The Black Canyon of the Gunnison – Etroit, profond et inaccessible

Black Canyon of the Gunnison - National Park - Colorado - road trip Etats-Unis - Gorge

Faut avouer qu’un nom pareil, ça claque : The Black Canyon of the Gunnison. Quand on a prévu le trajet du road trip, c’était juste un point, en plein milieu du Colorado. On entendait des avis pas très motivés à son sujet : « ouais bof c’est juste un point de vue ». Mais comme en road trip, on n’est pas à 6-8 heures de route près, on s’est dit qu’on irait se faire notre avis nous-même. Le Black Canyon est une gorge tellement étroite, profonde et aux parois lisses que peu de lumière touche le fond, où coule la violente Gunnison River. Seuls les randonneurs bien équipés ou les alpinistes chevronnés descendent jusqu’en bas, où la rivière déchaînée n’est navigable que par des kayakistes, là encore très expérimentés : ça semblait être un lieu à l’opposé de nos capacités, mais la magie des parcs nationaux américains rend tout endroit visitable depuis sa voiture.

Arrivée de nuit, où ça ? on ne sait pas trop, on n’y voit rien

On est arrivé en pleine nuit, et heureusement que le GPS a tenu le coup, car on a roulé sur de longs kilomètres sur une route en gravillons, qui faisait des angles droits par moments. On n’avait aucune idée des paysages alentours, il faisait nuit noire, même si la lune brillait, et dessinait des ombres. Même le panneau de l’entrée de ce parc national – car c’est tout de même un parc national -, était tout petit, comme si on s’était trompé ou qu’il venait juste de le mettre (il est parc national depuis 1999, ce qui fait tout de même 15 ans).

Vers 21h, en arrivant à proximité du camping, on a, par chance, croisé le ranger qui rentrait chez lui. Il était jeune et cool, comme on imagine un ranger qui vit dans la nature, il nous a dit de nous installer où on voulait, qu’il restait de la place et que comme on venait de France, c’était gratuit pour nous (quand les gens demandent d’où on vient, ils ont du mal à croire qu’on vient de Boston, Massachusetts, l’un des coins des Etats-Unis avec un accent très reconnaissable, mais en rien un accent français). Il n’y avait que 13 emplacements dans ce camping « first come first serve », sans réservation, et si je l’avais su, je pense qu’on aurait pas tenté le coup de rouler des heures jusqu’à ce coin paumé, au risque de faire demi-tour car on ne pouvait pas dormir sur place.

Black Canyon of the Gunnison - National Park - Colorado - road trip  Etats-Unis - North Rim Campground

Le North Vista Trail : 10 km pour apprécier la vue sur le canyon

On s’est réveillé tôt. Oui, on se lève tôt, car au camping on se couche tôt, 22 heures est l’équivalent de 2 heures du matin en ville : quand le feu s’éteint, on va se coucher. Le matin, on s’est tartiné du pain à hot dog avec du Nutella, et on est parti marcher : on oublie la case douche, il n’y en avait pas de toute façon (depuis notre retour, on a étudié la question de se doucher quand il n’y a pas de vraie douche, à suivre).

En quittant le camping pour rejoindre le chemin de randonnée, on croise deux jeunes à la barbe broussailleuse : ils nous demandent si on connaît bien la région, et comment faire pour descendre au fond du canyon. Je suis hyper flattée qu’ils nous ait pris pour des randonneurs de l’extrême – alors quand on leur a dit qu’on allait juste sur le bord du canyon, ils nous ont jugé – je l’ai bien senti.

Pour cette première marche de la journée, on a suivi les recommandations du ranger : longer la gorge, puis monter en haut d’une colline, elle-même sur le plateau, à 2,610 mètres d’altitude. Dès qu’on s’éloigne et qu’on rejoint le sentier, on réalise que le camping est perché sur le bord du canyon. Si on était arrivé quand il faisait jour, on aurait pu choisir l’un des campements au bord du canyon (de mémoire, ce sont les n°4 et 5), et se réveiller face au vide.

Le North Vista Trail commence tout tranquillou, vraiment facile, en plus, on a droit à une première vue tip top après une courte marche, à un point de vue qui porte le nom bien mérité de « Exclamation Point » : 

Black Canyon of the Gunnison - National Park - Colorado - road trip Etats-Unis - North Vista Trail

Black Canyon of the Gunnison - National Park - Colorado - road trip Etats-Unis - la rivière Gunnison

Mais dès qu’on s’éloigne du bord du canyon et qu’on monte en altitude, et bien ça monte, et c’est dur.

Km : 11 (7 miles aller-retour)
Point de départ : derrière le pit toilet de la cabane du ranger, trouver le panneau qui dit « Wilderness » (assez étrange de mettre un panneau pour signaler qu’il s’agit d’une étendue sauvage)
Carburant : trail mix, banane et compote de pommes
Nombre de personnes croisées en trois heures de marche : 2, juste à la fin, quand on revenait.

