Taos Pueblo, un village indien millénaire, au Nouveau Mexique

Taos Pueblo - les maisons en adobe

Pendant notre road trip au Nouveau Mexique en juin dernier, on a passé une matinée à Taos Pueblo, un village indien inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un lieu sacré, ouvert aux touristes, mais selon certaines règles. Je me demandais bien ce qu’on allait voir, si on allait rencontrer des gens. On y est allé très tôt, un lundi matin, et il n’y avait pas grande monde avec nous : après avoir erré dans les zones autorisées du village, on a suivi la visite guidée. Je suis ravie d’avoir découvert cet endroit, unique en son genre. Voici les photos et le récit de ce qu’on a compris de Taos Pueblo et la communauté qui y vit :

Taos Pueblo carte Nouveau Mexique et Etats-Unis

Situé dans les montagnes, au nord du Nouveau Mexique, Taos Pueblo se trouve juste à côté du village de Taos, dont le nom signifie « l’endroit des saules rouges ».

Taos Pueblo au Nouveau Mexique et la montagne

Qu’est-ce qu’un pueblo ? Un pueblo désigne l’un des 21 villages indiens du sud-ouest américain, qui sont tous au Nouveau Mexique, sauf 1 qui se trouve dans l’Etat voisin, en Arizona. Même si le mot est espagnol, et remonte à la colonisation des Espagnols venus d’Amérique du Sud au 16è siècle, les villages existaient déjà avant l’arrivée des colons. Le mot Pueblo désigne aussi l’habitant Indien du village, et le style d’architecture, des maisons en adobe (un mélange de terre, de paille et d’eau, séchée au soleil). En voyageant dans le sud-ouest américain, c’est le mot adobe qui revient le plus souvent pour parler construction maison.

Taos Pueblo est donc l’un de ces 21 pueblos, remarquablement bien préservé. Une communauté y vit toujours, les habitants y sont plus nombreux en été qu’en hiver, où il peut faire froid. Pour garder le côté authentique du village, aucun confort moderne n’a été ajouté : ni eau courante, ni électricité ; les fours sont communs, on les appelle les hornos – c’est la sorte d’igloo de terre qu’on voit sur la photo ci-dessous, à gauche.

La terre du Pueblo est sacrée, la rivière qui traverse le village aussi – c’est de là que les Pueblos tirent leur eau potable. On nous  a bien demandé de ne pas nous approcher de l’eau, de ne pas jeter de cailloux dedans. La superbe montagne derrière le village est elle aussi sacrée. Selon leurs croyances, les hommes et les femmes de ce village sont nés dans le lac de cette montagne. La terre des Indiens leur avait été volée par les américains « non natifs » lors de la conquête de l’ouest : tout le monde pouvait s’approprier les terres non réclamées par quiconque. Les Indiens, n’ayant pas de notion de propriété privée, ont été spoliés pendant des décennies, et ils ne pouvaient plus accéder à leur montagne sacrée. Aujourd’hui, c’est devenue une réserve indienne, inaccessible au public.

Les Pueblos sont également catholiques : ils combinent les deux religions. On pourrait croire qu’ils auraient laissé tomber le catholicisme, signe majeur de la colonisation espagnole, mais notre guide nous a expliqué qu’ils sont devenus vraiment chrétiens de leur plein gré, après la révolte des Pueblos, en 1680, au cours de laquelle les Espagnols ont été chassés des territoires Indiens, pendant 12 ans. Les Espagnols sont finalement revenus, et les missionnaires étaient plus tolérants avec les pratiques rituelles des Indiens. Dans l’église de Taos Pueblo, c’est une statue de Marie qui trône derrière l’autel (et non celle du Christ, plus commune) : la figure féminine allie à la fois l’image catholique de Marie, et celle de la Mère, alias la Terre, dans le culte indien.

Eglise détruite à Taos Pueblo - Nouveau Mexique et cimetière

Le bâtiment en ruines, en milieu du cimetière, est l’ancienne église San Geronimo. Au début du 19è siècle, le Mexique est devenu indépendant de l’Espagne, mais quelques années plus tard, le Mexique s’est retrouvé en guerre contre les Etats-Unis, qui voulaient étendre leur territoire jusqu’en Californie (mexicaine à l’époque). La situation était instable dans le sud-ouest, et le gouverneur américain du Nouveau Mexique et de l’Arizona a été assassiné dans sa maison, à Taos, par des villageois (dont des Pueblos). En guise de représailles, l’église du village indien a été bombardée, tuant indifféremment femmes et enfants dans l’église. Elle n’a pas été rasée, en souvenir tragique de l’événement. Et c’est devenu le cimetière.

