Qu’est-ce qu’on mange aux Etats-Unis ?

Leo's diner, Cambridge

Dans notre entreprise de découverte de la culture américaine, dans l’espoir de lever des préjugés ou de confirmer des on-dit, une grande place doit être accordée à la nourritureOf course. Toujours prêts à nous emballer pour une spécialité américaine ou pour un resto qu’on nous recommanderait, nous avions plusieurs missions-bouffe cette semaine, aux 4 coins de la ville : brunch, resto, boulangeries, cupcakes. Je vous préviens d’avance, grosse déception pour le brunch : même en se levant (relativement) tôt dimanche, en arrivant vers midi on se retrouve à devoir faire la queue pour au moins 1 heure, 1 heure 1/2. Pour un simple brunch : no way. Il faut qu’on réajuste nos pendules pour pouvoir en profiter, mais le but du brunch ce n’est pas de se lever aux aurores. Ou alors réserver ? Faudra y penser pour la prochaine fois. Cette semaine, donc : nouveaux endroits explorés et nouveaux produits. Pour certains d’entre eux, on n’en remangera plus jamais.

Refuge Cafe. Ce café, bien nommé, est mon petit chouchou. Ça change évidemment d’un Starbucks stéréotypé (mais je ne vais pas cracher dans la soupe, certains Starbucks sont super sympas). J’y vais pour un café, un gâteau, et j’aime y rester longtemps. J’en parle comme si j’y venais tous les jours depuis des mois, et que je l’avais déniché au détour d’une impasse paumée, alors que j’y suis allée deux fois en deux jours et qu’il y est situé au croisement de deux grosses rues. Je m’y sens bien car (1) c’est près de chez moi (2) le café est bon, les gâteaux sont bons, les serveuses sont sympas (3) les gens ont tous l’air plus cool les uns que les autres : tatouages et look destroy pour les filles, petite moustache et lunettes pour les mecs, cheveux verts pour les plus extrêmes. Avec ma grammaire anglaise et mon paquet de mouchoirs, je fais un peu tâche.

KickAss Cupcakes. Les cupcakes, une grande spécialité de pâtisserie américaine. Le nom de ce magasin est marrant et c’est le collègue californien (comprenez supra-cool) de Manu qui nous l’a conseillé : deux raisons suffisantes pour y aller samedi après-midi ! Ces cupcakes sont garantis faits avec des ingrédients naturels (pas très rassurant pour les autres boutiques). Le magasin est à Somerville (= au nord de Cambridge), c’est pas à côté, mais c’est l’occasion qui fait le larron.

KickAss Cupcakes

Bilan : c’est bon, gâteau moelleux, glaçage goûteux et pas trop sucré ; les cupcakes sont jolis, sans être zarbis. It’s pretty decent.
Bonus originalité : dans cette boutique, ils proposent aussi des cupcakes pour les chiens et les chats : mignon, non ?

Cupcakes for your pets

Zinneken’s. Ce café belge (il y avait des bols Tintin sur le comptoir), à côté de Harvard (j’y suis retournée, en fait, j’aime beaucoup le coin #démentiPublic) propose des waffles, autrement dit des gaufres. C’est une spécialité ici, si j’en crois mon analyse sociologique, basée sur les dires d’un copain de Manu (encore un, mais pas le même) et les épisodes de Gossip Girl dans lequel  l’un des personnages (Rufus, pour les initiées) prépare soit des spaghettis, soit des waffles. #référence #culture

Wafles at Zinneken's, Cambridge

Les gaufres étaient secos et caramélisées en dessous (c’était fait exprès ? je ne sais pas).  Et la garniture était simplement posée sans faire fusion avec la gaufre.
Bilan : vraiment bof, heureusement que le café était bon (celui de Manu avait un filet de caramel sur la mousse de lait, il a adoré)

Soulfire BBQ. C’est vendredi soir, et ce soir, on essaie la formule grill + bière (ça change de yoga + smoothie). Manu avait reperé ce grill sur Harvard Avenue. J’ai cru que c’était le plus beau jour de sa vie quand il a vu le menu pour 2-3 personnes comprenant un demi-poulet grillé, deux ribs complets (= la moitié d’un cochon), des chicken wings, et un tas d’autres viandes. Une sorte de menu gourmet pour fans de viande grillée. La serveuse ayant précisé que c’était très copieux, j’ai convaincu Manu de ne pas prendre ce menu (food-issue non résolu chez Manu quand il est face à trop de nourriture). Il a simplement opté pour 1/2 Baby ribs (qui était déjà énorme) avec un gâteau de maïs et des haricots noirs au lard et au miel (une spécialité de Boston) ; et moi j’ai pris un sandwich à la viande,  pas mal du tout. Cuisine simple, mais réussie !

Soulfire Barbecue, Allston

*

Trois nouveaux produits typiquement américains dans notre panier cette semaine…

1/ Des biscuits Oreo

Oreo

Je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer, c’est bête pour quelqu’un qui a fait un bouquin sur les whoopies (deux biscuits et une ganache au milieu, j’ai reçu le livre des Whoopies en début de semaine, trop contente !!). Question biscuit, je suis plutôt de la team des Princes (trempés dans du thé). Et puis, je sais même pas si on trouve des Oreo en France, si, non ? Si vous aimez les Oreo, jetez un coup d’œil à cette recette de biscuits faits dans ce style, en forme de cœur.
Bilan : pas vraiment de goût, c’est juste très sucré. La texture est rigolote, ça croustille bien. Mais vas-y que tu dois te râcler les dents après (désagréable). Bof, je crois pas en remanger de si tôt.

