Parler le langage baseball

Fenway Park Boston

☞ Pour voir un match de sport à Boston, que ce soit du hockey, du basket, du base ball ou du football (et même du lacrosse), rendez-vous sur cette page

Dimanche soir dernier, on a joué aux cartes dans un bar avec des copains, américains de leur état. Il a fallu se mettre d’accord au préalable sur comment on disait : battre les cartes, les distribuer, le noms des quatre couleurs, etc. Ça faisait un peu scolaire mais c’était une mise au point nécessaire, car finalement dans nos bouquins d’anglais à l’école, on a appris des listes de noms d’arbres et de fleurs, mais pas de « comment jouer aux cartes dignement ».

Même topo pour le premier match de baseball que j’ai vu il y a quelques jours, juste après la visite de la brasserie Sam Adam’s. Bière et baseball, c’était une vraie après-midi placée sous le signe du rêve américain. Bref, les mots du base-ball sont spécifiques, et comme j’ai eu l’air plouc à ne rien y connaître, je vous livre ici le fruit de mon investigation : parler le langage baseball et comprendre les règles.

Baseball Game in Fenway Park

 

Fenway Park, home of the Boston Red Sox 5

Les mots du base ball

  • The batter : le joueur qui tient la batte – bat en anglais (facile). Le batter se fait appelé hitter, dès qu’il hit (frappe) la balle.
  • The pitcher : le joueur qui lance (pitch) la balle.
  • The catcher : le joueur qui est accroupi derrière le batteur ; son truc c’est d’attraper la balle envoyée par le pitcher, quand le batteur la rate. S’il ne rattrape pas la balle et qu’elle sort de la zone dite de strike, ça fait une pénalité pour son équipe.
  • The fielders : le reste des joueurs, debout sur le terrain (field). On a l’impression qu’ils glandouillent, mais en fait ils sont au taquet.
  • The umpires, ou ump : les arbitres – dans les autres sports, on les appelle des referees.

Le but : tourner autour des bases pour rapporter des points : il y en a quatre, disposées en forme de losange (diamond en anglais). Le batter et le catcher sont sur la home plate. Les autres bases sont la firstsecond, et third base (ici ça fait rire tout le monde, car aller « third base » c’est coucher pour la première fois avec quelqu’un).

Red Sox game Boston

Le déroulement d’un match

Un match de baseball, contrairement aux autres sports, n’est pas basé sur le temps. C’est long, complexe, avec plein de stratégies. Les matchs durent en moyenne 4 heures. Et vu des gradins, ça peut paraître lent, les joueurs ne se pressent pas beaucoup, il y a plein de petites pauses pendant lesquelles une caméra filme le public et tout le monde est super content quand il passe à la télé. On mange des hots-dogs, on boit de la bière ou de la limonade. Les gens vont et viennent, et ne restent pas forcément jusqu’au bout.

Un match est composé de neuf manches, les innings, eux-mêmes divisés en deux : le top, où l’équipe invitée joue, et le bottom, où l’équipe maison joue. Un inning est composé de trois essais, soit 3 chances de taper dans la balle. Quand le batteur arrive à renvoyer la balle, il fait le tour du terrain et ça vaut un point. En cas d’égalité à la fin du match, on joue autant de innings qu’il faut pour départager les deux équipes.

C’est parti ! Play Ball !

Le pitcher lance la balle vers le batter, en espérant faire un strike (autrement dit, il s’arrange pour que la balle atterrisse dans les mains du catcheur, ou reste dans la zone de strike). C’est là que toute l’art du pitcher entre en jeu, il essaie de faire croire au batter que sa balle ira de telle façon, mais il va feinter ! Il y a toutes sortes de manières de lancer la balle pour lui donner des effets : fastball, une balle super rapide, une curveball, une balle qui change de trajectoire, ou un slider, qui est un peu entre les deux.

Admettons que le batter n’arrive pas à taper dans la balle, (il ne la « swing » pas) – ce qui est arrivé à de nombreuses reprises dans le match que j’ai vu (certes, je ne suis restée qu’une heure…).

