Une journée pour découvrir Santa Fe au Nouveau Mexique

Autour de la place centrale de Santa Fe - New Mexico

Hola! Que tal? Mon espagnol est assez limité, je vais me limiter aux civilités. Sante Fe est l’un de mes deux gros coups de coeur du Nouveau Mexique. C’est une petite ville assez chic, plutôt tranquille en apparence, mais qui fourmille d’activités culturelles. C’est aussi l’une des plus anciennes villes des Etats-Unis, plus vieille que Boston… Qui l’eut cru, en plein cœur des montagnes/désert/campagne ? J’ai imaginé cette journée idéale à Santa Fe, si vous passez par le Nouveau Mexique, ou le sud-ouest américain en général, la ville mérite qu’on s’y arrête au moins une journée, mais on peut y passer facilement deux ou trois jours sans s’ennuyer : c’est petit, mais il y a beaucoup de musées super, d’églises et de restos, et de petites rues qui invitent à la flânerie. C’est complètement cliché, mais c’est comme ça que je l’ai vécu : sous le charme complet.

1. Un petit déj au Plaza Cafe.

Sur la place centrale de Santa Fe, ce café ressemble à un vrai diner américain avec ses tables en formica et ses tabourets en vinyle rouge. Mais en plus de la nourriture classique de diner, on y sert de la new mexican food. D’ailleurs, le breakfast burrito a été inventé à Santa Fe (c’est ce qui se dit), vous pouvez commencer par cette spécialité locale de bon matin, ou opter pour un petit déj classique de gringos, ou du flan : le flan typiquement spanish est exposé avec d’autres desserts gigantesques dans une vitrine, derrière le bar.

The Plaza Cafe, 
54 Lincoln Ave.

2. Le musée Georgia O Keeffe

Qu’on se le dise : les musées de Santa Fe envoient de la qualité. Je vous dirai bien de passer du temps un peu partout (il y a un pass à 25 dollars qui donnent accès aux principaux musées de la ville), mais puisqu’on part du principe qu’on a qu’une seule journée ici, choisissons le musée Georgia O’Keeffe, qui nous a bien plu à Manu et à moi. Georgia O’Keeffe est une artiste  qui vivait à New York, mariée au photographe Alfred Stieglitz, qui avait fait de superbes portraits d’elle dans les années 20, véritables scandales à l’époque pour leur côté sulfureux. Georgia est venu passer ses étés à Santa Fe, elle est tombée amoureuse du coin où « la couleur est différente, comme nulle part ailleurs », et a consacré un pan de sa carrière à peindre la nature et les maisons du nord du Nouveau Mexique, qui est toujours appelée aujourd’hui le O’Keeffe Country. Ses oeuvres ont inspiré Manu de prendre en photo à peu près toutes les portes qu’on a croisées, j’ai sélectionné seulement quatre de cette série, dédicacée à Georgia O’Keeffe…

Georgia O’Keeffe Museum
217 Johnson St.

Porte Santa Fe - New Mexico 2

3. Un tour autour de la plaza, dans le centre ville de Santa Fe

Le musée Georgia O’Keeffe est dans le centre de Santa Fe, tout petit et très facile à découvrir à pied : quelques rues, des églises, des boutiques. Il a plu des cordes la première après-midi où nous sommes arrivés, alors que tout le monde nous disait à quel point la région souffre de la sécheresse. Pas trop grave, car (1) il y a plein de passages couverts à Santa Fe (2) quand la pluie s’est terminée, ça a séché en trois minutes.

Autour de la plaza - Santa Fe - colonnes du musées des Amérindiens

New Mexico Museum of Art - Santa Fe

Saint François D'assise - église de Santa Fe, New Mexico

Eglise Saint François d’Assise, inspirée de l’originale en Italie.

4. Flâner au milieu des vendeurs de bijoux en turquoise, et autres artisans locaux

Il y a de nombreuses boutiques d’artisanat local, fait par des Amérindiens, mais le mieux est d’aller dans les stands à même le sol autour de la place, en face du Palace of the Governors (un superbe bâtiment, le plus vieux des Etats-Unis, construit en 1610 !), c’est garanti authentique. Les bijoux en turquoise et les poteries sont LE truc à acheter si vous voulez un beau souvenir, mais attention, ça coûte très cher, le moindre petit bijou coûte une centaine de dollars, c’est le double pour une mini-poterie.