2/ un Whooper chez Burger King

Burger King - Whooper Il y a un engouement en France pour ce fast-food : tout ce qui est rare est souvent surestimé (#Pensées #BlaisePascalette). Pour ma part, je ne l’avais jamais testé, ni à Londres, ni ailleurs. Il y a un Burger King près de chez nous, dans le même block pour parler correctement. On passe devant un soir, et bon, Manu propose de s’arrêter, je n’aime pas dire non à un petit burger, c’est mal poli. C’est donc avec des papilles neuves que j’ai goûté à ce burger (1 $ seulement). Bonne surprise : c’est assez bon : pain moelleux et épais, bacon croustillant (Manu précise : pas en quantité ridicule comme au MacDo), steak et sauce ok.
Bilan : positif. Mais ce Burger King est tellement glauque que ce n’est pas super plaisant d’y mettre les pieds. Il est immense et toujours vide, car tout le monde commande depuis sa voiture, sauf le midi où il semble que ce soit la cantine de l’école primaire d’à côté.

3/ Le beef-jerky

Beef JerkyLes avis divergent.
Manu : c’est une sorte de jambon de pays (mais avec du bœuf) découpé en morceaux irréguliers assez épais ; de la viande séchée, salée, légèrement relevée. C’est bon pour un apéro (ou en rentrant du boulot), comme on mangerait des chips, et plein de protéines (super pour les muscles). J’ai l’impression de chiquer, comme si j’étais un cow boy. Par contre, dans les sachets, il y a les mêmes petits paquets en silicone contre l’humidité que l’on trouve dans les sacs ou les valises. Point positif : on trouve du beek jerky partout. Un rêve du junk-food.
Moi : horrible. L’odeur est un condensé de « ça pue ». Le beef jerky ne peut que se machouiller, assez longuement, laissant un goût salé et sucré dans la bouche, une saveur forte assez mauvaise et désagréable. A la fin, il faut boire beaucoup d’eau pour se débarrasser du goût. Ça me donne envie de devenir 100 % végétarienne.

** Spéciale dédicace. Ce post est dédié à Léo (comme l’indique le nom du diner sur la première photo), qui fête son anniversaire le 2 février, jour de la marmotte, et avec qui je partage cette passion commune pour la bonne chère. 

Recherches menant à cet article : a quelle heure dine t on aux usa, ce qu\il faut manger aux etats unis, ce qu\on mange au usa, quelle est la recette de gauffres de Rufus dans Gossip Girl, quesqu\on mange au etat uni, quest quon mange aux états.

Je vis à Boston, sur la côte Est des Etats-Unis, depuis janvier 2012. J'écris des chroniques sur la vie quotidienne à Boston, l'intégration à la vie américaine, et les voyages partout aux Etats-Unis.

6 Commentaires

  • Répondre 2 févr. 2012

    Leo!

    Merci ma Mathilde pour ce super condensé de junk food et cette cace-dédi trop sympa ! Est ce qu’il y a des événements consacrés à la marmotte downtown today? Si je peux faire un commentaire:
    1/ Incroyable que t’aies j’amais mangé d’Oreo
    2/ Le Burger King c’est bon pour de vrai, pas parce que c’est rare.
    3/ T’as pas réussi à me dégoûter du boeuf séché. A chaque fois que je vois des américains en bouffer au ciné je me dis que c’est l’invention du siècle mais j’ai jamais gouté… un truc à tester cet été?

    • Répondre 3 févr. 2012

      Mathilde

      Merci Léo ! Je ne sais pas trop pour la marmotte, quand on a demandé à des copains, ils ont poliment rigolé, j’ai l’impression que c’est plus un truc pour les enfants. A enquêter…
      1/ incroyable mais vrai
      2/ Pierre parle en ton nom là ?
      3/ ok, on essaiera ensemble. Mais c’est de l’anti-saucisson ! J’essaierai de tester d’ici là d’autres trucs foufous, comme le Fluff (un genre de confiture de marshmallows). Vivement cet été :))

  • Répondre 2 févr. 2012

    lidana

    mmm certaines photos font vraiment très envie. J’adore la jolie vidéo !
    Bravo pour ton post… appétissant !

    • Répondre 3 févr. 2012

      Mathilde

      Merci ! (j’espère que tu ne parlais pas de la photo du beef jerky ;)

  • Répondre 3 févr. 2012

    Lise

    Miam miam !!

    Les Oreos c’est franchement pas bon… mes collocs sont fans…
    Et tes impressions sur les cupcakes? Parce que j’ai pas encore osé goûté, les glaçages roses, jaunes, bleus m’effraient, ainsi que la crème au beurre. C’est digeste ?

    Et le truc de boeuf j’ai découvert ça aussi à la station service. J’en ai vus sous forme de bâtonnet genre Justin Bridou… Pas encore osé goûter…

    • Répondre 5 févr. 2012

      Mathilde

      J’aime bien les cupcakes ! Enfin, il faut éviter de prendre les gros et les fluos, mais sinon c’est un petit gâteau moelleux avec un glaçage, certes, très sucré.
      Le beef Jerky existe dans toutes les formes possibles je le crains…

Laissez une réponse

CommentLuv badge