  • S’il y a strike, le pitcher est content. 3 strikes = 1 out, et 3 outs signifient que que le inning est terminé.
  • Si la balle est hors de la zone de strike, le pitcher n’est pas content : s’il fait quatre balles comme ça, le batter marche jusqu’à la première base.

Deuxième cas de figure : le catcher/hitter tape dans le balle :

  • soit il tape n’importe comment, et fait donc un foul.
  • soit il tape la balle comme il faut : les autres joueurs sur le terrain commencent à s’activer. S’il l’a frappée haut et loin, on appelle ça un pop-up ou une fly ball. Tous les fielders se mettent à courir en regardant en l’air. Si un fielder attrape la balle avant qu’elle ne touche le sol, le batter est éliminé. Tout ça pour rien ! Sinon, si le batter a tapé une balle potable, il lâche sa batte et se met à courir pour atteindre la première base, où il sera en sécurité à condition que les fielders n’attrapent pas la balle et ne la renvoient pas au baseman avant. Sinon : éliminé !

Le moment que tout le monde attend…

Si le batter tape la balle à fond et qu’il a le temps de faire tout le tour des bases en une fois, on appelle ça un home run. Le public est en folie car c’est super dur à faire et très rare ! Sinon, il fait tout simplement un run, en s’arrêtant aux différentes bases, en plusieurs manches. Dans les deux cas, c’est un point !

Fenway Park, home of the Boston Red Sox 3 Fenway Park, home of the Boston Red Sox 2 Fenway Park, home of the Boston Red Sox 1

Bon à savoir :

  • On fait un « entracte » au milieu du septième inning : tout le monde est censé se lever et s’étirer. A Boston, on chante la chanson Sweet Caroline.
  • Quelques expressions de la vie de tous les jours viennent du baseball, comme « three strikes and you’re out, » qui signifie qu’on a que trois chances pour faire quoi que ce soit – et après on dégage. « Batting a thousand, » en référence au score des batteurs, et qui voudrait dire « j’ai abattu plein de boulot » (ce qui peut aussi être dit de façon ironique), et l’expression « Play ball! » qu’on dit au début de la partie, et qui est employé ailleurs pour dire « c’est parti ! »
  • Il n’y a pas de baseball féminin, mais du softball, qui est exactement la même chose, mais avec une balle plus grosse. Pendant la seconde guerre mondiale, il y a eu une ligue féminine, dans le but de préserver le passe-temps préféré des Américains à l’époque tandis que les hommes étaient partis à la guerre. Mais elle a ensuite été interdite. Un film développe ce sujet « A League of Their Own » (Une équipe hors du commun en français), avec Tom Hanks, Madonna et Geena Davis.

Fenway Park, home of the Boston Red Sox

Boston Red Sox Fenway Park pizza and peanuts Boston Red Sox Fenway Park

Pour voir jouer les Red Sox, l’équipe de Boston :

  • Ca se passe au Fenway Park, un parc mythique surnommé le « Green Monster ». Il a fêté ses 100 ans l’an dernier, en 2012. Descendez au métro Kenmore pour le voir. Les après-midi ou soirs de match, c’est bondé !
  • La saison du baseball, de la Major League, s’étale de début avril à fin septembre. Le World Series, la finale, a lieu fin octobre.
  • Vous pouvez acheter vos billets directement au parc, ou en avance depuis la France avec Superbillets (je touche une commission sur ces ventes si vous les achetez via le blog, soutenez le blog en achetant vos tickets ici !), les prix varient de pas cher du tout à super cher, en fonction des équipes qui jouent. Dès que c’est les Yankees de New York, l’ennemi juré des Red Sox, les prix grimpent !
  • Le Fenway Park peut aussi se visiter sans aller voir de match, et certaines visites proposent même de voir les joueurs en train de s’échauffer (Batting Tour). On ne peut pas réserver à l’avance, il faut aller directement sur place.

