Monday Morning #74

Janvier Hair Guru

Last Wednesday, I had an appointment with my hair guru.

He’s really a hairdresser, but hair guru suits him better: he’s someone I admire and who I trust. When he suggested last year to cut one side of my hair only, I said yes, why not, let’s try. For sure, I was mad at him a few months after when it grew back weirdly.

He undestands me, he knows what he’s doing, he doesn’t judge, I think he doesn’t. When I show him a do-the-same-thing picture, he adjusts my expectations. He always has a better idea. He’s gifted with hair, even though he doesn’t have any (to his defense, he has an awesome beard).

He has been wanted to chop everything on my head for many years now. And I finally said yes at the beginning of January, and even shorter a few days ago. I finally reach the conclusion that a tiny bun on top of my head wasn’t that cute.

The first time I saw him, a few years ago, I thought that he looked cool, probably too cool for me. But I do like a hairdresser with a good style, even if it’s not my style, it’s like following a super inspired aerobics teacher: I wouldn’t do that or wear this, but that’s the person I want to take classes from.

My hair guru has helped me in my hair journey. He’s like a therapist, the behavioral kind (side note: my real therapist cut her hair recently and it still disturbs me, like she’s another person). When I come into the salon, we hug, and I know I’m in for a treat, even though I have to face myself in the mirror for an hour with wet hair.

When I need a change, I know we need to chop.

When I avoided him for more than 11 months, he knew have been also ignoring some deepest issues (did he?) and when I finally got back, we had to do something about the hair.

He’s all about a haircut. I complained to him one time about the fact that I’ve never had and will never have some long Beauty Queen dense shiny curly-at-the-end hair. “Long hair isn’t a haircut, most of the time, it looks like a mop. Everyone needs a haircut.” 

We do not talk that much during the process, maybe because of the hairdryer (though he cuts hair on dry hair, which I prefer), maybe because of my accent. But anyway, I just want to feel that’s something positive is happening, hair wise.

The ultimate proof that I love him: I tell him at the end whereas I really like the haircut or not. -I think it looks too mullet-y? -Yeah, I love a mullet. -Please, cut these wings. Before him, I would just smile and say great, and rush out.

Last Wednesday, he cut one more time here and there, and then declared:“It’s slick”. It makes me feel good! But he didn’t only cut my hair this time. He also changed the color. I’m on the other side now, I have some grey hair.

Last year I’ve started to notice a few grey hair on my head. Carl told me it was nothing, but it has sneakily evolved throughout the months. I start staring at any women’s hair on the street, café, train. Who dyes her hair? Who doesn’t? Should I do it too? When I asked my friends I realized that many of them were doing it, but only whispered it to me. Is it something taboo? I made up my mind: I do not want those white hair, not now. In January, he agreed with me: it shows, and we can do something about it.

So  last Wednesday, my hair guru cut a little bit more, and thought that a camouflage was the right way to go.

Oui, hair guru, let’s do that. A camouflage.

Hair Guru mars

Writer, organizer and social media-ter for my own blog. When I'm not in front of my laptop, I'm organizing guided tours of Boston with my own company "Boston le nez en l'air". It's in French!

Comment on Facebook

14 Comments

  • Reply Mar 5 2018

    Moreau

    Super coupe !!! Pour la couverture des cheveux blancs quand vous commencez c’est sans fin, sauf à s’accepter ainsi, pas facile, mais tellement agréable de retrouver ces vrais cheveux grisonnants , après des années de torture capillaire.

    Toujours enrichissant votre blog.

    • Reply Mar 5 2018

      Mathilde

      Désolée de lire que votre expérience ait été une torture, en effet, dans ce cas, aucune raison de le faire !

  • Reply Mar 5 2018

    Anne

    Une coupe courte, c’est toujours un signe de “reprise en main” ;-). C’est aussi plus de liberté, bravo!
    Moi aussi, j’ai quelques cheveux blancs, et depuis, je regarde aussi la tête des autres, ce que je ne faisais pas avant. C’est fou quand même!

