraie passion pour les Etats-Unis, et ça c’est top (on en avait déjà parlé il me semble par rapport à la Floride)
          Encore merci pour tes messages et à bientôt !

  • Répondre 9 May 2016

    Estelle

    C’est vrai qu’en démarrant, je ne pensais pas que ce serait si prenant de tenir un blog ! Grosse erreur de ma part :) Parce qu’on a envie de bien faire, de relire, de potasser le sujet, on se prend au jeu tout simplement :) c’est parfois dur à caser dans l’emploi du temps mais bon, on trouve toujours un moment et puis ce sont des moments que j’aime bien finalement :)

    • Répondre 10 May 2016

      Mathilde

      Hello Estelle !
      la magie du blog, c’est qu’on a l’impression que ça coule de source (en tout cas pour le lecteur) 😉

  • Répondre 9 May 2016

    Céline

    Hello !
    Pareil pour moi, cela me rassure toujours de voir à quel point c’est chronophage aussi pour les autres (surtout la phase photo…). Sans parler du temps qu’il faut pour trouver son style, son petit plus qui fera que ce n’est pas comme ailleurs (et c’est là le plus compliqué à mon sens^^) Mais c’est en faisant que l’on trouve, il me semble ?!! Et c’est un essai que tu as très bien transformé, well done Mathilde !
    Belle journée à toi :))

    • Répondre 9 May 2016

      Mathilde

      Hello ! je ne sais pas si j’ai répondu à ta grande question sur l’organisation… Pour le style de photo, je suis d’accord : c’est compliqué. Pour ne pas faire trop filtre instagram ni HDR (à mon goût), pas sûre d’avoir encore trouvé la bonne formule, c’est au coup par coup. Belle journée à toi aussi et bon blogging 😉

      • Répondre 9 May 2016

        Céline

        Si, si tu as bien répondu ! Je pense simplement que je devrais mieux m’organiser et gagner en rapidité (ça viendra avec le temps et la pratique, enfin j’espère !)… Je me dégage aussi des petites tranches horaires quand je peux (entre les missions, kids à gérer et bien d’autres choses encore). J’aime bien peaufiner mes articles (enfin je fais au mieux avec un souhait d’amélioration constant ;)) et tenter de trouver le « petit plus » qu’ils pourraient apporter + faire des recherches complémentaires… ce qui n’est pas si simple car, comme tu le dis, d’autres ont déjà abordé le sujet avant ! Bon, j’ y retourne j’ai du boulot 😉

  • Répondre 9 May 2016

    tania

    Coucou Mathilde
    Tout d’abord j’étais contente de retrouver ton interview chez Viviane we love new York. Pour moi aussi ce sont les articles avec photos qui me prennent le plus de temps. Pour l’instant je suis en l’aise qd je raconte mes voyages de manière chronologique. Du coup comme je n’ai aucune note cela m’aide de le faire de cette manière. En revoyant les photos cela m’aide.

    Pour l’instant pas trop de retouches sur les photos . Pas encore trop à l’aise. Les destinations que j’ai abordé sur le blog étaient toutes ensoleillées: Toulouse , La Rochelle, Nantes et la Californie!

    Ce sont les articles humeurs ou séries et ciné qui me prennent le moins de temps car dans ceux la pratiquement pas de photos.
    Contente de voir l’organisation d’une blogueuse aguérie comme toi. Je suis salarié.
    Mais c’est vrai que le blog est chronophage mais j’adore. Je débute.

    Ps: grâce à toi et tes récits sur le blog Cap cod est entrée dans ma wishlist, Boston retrouvé une place, j’aurais eu tendance à la négliger. Il en de même pour le reste de la nouvelle angleterre. Cela se fera sur plusieurs années. Ma wishlist s’allonge encore et encore

    • Répondre 10 May 2016

      Mathilde

      Hello Tania !
      Avant tout, contente que tu soit tentée par Cap Cod et Boston à nouveau !
      Je te souhaite un bon début de blogging en tout cas, c’est chronophage, mais tellement sympa 😉 C’est vrai que les photos sont un bon moyen de se souvenir des voyages.
      Bises,

  • Hello my friend!
    Merci pour ce superbe article, qui moi aussi me rassure sur le temps passé. Ça « conforte » l’idée que faire dans le qualitatif ça prend du temps… J’en parlais récemment sur mon blog, j’étais bien trop perfectionniste jusqu’à présent et du coup je n’était pas régulière et me retrouvais en situation d’échec donc démotivée. Nos conversations de la semaine dernière ainsi que les encouragements reçus sur le blog m’ont carrément reboosté. Merci d’avoir pris le temps de cette réponse.
    Take care & talk to you soon!

