Road trip #3 – Olympic National Park, côté montagne et côté plage

hurricane ridge - Olympic National Park 2

Mercredi. Le Bnb où on a passé la nuit surplombe le port, et en prenant notre petit déj, on regarde les bateaux dans la brume charger et décharger des troncs d’arbres. La ville de Port Angeles a un petit air désolé de bout du monde, et pourtant son port la rattache à tous les pays du Pacifique. On quitte Sharon, notre hôte d’un jour, direction Olympic National Park, aujourd’hui par l’entrée nord : Hurricane Ridge ; ensuite, on compte rejoindre le bord de l’océan.

Hurricane Ridge Road : la route au-delà des nuages

Ce qu’il y a de bien avec les parcs nationaux, c’est qu’on peut accéder à plein de choses en voiture : certes, c’est super de faire des randonnées pour découvrir ce qui n’est accessible qu’en marchant, mais c’est aussi bien pratique d’avoir une sublime route qui donne accès à la quintessence du parc… depuis la bagnole. C’est ce qu’on a fait ce matin-là : on a suivi Hurricane Ridge Road (la route de la crête à ouragan). Le temps était couvert tout en bas, à Port Angeles, et au fur et à mesure qu’on montait, on a dépassé les nuages, et il faisait beau, quoique le vent soufflait très fort au sommet.

hurricane ridge - Olympic National Park

Hurricane Ridge - Olympic National Park 4 Mathilde et Manu - Hurricane Ridge - Olympic National Park

Hurricane Ridge - Olympic National Park

Hurricane Ridge - Olympic National Park 1

Lake Crescent

Prochaine étape de la journée, les plages. Mais comme c’est moi qui conduis et que c’est donc Manu qui a la carte, il a très envie qu’on s’arrête ailleurs. C’est la première fois depuis plusieurs années que je conduis, ce qui représente une victoire de canard pour moi. Certes, le fait de conduire une voiture automatique dans un parc national où la vitesse est réduite à 35 miles par heure rend les choses beaucoup plus simples. Je me laisse guider par Manu, tant qu’il me prévient suffisamment à l’avance pour que je puisse agir sur la voiture. On fait un arrêt face au Crescent Lake, on où était passé vite fait la veille. Parfaitement calme, ce lac a 7 000 ans et fait par endroit presque 200 mètres de fond (le genre de détails qui me fout les jetons, je m’imagine aller nager et avoir tout ce fond en-dessous de moi : flippant). L’eau est transparente et d’un bleu sublime.

Crescent Lake - Olympic National Park

Sol Duc Valley : sources chaudes et saumons

Autre arrêt impromptu : la Sol Duc Valley. La carte indique qu’il y a des sources chaudes, donc virage à gauche : on y va. On roule sur une route étroite bordée d’immenses sapins aux troncs bien droits. Il fait beau, le soleil perce à travers les arbres. Arrivés aux sources chaudes, il y a un village de vacances avec plein de mini-chalets en bois, et une piscine, type piscine municipale, alimentée par les sources chaudes. Pas trop envie d’aller patauger avec 500 autres personnes, on demande à l’entrée si on peut accéder à d’autres sources chaudes : « Oui, en faisant une marche de quelques dizaines de miles ». Mince. On choisit de faire autre chose : une randonnée de quelques miles à peine qui longe la rivière, ponctuée de sublimes cascades. L’une d’elle est la cascade des saumons, et pendant la période de reproduction, les poissons remontent le cours d’eau. Tandis qu’on regarde fixement la rivière en espérant voir quelque chose – hélas ce n’est pas la saison de migration, un mec nous raconte qu’il a déjà vu des ours attraper des saumons en plein vol. Légende de montagne ou réalité, c’est carrément cool.

Olympic National Park - Sol Duc Valley

Sol Duc Valley cascades - Olympic National Park Sol Duc valley - Salmon Cascades

Sol Duc Valley - Olympic National Park

La plage sur l’océan Pacifique

Dernier arrêt à Olympic Parc : les plages au bord de l’océan Pacifique, le long de la route 101. Les plages font aussi parties du Olympic Park, et sont connues pour leurs rochers au bord du rivage, qu’on appelle des sea stacks, des colonnes de rochers séparées de la falaise sur le rivage. Il y a de la brume, et sur certains de ces rochers, des sapins sont plantés : l’ambiance est là encore magique et mystérieuse. Sur la plage, on trouve aussi des tonnes de bois flotté. C’est une des raisons pour laquelle il est interdit de se baigner : les courants forts et les rondins qui flottent assommeraient les nageurs. On voit quand même un mec aller se baigner, mais il a l’air de s’entraîner, ses copains restent bien au chaud sur la plage à le regarder partir nager.