Sunset over Fenway Park Boston

Tout ce savoir sur le base-ball m’a été gracieusement fourni pour ma copine Hannah, grande fan des Red Sox, c’est une tradition familiale depuis des générations chez elle. Merci Hannah !

☞ Pour voir un match de sport à Boston, que ce soit du hockey, du basket, du base ball ou du football (et même du lacrosse), rendez-vous sur cette page

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

31 Commentaires

  • Répondre 8 Aug 2013

    Maite

    Aaaah merci !
    Le premier match je l’ai trouvé chiant mais le second je l’ai trouvé passionnant, j’avais tout compris et en fait 4h de match ça passe vite !

    Par contre pour coucher avec quelqu’un je pensais que c’était « home run » et « third base » c’étaient les préliminaires très poussés.

  • Répondre 8 Aug 2013

    Karine

    Merci pour cette leçon très complète! Ca tombe bien puisque je vais voir mon 1er match fin août. Mais j’imaginais ça plus simple! Etais-tu équipée de ton t-shirt et de ta casquette Redsox comme toute la ville les soirs de match? :-)

  • Répondre 9 Aug 2013

    Alan

    Merci, je retrouve bien dans votre description ce que j’ai ressenti pour mon premier match de baseball, c’était l’année dernière à San Francisco, on est tombés sur un perfect game, plutôt marrant de se retrouver au milieu de tout ça sans trop comprendre les règles …

  • Répondre 9 Aug 2013

    Carine

    Une petite question relative, je pense, au baseball: sur une photo envoyée par une amie qui vit aux états unis une voiture a comme immatriculation « 3UP 3DWN » aurais tu la signification ?
    Merci pour les articles j’adore ton blog que je visite régulièrement….

    • Répondre 29 Jun 2015

      Mike

      3 frappeurs et 3 retraits consécutifs

  • Répondre 9 Aug 2013

    La Madame

    J’adore le baseball, je suis déçue que ça n’existe pas vraiment en France, j’aurais bien aimé inscrire mon Fiston dans une épique de baseball :/ Mais bon c’est comme ça, t’as tu mangé un bon hot-dog en même temps que de regarder la game? :)

    • Répondre 9 Aug 2013

      Mathilde

      Coucou ! figure toi que j’en ai fait au collège en France, mais on appelait ça de la thèque.

      • Répondre 9 Aug 2013

        Cerise

        Moi aussi, le jour ou j’ai compris que baseball = thèque, ça a aidé.
        Si je peux me permettre un petit topo sociologique sur la métaphore du baseball dans les relations sexuelles:
        1rst base = embrasser, 2nd base = s’aventurer vers le hum torse, 3rd base = préliminaires poussés, homerun = coucher avec quelqu’un (crois-en la fille qui a passé beaucoup de son adolescence dans des summer camp américains). Merci pour ce blog très sympa!

        • Répondre 9 Aug 2013

          La Madame

          Mouahahah! Toute une approche du « baiseball » 😀 Sinon pour la thèque j’ai jamais entendu parler de ça ici :/ Je suppose que c’est comme pour tous les supers produits nord-américains que tout le monde trouve dans son supermarché mais pas moi : chu trop paumée je crois 😉

        • Répondre 9 Aug 2013

          Mathilde

          Oui j’ai apparemment clairement des lacunes dans ce vocabulaire du dating (Maïté l’avait aussi fait remarqué un peu plus haut). Merci pour ce rectificatif ! Quand je jouais à la thèque, on me disait juste de taper et de courir, j’avais pas vraiment capté les subtilités du jeu :)

    • Répondre 2 Apr 2015

      Tereva

      Il y a du baseball en France, des clubs dans toutes les régions et des championnats de différents niveaux. Mais, bien sur, aucun rapport avec les USA en ce qui concerne les médias!