NB : je ne sais pas très bien comment appeler les « Indiens » en français à vrai dire… on dit Native American dans le politiquement correct anglais ; et plus spécifiquement à Santa Fe, quand ils viennent des villages voisins, on les appelle Pueblos.

5. Déjeuner léger le long de l’Old Santa Fe River Park

Un petit parc, au bord d’un tout petit cours d’eau, la Santa Fe River. A certains endroits, les gens pêchent et pique-niquent. S’il fait une chaleur brutale, ce sera l’endroit idéal pour une pause. Attention, il fait très chaud l’été, mais les hivers sont  froids et enneigés. Dur à croire quand on voit les photos, mais Santa Fe est situé dans les montagnes, à plus de 2,000 mètres d’altitude.

6. Début d’après-midi à Museum Hill

Museum Hill est un quartier à l’écart de la ville qui réunit les plus grands musées de Santa Fe. Ma préférence va au Museum of Indian Arts and Culture, car quitte à visiter une région, autant en comprendre le peuple qui y a passé le plus de temps. Si c’est très dur de trouver la moindre chose sur les Amérindiens sur la côte Est, ici, on est servi : histoire des ancêtres, mythes, mais aussi histoire des coutumes à travers les siècles et jusqu’à nos jours – et notamment la très dure assimilation à la culture américaine ; de l’art aussi. Bref, c’était complet et passionnant.

Museum of Indian Arts and Culture
710 Camino Lejo

7. Promenade le long de Canyon Road

J’avais lu dans un magazine que la plus belle rue des Etats-Unis était Canyon Road, à Santa Fe (élu par je ne sais quel comité de Best of du meilleur). J’avais hâte de voir à quoi ça ressemblait. Ca commence de façon sympa, avec une vieille église, la San Miguel Mission (qui est presque sur Canyon Road, on ne va pas pinailler). A l’intérieur, art catholico-hispanique violent mais aussi, une cloche qui date du 14è siècle : si on la sonne, on va revenir à Santa Fe. Livrons-nous à un instant superstition.

Il y a beaucoup de galeries d’art tout le long de Canyon road, des jardinets fleuris nickels. La rue est longue, on a le temps de s’imprégner de l’ambiance bobo de Santa Fe, et plus on avance, plus ça perd le côté touristique.

de la lavande - Canyon Road - Santa Fe

8. Coucher de soleil depuis les montagnes.

Santa Fe n’est pas une ville très étendue, et on ne voit pas vraiment la différence entre le centre et les zones périphériques, tant la ville a une architecture harmonieuse : tout est en simili-adobe couleur ocre. On sort de la ville en deux minutes en voiture, et on se retrouve tout de suite dans la montagne. Les maisons, souvent en partie cachées derrière des murets, ont l’air super. Ca change du reste du Nouveau Mexique, où on a vu beaucoup de mobilhomes et d’endroits désolés.

Autour de Santa Fe - New Mexico

9. Soirée guac’ et margarita

Le guacamole est une grande passion, mais là, j’ai trouvé encore plus fort : la sopapilla ! Les amateurs de cuisine mexicaine vont se moquer de tant d’ignorance, mais sur la côte Est, à Boston spécialement, les restos mexicains ne sont pas au taquet. Bref, la sopapilla est un pain soufflé, léger (mais tout de même frit…) et qui sublime le guacamole. Je n’en dis pas plus, j’écrirai un article spécial cuisine new-mexicaine dans les jours à venir.

santa fe food - sopapilla, guaca et margarita

Une bonne adresse pour le soir : La Choza. Plein de petites pièces sombres mais colorées, une carte classique avec bien sûr, une belle sélection de margarita. Si vous n’y connaissez rien mais que vous aimez la tequila, faites comme moi, prenez le cocktail maison.

La Choza
905 Alarid St.

