The Pioneer Valley //Dans la campagne du Massachusetts

Historic deerfield

Ce n’est pas un scoop, il fait une chaleur démoniaque depuis quelques semaines. Juste après le 4 Juillet – la fête nationale américaine – on est parti en week-end à la campagne où on espérait trouver un peu de répit. C’était peine perdue, à part les deux heures à barboter dans la rivière et le temps passé dans la voiture avec la clim. Mais chaleur ou pas, notre première étape se trouvait dans le centre du Massachusetts : la Pioneer Valley – la vallée des pionniers. On a eu droit à de la Nouvelle-Angleterre dans toute sa splendeur : Deerfield – un vieux village historique et Northampton – la College Town ; le tout au beau milieu des collines boisées,  près de la Connecticut River, la plus longue rivière de la Nouvelle Angleterre.

Le petit village historique de Deerfield

Deerfield est un village figé dans le temps : la seule et unique rue, tout bonnement appelée The Street, est bordée de vieilles maisons, d’une auberge avec des rocking-chairs sous un porche et d’une poste coiffée d’une drôle de tourelle. En cette chaude journée, il n’y avait pas un chat dans la rue, à peine quelques touristes comme nous. On a acheté nos billets pour visiter les maisons historiques et on est parti déambuler dans la rue, même pas moyen de se perdre.

Visitor Center Deerfield Massachusetts Historic Deerfield Main street Historic Deerfield girouette

Historic Deerfield daisies Historic deerfield house

A la fin des années 1930, un couple de riches collectionneurs a acheté à peu près toutes les maisons de la rue de ce village en déclin économique (le reste de la rue, c’est une université).  Les collectionneurs ont décidé de retaper le village et de remettre les maisons dans leur jus de l’époque ; elles datent pour la plupart du 18è siècle, et appartenaient soit à un pasteur, des fermiers, ou des banquiers. La restauration a parfois été faite en dépit du bon sens historique, car l’idée était surtout de montrer toute leur collection d’objets, donc c’est parfois un peu la foire-fouille façon vintage. Chaque maison est un petit musée à part entière sur la vie locale de l’époque, et pas forcément une véritable reconstitution historique fidèle. Mais on n’est pas des puristes, et la visite guidée était dans la plupart des maisons intéressante – avec parfois des anecdotes franchement inutiles, on apprend que « ça c’est un gaufrier » et « ça, un panier à oeufs ». Mais pour le reste, on s’est pris encore une bonne dose d’histoire américaine, surtout sur la guerre d’indépendance.

Houses in Historic Deerfield Post office and blue house in Historic Deerfield

Deerfield, c’est donc un musée vivant et en plein air, où on peut aussi assister à des démos d’artisans – on est allé notamment voir un argentier. On s’est aussi pris en photo, déguisées en Laura Ingalls (une copine était venue avec nous, Manu prenait les photos, même pas déguisé en Charles Ingalls) – c’était clairement le truc le plus déglingo de cette journée.

Le site de la ville si vous êtes intéressés : Historic Deerfield.

Northampton, la College Town au milieu des pâtures

En fin d’après-midi, on s’est retrouvé à Northampton. J’avais très envie d’y aller et fondais de grosses espérances sur cette ville : j’avais lu à droite à gauche que c’était une sorte de mini-Cambridge (la ville des universités juste à côté de Boston). Pour info de seconde zone, c’est là qu’on trouve le studio qui a créé les Tortues Ninja dans les années 80. Mais l’exploration a tourné court : on avait tellement chaud que la ballade s’est résumée à longer la rue principale en quête d’un bar climatisé. Les devantures qu’on a croisées étaient originales :

Shops in Northampton, Massachusetts

Shops in Northampton, Massachusetts 1 Bars in Northampton, Massachusetts

La vallée des pionniers

The Pioneer Valley, Massachusetts

Deerfield et Northampton sont situées dans la Pioneer Valley. C’est là aussi qu’on trouve la ville de Amherst, où a vécu la poétesse Emily Dickinson. Autrefois, c’était un territoire de guerres entre Indiens et colons anglais, français, et hollandais, et encore bien avant, il y avait des dinosaures – pas mal de fossiles ont été retrouvés ici ! C’est d’ailleurs l’autre nom de la vallée : la vallée des dinosaures.

