Vivre aux Etats-Unis // Visa, permis de travail et recherche d’emploi

Bienvenue aux Etats-Unis - Boston

On me demande souvent si j’ai des conseils à donner pour venir vivre et travailler aux Etats-Unis. C’est vrai que quand on cherche à partir, ça peut sembler dur de trouver des infos, on ne sait pas trop à qui s’adresser. A vrai dire, je n’ai pas de conseils précis à donner, et je ne peux pas donner de conseil valable juridiquement. Mais je peux juste partager ma propre expérience.

Mon histoire pour obtenir un visa pour les Etats-Unis

1- Juin à Septembre 2011 : le contrat de travail américain. Manu a cherché un job de chercheur, aka de post-doc, dans une université américaine. Candidatures spontanées ou réponses à des annonces, il a envoyé une bonne vingtaine de demandes dans tout le pays. Il a eu une réponse d’une fac à Boston – j’ignorais où ça se situait sur une carte des Etats-Unis. Après un entretien par Skype, et une visite de quelques jours à Boston en septembre 2011, on lui a répondu rapidement qu’il avait décroché le poste. Il a reçu une cover letter – une toute petite page équivalent à un contrat de travail pour dire qu’il était embauché.

2 – Début octobre 2011 : le dossier de visa à préparer avec l’employeur. Après avoir obtenu le contrat, c’est là que les réjouissances administratives ont commencé. Il fallait maintenant demander un visa. Avec l’université qui emploie Manu, le travail a été grandement facilité, une secrétaire (Big up à Karen) s’est occupé de presque tout, a répondu aux mails et aux multiples interrogations. Je vous conseille de vous adresser à ce contact américain si vous êtes un chercheur, c’est LE référent légal. L’université a envoyé début octobre un « form b » à remplir pour nous deux.

3 – Fin novembre 2011 : le contrat de mariage. Le contrat de travail de chercheur  de Manu lui permettait de postuler pour un visa J1. Je pouvais partir avec lui à condition qu’on soit marié, car le J1 peut emmener avec lui des « dépendants », alias femme et enfants mineurs, qui auront alors un visa J2. J’aurais pu chercher un job de mon côté, trouver une entreprise prête à me sponsoriser pour mon propre visa. Mais on a choisi ce qui nous semblait être la solution la plus rapide et efficace : se marier.

4- Mi-décembre : le DS 2019. C’est seulement après s’être marié qu’on a pu faire les papiers, et qu’on a pu obtenir le fameux DS 2019 pour chacun de nous : c’est le sésame qui permet de faire une demande de visa auprès de l’ambassade, sans pour autant garantir l’obtention du visa.

5- Fin décembre : le rendez-vous à l’ambassade. Une fois ce papier capital reçu, on a pris rendez-vous à deux à l’ambassade, qu’on on a eu une semaine après – juste après Noël. On a passé un entretien ensemble, en répondant à quelques questions très basiques – on stressait à fond sur les questions, mais ça a été très cool, même si on n’a pas eu droit à des Ferrero Rocher. On a laissé nos passeports et tout un dossier à l’ambassade, et on a reçu quelques jours plus tard par la poste nos passeports avec les visas collés à l’intérieur.

6- Début janvier : le départ ! On a acheté les billets d’avion seulement après avoir reçu nos passeports avec nos visas collés dedans. Trois jours après, on débarquait à Boston. Après avoir passé un entretien avec le service des douanes, on nous a collé un I-94 sur nos passeports, autrement dit, un droit d’entrée sur le sol américain (ça ne se fait plus depuis). C’est le genre d’entretien où je souris en permanence pour montrer que je suis réglo. Enfin je ne suis pas sûre que ça suffise pour les amadouer…

Bon à savoir :

  • Pensez à faire traduire (et certifier) votre livret de famille, vous pourrez en avoir besoin par la suite pour faire d’autres papiers aux Etats-Unis. Pour trouver des traducteurs sur place, à Boston, j’ai contacté l’Alliance française de ma ville aux Etats-Unis.

Ce contrat de travail a duré deux ans, et on a fait une demande de renouvellement de visa, qui a pris beaucoup plus de temps que prévu, et qui aurait pu être refusé, j’en parle ici. 

D’autres visas

Il y a toute une série d’autres types de visas avec lesquels on devient familier au fil des rencontres avec d’autres étrangers : le O, le H1B, le L, le F, etc. Toute la liste des visas se trouve ici. Aucun de ces visas ne fait de vous un résident des Etats-unis au sens de la loi américaine… sauf quand il s’agit de payer les impôts, mais ça c’est un autre gros dossier. Ce sont des visas de non-immigrants – contrairement aux visas d’immigrants, qui concernent les détenteurs de carte verte ou les gens étrangers mariés à des Américains, etc. 

J’ai reçu récemment un email de H. qui demandait comment partir aux Etats-Unis sans être muté par sa boite française, si je connaissais des gens à qui c’était arrivé. Oui, je connais deux personnes qui se sont faites embauchées depuis la France dans des boulots américains, mais ce sont des jobs hautement qualifiés (dans l’informatique et la pharmacie). C’est très compliqué comme processus, car l’employeur privilégie un candidat américain pour qui il n’a pas à faire tous les papiers de visa.

Une solution aléatoire mais rapide et qui ne demande pas de qualifications particulières : c’est jouer à la loterie pour gagner une carte verte, la fameuse Green Card. Le processus est très simple, mais n’a lieu qu’une seule fois par an. Ca s’appelle un visa de diversité, il y en a 50,000 donnés chaque année, pour des participants du monde entier, il y a 1% de chance de gagner en tant que français. Tous les renseignements sur le site officiel du gouvernement américain sont ici. 

Combien ça coûte ?