  • Répondre 9 Aug 2013

    Lisa

  • Répondre 9 Aug 2013

    Arben

    Stade mythique effectivement! Et l’un des rares stades « historiques » (avec Wrigley Field à Chicago) qui sont encore vivants… Juste une précision, le Green Monster est le mur super haut de Fenway. Rares sont ceux qui arrivent à taper la balle au-dessus :).
    Sinon, le baseball c’est un des seuls sports n’ayant pas une limite de temps. J’avais fait un post justement pour parler du sport (http://lylynychoup.blogspot.com/2010/10/baseball-ou-le-passe-temps-favori-des.html) qui, si on te l’explique bien, peut devenir très très prenant!
    Arben

  • Répondre 9 Aug 2013

    Charlie

    Ca a du etre cool, meme si apparemment il faut vraiment etre fan pour rester au taquet pendant tout le match. Ici, tout le monde a sa casquette des Oakland Athletics ou San Francisco Giants. Les deux clubs ennemis de la Baie.
    Mais sinon, beaucoup de monde joue au softball dans des championnats saisonniers (hommes et femmes dans des equipes mixtes) dans le cadre du boulot ou du college. Perso, je me suis deja inscrit pour jouer avec les surfer squirrels l’annee prochaine :-)

  • J’adorais ce film « une équipe hors du commun » quand j’étais gamine! Merci pour ce souvenir (et pour le coup de vieux!). Du coup, à l’époque je crois que j’avais compris les règles! Il ne me reste plus qu’à aller voir votre ennemi juré au Yankees Stadium pour me rafraichir la mémoire!

    • Répondre 11 Aug 2013

      Mathilde

      Je ne connaissais pas du tout ce film ! Je vais regarder rien que pour Madonna…
      Et pour les Yankees, je sais que je devrais te détester pour ça, mais bon, j’ai encore du mal à être chauvine du sport…

  • Répondre 12 Aug 2013

    Lucas

    Oui oui ça me fait beaucoup penser à la Thèque ahaha !

    Les sports américains sont assez spéciaux mine de rien ! Et leur match super long ! 4h :O c’est ouf ! Déjà qu’en France un match de foot de plus de 3h ça énorme alors 4h, faut vraiment avoir du temps (mais comme tu dis les gens ne restent pas forcément tout le match).

    J’ai un ami qui me disait qu’aux USA tous les week end les gens allaient voir le baseball genre c’était un rituel de sortie quoi !

    En tout cas merci pour cet article et ces photos c’est génial ! On a vraiment l’impression d’y être :) !

    A toute !

    Loucas 😉

  • Répondre 14 Aug 2013

    Maite

    Les 4h passent super vite, surtout parce que les match commencent assez tôt (début ou fin d’après midi).

  • Répondre 17 Aug 2013

    groupn-go

    Un très bonne explication effectivement mettant aussi en haleine les futurs voyageurs.

  • Répondre 2 Apr 2015

    Tereva

    Merci pour ces photos et cet article que j’ai pu lire grâce à Face Book. Juste une petite précision: le baseball féminin existe aux USA, et il y a d’ailleurs un championnat du monde de baseball féminin auquel participent des équipes venant des USA, Japon, Australie, Canada, Pays-Bas, Venezuela, Taipei, Cuba, Porto Rico, Corée, …
    En outre, le softball n’est pas réservé aux femmes, il y a également du softball masculin et du softball mixte.
    Bonne continuation! :)

    • Répondre 2 Apr 2015

      Mathilde

      Merci pour ces précisions ! Juste de façon générale, on incite plus les filles à faire du softball, d’où ma remarque !

  • Répondre 4 Jun 2015

    Denis

    Si le lanceur lance la balle et touche le sol avant que tu la frappe, Est-il bon ton coup?

  • Répondre 5 Aug 2015

    Lea la balle

    Superbes photos ! Tu arrives à retranscrire l’ambiance que j’ai également pu gouter en allant y voir des matchs, cela me manque

  • Répondre 2 May 2016

    Sophie.

    Coucou ! Ton article va beaucoup me servir je pense ! Tu as réussis à expliquer les bases sans que je sois perdue.

