Ondes positives – Wanderlust

wanderlust yoga vermont

A Wanderlust, le festival de yoga

All those who wander are not lost

Samedi 18 juin, au festival Wanderlust, au cœur du Vermont. Amy et moi se dépêchons de récupérer nos bracelets pour la journée, sous l’igloo géant « The Compass ». Le premier cours de yoga « Beats Meet Bliss With Bob Marley » débute dans 5 minutes. Les bracelets récupérés, une guide nous emmène jusqu’à la salle « Oh, vous êtes françaises, j’étais à Paris il y a quelques semaines, c’est très joli ! » La salle « The Greatest Place » est immense, en comptant le nombre de tapis par rangée, on doit bien être 600.

Wanderlust : l’envie de voyager

Un festival de yoga au cœur des montagnes du Vermont, à quoi ça ressemble ? ça ressemble d’abord à un nombre incroyable de classes toute la journée, pour tous les genres, tous les styles : des classes de yoga, des conférences, des méditations guidées, des marches dans la nature, des dégustations. Les personnes qu’on croise aussi sont de tous les styles – hippies, pas hippies, blondes/minces/bronzées, vieux, tatoués, dreadlockés, des familles, des enfants. Beaucoup de yoga pants, de tatouages, temporaires ou pas. Ça ressemble aussi à d’immenses cours de yoga pour des centaines de personnes, sur de la musique reggae en live, avec des messages de connexion : « On est tous connectés, ne l’oubliez pas, placez vos mains sur le dos de vos voisins de tapis ». Ça ressemble à des cours plus intimistes et tournés vers la spiritualité, comme les kirtans par Ragunath, qui raconte des histoires de dieux hindous tout en jouant de l’harmonium. Il y a aussi du marketing à gogo, des stands où des échantillons gratuits de chips de brocoli, de glaces sans produits laitiers, de charcuterie du Vermont. On se sert, on picore. On prend une gondole pour monter tout en haut de la montagne. Il fait plus frais là haut. On discute.
J’avais oublié cette énergie du festival de yoga, cette profusion de cours, de styles, d’ambiances, cette envie d’aimer tout le monde, de sourire à des inconnus, d’être dans une bulle où tout le monde se promène en tenue de yoga.

Pour ma propre bulle auto-centrée, celle de ma vie de tous les jours, toutes ces ondes positives m’ont fait le plus grand bien. Les rappels de bonne philosophie yoguique au fil de la journée vont me servir pour les jours à venir (je l’espère) : se savoir connectée avec les autres plutôt qu’isolée, donner plutôt que prendre, dire merci (beaucoup), et finalement, se dire que tout ça va finir bientôt, so YOLO. Voilà mon mini-point philo express de début de semaine.

Namaste mother fuckers, et bon début de semaine à vous !

Amie-amie au yoga… dans le Vermont
2 jours dans le Vermont, les montagnes, le yoga mais aussi du barbecue et le soleil

Love and Pride

  • A écouter ! l’intro de Dan Savage de son Savage Lovecast sur l’importance des bars gays encore aujourd’hui aux Etats-Unis (et ailleurs) : c’est l’épisode du 14 juin 2016

Sur le côté, la bibliothèque de Boston aux couleurs de la « Fierté Gay » : la parade a eu lieu samedi dernier (il y a dix jours) à Boston, et l’attentat horrible dans le bar latino gay d’Orlando le soir-même. Tous les drapeaux sont en berne depuis.

bibliotheque Boston Pride

Beep, Beep, I turned 33!

La bonne chose à propos des anniversaires, c’est de recevoir plein de messages de copains, des rapides « bon anniv' » mais aussi de plus longs courriers. J’ai été super heureuse de recevoir quelques messages de « vieux copains de France », des amis… j’avoue… auxquels je n’avais pas pensé depuis un moment (toujours cette histoire de bulle) et voir leur prénom dans ma boite de message m’a fait super plaisir : c’était la bonne surprise. Maintenir le lien avec les « amis de France » (label certifié) est parfois challenging, pourtant je sens que c’est encore là.

Matilda musical

Yes ! l’un des supers cadeaux d’anniv : une comédie musicale ! j’en ai parlé ici
Tatte breakfast

La journée commence bien ❤

 

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

5 Commentaires

  • Répondre 20 Jun 2016

    tania

    cool tu es repartie à bloc après ce we dans le Vermont ! Je n’ai jamais asissté à ce genre de festival mais 600 c’est énorme !! bon lundi à toi !

  • Répondre 20 Jun 2016

    Mathilde

    Ce festival me fait trop envie ! Peut-être que l’an prochain j’irai y faire un tour :)

    • Répondre 21 Jun 2016

      Mathilde

      Ca vaut le coup ! c’était la deuxième fois que j’y allais, ambiance super, cours de qualité !

  • Répondre 21 Jun 2016

    Hélène

    Joyeux anniversaire, en retard, Mathilde !!

Laissez une réponse