Tout se paie aux Etats-Unis, rien ne sera plus jamais gratuit ou abordable ou avec des tarifs préférentiels quand vous vivrez aux Etats-Unis. Même si on est sponsorisé par une université pour partir, il faut s’acquitter de frais divers et insoupçonnés :

« Et si on partait juste avec un visa touriste ? »

C’est une question qu’on me pose souvent : est-ce que je peux partir avec un visa touriste, et chercher du boulot une fois sur place ? C’est quelque chose que je ne conseille pas, tout simplement parce que c’est illégal, et, le risque, c’est non seulement de n’être couvert par aucune assurance ni aucune sécurité sociale, mais aussi d’être interdit de séjour aux Etats-Unis. Enfin, je trouve que changer de pays est déjà assez compliqué comme ça, autant le faire dans les règles, histoire de ne pas se compliquer la tâche.

En tant que visa J2, obtenir un permis de travail une fois sur place

Pour Manu : une fois arrivé sur le territoire américain, Manu a dû obtenir un I-9, une sorte d’autorisation de travail. Il a eu ce papier après un entretien avec le bureau des étrangers de l’université, où ils vérifient si tous les papiers sont bien en règle, qu’il est bien arrivé et qu’il va vraiment bosser pour la fac et pas disparaître dans l’immensité des Etats-Unis.

Pour le J2, alias moi-même : une fois arrivée aux Etats-Unis, j’ai fait la demande d’un permis de travail, l’EAD Employment Authorization Document. Tous les visas ne le permettent pas, mais c’est possible avec un J2 (les conjoints de visa H1B ne peuvent pas travailler par exemple). Pour obtenir ce permis de travail, il faut remplir le formulaire I-765, disponible sur ce site du gouvernement (où tout est d’ailleurs très bien expliqué), et renvoyer par courrier tout un dossier comprenant :

  • une déclaration comme quoi le fait de travailler ne sert pas à subvenir aux besoins du foyer, c’est une simple lettre manuscrite justifiant pourquoi je voudrais travailler, j’avais ajouté des justificatifs de revenus. Certes, on venait juste d’arriver, c’était un courrier approximatif fait d’estimations du coût de la vie.
  • des copies du visa, passeport et du fameux DS-2019,
  • des photos d’identité de la même taille que celles faites pour le visa (et on a le droit de sourire sur les photos américaines),
  • un chèque d’environ 400$.

Ensuite, il n’y a plus qu’à attendre ! Ca a pris 3 mois dans mon cas, et j’ai pu suivre l’évolution du dossier sur ce site. Ca peut prendre plus ou moins longtemps, comme toujours avec l’administration, il n’y a pas de règle fixe…

Quand j’ai eu obtenu mon permis de travail, j’ai demandé un numéro de sécurité sociale  (en dépit du nom, c’est différent de notre sécurité sociale, ce qu’on appelle la sécurité sociale en France, ici ce sont les « health insurances »). Le numéro de sécu est indispensable entre autres pour toucher un salaire. Pour obtenir ce numéro, il faut prendre rendez-vous dans son centre le plus proche.

Fin mai 2012, munie de mon EAD et de mon numéro de sécu, j’ai commencé à chercher du boulot !

Obtenir un job aux Etats-Unis une fois sur place

Adapter mon CV. J’ai commencé par traduire mon CV, en l’adaptant à la sauce américaine : pas de mention de mon âge, ni de ma nationalité, ni de mon statut marital, pas non plus de photo d’identité. J’ai zappé les hobbies, mais ajouté des « distinctions » obtenues à la fac ou autres. Je vous conseille de suivre les excellents conseils de LifeHacker sur le « resume » à l’américaine.

La recherche d’un emploi. Je n’ai rien cherché avant de partir, j’ai tout fait une fois sur place, aux Etats-Unis. Tant que je n’avais pas mon EAD, j’ai bossé en tant que bénévole pour une association d’enseignement du français. Et puis une fois que j’ai eu l’EAD, j’ai  cherché un boulot, puis j’ai passé des entretiens d’embauche, et enfin j’ai fait mes premiers pas dans l’entreprise américaine.

Autres ressources sur l’immigration ou l’expatriation :

Je mettrai à jour la page si j’en apprends plus ou si certains détails m’ont échappés. J’espère que cette page vous sera utile, à défaut d’être un guide exhaustif sur les visas made in USA. Partagez votre expérience, qu’elle soit similaire ou différente !

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

95 Commentaires

  • 8 Apr 2013

    Nadege@Miami

    Ahhh l’obtention du visa, les formalités administratives, le rendez-vous à l’ambassade, les passages à la douane.. que de bons souvenirs !

    • 14 Jan 2014

      Laetitia de Metz

      Avec mon mari on souhaite partir en Californie. Si pour vous c’est de bons souvenirs vivement que ce le soit pour nous aussi. Pouvez vous me donner quelques renseignements ? ce serait sympa de votre part je vous laisse mon email

      • 3 Jan 2015

        Mathilde

        Tous les renseignements sont sur cette page, ou ailleurs sur le blog où je partage beaucoup de mon expérience. Prenez le temps de parcourir les articles et posez des questions précises, je n’ai pas de conseil « en général » à donner…

        • 3 Jan 2015

          Sabrina

          Merci beaucoup Mathilde pour ta réponse !

          • 5 Feb 2015

            Sofy

            Salut Mathilde ! Ton blog est top et donne juste envie de vivre l’expérience américaine à fond.
            J’avais une question pratique concernant la demande d’EAD. Mon mari et moi sommes arrivés en début de semaine sur le territoire américain, en Géorgie plus exactement, lui en visa J1 et moi J2. J’aimerais savoir au bout de combien de temps, une fois sur le sol américain, tu peux faire ta demande d’EAD.
            J’ai lu sur certains blogs qu’il fallait attendre quelques semaines. En ce qui te concerne, as tu fait ta demande dès ton arrivée ?

          • 5 Feb 2015

            Mathilde

            J’ai envoyé la demande un mois plus tard, plus parce que j’ai pris le temps d’atterrir que pour respecter un délai. Tant que tu as tous les papiers, tu peux faire la demande à mon avis ! Mais a seule source fiable pour tes infos, c’est le site du gouvernement.