    J’ai prévue d’aller voir pour la première fois un match de baseball à Boston vue que je fais un petit saut là bas 😉 J’ai une petite question avant d’y aller… Es ce que j’aurais des places si je les achètes deux jours avant ? Ou il vaut mieux que je les achètes sur internet ?
    J’espère que j’aurais une réponse avant de partir, bisous.

    • Répondre 2 May 2016

      Mathilde

      Hello Sophie !
      Tu as raison d’aller voir un match, c’est super fun (mais lent). Tu peux acheter des places juste avant, sauf si c’est un gros match, il risque d’y avoir moins de choix. Mais vas-y 2 jours avant ou le jour même, ça devrait le faire !

      • Répondre 3 May 2016

        Sophie.

        Super merci ! Je vais voir le match contre les Tampa Bay Rays je crois. J’espère que j’aurais encore des places … d’ailleurs, j’ai regardée (j’ai fais comme si j’achetais une place sur le site) et il y a des numéros … il vaut mieux (si j’ai le choix) que je prenne vers où? Et où j’achète les places une fois arrivée à Boston ?
        Encore merci 😉

        • Répondre 3 May 2016

          Mathilde

          Aîe, aÏe, le mieux c’est derrière le batteur ! mais ce sont les places les plus chères !

          • 4 May 2016

            Sophie.

            Super merci ! Je crois que tu m’as bien formée pour le baseball 😉 Je vais voir sur place du coup ! Merci pour tout !

  • Répondre 1 Jul 2016

    Mes-Lou

    Bonjour Mathilde et merci pour ce blog
    Je suis de Paris, je ne vis pas aux US mais j’y suis allée de nombreuses fois (amis, road trips et beaucoup de NYC)
    et j’ ai parcouru avec plaisir certains de tes articles parce qu’au mois d’aout, mon mari et moi faisons un mini trip entre NYC et Boston + 3 jours à Boston que nous ne connaissons pas.
    Tes tips de visites dans le connecticut nous seront très utiles.
    Sinon, je profite aussi de l’article sur le baseball pour laisser mon petit message;
    je joue, enfin nous jouons, mon mari et moi, au softball mixte depuis des années à Paris.
    C’est une réalité méconnue : il y a de nombreux clubs de baseball et softball en région parisienne et en province !!!!!!( ( souvent même, plus dynamiques en province)
    Les adultes et les enfants peuvent apprendre à jouer puis faire des compétitions à tous les niveaux.
    Et c’est absolument génial, c’est un sport d’une grande subtilité qui demande beaucoup de concentration mentale pour savoir comment réagir à chaque phase de jeu.
    je me permets d’ailleurs de remarquer que les deux équipes jouent tout le temps.
    quand une est en attaque (les joueurs passent les uns après les autres à la batte), l’autre est en défense sur le terrain, et là, même si ça a l’air un peu longuet pour les spectateurs, il faut être constamment au taquet et réactif pour pas faire de bêtise.
    Et j’en profite pour dire aussi que même si les règles du softball sont très grosso modo les même qu’au baseball, le terrain est plus petit et tout va BEAUCOUP plus vite au softball….
    Bref je m’arrête…..Vous avez compris que je suis passionnée et que je pourrais en parler pendant des heures….
    En gros, je recommande à tous ceux et celles qui sont un peu curieux de se renseigner et d’essayer.
    Les règles sont un peu compliquées, mais ça vaut le coup, vous ne serez pas déçus

  • Répondre 1 Jul 2016

    Mes-Lou

    Euh, j’ai oublié de dire que j’ai assisté à plusieurs matchs de BB aux US et je recommande vivement de réserver sa place sur le site de la major league baseball, c’est facile, c’est pratique, on peut choisir sa place avec un plan des gradins (je conseille plutôt le côté première base ou troisième base, c’est un peu cher mais on voit bien), on a son ticket direct…C’est bien.
    Si on ne réserve pas, on n’a vraiment plus que ce qui reste ..Et selon les jours et les matchs, souvent il ne reste pas grand chose.

Laissez une réponse