(Oregon) 36 heures le long de la côte Pacifique

cote-pacifique-oregon-10

Dimanche 4 septembre. La fin du voyage dans l’Oregon approche. On quitte les séquoias du nord de la Californie, et nous voilà de retour en Oregon. Notre avion est dans deux jours, trois nuits, au départ de Portland. C’est tranquille pour remonter la côte Pacifique. Le gros du road trip est derrière nous, il y a comme une flemme qui s’installe dans la voiture. Manu adore rouler et si je le laissais faire, on ne s’arrêterait jamais ; je propose une chose inédite : et si on se trouvait un hôtel au bord de l’océan sans attendre 21h, et qu’on bullait ? On s’arrête dans un hôtel avec un petit balcon avec vue sur la mer, à Gold Beach. Je lis au soleil, Manu fait sa lessive quotidienne (il avait décidé de voyager ultra léger cette année). Bref, un dimanche soir tout calme.

La zone du nord de la Californie et du sud de l’Oregon semble assez pauvre. Les villes un peu plus grandes ont un côté touristique cheap (ça changera plus on remonte vers le nord). Mais la plage est belle et pour une fois, elle n’est pas privatisée ; le soir, on s’y promene pour attendre le coucher du soleil, en général un beau spectacle au bord du Pacifique.

cote-pacifique-oregon-4

cote-pacifique-oregon-1

En remontant vers Portland

cote-pacifique-oregon-2

Un peu d’air marin, ça fait du bien

cote-pacifique-oregon-3

cote-pacifique-oregon-6

Promenade en fin d’après-midi sur la plage de Gold Beach
Coucher de soleil sur le Pacifique, toute en douceur

Lundi matin, on repart déjà… Le lundi est férié, c’est Labor Day, la fête du travail aux Etats-Unis ! Notre programme, c’est de rouler et de s’arrêter là où il y a des points de vue sympa sur le Pacifique : phares, dunes ou ponts. Bref, du pur road trip à l’américaine. Le seul hic, c’est qu’on est du mauvais côté de la route. Comme on remonte vers le nord, dès qu’il faut s’arrêter sur le côté, il faut traverser la route. Détail, détail, mais il y a pas mal de circulation. On avait tout de même choisi de terminer par cette étape, plutôt que de commencer par celle-ci, en se disant que voir l’océan à la fin du voyage nous ferait un petit coup de frais après les zones plus arides du cœur du voyage.

cote-pacifique-oregon-8

La Plage

cote-pacifique-oregon-9

Le phare du Cap Blanco, Oregon

Ce petit phare est planté tout au bout d’une péninsule sauvage, ça valait le coup d’y passer ! Le vent souffle à fond quand on s’arrête.

Des dunes au bord du Pacifique

Manu avait repéré ces dunes sur la carte routière et voulait absolument y passer ! Elles ne sont pas super hautes, mais c’est une longue bande de dunes de sable fin, qui s’étend sur plus de 60 km. Quand on monte en haut de l’une d’entre elles (crevant), les dunes sont de tous les côtés ! Ce qui est surprenant, c’est de voir des sapins au pied de ces dunes. Enfin, même si les photos respirent le calme, c’était en fait un endroit très bruyant ! Certains tronçons des dunes sont ouvertes aux buggys, ces petits quads qui dévalent les pentes.

cote-pacifique-oregon-13

Du buggy dans les dunes, façon Mad Max

cote-pacifique-oregon-14

Une très longue plage, de très grosses vagues

Une vue emblématique de la côte de l’Oregon (#1)
Le phare de Heceta

C’est un des plus jolis arrêts le long de la côte : ce joli phare de Heceta, perché sur un promontoire rocheux, et qui offre une superbe vue sur la baie, avec en prime un pont impressionnant qui rappelle Bixby, le célèbre pont de Big Sur, un peu plus au sud, en Californie. Comme quoi, cette région n’a rien à envier à sa voisine ! On s’arrête, et on prend le temps de monter jusqu’au phare, ça nous fait notre petite promenade de la journée, plutôt que de simplement descendre pour faire une photo par-ci, par-là. Il y a pas mal de monde en bas, à la plage, même si rares sont ceux qui se baignent. Je trempe mes orteils : c’est froid.

cote-pacifique-oregon-15

On grimpe jusqu’au phare de Heceta

cote-pacifique-oregon-16

Cape Creek Bridge, un superbe pont, vu depuis le phare

cote-pacifique-oregon-17

La belle maison du gardien de phare, qui date de 1900
livre-plage
camping-pique-nique
pique-nique-oregon

Pause pique-nique au bord de l’océan : c’est l’heure de terminer nos restes de courses, rien n’est plus très frais, c’est probablement un risque sanitaire pour nous deux, mais Manu fait griller les 2 dernières saucisses à la poêle, sur le réchaud.