          • 5 Feb 2015

            sofy

            ok merci pour l’info et ta réactivité, j’irai voir.
            Peut être à bientôt pour une nouvelle question :)

        • 5 Feb 2015

          sofy

          Autre question :)
          Il vaut mieux faire la demande d’EAD en ligne ou sur papier. Je ne sais pas s’il y a vraiment une importance mais je préfère demander….
          Merci

  • 8 Apr 2013

    Maite

    Ce qui est intéressant, c’est de voir que pour un même visa, les formalités sont totalement différentes.
    Par exemple moi j’ai un J1 aussi, mais mon entreprise n’est pas sponsor donc j’ai du passer par un sponsor assermenté par le gouvernement USA qui coûte une blinde puisqu’il te fournit également ton assurance santé. Les post-docs peuvent aussi rester plusieurs années et faire renouveler leur visa, d’autres J1 ne peuvent rester qu’un an maximum et obtenir un autre J1 après un délai de 2 ans.
    Bref, j’aurais du faire de la recherche.

    • 8 Apr 2013

      Mathilde

      Pour le J1 de Manu, c’est 5 ans maximum ! on a encore un peu de marge…

      • 9 Apr 2013

        Sarah

        Ca sent Parenthese-Paris ce commentaire haha

        • 9 Apr 2013

          Mathilde

          J’ai pas compris !

          • 9 Apr 2013

            steph

            Il s’agit de ça visiblement : http://www.parenthese-paris.com/
            Je connais pas, en revanche : c’est de l’arnaque Sarah ?

            En tout cas, merci pour cet article très instructif. Je viens de le mettre en favori. Il me sera bien utile dans quelques mois quand je commencerais mes démarches de visa et d’emploi. En revanche moi je partirais avec le handicap de chercher depuis la France. Espérons que les entretiens via Skype n’effrayront pas les recruteurs.
            Remarque, à y refléchir, finalement je crois que mon plus gros handicap sera de leur faire accepter que je ne pourrais pas être dispo tout de suite (préavis d’un mois oblige…).
            De ce que tu as pu voir dans ta boite Mathilde, les recruteurs sont pressés quand ils recrutent ou j’ai mes chances ? :p

          • 9 Apr 2013

            Mathilde

            Aucune idée ! J’ai passé pas mal d’entretiens, ça a commencé début juin et j’ai bossé le 1er août. Mais j’ai à peu près tous les cas de figure autour de moi.

        • 10 Apr 2013

          keishia85Maite

          Parenthèse est un des organismes sponsor agréé par le gouvernement US, mais ce n’est pas le seul, on peut choisir celui qu’on veut, mais Parenthèse est je pense celui qui est le plus souvent choisi en France. Ce n’est pas une arnaque, ils travaillent avec l’organisme US CIEE.

          • 13 Jan 2014

            Julien

            Je viens d’arriver a San Francisco pour un J1 et avec ma boite nous sommes passe par Parenthese… Tres bon organisme, un peu cher, mais les demarches etaient plus claires et plus rapides

      • 26 Apr 2014

        Lemrabott

        Bnjr Mathilde :
        Merci pour ttes ces informations, j’aimerais juste vous demander quels conseils donneriez vous à moi qui souhaite émigrer aux Usa durant l’an 2014 ! Tout en sachant que je suis diplômé d’université et je parle a peine l’anglais …

        • 26 Apr 2014

          Mathilde

          Bonjour !
          Merci pour ton message. Je ne suis pas spécialiste de l’immigration, et ne raconte ici que ma propre expérience.
          Bon courage !

    • 14 Jan 2014

      Laetitia de Metz

      On souhaite vendre notre maison pour investir au USA. Vous me conseiller un J1 ? je ne connais pas…. il est vrai que sur internet il y a de tout ou vous parlez de payer une blinde au gouvernement USA ?

      • 3 Jan 2015

        Mathilde

        Consultez un avocat, vous aurez de vraies réponses précises. Ne vendez pas votre maison sans avoir eu de visa auparavant…
        #Folie

  • 8 Apr 2013

    gazettejessica

    Merci pour ce super article !

    Tu as répondu à beaucoup de mes questions :)

    xx.

  • 8 Apr 2013

    Curiosités à NY

    Je retrouve point par point mon histoire!!! (et dans tout ca, c’est peut-être le mariage vite fait bien fait qui a été le plus difficile à gérer (aaah la famille!!!)).

  • C’est bien ce que tu racontes mais en fait, c’est un vrai casse tête : mon mari est arrivé avec un L1 donc j’avais un L2 et j’ai pu faire ma demande de travail : jj’ai même eu mon numéro de sécu en arrivant bien avant la carte de travail que j’ai mis 3 mois à avoir quand j’en ai fait la demande … Maintenant nous sommes devenus résidents : un pas vers la nationalité … Et vous vous voyez ça comment ?

    • 9 Apr 2013

      Mathilde

      Oui ça a été un vrai casse-tête pour nous aussi, même si cette belle et courte page donne l’impression du contraire 😉
      Pour la résidence, on n’y est pas encore. Et aucun plan de prévu !

  • 9 Apr 2013

    Laetitia (By JS) (@ByLaetitia)

    Bien expliqué ! Ayant la nationalité américaine, je n’ai pas eu tous ces soucis, mais je reconnais les I-9 et autres numéros de sécu pour les avoir vu passer dans mes RH 😉
    Sinon, je pense que tu fais référence à une « cover letter » alors que je crois que c’est une « offer letter » qui correspond en effet à une page indiquant que le poste a été attribué et avec quelle conditions d’emploi.
    En tout cas, j’avoue que je reste malgré tout impressionnée par la bonne organisation des formalités à l’amércaine : un site pour suivre l’avancé du traitement de son dossier ? C’est génial ça !