Ruby Beach - Olympic National Park 4

Manu - Ruby Beach - Olympic National Park

Ruby Beach - Olympic National Park 3 Ruby Beach - Olympic National Park 2 Ruby Beach - Olympic National Park 1 Mathilde - Ruby Beach - Olympic National Park

Olympic National Park, côté pratique :

  • Des paysages variés : Hoh National Forest, montagnes, lac, plages… donc 2 jours ne sont vraiment pas de trop pour découvrir ce parc unique.
  • Un temps instable : averses régulières mais temps doux quand on y était, à la fin de l’été. Dès qu’on monte en altitude, il y avait beaucoup de vent. Valise variée à prévoir !
  • L’entrée du parc est payante : 15 $ par voiture, valable pour 7 jours ; la carte annuelle des parcs nationaux est valable (80 $ par an).
  • Où dormir ? Les villes pour loger ne sont pas légion : Port Angeles, au nord du parc, c’est là où on était, le petit village de Forks (près de Hoh et des plages, à l’ouest), et il y a toujours l’option camping dans le parc. On n’a a pas trouvé Forks super joli-joli. Alors oui, c’est la ville de Twilight, même sans le savoir au préalable, on n’aurait pas pu louper l’info car le village s’est transformé en pub pour le film. On s’est arrêté dans un boui-boui pour manger des burgers, et on n’a pas pu échapper aux sandwichs aux noms des personnages. Je mangé un « Bella » bien saignant.
  • Aller au Canada. La péninsule où se trouve Olympic National Park est une bonne étape pour rejoindre Vancouver et la Colombie britannique (Canada). Il y a des ferrys pour Victoria pour une centaine de dollars aller-retour par personne.

Ruby Beach - crabe - Olympic National Park

Après cette journée, on a continué de rouler encore un bon moment pour rejoindre un motel au pied du Mount Rainier. Il faisait noir, dommage, on n’a pas pu profiter du paysage. Vers 22 heures, nous voilà donc à Rockport, toujours dans l’Etat de Washington, sur la route 12*, à deux pas du Mount Rainier National Park, on est d’attaque pour le lendemain !

*edit 19 décembre 2015

Road trip map - Seattle, Olympic Park

Miles parcourus lors de cette étape : 332 miles (535 km)

L’étape suivante : on passe la journée au Mount Rainier, un volcan avec des glaciers et des alpages fleuris. A suivre…

L’intégralité des articles du road trip de cet été se trouve ici : le road trip dans le nord-ouest américain.

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

27 Commentaires

  • Répondre 24 Sep 2013

    nemosido

     » une victoire de canard »… j’adore !

  • Répondre 24 Sep 2013

    fromside2side

    superbes tes photos de vallée et de cascades ..

  • Répondre 24 Sep 2013

    paulinegabrielle

    Les photos sont splendides, ton article donne vraiment envie d’y aller ! En tout cas, vous avez dû revenir fatigués de ces vacances 😉

    • Répondre 24 Sep 2013

      Mathilde

      Ce n’était pas du tout des vacances reposantes… mais en même temps, c’est un tel plaisir de voyager là-bas que la fatigue est vite reléguée au second plan !

  • Répondre 24 Sep 2013

    Royal Chill

    C’est trop beau, on n’a pas visité ce coin, ça donne vraiment envie !

  • C’est juste magnifique ! On se croirait dans un autre monde ou dans un paysage désolé-fin-du-monde- de film de science fiction. Encore un endroit où j’ai trop trop envie d’aller maintenant, c’est malin.