Taos Pueblo - Nouveau Mexique - zones interdites dans le village

Le village a obtenu le prestigieux label de l’Unesco, et a fait le choix de l’exploitation touristique, mais il y a de nombreuses règles à respecter : toutes les zones ne sont pas accessibles, le village n’est ouvert qu’à certaines heures, on peut prendre des photos, mais pas pendant les cérémonies. Pendant la visite guidée, une femme est sortie de sa maison et a demandé à notre guide ce qu’on faisait là (la nana parlait en langage kiwa, mais la guide répondait en anglais) : bref, pas cool peut-être de voir des tonnes de touristes se promener dans son village. Les Pueblos sont prêts à partager des éléments de leur culture, mais tiennent à garder secrets certains rites, comme les rites funéraires, et surtout leur langue, le Tiwa, qui ne peut pas être enregistrée.

Magnifique Taos Pueblo et la lune - Nouveau MexiquePendant notre voyage au Nouveau Mexique, on a croisé d’autres pueblos, notamment Jemez Pueblo, interdit au public sauf pendant des fêtes de villages, et le magnifique Zia Pueblo, tous les deux sur la route des Jemez Mountains. Il est interdit de prendre des photos, de faire des vidéos ou des esquisses de cet endroit qui n’est pas ouvert au public, on a regardé de loin. Je vous raconterai dans un prochain article ce que j’ai compris de l’histoire des Indiens du Sud-Ouest, sujet compliqué mais passionnant.

Renseignements pratiques pour la visite de Taos Pueblo :

  • Pendant l’été, le village est ouvert de 8h à 16h30
  • L’entrée coûte 16$ par personne
  • Il faut respecter certaines règles pour prendre des photos
  • Des visites guidées du village sont organisées, au départ de l’église, toutes les 20 ou 30 minutes, et qui durent 30 minutes. C’est gratuit, mais il faut laisser un pourboire (comptez 5$ par personne).

▶ J’ai dormi dans le village de Taos, au SageBrush Inn*

Pour avoir le résumé de notre voyage au Nouveau Mexique, j’ai regroupé tous les articles sur une même page (cliquez ici).

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

9 Commentaires

  • Magnifiques tes photos : je confirme, l’hiver il fait froid et il y a de la neige. On avait pu un peu échanger à Taos en entrant dans une des maisons pour voir l’artisanat locale .. Moi aussi je suis émerveillée par ces civilisations anciennes ..

    • Répondre 26 Jul 2014

      Mathilde

      Merci !
      Je trouve ça dur de bien comprendre cette partie de l’histoire des US, j’ai lu des choses, dans des bouquins, des musées, mais c’est toujours très parcellaire.

  • Trop joli!! Ça fait un moment que je songe à découvrir le Nouveau Mexique…tes articles ne font que confirmer l’envie :)

    • Répondre 26 Jul 2014

      Mathilde

      Un endroit vraiment chouette à découvrir, il mérite son surnom « The land of Enchantment »
      A++

  • Répondre 5 Aug 2014

    Goksu

    Wow, gorgeous location and photo work

  • Répondre 17 Feb 2015

    Aurélia

    C’est marrant en observant la photo je ne pensais pas que ça serait aux Etats-Unis ! En effet, je ne connaissais pas du tout cet endroit et encore moins le Nouveau Mexique. J’ai vraiment envie de découvrir cet Etat et Taos maintenant que je connais son existence ! Soit dit en passant, tes photos sont chouettes :) à bientôt

  • Répondre 28 Jul 2015

    Hélène

    Nous avons beaucoup lu ce blog avant notre arrivée aux USA (Boulder, Colorado), en particulier les conseils Expat, visa, permis de travail… Un blog qui a été très utile, même si nous ne sommes pas au même endroit, la plupart des conseils sont vrais partout.

    Nous avons eu l’occasion d’aller à Taos Pueblo et nos photos sont quasi identiques, sans le faire exprès (cf notre blog).

    • Répondre 28 Jul 2015

      Mathilde

      Merci pour le message ! Ca fait toujours plaisir de savoir que le blog plait en tout cas ! Vous le dites aussi sur votre blog qu’il vous a servi ?
      j’adore le Colorado !
      Des bises,

  • Répondre 15 Jun 2016

    Pearloceane

    Merci pour ces interessants reportages. Vous dites le plus important en peu de mots. Je ne pourrais que conseiller votre blogue pour qui veut decouvrir les ‘vrais’ Etats-Unis, pas celui des touristes. Vous etes une preuve que des jeunes, au 21eme siecle, produisent des oeuvres de tres belle qualite ! Merci 1000 fois.

Laissez une réponse