    • 9 Apr 2013

      Mathilde

      Tu as semé le doute en moi… j’ai recherché dans les mails et en fait ils appelaient ça une « appointment letter » très précisément !
      Côté organisation, je dirai que c’est plus l’université qui a assuré, en donnant des check-lists – certes avec 40 points à faire.

      • 11 Apr 2013

        Laetitia (By JS) (@ByLaetitia)

        Ah, c’est bon à savoir 😉 Mais c’est cool d’avoir une université qui sait gérer les étudiants étrangers, ça rend le truc plus accueillant et agréable !

  • 9 Apr 2013

    Little Caro

    super intéressant ce post! car l’obtention des visas et des autorisations de travail peut être un vrai parcours du combattant!

  • 9 Apr 2013

    Isa tout simplement ...

    J’adorerais avoir ce type de préoccupations .. mais je garde ton billet, on ne sait jamais 😉

  • 9 Apr 2013

    Kantu

    My God! Mais c’est un cauchemar administratif! Je crois que je ne vais pas tenter l’Amérique de sitôt… Très intéressant en tout cas Mathilde, merci pour ces explications. Et bravo pour avoir réussi à tout faire dans les règles!!

    • 9 Apr 2013

      Mathilde

      Hé hé, on ne rigole pas avec l’administratif !

      • 9 Apr 2013

        fromside2side

        oui on peut le dire : c’est un cauchemar administratif .. et chaque cas est particulier … et la paperasse aux US est énorme …

  • 9 Apr 2013

    maudlivenais

    Merci ! On est en plein dedans et rdv à l’ambassade demain matin ! Question subsidiaire : tu ne peux pas obtenir de n° de SS tant que tu n’as pas ton EAD ?

    • 9 Apr 2013

      Mathilde

      Exact ! Des copines m’avaient dit de le faire avant, mais en fait j’avais lu partout sur mes papiers de ne pas le demander avant d’avoir reçu l’EAD. Je l’ai fait après, ça n’a pris que quelques jours pour l’obtenir.

  • 9 Apr 2013

    Sarah

    De bons souvenirs…

  • 9 Apr 2013

    Cess in the US

    Et bien moi je suis en A2 conjoint, alors je suis exemptée de frais pour le visa et la demande d’autorisation de travail (que j’attends mais par contre pas moyen de savoir où en est ma demande car ce n’est pas moi qui la remet directement) c’est clair que c’est un peu compliqué niveau papier ici… en tout cas je trouve ça super frustrant d’être autorisée à rester sur le territoire mais de pas être autorisée à bosser !

  • 10 Apr 2013

    Flowmakeup

    Merci pour cet article plein d’infos utiles !

  • 11 Apr 2013

    Clemmo

    Merci pour cet article ! Je pense que tu devrais preciser un detail a ceux qui souhaitent partir en stage 1 an avec un visa J-1 dans l’idee de trouver du travail : fuyez, ce n’est pas une bonnes idee !

    Le Visa J-1 comporte tellement de restrictions qu’il est quasi impossible d’enchainer sur un visa de travail : il est limite a un an, difficilement renouvellable (1 an ou deux ans d’intervalle necessaire), et les sponsors sont peu flexibles, ils ne vous laisseront pas arreter le stage avant la date prevue ou changer d’entreprise.

    Et pour ceux qui cherchent un sponsor pour un visa de travail H1B : prenez y vous a l’avance, la procedure commence le premier avril, et les quotas nationaux sont atteints en 48h !

    Bref, la solution « la plus simple » : c’est de se marier avec un americain. Oui oui, je vous jure, tous les avocats de l’immigration vous le diront !

    • 11 Apr 2013

      Mathilde

      Bonne remarque qui me permet de redire qu’il y a beaucoup de cas particuliers, tout dépend de ce qu’on veut faire exactement aux US, et pour combien de temps. Nous, on ne cherche pas à s’installer à vie ici, donc le J1 est parfait dans ce cas + cf pour les stagiaires le cas de Maïté, qui a l’air plutôt contente de son sort aussi : http://www.maathiildee.com/2013/03/27/vivre-aux-etats-unis-maite-fait-un-stage-a-boston/

    • 27 Aug 2014

      Marinouchka

      Petite correction à votre commentaire : c’est peut-être parfois le cas, mais pas forcément… Dans notre cas, le visa J1 était renouvelable autant de fois que voulu pendant 5 ans et extensible. Et on est en train d’enchaîner avec un H1 sans aucun problème. On n’a pas rompu le précédent J1, mais on aurait tout à fait pu. De plus, mon mari a accepté l’offre en mai et on n’a même pas entendu parler de quotas ! Comme quoi, les expériences peuvent être très différentes !
      Et en se calquant sur la notre, je pense que pour des chercheurs qui veulent bosser aux US, c’est une bonne idée de commencer par un post doc sous le J1 et ensuite de postuler à des postes de permanent sous H1. Et même si ça ne marche pas, ça reste une super expérience et un gros + pour un emploi en France (genre CNRS & co) !

  • […] On me demande souvent si j’ai des conseils à donner pour venir vivre et travailler aux Etats-Unis. C'est vrai que quand on cherche à partir, ça peut sembler dur de trouver des infos, on ne sait pas…  […]

  • 17 Aug 2013

    Cindy

    Bonsoir

    merci pour cet article. Il répond a quelques questions et il est sans pretention, j’apprecie beaucoup.
    J’ai une question je ne sais pas si vous pourrez y répondre.

    Je suis maquilleuse artistique depuis peu et je prevoit une année aux etats unis (mais pas tout de suite, dans un an, histoire de faire mes preuves en France avant).

    Pensez vous que si j’arrive a obtenir un emploi d’assistante make up dans une agence ou maquilleuse (enfin c’est plutot vendeuse pour le coup) dans un magasin tel que Mac cosmetic (dont les vendeurs sont appeles maquilleurs) cela sera consideré comme un « sponsor »?

    Je vise un visa O. C’est le seul pour lequel je peux postuler il me semble.