    • Répondre 9 May 2016

      Rudy

      Très intéressant ce commentaire :)

      Qu’est-ce que tu appelles « situation d’échec » quand on parle d’un blog ?

      Ca m’intéresse car, comme je le disais un peu plus haut, je suis très long à produire des articles (j’ai un boulot qui me prend plus de 40h et qui m’empêche de me consacrer à cette activité), et je suis aussi parfois démotivé par le fait que je n’arrive pas à poster de manière régulière (bien qu’il a été souvent prouvé qu’il vaut mieux un article exceptionnel tous les 2 mois que 5 articles médiocres par semaine… mais si on peut faire exceptionnel ET fréquent, c’est top !).

      Est-ce que tu parles d’échec par rapport à la monétisation de ton blog (bien qu’il me semble que tu ne le monétises pas vraiment, du moins ce n’est pas apparent sur ton blog) ? A l’audience ?

      Bref, ça m’intéresse vraiment :)

      PS : la FAQ sur ton site semble ne plus fonctionner…

  • Répondre 9 May 2016

    Flore

    Hello ! J’aime beaucoup tes billets Monday Morning, mais celui-ci rentre direct dans mon top 3 😀 Sérieusement, c’est appréciable de pouvoir entrevoir les coulisses de ton blog !
    Question : au bout de combien de temps as-tu eu un lectorat qui t’a semblé satisfaisant ? A moins d’avoir une stratégie réseaux sociaux béton et de passer beaucoup de temps à commenter les autres blogs, écrire régulièrement du contenu de qualité est-il suffisant pour gagner en visibilité d’après toi ?
    J’ai lancé deux blogs en 2015, en dilettante, comme une échappatoire à un métier qui ne me plaisait plus trop…mais du coup j’ai souvent l’impression de blogger dans le vide 😀 Bon, peu importe à vrai dire car ce hobby m’a donné l’impulsion pour changer de travail, et rien que pour ça, « merci mes blogs » !
    Très bonne continuation à toi ! Tu es une vraie source d’inspiration :-)

    • Répondre 10 May 2016

      Mathilde

      Hello Flore,
      Merci pour ton message ! Honnêtement, je n’avais pas d’objectif chiffré en commençant le blog, et j’ai toujours été surprise de voir le lectorat augmenter petit à petit, même si je soignais ce que je faisais (mais le ton des premiers articles est beaucoup plus relâché 😉 Je pense que les 9-10 premiers mois d’existence du blog, l’audience était confidentielle, c’est vraiment de semaine en semaine, en ayant de plus en plus de contenus que le blog a été de mieux en mieux référencé et connu. Pour moi, l’une des clés du « succès » (tout est relatif) a été le fait de poster régulièrement, et pendant longtemps : ça crée une habitude de bloguer de mon côté, et je suppose que en retour, ça crée un certain attachement pour les lecteurs (en plus de créer, si on veut être plus dans le côté technique et froid, un meilleur référencement dans les moteurs de recherche).
      J’ai regardé rapidement ton blog. Tu pourrais si tu le souhaites inscrire ton blog sur la plateforme Hellocoton, qui met en avant les blogs ; de la même façon, créer une blogroll est un bon moyen pour se connecter avec d’autres blogueurs, créer des liens et se faire connaître. La partie sociale du blogging est importante à mon avis quand on veut se faire connaître.
      Bises ! et merci à nouveau pour ton gentil message.

  • Répondre 9 May 2016

    Amy

    Très chouette cet article. Sujet très bien choisi car on ne se rend pas compte, nous lecteurs installés confortablement derrière notre écran de tout le travail de fourmi pour faire vivre ce blog et le rendre si intéressant… En tout cas je m’en doutais déjà avant avec toutes tes réalisations mais cet article confirme que tu as une sacrée force de travail. Respect !

    • Répondre 10 May 2016

      Mathilde

      Merci Amy ! (fidèle lectrice du blog, j’adore 😉
      plus on blogue, plus ça devient une habitude (et une habitude sympa !), donc le côté « boulot » passe tout de suite mieux
      toi qui est une « consommatrice » de blog, tu lis quoi d’autres, et qu’est-ce que tu recherches ?

      • Répondre 11 May 2016

        Amy

        J’ai un top 10 de blogs que je suis quasi-quotidiennement (bi-hébdomadairement pour le tien), du life-style, des voyages, du yoga, de l’expatriation… sur les US je lis aussi le blog d’Isabelle de From Side 2 Side par exemple.
        J’accroche surtout avec un style d’écriture je crois.
        Ce que j’apprécie dans tes articles c’est ta proximité et ta spontanéité (même s’il y a beaucoup de travail derrière) et les photos de Manu qui font rêver et voyager à distance.
        Long live your true blog 😉

  • Répondre 10 May 2016

    Véronique

    Je reviens sur ta proposition: »avec des mots-clés trop clairement mis en avant) chez certains blogueurs, ça rend la lecture pénible, et je zappe (list upon request) ». Cela m’interesserait d’avoir 1-2 exemples. Merci et bonne semaine !