Sylvia Beach Hotel
L’hôtel des amoureux des livres, à Newport

Contre la règle du 1 nuit en camping suivie de 1 nuit à l’hôtel, j’insiste pour dormir à nouveau à l’hôtel ce soir-là. Ça sent le retour à la civilisation imminente. Le guide Michelin du nord-ouest américain recommande un hôtel à Newport, dont chacune des chambres est décorée sur le thème d’un auteur. La description fait super envie, mais je me dis qu’à cette heure de la journée, il n’y aura sûrement plus aucune chambre de libre… Il est 17 heures quand on arrive, et – miracle du voyage – quelqu’un vient juste d’annuler la chambre dédiée à JK Rowling. La concierge nous propose d’aller voir à quoi elle ressemble, et nous fait même un prix, d’entrée de jeu, alors qu’on n’a rien demandé du tout. La chambre est toute petite, mais on entend l’océan, et l’hôtel est adorable : je suis ravie. Si vous passez par là, que vous aimez les bouquins ou les puzzles, c’est un hôtel qui répond parfaitement à la définition de quaint, le fameux charme suranné.

Sylvia Beach, qui a donné le nom à cet hôtel installé dans une grande maison victorienne bleu-vert au bord de la plage, vous en avez peut-être déjà entendu parler si vous êtes allé à la librairie Shakespeare & cie à Paris : c’est elle qui l’a fondée, en 1919. L’hôtel est rempli de petits endroits cosylire, et la chambre décorée sur le thème de JK Rowling, et donc de Harry Potter, était remplie de petits détails, comme les baguettes accrochées au mur, la chouette dans sa cage, ou des fioles à potion sur le bureau. Tout donnait envie de farfouiller !

hotel-harry-potter
hotel-auteur-newport-oregon
hotel-newport-oregon-1
hotel-newport-oregon

cote-pacifique-oregon-20

Le balcon avec vue sur la grande plage de Newport, Oregon

cote-pacifique-oregon-21

Le soir, Manu aurait voulu goûter au crabe « Dungeness » au restaurant Local Ocean, recommandé par l’hôtel, mais ce n’était plus la saison nous a-t-on dit. Le resto était délish anyway… et situé face à ce joli port.

Une vue emblématique de la côte de l’Oregon (#1)
Cannon Beach

Mardi matin, il pleut. On est encore à quelques heures de Portland, et il reste une étape importante le long de la côte : Cannon Beach. C’est souvent l’une des images qui ressort le plus de l’Oregon, et c’est ce qu’on verra en dernier ! On arrive dans la ville côtière en fin de matinée. C’est très propret/prout-prout, ça nous rappelle Nantucket, sur la côte Est, avec les nombreuses petites maisons basses grises – qui valent probablement des millions. On sent qu’on change de lieu, les parkings deviennent payants, la côte est privée par endroits. On descend sur la plage où se trouve ces gros rochers plantés dans l’eau. Je pensais que c’était dans un endroit plus sauvage, mais c’est face à la ville. Cela dit, c’est très beau. Les nuages font place au soleil, on a droit à quelques rayons, les bienvenus en ce dernier jour de vacances.

Il nous reste ensuite quelques heures pour regagner Portland : la boucle est bouclée, notre road trip de l’été en Oregon touche à sa fin.  ❤

cote-pacifique-oregon-22

Les gros rochers de Cannon Beach

cote-pacifique-oregon-23

La brume qui s’en va

Les étapes le long de la côte de l’Oregon

☞ On s’est arrêté à de nombreux points de vue le long de la route, souvent juste indiqués par un panneau « point de vue », les incontournables pour moi restent les dunes (Oregon Dunes National Recreation Area), Heceta Head Lighthouse et Cannon Beach.

☞ Si vous avez d’autres arrêts à recommander, dites-le en commentaires !