    Merci encore et bonne soirée :)

    • 18 Aug 2013

      Mathilde

      Coucou Cindy, Comme je le disais dans l’article, j’ai écrit tout ce que je savais sur les visas, et ça ne concerne donc que mon propre cas. Je te conseille de poster ta question sur des forums d’expatriation où quelqu’un aura peut-être des pistes concrètes. Bon courage pour la suite de ton projet !

  • 25 Sep 2013

    Vincent

    « Employment Authorization Document. Tous les visas ne le permettent pas, mais c’est possible avec un J2 (mais même si vous n’êtes pas autorisés à travailler aux Etats-Unis, il est toujours possible de travailler pour une entreprise basée en France). »

    Pouvez vous expliquer ce que vous voulez dire par « travailler pour une entreprise basée en France »? Vous voulez dire que faire de la prospection avec un contrat de travail français est légal par exemple?

    Merci d’avance

    • 27 Sep 2013

      Mathilde

      Bonjour Vincent, en fait je ne comprends pas votre question… et surtout, je ne pense pas être en mesure de répondre aux questions d’ordre légal, c’est vraiment trop du cas par cas.
      Merci d’être passé par ici néanmoins !

  • 11 Dec 2013

    Bertille

    C’est marrant, même parcours pour nous : J’ai un J2 grâce à mon mari (chercheur également) qui a son J1, et j’ai aussi l’EAD … je ne connaissais pas d’autres personnes dans notre situation. En général, les autres Frenchies ont des L1(L2 pour conjoint), car envoyés par leur entreprise d’origine aux US. Notre statut est vraiment top niveau paperasse (on a aussi la fameuse secrétaire parfaite de l’université pour régler les problèmes 😉 )

  • 30 Dec 2013

    Valentin

    Bonjour,

    article très intéressant.

    Je fais actuellement un VIE aux Etats-Unis avec un J-1. Ma mission se termine en Septembre 2014. J’ai eu une proposition pour rester après mon VIE en tant qu’employé avec un visa H1-B. Ma copine ne pourra pas venir aux Etats-Unis avant l’été 2015 (études oblige). L’idée pour moi est de rester 2ans aux US. Je pense également à me marier « vite fait bien fait » pour que ma copine puisse venir un an avec un H-4 (visa conjoint).

    Est ce que tu as eu besoin de te marier avant que ton conjoint fasse les démarches pour son J-1 ou seulement avant les démarches pour ton J-2 ?

    Merci d’avance.

    • 31 Dec 2013

      Mathilde

      Toutes les démarches se sont faites en même temps, dans un délai de un mois-un mois et demi. Bonne continuation !

  • 8 Jan 2014

    Laetitia

    Bonjour,

    Articles intéressant sachant que nous souhaitons aussi partir vivre aux Etats Unis.
    Dans notre situation, mon copain a actuellement un J-1 jusqu’en octobre sur NY, il devrait surement demander un visa de travail dans l’entreprise où il est. Je suis de mon côté dans ma dernière année d’étude.

    Ma question est sur le mariage. Nous avons aussi pensé à ce moyen pour que je puisse avoir un visa s’il obtient le sien pour travailler.
    Vous vous êtes mariés quand il a obtenu son visa ou avant?
    Car je me demandais si lui obtient son visa et qu’on se marie ensuite, cela posera-t-il un problème auprès des autorités américaines?

    Merci d’avance.

    • 8 Jan 2014

      Mathilde

      Bonjour Laetitia,
      Ta réponse est dans l’article ci-dessus : on a fait le mariage avant les papiers.

  • 29 Jan 2014

    camille

    bonjour mathilde :)
    ton post me motive tellement ! je souhaite depuis mon plus jeune âge partir vivre aux USA, je serai diplomée en septembre 2014 – et je souhaiterais partir ensuite là bas pour commencer mon expérience professionnelle – je suis déjà en contrat d’alternance dans, justement, une importante société américaine ( je bosse comme assistante export ) – ce qui me fait peur c’est que mon cv n’est pas hypra gonflé, avant ça je n’ai eu que des jobs étudiants et je ne sais pas sur quoi se base les américains, s’ils sont plus stricts qu’en france…
    Beaucoup de personnes me démoralisent quant à ce projet – en me disant que le meilleur moyen pour moi de partir serait de me marier avec un américain ! ah ah… pas d’bol j’ai déjà un copain qui lui est totalement français et qui souhaite partir avec moi ( là les inquiètudes se multiplient par 2 car on est pas mariés et en plus mon chéri bosse dans la compta ce qui est apparament tout l’inverse aux USA sur les normes financières etc… ) autant te dire que je démoralise pas mal tout de même – cela semble etre le parcours du combattant…

    je sais pas si tu pourras répondre à ça , m’enfin ton post m’a quand meme pas mal boosté d’un coup ! j’ai envie de prouver que CEST possible !
    and by the way , dans quel etat tu vis ?

    camille *

    • 29 Jan 2014

      camille

      aaah boston, j’avais pas vu :) massachusets donc !

    • 29 Jan 2014

      Mathilde

      Salut Camille,
      Je ne suis pas spécialiste de ce genre de questions, et sur le blog je ne raconte que ma propre histoire…
      Mais je te conseille de demander dans ta boite s’il y a des opportunités pour partir à l’étranger.
      Quant à tes inquiétudes sur ton CV ou ce que pourrait faire ton copain, ne t’en fais pas maintenant, il faut voir « sur place ». Il y a toujours moyen de trouver quelque chose, tant qu’on est prêt à changer un peu son parcours de départ.
      Bon courage en tout cas !

      • 29 Jan 2014

        camille

        justement mon chéri ne compte pas rester dans la compta… le probleme est : son anglais n’est pas courant , de plus si moi je trouve du taff et pas lui – lui il va devoir me suivre avec un visa touriste et donc au bout de 4 mois sil trouve rien il part et moi je reste seule !
        on est pas mariés, et la probabilité qu’on trouve ensemble un boulot en meme temps , dans la meme ville est très faible !
        ça m’enerve quand meme ce système d’immigration… de plus , qui voudrait d’une jeune française parmi tant d’autres dans le meme cas ? Je sens que ça va etre une de ces galères… mon projet est de partir fin 2014 – mais c ‘est vrai que c’est demotivant parce que c tout de même très selectif, et ce projet me tient tellement à coeur que j’ai peur d’en finir décue… j’ai tellement pas envie de rester en France !