10. Fin de soirée au cinéma de George RR Martin

Pour finir la soirée, rendez-vous au cinoche de quartier. Santa Fe est une ville d’artistes et d’écrivains, comme George RR Martin, dont on attend la suite de Game of Thrones. Il a récemment acheté ce ciné, un endroit sympa pour boire un verre, et voir un film, ça m’a presque rappelé l’Entrepôt, à Paris.

Jean Cocteau Cinema
418 Montezuma St.

Bonus perché : l’attraction cosmique de Santa Fe

J’ai fêté mon anniversaire à Santa Fe ! Santa Fe a la réputation d’attirer les gens à des moments clés de leur vie, de les « appeler ». J’ai eu le Santa Fe Calling ! Bon, c’est un reste de la culture hippie, mais tout le monde y croit un peu là-bas. Si vous y allez, vous allez peut-être tomber sous le charme, et ne jamais vouloir repartir…

J'ai 31 ans

Tout le récap des articles sur mon voyage au Nouveau Mexique est ici.

Alors, tentés par Santa Fe ? Si vous y êtes déjà passé, racontez votre propre expérience ! 

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

12 Commentaires

  • Répondre 26 Jun 2014

    Virginie

    Je ne connais pas du tout le Nouveau-Mexique mais les paysages, l’architecture et la cuisine : tout me tente!! Merci pour cette découverte 😉

  • Répondre 26 Jun 2014

    SKTV

    On s’y croirait ! Il me semble avoir lu quelque part que Santa Fe était l’équivalent de St Tropez en France, peut-être moins jet set ?

    • Répondre 26 Jun 2014

      Mathilde

      Saint Tropez ? Dur de comparer sachant que Santa Fe n’est pas au bord de la mer…
      Les deux villes ont un côté villages d’artistes si on cherche vraiment la comparaison !

  • Ca a l’air vraiment chouette ! Effectivement, ca n’a pas l’air tres hipster mais c’est peut-etre pas plus mal !!!

  • J’y ai passé un noel .. et le charme est toujours là, même quand il fait 0°C et qu’il y a de la neige partout .. en plus, il y a des lampions partout sur les adobes, ce qui donne un caché de plus (et la messe de noel, mi en espagnol, mi en anglais, était vraiment à voir )… c’est décidé, on y retourne à Noel .. .. bon on attend la suite avec impatience

  • Répondre 27 Jun 2014

    Xel0u le l0up

    C’est beau !!! J’ai adoré ton article comme je te l’ai déjà dit hier soir… J’ai envie d’y aller maintenant ! Ah les Etats-Unis nous réservent de sacrés surprises !

    Pour les indiens, je crois qu’on dit Amérindiens en France. En tout cas, c’est comme ça que je le présente quand je parle d’un livre.

  • Wahou, comme d’hab tu me fais voyager. Mais là, je ne connais pas du tout la région, alors c’est encore pluuuus fou :)

  • Répondre 27 Jun 2014

    tiphaine

    je garde tous ces bon conseils de visite sous le coude! En espérant aller un jour à Santa Fe…à quand mon Santa Fe Calling?

    • Répondre 27 Jun 2014

      Mathilde

      Apparemment il faut y aller et voir si tu ‘ressens’ quelque chose, dixit l’un des guides qu’on a croisé !

  • Répondre 28 Jun 2014

    Therby

    Bon anniversaire Mathilde avec un peu de retard
    Comme d’habitude tu nous fait voyager et rêver par tes reportages, tu es un très bon antidote à la morosité. On découvre les States par ton regard et c’est super. Quoi d’autre ? continuer. Bien à toi

  • Répondre 30 Jun 2014

    Maite

    Magnifiques photos, ça donne vraiment envie d’y aller.
    C’est marrant mais je voyais pas du tout Santa Fe comme ça. J’imaginais une grande ville mi-Mexique mi-USA hyper bruyante et sale, mais sur les photos ça a l’air d’être super calme avec une vraie identité.

    • Répondre 30 Jun 2014

      Mathilde

      Oui, c’est une bourgade paisible et proprette, avec de très beaux musées. Rien à voir avec ce qu’on a vu du reste du Nouveau Mexique, et bon, je ne suis jamais allée au Mexique donc, no sé.

Laissez une réponse