☞ L’hôtel du premier soir, au bord de la plage à Gold Beach : le resort Gold Beach Resort. On a payé 160$ la nuit. En plus de la vue, il y a une piscine. On y est resté très peu, mais j’ai trouvé l’endroit tout à fait correct.

☞ L’hôtel du deuxième soir, à Newport : le Sylvia Beach Hotel, 267 NW Cliff St., Newport, OR. On a payé cette fois 125$.

oregon-cartes-postales-cote pacifique

Road trip dans l’Oregon, récap’

Les 2 semaines de road trip dans l’Oregon ont commencé à Portland, on a ensuite suivi la route scénique le long de la rivière Columbia, où on s’est arrêté voir des cascades ; après avoir fait une longue et magnifique randonnée autour du Mt Hood, un volcan, on est passé par le Smith Rock, paradis des grimpeurs, puis on est arrivé au Painted Hills, des collines colorées suprenantes. Le jour suivant, on a beaucoup roulé pour arriver au Hells Canyon, le plus profond des Etats-Unis, puis on est reparti en direction du sud-est de l’Oregon vers les Steens Mountains et le désert d’Alvord, un lieu reculé et sauvage. Deux jours plus tard, on est reparti vers l’ouest, direction du parc national de l’Oregon, connu pour ses eaux bleues, Crater Lake National Parkoù on a eu la chance de faire un tour en bateau. L’étape suivante, c’était en Californie, au parc des Redwoods, des séquoias. On est ensuite remonté jusqu’à Portland en deux jours et deux nuits, le long de la côte Pacifique

road-trip-oregon

☞ Vous avez aimé ? Vous y êtes déjà passé ? Racontez votre propre expérience en commentaire !

☞ Si vous utilisez cet article pour construire votre propre voyage, n’oubliez pas d’en faire mention sur votre blog ou de revenir poster un petit mot pour raconter votre voyage !

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

10 Commentaires

  • J’ai suivi avec beaucoup de plaisir toutes les étapes de ton road-trip en Oregon, merci !
    C’est Manu ou toi qui fait ces belles petites aquarelles ? En tout cas c’est très classe.

    • Répondre 26 Dec 2016

      Mathilde

      Merci Sarah ! Les aquarelles sont des cartes postales que j’ai achetées à Portland dans une petite boutique de créateurs !

  • Répondre 23 Dec 2016

    Constance

    Je suis triste que ce soit fini…

    • Répondre 26 Dec 2016

      Mathilde

      Promis, il y en aura d’autres !
      Et puis il me reste à écrire sur Portland…

  • Répondre 23 Dec 2016

    Marion

    J’ai fait la route du nord de la Californie jusqu’à Portland en Mai dernier, mais en une journée !!! C’était sublime, mais je veux vraiment y retourner pour mieux en profiter! Et si possible avec une meilleure météo (on avait eu beaucoup de pluie et de brouillard) et aussi en allant du nord au sud (comme toi on a fait du sud au nord et l’air de rien ça complique un peu les choses quand on veut s’arrêter!) Merci pour ce super article!!! tes photos m’ont rendu très nostalgique 😉

    • Répondre 2 Jan 2017

      Mathilde

      En une journée, ça devait être intense ! Mais c’est parfois le compromis du road trip…
      Bises !

  • Répondre 26 Dec 2016

    Marie

    Quel plaisir de suivre ce road-trip jusqu’au bout ! Et la dernière étape a été ma préférée je crois, l’appel de l’océan…

    • Répondre 2 Jan 2017

      Mathilde

      Merci !
      J’ai essayé de montrer autre chose que la côte Pacifique, mais ça reste sans doute le cliché favori de l’Oregon

  • Répondre 3 Jan 2017

    Emmanuelle

    Magnifique ! Merci pour ce récap, ça donne vraiment envie d’aller visiter l’Oregon. Vivement l’été 2017 pour suivre votre prochain road-trip ! :-)))

  • Répondre 17 Jan 2017

    Alexandra

    Hello Mathilde ! Ca fait un bail qu’on te suit et on remarque qu’on a jamais mis de commentaire. On te remercie pour cet article sur l’Oregon, car grâce à toi, on a vu ce qu’on a loupé ;o). On a fait un road trip là-bas en octobre et ce fut brouillard et pluie, donc pas vu grand chose de cette côte juste splendide !

Laissez une réponse