    • Reply Mar 7 2018

      Mathilde

      Merci Anne pour ton message ! ça fait du bien de changer en effet !
      Et oui, je n’avais jamais auparavant fait attention aux cheveux des autres femmes à ce point-là…

  • Reply Mar 5 2018

    Céline

    ça te va bien cette coupe courte ! Et pour le mystère des cheveux blancs, tu as raison… personne n’en parle mais tout le monde en a plus ou moins^^ de mon côté, quasi pas selon mon coiffeur, et de toute les façons vu que je fais un balayage… impossible de les détecter 😉

    • Reply Mar 7 2018

      Mathilde

      Merci Céline pour ton petit mot, peut-être que la traduction en français de “camouflage” c’est plutôt “balayage” ! Il ne m’a pas fait la teinture full force avec les papiers d’alu

  • Reply Mar 6 2018

    baabochon

    Ca te va super bien! J’aime beaucoup!

  • Reply Mar 7 2018

    Koti

    Merci pour cet article dans lequel je me retrouve complètement. Premier cheveu blanc à 17 ans, grand « blanchissage »à 24, aujourdhui à 38, ils sont très nombreux. Et je suis très brune. Jai fait des mèches pendant 6 ans et puis jai arrêté car lorsquon a beaucoup de cheveux blancs,les mèches ne suffisent pas. Etant allergique, je ne peux faire de teinture car contrairement aux mèches, la teinture touche les racines. Du coup, je les laisse tels quels et cela me plaît. Ils sont courts et la seule contrainte cest un passage mensuel chez le coiffeur. Car les cheveux blancs demandent un entretien sans faille. Je me suis affranchie des diktats de la mode et de lapparence ( de toute façon, je nai jamais correspondu aux canons de beauté). Le seul bémol: on me donne souvent plus que mon âge. Je crois que le tout est que vous soyez en accord avec vous même et que votre choix vous convienne en tout premier lieu.

    • Reply Mar 7 2018

      Mathilde

      Hello Koti, je ne savais pas qu’on pouvait avoir des cheveux blancs aussi jeune ! En tout cas, je suis d’accord avec vous et il n’y a pas de règle absolue. Je me souviens d’une collègue quand je bossais encore à Paris qui avait de sublimes cheveux blancs brillants, elle ne devait pas avoir plus de 40 ans, elle portait toujours un rouge à lèvres bien rouge : c’était canon ! Je me dis pour l’instant que je continue avec ces “camouflages” tant que ça me convient.

  • Reply Mar 8 2018

    Hajer

    C’est super d’avoir osé dire oui au changement de coupe radical et ça te va très bien :)
    Moi je me plains toujours de ne pas trouver de coiffeur qui “coiffe” vraiment et de ressortir du salon en ayant claqué 70€ pour presque rien et en même temps si on me proposait d’y aller franco et tout couper je pense que je dirais non , trop peur que ce soit trop court et donc dur à camoufler avec des barrettes haha
    Bref comme toi des fois je fais une grève de coiffeur pendant de longs mois… en attendant de trouver le bon la prochaine fois, je ne désespère 😀

  • Reply Mar 13 2018

    marie

    J’ai tellement besoin d’un hair guru…. Je suis du genre à attendre 1 an avant de me pointer chez le coiffeur, de faire la meuf contente à la fin de la coupe et de rentrer chez moi pleurer….

  • Reply Mar 16 2018

    Delphine / 7h09

    C’est sympa cette nouvelle coupe ! :)
    Moi j’ai eu mes premiers cheveux blancs vers 26 ans puis j’ai teint à partir de 30 ans environ. J’ai tenu bon pendant une bonne dizaine d’années (malgré le prix, les allergies aux produits, la contrainte, surtout qu’à la fin je devais faire ma couleur toutes les 3 semaines maxi). Et puis il y a trois ans, j’ai arrêté (le cauchemar : d’abord j’étais bicolore puis tricolore !) mais finalement, à 46 ans, je porte mes cheveux au naturel. Ils sont “poivre & sel” avec beaucoup de sel. On me dit souvent que c’est étonnant par rapport à l’âge de mon visage mais que ça me va bien. Moi je me sens très bien en tout cas !

  • Reply Mar 20 2018

    Paula

    Merci pour la crise de fou rire quand j’ai lu “En gros, il a le don du cheveu, même s’il est chauve” hahahahahahahaha !!!

Leave a Reply