  • 15 Mar 2014

    David

    Salut Mathilde,

    Je viens de tomber sur ton article qui est très intéressant et qui répond à certaines de mes nombreuses interrogations.
    Je suis également dans le même cas que vous, je suis chercheur et vais obtenir un visa J1 (du moins je l’espère ; ) ) J’aimerais également que ma copine m’accompagne et c’est pourquoi nous faisons un mariage « accéléré » à la fin du mois. Cependant, j’ai reçu les formulaires électronique pour obtenir le fameux DS_2019 mais vu que nous ne sommes pas encores mariés je ne sais pas si je peux ajouter les infos pour ma future femme pour demander le J2… Je vois dans votre cas que vous avez reçu ces formulaires en Octobre et que vous vous êtes mariés en Novembre. Comment avez-vous procédé ? Peux-tu m’éclairer sur cette démarche ?

    Merci d’avance,

    David

    • 15 Mar 2014

      Mathilde

      Hello David,
      Nous avions demandé de l’aide l’assistante administrative du service des étrangers en charge de notre dossier, c’est sans doute la seule personne compétente pour te donner une réponse fiable.
      En ce qui concerne ma propre expérience, nous avions commencé les démarches avant le mariage, mais nous les avons finalisé après.

  • 9 Apr 2014

    grollemund

    Bonjour Mathlide,
    Ton blog est super. Je dois partir en automne normalement pour suivre mon copain qui part travailler là bas (nous ne sommes pas mariés) et j’ai l’impression que c’est impossible d’avoir un visa je viens de passer 2h sur le site de l’ambassade et j’ai l’impression que à part trouver une entreprise qui m’embauche ce ne sera pas possible, sachant que cette hypothèse semble déjà compliquée. Aurais-tu des conseils ?

    • 9 Apr 2014

      Mathilde

      Mon conseil est de lire l’article 😀
      Dans mon cas, le mariage a été la solution la plus rapide et efficace que j’ai trouvée.

  • 17 Sep 2014

    David M

    Salut Mathilde,

    Super blog très instructif, merci :)

    Ma copine, enfin ma femme maintenant, sommes dans la même situation que vous deux. On vient de se marier et on a reçu nos DS-2019. J’aurai bientôt un J-1 (pour un post-doc à l’UW – Seattle) et ma femme un J-2. Bientôt l’ambassade et le grand départ :-)

    Petite question, as-tu bénéficié d’une assurance maladie grâce au J-1 de ton mari ou en as-tu pris une autre ? Pour nous, l’organisme qui me finance me fournit une assurance maladie mais pas à ma femme, d’où ma question :)

    Encore Bravo,
    David

    • 17 Sep 2014

      David M

      Oups désolé pour le message inutile je viens de lire tes autres articles où tu exposes les soins de santé ^^ mais si tu as des infos supplémentaires je suis quand même preneur :)

    • 17 Sep 2014

      Mathilde

      Hello David,
      Oui, nous sommes sur la même assurance. Mais c’est toujours variable d’un Etat à l’autre, le Massachusetts étant un bon Etat pour les assurances, je ne peux pas te dire pour Washington.
      Good luck et merci pour ton message !
      Seattle est une ville géniale !

  • 20 Sep 2014

    F.A.B.

    Bonjour mathilde.
    Comment peut on avoir un visa etudiant californien ? et peu on travailer avec ?et peu on louer un appart’ ?

    • 20 Sep 2014

      Mathilde

      Pour ce genre de questions, voir des forums spécialisés 😉

  • 21 Sep 2014

    F.A.B.

    ha d’accord merci

  • 1 Oct 2014

    OUDENOT

    Bonjour!

    Nous sommes exactement dans le même cas que vous à une différence près, nous avons un bébé de 9 mois (ah oui et un chien aussi!!)!!mon mari a eu également un post-doc aux MIT à Boston il commence le 03.11. ton mari est à quelle fac?
    je me retrouve complétement dans cet article mais nous en sommes à l’étape « rdv ambassade à Paris » prévu pour la semaine prochaine
    merci

  • 12 Oct 2014

    neli

    Bonjour Mathilde, tout d’abord merci de partager toutes ces infos super intéressantes 😀

    Mon fiancé à la double nationalité (il a fait le lycée, l’université et travaillé 2 ans la-bas).
    D’ici 2016 Nous avons le projet de nous installer à Austin (il a est déja propriétaire d’une maison qu’il loue à une famille pour l’instant), et ses parents, ses frères et soeur vivent toujours la-bas.

    J’ai 30 ans, je n’ai pas de diplôme et je suis assistante formation depuis 2 ans (j’ai toujours travaillé dans l’administratif depuis l’arrêt de mes études), selon toi vers quelles branches devrais-je me tourner pour trouver du boulot assez facilement, en sachant que tout ce que j’ai comme bagages c’est mon expérience pro ?

    Est-ce difficile de trouver du boulot dans l’admin sans diplômes ? est-ce qu’ils vérifient le parcours avant d’embaucher ?

    Merci pour ta réponse :)

    • 12 Oct 2014

      Mathilde

      Hello Neli, merci pour ton message. Hélas, je n’en ai pas la moindre idée !
      C’est à toi de choisir ce que tu veux faire, et d’essayer. Les employeurs aux USA ne sont pas très regardants sur les diplômes, c’est la motivation qui compte, et il n’y a que toi qui peut savoir ce que tu peux faire !
      Good luck,
      Mathilde

  • 12 Oct 2014

    Marc Sebire

    Super ton blog, j’y ai appris pas mal de truc en le parcourant. Je suis en phase finale de mon projet d’expatriation (rdv vendredi à l’ambassade, visa O), je raconte ce projet sur mon blog
    N’hésites pas à y faire un tour.

