Ménage de printemps

printemps boston

Je n’ai jamais été très douée en ménage, en rangement oui, mais en ménage, no no. I hate it.

Au début de ma vingtaine, j’avais fait le ménage avant de rendre les clés de ma chambre de bonne dans le 10è à République – le jour de l’inspection, j’écoutais les proprios m’expliquer que ça leur coûtait trop d’argent d’avoir tout cet étage de chambres de bonne à louer. Continuant sur sa litanie, la proprio passe le doigt sur les étagères, dégoûtée : « Vous allez avoir du mal à trouver un mari si vous ne savez pas faire le ménage ! » J’ai ri – et j’étais trop déçue car j’étais sûre d’avoir bien fait – et j’ai rendu les clés. Bye, ciao.

Aujourd’hui à Boston, mon appartement est moins petit qu’une chambre de bonne à Paris, toujours rangé, mais pas nettoyé de près. Rien de crade, juste qu’il faut de propreté. Je n’ai toujours aucun goût pour faire le ménage, mon mec non plus (mon mari, j’ai fini par me marier malgré tout), même si je ressens toujours le « on se sent mieux quand c’est propre » ça ne va pas me motiver pour tout briquer.

J’ai fait appel à une pro l’an dernier, mais je culpabilisais car mon appart est petit et je trouvais ça abusé de ma part – mais comme on le louait pour quelques jours pendant nos vacances, on voulait que ce soit nickel. Ma copine M. m’a recommandé quelqu’un, j’ai pris rendez-vous, elles étaient 2 à venir, un mardi après-midi. Elles ont fait le tour de l’appart et ont estimé que ça prendrait 2h pour tout nettoyer. J’ai sorti deux billets de 50$, le tarif, et je suis sortie.

Deux heures plus tard, l’appart était magnifique, le même mais en mieux. Le seul hic, c’est qu’alors que je courrais un peu partout pour voir à quel point tout était propre, j’ai retrouvé la cuvette des toilettes fendue en deux. Etrange.

C’est le printemps et hélas l’association de mots qui me vient est « ménage de ».

Variations sur le thème du ménage :

  • Avec Manu, et bientôt rejoint par une super graphiste, on travaille sur une nouvelle version du blog, le résultat final est prévu pour septembre – on se laisse un peu de marge, mais en attendant, on range et on trie la base de données, les catégories, l’apparence générale. On fait un ménage numérique.
  • Métaphoriquement et sans transition, Garance Doré parle dans un de ses derniers podcasts des ruptures avec les amis, et parfois ça fait du bien de « faire un ménage amical », malgré soi ou de son plein gré.
  • Un autre ménage numérique, proposé par Solange dans sa vidéo « Instagram te vole ta vie » : en gros, ne vous faites pas chi* à suivre des comptes que vous jalousez ou pour une quelconque raison qui vous agace (mais analysez 3 secondes la source de votre agacement). Les réseaux sociaux, c’est super, mais c’est aussi un peu toxique sur les bords. Je vous laisse avec ce message super namaste.

Pendant ce temps-là,
dans le monde merveilleux d’Internet :

  • J’ai lu dans le New Yorker d’il y a 15 jours un long article troublant sur la location d’une famille au Japon : Japan’s Rent-a-family industry. L’article présente d’abord un homme divorcé et qui s’est éloigné de sa fille, et qui loue une fois par mois les services d’acteurs qui jouent le rôle de sa femme et sa fille. Si c’était des robots, on se croirait dans Black Mirror, mais il s’agit bien d’êtres humains qui remplissent une fonction. L’article est passionnant.
  • J’ai écouté avec passion la saison 1 (et bientôt l’entièreté de la saison 2) de The Thread, un podcast génial sur des liens apparemment ténus entre des personnages de l’histoire. Ne fuyez pas, il ne s’agit pas d’un obscur podcast sur la théorie du complot, mais plutôt l’exploration de « threads », de fils qui lient les histoires, les destins, les personnes entre eux. J’en ai entendu parler sur le blog C’est Christine, et pour tous les fans d’histoire culturelle, écoutez, c’est fou. La première saison établit un lien entre Lennon et Lénine – au-delà de la ressemblance de leur noms, en passant par des personnages littéraires.
  • Le débat de la semaine dernière dans l’actu people/politique américaine : l’humoriste Michelle Wolf raconte dans Fresh Air comment elle a écrit son discours corrosif lors du dîner des journalistes de la Maison Blanche. On est déjà passé à autre chose pour passer à Kanye West, le MET gala, Childish Gambino, etc.
  • Cupholders are everywhere : j’ai bien aimé cet article de The Atlantic sur le repose-gobelets qu’on trouve partout aux Etats-Unis. J’ai bien aimé car son article est complet et documenté sur un sujet apparemment banal-issime, tellement que ça en devient curieux.
Printemps Boston Beacon Hill

Bon début de semaine et bon ménage

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

9 réflexions au sujet de “Ménage de printemps

  1. Salut,

    Le Menage j ai l pression que c est plus une obsession au USA quand France, à voir les magazine américain depuis 2 mois!
    Je ne suis vraiment pas fan non plus je préfère allez dehors m occuper du jardin!
    J ai découvert les podcast grâce à toi et c est très addictif!
    Merci

  2. Oh Mathilde, j’aime tellement ce Monday Morning ! J’ai adoré la vidéo de Solange, elle a tellement raison, poser des mots sur ce qui me fout tellement les boules parfois. Bon courage pour tout le boulot de refonte !

  3. Je fais semblant que je ne vois pas qu’l faut faire du ménage, et pas seulement ranger, depuis bien deux ou trois semaines donc Ô comme je te comprends!

    Hâte de voir à quoi va ressembler le « nouveau blog », bon courage pour ce ménage numérique.

    • Salut Constance, merci pour ton petit mot…
      on travaille dessus, lentement, très lentement (on est slow à réfléchir parfois)

  4. J’ai lu ce monday moorning hier et je dois dire que sur le ménage toi et moi on est pas mal sur la même longueur d’onde ! La métaphore sur le ménage des amis porte aussi à réflexion…Mais bon ce que je voulais vraiment te dire en faite c’est que j’ai bien hâte de voir la nouvelle mouture du blog, car je dois dire que, comme il est là présentement, je le trouve super ! Je n’en lis pas des tonne, mais je trouve que le tien est vraiment mieux présenté que les autres, les photos sont super belles…bref j’adore…je suppose que tu vas changer pour le mieux, donc j’en conclu que ce sera assez jolie ! Bonne semaine !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.