  • Répondre 24 Sep 2013

    LaureM

    CANON, tout simplement. Tes photos font rêver :)

  • Hello,
    Comme j’aimerais trop voir cet ours en train d’attraper un saumon en plein vol. Ce n’est pas une légende car, j’ai vu un reportage ou cette scène était filmée. Même remarque que toi pour ce lac aux eaux cristallines, quelle angoisse de nager dedans en sachant qu’il y a un « trou » de 200m en dessous!
    La plage est absolument magnifique!
    Merci pour le partage. Rendez-vous à la prochaine étape :)
    Mystinguett

    • Répondre 25 Sep 2013

      Mathilde

      Oui ! j’ai vu de sublimes photos d’ours attrapant des saumons en plein vol : je me demande ce que ça doit faire d’assister à ce genre de scène !
      A++ mystinguett

  • Répondre 25 Sep 2013

    La Madame

    Je sais pu quoi dire, attends je vais aller me chercher des synonymes 😀 Non mais je suis super jalouse là :/ 😉

  • Répondre 25 Sep 2013

    annouchka

    C’est magnifique, tout simplement… Merci de partager ces grands espaces avec nous, un vrai moment d’évasion qui fait du bien !

    • Répondre 25 Sep 2013

      Mathilde

      Merci ! ça me fait du bien à moi aussi de revoir ces beaux souvenirs de vacances :)

  • Répondre 26 Sep 2013

    So Oh Cliché

    Je te l’ai déjà dit je crois mais Olympic National Park fait vraiment partie de mes souvenirs les plus magiques de la Côte Ouest des US ! Je me souviens d’avoir été réellement transportée par ces paysages… Si ça ne tenait qu’à moi et si la vie était aussi simple que ça je crois que j’habiterais dans une petite cabin là-bas et je ferais des promenades sur ces plages grises et magnétiques…

    Merci pour l’évasion !

  • Répondre 26 Sep 2013

    Karine

    C’est marrant, Hurricane Ridge a un petit air de chez moi, en Suisse… (nostalgie?)
    Très belles photos, ça donne envie de s’évader dans la nature.

  • Répondre 27 Sep 2013

    Max

    Ruby Beach est l’une de nos plages préférées sur cette côte, avec Rialto Beach. Ok pour Forks, rien que du twilightien souvent très cher. Quant à Port Angeles, c’est une vieille histoire d’amour entre elle et nous, qui remonte au temps ou nous voyagions en vélo… Nous y avons passé une journée et une nuit à la mi-juillet, il faisait un temps merveilleux sous un ciel quasi-sicilien… Vous, au moins, vous avez pu voir le Northwest sous les nuages du Northwest !…

    • Répondre 27 Sep 2013

      Mathilde

      On n’a pas eu le temps de passer à Rialto Beach hélas ! Et c’est vrai qu’on a eu du pur temps du Nord Ouest.
      Vous avez fait toute cette route en vélo ? dingue !

      • Répondre 28 Sep 2013

        Max

        Attention, Mathilde, on AVAIT FAIT cette route à vélo en… 1994, du temps où nos jambes avaient une vingtainie de moins et où nous ne voyagions pas en compagnie d’une affreuse de 17 et d’un affreux de 14…

  • Répondre 29 Sep 2013

    Pioute

    Pfiou, comme c’est beau ces nuages qui entourent les cimes comme du coton…

  • Répondre 24 Jul 2015

    Mathilde

    Je découvre avec un peu de retard cette article mais avec beaucoup de joie !
    Quel plaisir de pouvoir en apprendre un peu plus sur cette régions des Etats-Unis et des paysages qui la constitue ! Les photos sont vraiment magnifiques !
    Je pars dans quelques semaines habiter un an de ce côté des Etat-Unis (à Port Angeles) alors ton article (et les autres sur ce Road trip) me permet de voir à quoi m’attendre, Merci !

  • Répondre 19 Dec 2015

    Geoffroy

    Bonjour,

    Nous préparons un road-trip dans le Nord Ouest américain et je découvre donc, avec plaisir votre site!

    Une petite question par rapport au logement… Il n’y a pas une erreur dans l’article? Le Totem Trail Motel, ce n’est pas plutôt près de North Cascades NP? Un motel à recommander du côté du Mount Rainier? :)

  • Répondre 10 Mar 2017

    Nathalie

    je prépare un voyage avec trois grands enfants (16 18 et 20 ans) départ de Seattle, Mont Rainier, parc des glaciers, yellowstone, grand Téton.
    Avez vous des idées d’activités ou de coins sympas pour leur proposer autre chose que de la marche ? (type canoé, canyoning…..)
    merci

    • Répondre 15 Mar 2017

      Mathilde

      oui, il y a toutes ces activités et plus encore dans la région ! à voir dans des guides ou directement sur les sites des parcs ou de l’office du tourisme de la région

Laissez une réponse