Les Etats-Unis en 1620 // Bienvenue à Plymouth

Plimoth Plantation Massachusetts

On entend parfois dire que les Etats-Unis n’ont pas d’histoire : « Le pays est trop jeune ». Pourtant, les premiers colons sont arrivés en 1620, même si les Etats-Unis sont officiellement nés après la révolution à la fin du 18è siècle. Bref, on est allé se faire une petite piqûre d’histoire américaine, il y a quelques semaines : direction la petite ville de Plymouth, à quelques miles au sud de Boston. C’est là que les premiers colons ont débarqué du Mayflower, du nom du premier bateau a avoir traversé l’Atlantique avec des English. A Plymouth, on visite d’abord la Plimoth Plantation…

Le camp des Indiens Wampanoag

La Plimoth Plantation est une sorte d’écomusée dans la nature au bord de la mer, avec deux villages : celui des Indiens, au milieu de la forêt, et celui des Anglais, derrière une palissade (palissade se dit d’ailleurs palissade en anglais). Les Indiens sont costumés et on peut leur poser des questions sur leur mode de vie. Il y a un panneau à l’entrée du village détaillant les stéréotypes à éviter et les choses à ne pas dire ou faire (type : où sont les tipis ? et il est strictement interdit de chanter « whoo whoo whoo » en tapant sa main contre sa bouche). Les personnes présentes sont vraiment des Native Americains – ils ne jouent pas aux Indiens – et le sujet du racisme est pris très au sérieux (les blagues sur les Village People sont proscrites). Au beau milieu des bois, ils cuisinent, papotent, etc. alors que les visiteurs se promènent et leur posent des questions.

Plimoth Plantation - Native American Village Plimoth Plantation - Native American Village 1

Le village anglais

L’ambiance dans le village anglais est différente : les gens qui peuplent le village sont des acteurs censés jouer le rôle des habitants d’origine du village. Du coup ils prennent un accent anglais, et racontent leur vie quotidienne comme à l’époque – dans le même genre, ça rappelait à Manu le Puy du Fou. C’est précisé dans la brochure que ce n’est pas la peine d’essayer de les piéger en leur parlant de base-ball ou de la tour Eiffel : ils sont bloqués au 17è siècle.

Plimoth Plantation 1 Plimoth Plantation 2 Plimoth Plantation 3 Plimoth Plantation 5Plimoth Plantation 4 Plimoth PlantationChipmunk Meeting House Plimoth Plantation

La ville de Plymouth aujourd’hui

Plymouth Plymouth roch 1620

A l’époque, les colons sont arrivés au début de l’hiver, ils faisaient un froid de gueux, et voici un reliquat de la pierre où ils auraient marché en premier. Certes l’inscription 1620 a été gravée bien plus tard. La taille de la pierre a diminué au fil des siècles non pas à cause de l’érosion naturelle mais parce que tout le monde voulait piquer un morceau du gros caillou. Et pendant la Révolution, la pierre a même été déplacée, s’est cassée en deux et tout le monde y a vu un signe de l’inéluctable séparation avec les Anglais.

Visite guidée de Plymouth

Notre guide nous raconte des histoires sur les premiers colons et leur premier Thanksgiving : c’est ici que cette célèbre fête américaine a eu lieu pour la première fois !

National monument to the forefathers

Quand on est passé au Visitor Center chercher un plan de la ville, la nana derrière le comptoir nous a convaincu d’aller voir cette immense statue : « C’est un must de Plymouth ». Planté sur une colline, ce monument géant qui rappelle vaguement la statue de la Liberté avec son doigt pointée vers le ciel, regroupe à ses pieds les valeurs des Etats-Unis. Les noms des premiers colons (enfin que les hommes) sont inscrits dessus. Je ne sais pas si ça valait vraiment le coup mais on a eu droit à un petit rappel des valeurs patriotiques made in USA.

Si vous passez trois jours à Boston, ça vaut le coup d’aller à Plymouth pour une escapade d’un jour : louez une voiture et promenez-vous le long de la côte, les plages sont superbes ! Il y a aussi un bus et un train, qui partent de South Station. Toutes les idées de visites autour de Boston sont ici, partagez les vôtres dans les commentaires. Bon lundi à tous !

Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Mathilde

Mathilde

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société. Suivez-moi sur Instagram, Twitter, Facebook ou Pinterest.

20 réflexions au sujet de “Les Etats-Unis en 1620 // Bienvenue à Plymouth

  1. Chère Mathilde,
    J’ai effectué deux visites éclair a Boston. Même si j’ai toujours rêvé d’aller à Cape Cod là, vraiment vous me donnez l’envie de passer quelque temps dans le New England area.
    Great job!

  2. Bonjour,
    Plymouth a l’air de valoir le détour, est-il possible de s’y rendre en train depuis Boston?
    Merci
    Aurélie

    • Il y a un commuter Rail qui y va, mais il faut marcher ensuite pour accéder à la ville.
      Il y a aussi des bus, au départ de South Station.
      Bonne visite !

  3. Actuellement a Plymouth,et n ayant plus qu une journée a cap code -la première a été consacrée au whale watching que je recommande absolument avec whales . net ns hesitons entre ecomusee et ta journée visite avec ta cousine. Ns allons prendre cette option:). Je recommande ici le lobster hut et les charlies cupcakes . Yummy. Ton site a largement inspire notre road trip de mobreal a nyc. Thank you. Helene

  4. Thanks for these great pictures!
    I’ve had an American history lesson in St. Augustine, FL, the other day. It was founded in 1565. Quite old for a young country. 🙂

  5. Bonjour, je suis française en vacances à Montréal, je veux venir visiter Plymouth en autobus comment coute un voyage est ce qu’il y’a une auberge de jeunesses pour héberger quelques jours,
    Mes salutations
    Amira

    • Bonjour Amira, le mieux pour avoir une réponse à ces questions précises et techniques est de demander à l’office de tourisme de Plymouth : http://www.seeplymouth.com/
      Pour le bus, aucune idée des tarifs, mais il faudra sûrement faire un Montréal/Boston puis changer de bus pour Plymouth.
      Bonnes recherches et bonne découverte de Plymouth !

  6. Hello,
    Merci pour cette nouvelle idée d’itinéraire autour de Boston. Dernièrement nous avons été à Cape Cod avec un coup de coeur pour le petit village de Chatham, tout petit, tout mignon, avec un phare et une plage sublime.

  7. J’aime bien ce genre de « musée grandeur nature » 🙂 C’est interactif et je trouve qu’on retient plus facilement les infos qui nous sont données 🙂 C’est super courant en Amérique du Nord, c’est comme le Village Québécois d’Antan avec « Mémère Bouchard » ou bien à la Forteresse de Louisbourg en Nouvelle-Ecosse 🙂

    Merci Mathilde pour ta jolie balade en photos 🙂

  8. Joli reportage. Ce qui me fait sourire ce que comme ici les Britanniques ne se sont pas trop foules lorsque donnaient des noms aux villes crees!

    • en effet ! Eh ouais, ils sont partis de Plymouth et bon, ont donné le même nom de la ville en arrivant. On était dans le Connecticut ce week-end, on est passé par une ville « New London » et la rivière qui coule là-bas : Thames (la Tamise). Un peu facile les mecs !

  9. Je crois que c’est pipeau les indiens ^^

    Une de mes profs d’histoire au collège avait voyagé là-bas et son gosse avait acheté une peluche soi-disant « faite à la main par les Indiens ». Après l’avoir bien déchiqueté, il a trouvé une étiquette avec marqué dessus « Made in China »…

    Enfin bon je n’y suis jamais allé, peut être que ce sont de vrais indiens !

    A plus !

    Lucas

    • 🙂 certains sont des « acteurs » passionnés et d’autres seraient des descendants, enfin si j’en crois la brochure des lieux. A+

  10. J’avais adoré Plymouth. Je garde le souvenir de ce « fast food de la mer » Lobster hut ou un truc comme ça ou on avait super bien mangé!

  11. Le chipmunk <3
    J'ai bien aimé Plymouth, ça fait ville historique mais aussi ville animée de bord de mer. Vraiment sympa.
    Nb: Ne pas demander aux Indiens comment ils se lavent. ILS SONT PROPRES OKAY ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.