    • Répondre 10 May 2016

      Mathilde

      hé hé, non ma proposition était plus une joke 😉 je ne balance pas les collègues.

  • Répondre 10 May 2016

    Christel

    C’est un exercice passionnant. Moi, j’écris d’une traite. Du coup, c’est une écriture ultra spontanée…

  • Répondre 11 May 2016

    Lili

    Il est vraiment top ton article Mathilde ! Quand j’ai démarré le blog, je ne pensais pas que ça serait si chronophage. Et parfois, vers 1h du matin quand je suis encore dessus, je me dis, quelle drôle de hobbie quand même ! Pour autant, j’adore ! C’est mon petit jardin et il m’a permis tellement de rencontres ! C’est quand j’ai eu mon deuxième enfant, il y a un an, que je me suis un peu plus organisé, ça marche bien, ça dérape un peu en ce moment mais ce n’est pas bien grave, ça va revenir !

  • Très sympa cet article ! C’est marrant de voir comment tu procèdes (vu que je fais la « même » chose). Je vois pas mal de différences et certaines (hum hum…) expliquent pourquoi moi je ne peux pas poster (actuellement) plus d’un article par semaine. Je suis lente et trop perfectionniste : je consacre 1 à 2 journées de travail par article (oh j’ai honte !). Et en plus j’ai eux enfants… Donc chaque semaine , je prépare un article et je le publie le lundi de la semaine d’après. Je n’ai jamais d’articles prêts sous la main (et je suis très en retard pour rendre un certain article à une certaine blogueuse, si tu vois ce que je veux dire). Il faut que je me prenne en main et gagne en rapidité ! :)
    Bonne journée.

    • Répondre 18 May 2016

      Mathilde

      Héhé, c’est vrai qu’au contraire je suis rapide et je travaille beaucoup (boring!). Pour le perfectionnisme, ça rejoint ce que disait Laetitia : et je pense qu’à un moment, il faut lâcher. Oui, on traite les photos, on peaufine les textes, on fait du mieux qu’on peut pour un beau rendu, mais il faut un moment appuyer sur POSTER, quitte à revoir des choses plus tard. Enfin, c’est ce que je me dis.
      A bientôt !

      • Merci Mathilde pour cette réponse. Tu sais à quel point je suis admirative de ton dynamisme & rythme de travail ! :)

        • Répondre 18 May 2016

          Mathilde

          :) A quand l’article qui me fait rêver sur ma propre région ? ? ? J’ai hâte de lire et voir ça !!

  • Répondre 18 May 2016

    Hélène

    Très très intéressant de connaitre l’autre côté du blog !
    Je ne pensais pas que tu passais autant de temps à te relire. Donc merci à Manu d’avoir critiqué l’écriture des premiers articles, selon moi il avait raison car, justement ce que j’aime ici c’est ton style si personnel. J’avais l’impression que c’était assez spontané. Tu m’avais vendu du rêve !! ahaha

    J’aime bien aussi le fait que vous travailliez à deux sur le blog, que Manu soit l’homme de l’ombre mais présent. Sans tomber dans le gnangnan, je trouve que vous faites bien la paire, vous avez l’air trop cool (et vous devez l’être !).

    Merci à vous deux encore et encore. C’est un vrai plaisir à chaque fois !

    • Répondre 18 May 2016

      Mathilde

      salut Hélène ! Eh oui, il y a un monde invisible au lecteur derrière le blog. Alors la spontanéité, ça se travaille 😀 sinon quand j’écris d’une traite sans rien relire, c’est juste brouillon, trop long, beaucoup de répétitions. Après j’essaie de faire simple, et c’est là que ça se corse.
      En tout cas, oui, c’est aussi super de faire du blog à 2, Manu adore ça, même s’il est moins « sur le devant de la scène », on fait beaucoup de choses à 2 !
      Des bises, et merci pour ton message

  • Répondre 19 May 2016

    Mélanie

    Super article. C’est toujours intéressant de voir les différentes organisations de chaque blogueur.
    J’utilise aussi Feedly sur lequel j’ai ajouté ton blog, c’est un outil génial.
    En tout cas, je trouve toujours ton blog intéressant à lire, j’aime son design et ton style d’écriture sans oublier ses superbes photos.
    A bientôt.

Laissez une réponse