    A bientôt

    Marc

  • 30 Oct 2014

    Laurent

    Bonjour Mathilde,

    J’ai mis votre blog dans mes favoris : je risque d’avoir besoin de vos conseils dans un avenir que j’espère proche. Mon épouse vise un poste aux US (pour le moment, c’est Seattle qui a le vent en poupe) et compte bien placer son mari (moi) et nos trois enfants dans ses valises.

    Par contre, financièrement parlant, il me faudra bosser aux USA. On pourra difficilement vivre sur son seul salaire. Si elle traverse l’Atlantique avec un J1 (simple supposition aujourd’hui) et que je suive avec un J2, je me lancerais sur le marché du travail. Mais la déclaration certifiant que « travailler ne sert pas à subvenir aux besoins du foyer » m’interpelle. Pour quelle autre raison travailler ? Et dans notre cas, si, mon travail servira à beurrer les épinards (mais dans quelle proportion ?)

    Existe-t-il des règles pour le travail obtenu par le J2 ? Pas plus de tel salaire ? Uniquement un travail à temps partiel ? Ou les temps complets sont-ils autorisés ? Si ce n’est pas indiscret, touchez-vous nettement moins que votre époux ?

    Merci de m’éclaire sur ce point obscur.

    Cordialement,

    Laurent

    • 30 Oct 2014

      Mathilde

      Bonjour Laurent,
      La règle pour obtenir une autorisation de travail en tant que J2, est de prouver que le J1 peut survenir aux besoins de la famille : loyer, factures, vie quotidienne…
      Les visas J2 n’ont ensuite pas de limitations de salaire ni de nombres d’emplois/et d’employeurs possibles (pour moi, c’est un excellent visa !).
      Mais le J ne touche que les stagiaires et chercheurs il me semble.
      Good luck dans votre projet !

  • 3 Nov 2014

    Laurent

    Merci pour ces infos. Ce qui va donc être déterminant, ce sera le VISA que mon épouse obtiendra.

  • 16 Nov 2014

    Stanislas

    je suis un africain, béninois, qui vie au benin , je fais la classe de terminale G2. Mon rêve depuis toujours est d’être un cinéaste à Hollywood mais j’ai pas les moyens pour aller au USA.!
    Que faire ?

  • 30 Dec 2014

    Sabrina

    Bonjour,

    Ton article est très intéressant. J’ai une question. Si tu bosses déjà à ton compte et depuis chez toi avec des clients français… et que tu déménages aux États-Unis et que tu continues ce travail-là (donc travail avec des Français, règlements envoyés sur comptes français, etc.) est-ce considéré comme du travail illégal alors que tu n’as aucune interaction avec le monde du travail américain ?

    • 30 Dec 2014

      Mathilde

      Hello Sabrina,
      Comme tu dois déclarer tes revenus là où tu résides pour payer des impôts, si tu vis aux Etats-Unis, tu déclares tes revenus aux Etats-Unis… et donc tu dois être réglo côté papiers de travail. Les entreprises françaises travaillant avec des étrangers (ou résidant sur un sol étranger) sont aussi soumises à des contrôles pour savoir où sont payés les impôts…
      Mais ceci n’est que mon simple avis. La seule réponse valable serait de celle d’un avocat !

  • […] Dans ce cas, vous obtiendrez un visa J1 pour vous, et un J2 pour le conjoint marié qui pourra vivre et peut-être travailler sur le territoire. Pour en savoir plus, je vous propose de lire cet article du blog de Mathilde. […]

  • 28 Jan 2015

    Sarah

    Merci Mathilde pour ton article, il m’a aidé quand j’ai eu en tête de partir aux USA.
    Maintenant j’y suis ! Mais ce n’est pas le visa J1 et J2 que nous avons eu, mais le E1 et E2…

    Bonne continuation

    • 28 Jan 2015

      Mathilde

      Je t’en prie, ce blog est aussi là pour ça !
      Good luck,
      xo

  • 12 Mar 2015

    Vivien M.

    Salut Mathilde,

    tout d’abord bravo et merci pour ce blog, que j’ai découvert hier et dont je « dévore » les pages à vitesse grand V!!

    Je suis moi-même un futur expatrié, j’ai obtenu un poste d’Assistant Professor (et oui encore un chercheur!) à Omaha, Nebraska. Je viens de signer l »offer letter » et j’attends des nouvelles de la secrétaire quant au visa que je vais devoir demander… En plus je me marie une semaine avant mon départ (prévu, pas encore de tickets), donc j’imagine que ça être un sacré méli-mélo administratif…

    J’en profite pour te demander si par hasard ton homme n’aurait pas garder la fameuse check-list des « choses à faire pour être en règle », ou si vous en avez vous-même rédigé une? :)
    Je le fais de mon côté mais j’ignore encore comment prioriser les tâches. De ce que j’ai pu lire, il me semble qu’ouvrir un compte un banque soit la chose à faire en premier, puis rapidement avoir un numéro de sécu pour trouver un logement right?

    En tout cas félicitations encore pour ce blog, à la fois agréable à lire tant dans le contenu que dans la forme! Je pense que je reviendrai peut-être poser quelques questions ultérieurement…

    Au plaisir de se renconter un jour outre-Atlantique!

  • 29 Mar 2015

    larou

    Bonjour Mathilde,
    Ton site est vraiment super. J’ai une question peut etre pourras tu me réponse, par rapport a ton vécu en arrivant…En tant que J2, et donc sans SSN au début (avant la fameuse autorisation de travail) as tu pu être couverte par l’assurance maladie de ton mari J1? Ou bien as tu du attendre?
    Nous sommes dans ce cas la:) quel casse tete!!
    je te remercie pour ta réponse
    Bonne aventure, Fanny

    • 29 Mar 2015

      Mathilde

      Hello Larou, dans mon cas, même sans SSN sans autorisation de travail les 3 premiers mois j’étais couverte par l’assurance de mon mari. Attention, ces histoires, c’est toujours du cas par cas, il faut demander à l’employeur…
      Bon début d’aventure !