Wahoo, ho, ha, hi : les multiples points de vue le long de la route scénique

De retour au camping, on range toutes nos affaires, et plutôt que de prendre le temps de manger (c’est une constante dans nos voyages : on attend souvent la faim tenaillante pour s’arrêter), on part se promener sur le mini-sentier qui part du camping et qui donne sur le Chasm View – en français, la vue du gouffre (génial comme mot) : c’est l’endroit où le canyon est le plus étroit.

Puis en voiture, on roule sur la seule route de la rive nord, en s’arrêtant aux 5 points de vue : The Narrows, Balanced Rock View, Big Island View, Island Peaks View et Kneeling Camel View. On pourrait croire qu’ils sont tous pareils, après tout, c’est le même canyon, mais à y regarder de plus près, chacun a sa spécificité, et quitte à être venu jusqu’ici, autant passer un peu de temps à tous.

Black Canyon of the Gunnison - National Park - Colorado - road trip Etats-Unis - Big Island

 

C’est difficile d’appréhender la hauteur du canyon sur les photos, mais en vrai, c’est vertigineux : au point le plus haut, Warner Point, la gorge est à 2,772 pieds de profondeurs, soit plus de 850 mètres.

Black Canyon of the Gunnison - National Park - Colorado - road trip Etats-Unis - Vue

On a croisé deux personnes en vélo, une ou deux voitures : il n’y a pas foule par ici en ce vendredi de veille de weekend férié (Labor day, le premier lundi de septembre).

Roule toujours

On repart en début d’après-midi, c’était une étape courte en temps, mais intense : camping isolé, marche dans la nature, et ce canyon vertigineux… On se dit qu’il nous faut du matos pour randonner comme des pros (projet qui me semble irréaliste, mais j’aime bien en parler). En quittant le parc, on découvre la route où on était passé de nuit, la veille. Un coyote est assis sur le chemin, il se lève et part dans les fourrés : sa fourrure se confond avec la nature.

On se sent bien.

Black Canyon of the Gunnison - National Park - Colorado - road trip Etats-Unis - North Vista Trail la route

Une vidéo ! yes !

Parce que c’est mieux quand ça bouge.

Des infos pratiques pour profiter du Black Canyon :

  • Le camping de la North Rim est sauvage, sans confort moderne ; il coûte 12$ la nuit.
  • Si le camping n’est pas votre truc, et que vous arrivez du côté de la North Rim, arrêtez-vous à Hotchkiss, le dernier village avec motel avant le parc national.
  • Il est possible de rejoindre la rive sud, qui est le côté du parc avec le plus d’aménagements touristiques, mais ça prend 3 heures : il n’y a pas de pont au-dessus du canyon.
  • Si ça vous tente, il y a des randonnées à cheval pour se promener le long du canyon, dans le malnommé DeadHorse Trail (le chemin du cheval mort) : infos sur le site du parc national

Toutes les étapes du road trip Colorado-Utah sont ici, et la prochaine étape, c’est la somptueuse Elk Loop, une route scénique du Colorado

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

10 Commentaires

  • Olala … ces photos sont splendides ! Moi qui ne connaissais rien du Colorado, c’est sur ma « Trip list » maintenant.

  • Répondre 6 Oct 2014

    Emmanuelle

    Tout pareil que Touillette Zen, je veux y aller, maintenant ! Les photos sont superbes !

  • Oh la la… c’est grandiose !!! Quel panorama !!!

  • Répondre 6 Oct 2014

    Amy

    Effectivement ça a l’air vertigineux et c’est bien désert…
    Énorme la « pause technique » du coyote 😉

    • Répondre 6 Oct 2014

      Mathilde

      Merci pour ton message !
      J’étais trop contente de voir un coyote !! même s’il s’est en effet un peu lâché… on le filmait et il s’en foutait.
      Bises !

  • Je trouve ce parc impressionant, j’y suis allee 3 fois (grace a mon boutot quand j’etais en France) et j’ai toujours ete impressionnee a chaque fois par la profondeur des canyons. Tres belles photos en tout cas!

    • Répondre 6 Oct 2014

      Mathilde

      Ah génial ! vous aviez eu l’opportunité de faire des randos qui descendent dans le canyon ? ça avait l’air sport, mais super.

  • Répondre 7 Oct 2014

    sandralbane

    Très jolies photos…le passage vidéo avec le coyote est assez rigolo :)

  • Répondre 8 Oct 2014

    Isabelle

    moi aussi j’ai adoré : nous sommes restés sur la rim sud .. la petite marche au bout est superbe .. mais tu n’as pas vu les dragons ….

    • Répondre 8 Oct 2014

      Mathilde

      Il y aurait eu vraiment des vrais dragons, j’aurais été déçue de ne pas les avoir vus 😉 Mais là en voyant que c’est juste « on dirait que c’est le dessin d’un dragon » j’ai l’impression que je peux laisser aller mon imagination dans mes propres photos, non ?
      Le Rive Nord et Sud m’avaient l’air assez similaires en termes de formations géologiques.

Laissez une réponse