Pour prendre la photo ci-dessus, on était en haut du mont Holyoke. C’est la Connecticut River qu’on voit, la plus longue rivière de la Nouvelle-Angleterre (407 miles soit 655 km), elle traverse 4 Etats, prend sa source dans le New Hampshire et va se jeter dans l’Atlantique à Old Lyme, Connecticut.

the pioneer valley carte

La Pioneer Valley…

C’est pour qui ? Les fans d’histoire, de littérature et de rando. Parfait pour un week-end bucolique avec la garantie de s’arrêter dans une ville suffisamment animée, et de trouver un bon resto le soir.
On y va comment ? La vallée des pionniers peut être une bonne façon de rejoindre le Vermont et le New Hampshire en arrivant de New York City, et sans passer par Boston. C’est aussi un point de départ pour ensuite explorer le Mohawk Trail, une route scénique particulièrement belle pendant l’été indien, le fall foliage.

On rentre juste de week-end, passé cette fois dans le Connecticut – si vous suivez le compte Instagram j’ai posté des photos au fil de la journée. A suivre dans les prochaines semaines sur le blog ! En attendant, bon début de semaine à tous ! 

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

10 Commentaires

  • Répondre 22 Jul 2013

    Rebecca

    Hello Mathilde,
    c’est la première fois que je laisse un commentaire je suis pourtant une lectrice assidue donc il est temps de te dire que j’adore ton blog et que c’est un réel plaisir de te lire et de voir tes superbes photos !
    Keep going 😉
    Xx
    Reb

    • Répondre 22 Jul 2013

      Mathilde

      Coucou Rebecca, je te « vois » sur Twitter de temps en temps ; merci pour ton message en tout cas, ça me fait très plaisir !

  • Répondre 22 Jul 2013

    Lucas

    C’est toujours un plaisir de lire tes articles en effet !

    J’ai l’impression de me répéter, mais j’ai hâte de partir ^^ !

    Continue de nous/me faire rêver :) !

    A une prochaine,

    Lucas

    • Répondre 25 Jul 2013

      Mathilde

      Merci Lucas ! Redis moi où tu pars, j’ai zappé l’info…
      Bises

  • Répondre 22 Jul 2013

    VéroV

    Hello, Merci de partager tous ces endroits, j’en suis ravie car nous venons passer une petite semaine bientôt dans le Massachusetts donc je lis consciencieusement tout ! pour me donner des idées supplémentaires…

    • Répondre 25 Jul 2013

      Mathilde

      Merci Véro ! Plein de choses à voir, ne ratez pas les Berkshires, à l’ouest, une sorte de dolce vita bucolique un peu hors du temps. L’un des mes endroits préférés en Nouvelle-Angleterre !

  • Répondre 24 Jul 2013

    France

    Aficionado de ton blog car il est plein de joie de vivre et tres interessant…Bravo…et quelle energie grace au yoga!

    Je crois qu’on est plusieurs a se demander comment vous faites pour voyager autant, faire du sport et du yoga, en travaillant normalement et en ayant les taches menageres de tout un chacun…Alors que nous, nouveaux venus, on struggle avec le menage, le quotidien et les courses et les week ends qui passent comme des fusees dans le ciel…

    Alors si vous avez des trucs et astuces a partager a ce sujet, [ou des adresses de lutins magiques a communiquer], moi je suis partante pour un post un peu inhabituel de ce genre….
    dans la rubrique lifestyle in America, donnez nous un peu de vos secrets de gestion du temps….On en a tant besoin!

    Merci Mathilde et continue a nous faire rever….Ca fait du bien….!

    • Répondre 25 Jul 2013

      Mathilde

      Bonjour France, merci beaucoup pour ton gentil message. Je n’ai pas vraiment de secret :) un job en free lance, et surtout tous ces voyages en Nouvelle-Angleterre ont été possible car je travaille sur un guide sur la région, et je voulais TOUT voir !

  • Répondre 24 Jul 2013

    Melanie

    Bonjour.
    Je continue de lire tous tes articles surtout ceux concernant Boston.
    J’ai une petite question pratique et comme tes réponses m’ont aidé à chaque fois, je me permets de revenir vers toi pour celle-ci: quelle est selon toi le meilleur moyen de rejoindre Boston en partant de l’aéroport Logan? Nous logerons au 40 Berkeley. Je me demande si le métro est une bonne idée car nous serons chargé mais à la fois, je n’ai pas envie de dépenser une grosse somme dans un taxi…
    Merci d’avance pour ton aide et continue de nous faire rêver avec tes articles palpitants

    • Répondre 25 Jul 2013

      Mathilde

      Je prends toujours le taxi, et en fonction des heures, ça coûte de 27 à 35 dollars + le tip.
      Le métro « Silver line » depuis l’aéroport est gratuit.

Laissez une réponse