  • 26 Apr 2015

    Clémence

    Bonjour Mathilde,

    Super blog ! Avec plein de réponses apportées !! Je viens d’arriver à Washington DC en tant que J2 et vient de faire mes papiers EAD. En attendant, j’aimerais trouver une occupation. J’ai lu que tu avais donné des cours de français dans une asso? Comment as-tu trouvé cette annonce?

    • 27 Apr 2015

      Mathilde

      Coucou Clémence !
      J’avais trouvé cette offre sur un forum de Boston, qui s’appelle Bienvenue à Boston ! Tu as sans doute un équivalent à Washington…
      Bonne installation et merci pour ton message !

  • 26 Jun 2015

    Alex

    Bonjour Mathilde,
    très bon blog merci .
    Ma fiancée et moi sommes dans la même situation. Elle a un J-1. Nous allons nous marier, je demanderais ensuite un J-2 et l’autorisation de travailler.
    Et donc une petite question, je ne sais pas si tu auras la réponse, mais je tente quand même.
    Je suis photographe de mariage, et donc je signe en général les contrats 1 an avant la date.
    Penses-tu qu’il soit légal ou non, que je crée un site internet dès maintenant pour les USA et que je signe dès à présent des contrats pour l’année prochaine (moment où, j’aurais à priori tous les papiers…) ?
    Je ne voudrais pas faire un site maintenant et que ça me soit préjudiciable pour l’obtention future des autorisations.
    Voilà, si tu as une expérience là dessus je suis preneur !
    merci
    Alex

    • 29 Jun 2015

      Mathilde

      Hello Alex !
      A priori, ça me semble illégal – les gens qui vont t’employer vont demander une adresse aux US, un numéro de sécu aussi – mais je comprends l’envie de le faire et le côté « ce sera légal au bon moment ». Le mieux est de voir avec un avocat, ou l’employeur de ta femme qui a peut-être une idée du cadre juridique nécessaire pour ce genre de choses.

      • 30 Jun 2015

        Alex

        Oui tu as raison.
        L’ambassade des US ne peut pas donner de réponse, et le service d’immigration non plus !

  • 29 Jun 2015

    Paul B

    Bonjour Mathilde,
    Chapeau bas pour la qualité de ton blog, c’est super complet et agréable à lire.

    Je devrais avoir l’occasion de partir 12 mois aux USA à travers un VIE, et j’aimerais que ma copine puisse m’accompagner. J’ai l’impression que la manière la moins chère et la plus facile serait de nous marier, comme vous (à moins que t’aies une solution pour y rester 12 mois sans avoir à prouver une inscription et 40000$ de fees dans une université…) : le mariage est-il nécessaire AVANT d’entamer l’obtention de mon visa J1, ou puis-je commencer la démarche d’obtention du J1 en parallèle du contrat de mariage ?
    Dans ce dernier cas, j’aurais mon J1 à temps pour commencer le boulot, on sera marié avant mon départ et ma copine pourra commencer les démarches pour un visa équivalent même si je suis parti.
    J’ai peur que les contraintes temporelles ne permettent pas de faire l’un après l’autre.
    Ensuite, avez-vous regretté d’avoir organisé ce contrat de mariage « à la va-vite » ?
    En espérant avoir été assez clair, merci beaucoup.
    Paul

    • 29 Jun 2015

      Mathilde

      Hello Paul, Merci pour ton message. Le meilleur interlocuteur pour répondre de façon fiable à cette question, c’est ton employeur ou l’organisme qui t’aide à obtenir ton visa. On avait commencé les papiers avant de se marier, mais il a fallu attendre d’être marié pour tout finaliser et avoir nos visas en même temps – mais là encore, c’est dans notre cas particulier. L’obtention de visas est un sujet très sensible !
      Absolument pas regretté d’avoir organisé ce mariage vite fait, le mariage n’était pas vraiment un projet auquel on rêvait. En arrivant à l’étranger, on se rend compte que 80% des gens ont fait la même chose : c’est juste une autre démarche administrative 😉
      Bon voyage !
      -Mathilde

  • 14 Jul 2015

    Leroy

    Bonjour je voudrais savoir si des personnes reconnue travailleur handicapé ce qui est mon cas actuellement depuis 1 ans et 3 mois (cause d’une sciatique avec aggravement et interdiction de porter des charges lourdes) et français sont admis aux usa pour un emploi permanent merci.

    • 14 Jul 2015

      Mathilde

      IL faut voir ça avec l’employeur qui sponsorise votre visa.

  • 21 Jul 2015

    leroy

    merci pour ta réponse je vais voir les sites d’offre d’emplois aux usa

  • 18 Aug 2015

    Sophie

    Hello , merci pour ces great informations , j’ai une question si vous pouvez me répondre mon mari a le A2 visa il au en USA depuis 2002 et pas de solution pour avoir la Green card et pour moi aussi j’avais le A2 aussi maintenant ma question est est ce que je peut changer de statut pour rentrer de nouveau et déposer pour avoir la possibilité de trouver la Green card sachant que j est deux enfants de nationalité americaine 5- 2 ans .
    Merci

    • 19 Aug 2015

      Mathilde

      Bonjour Sophie,
      Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de consulter un avocat spécialisé dans l’immigration !

  • 31 Aug 2015

    Dueunel

    Bonjour excuser moi j’aurais une petite question parce que moi je suis venue en amerique avec un esta parce que maintenant c’est squ’il donne pour les moins de trois mois mais j’aimerais rester travailler mais on ma dit que je pouvait obtenir un visa de travail des que j’en trouve un. Vous pensez que c’est possible ?

    • 7 Sep 2015

      Mathilde

      C’est illégal de chercher du travail avec un visa de touriste.