Marie vit à Boston, et bosse dans les biotechnologies

marie south end
Sympa le roof top

J’ai rencontré Marie via la vente d’un vélo, il y a deux ans. En fait, j’ai rencontré les parents de Marie, qui sont venus chercher le vélo. Marie, je l’ai rencontrée quelques semaines plus tard, un soir, pour un cocktail. C’est là qu’elle m’a dit que le vélo tant aimé avait rendu l’âme. Heureusement, on a continué à se voir. Marie a un boulot typique de Boston : elle bosse dans les biotechs !

Elle a répondu à quelques questions sur son arrivée et son installation à Boston, et si c’est bien de vivre ici, quand on a vécu avant à New York et Paris.

Marie biotech

« Parisienne d’origine, je n’avais jamais mis un pied aux Etats-Unis avant de débarquer à New-York en Janvier 2012 pour rejoindre un laboratoire de recherche à l’Université de Columbia (en post-doctorat). Je pensais rentrer en Europe après un ou deux ans d’American dream, mais bim! Novartis m’offre le boulot de mes rêves à Boston ! J’ai donc quitte la trépidante NY pour la tranquille Boston voici 1 an et demi. Je profite de la nouvelle Angleterre, et de cette jolie expérience d’expatriation en prévoyant tout de même de rentrer en Europe dans le future proche. »

Qu’est-ce que tu fais à Boston ?

Je suis “research investigator” en Chimie Bio-organique. J’aime bien ce titre un peu ronflant qui veut simplement dire que je fais de la recherche à l’interface de la chimie et de la biologie dans le but de découvrir des nouveaux médicaments (‘drug’). Je passe environ la moitié de mon temps dans le laboratoire, à créer de nouvelles molécules (cuisine a l’échelle atomique, en gros) et l’autre moitié dans mon bureau ou en meeting, à analyser des données, et essayer de trouver la next big idea qui va révolutionner la recherche en pharmacie.

Est-ce que la transition New York Boston s’est bien passée ?

Je dois avouer que j’étais très triste de quitter New York, qui est vraiment une ville unique. Lorsqu’on habite à NY, on a le sentiment d’être à l’endroit où tout se passe, de virevolter d’une activité d’exception à l’autre en permanence, et c’est un sentiment assez grisant. Quand je suis arrivée à Boston, j’ai évidemment trouve ça très ‘quiet’, et ai dans un premier temps été assez frustrée par la fermeture des bars à 2 am, l’absence d’opéra, le fait de ne pas avoir le choix entre 150 restaurants pour chaque spécialité culinaire. Mais rapidement j’ai adopté un mode de vie diffèrent : les sorties dans la nature le week end, les house parties et les bbq avec les potes, le vélo pour aller aux quatre coins de la ville, les balades dans la neige l’hiver et en bateau l’été, maintenant j’adore ce mode de vie aussi !

3 endroits où sortir à Boston ?

  • Mon numéro 1 est un classique bostonien : le bar Drink dans le South Boston, 348 Congress St. Ambiance feutrée, cocktails originaux et de qualité incroyable, concoctés à la demande par les barmen (mixologists!) aussi stylés que chaleureux. On peut être certain de repartir de Drink avec un grand sourire aux lèvres, l’esprit légèrement embué tant il est difficile de s’arrêter au premier cocktail (et si je demandais au barman le même cocktail mais avec twist acidulé ??!).
  • J’aime aussi beaucoup les bars de live music à Boston. Il y en a beaucoup qui sont tout petits mais avec une super ambiance et des musiciens de top qualité grâce à la présence de la Berkelee School of music, et la tradition musicale locale. Mes deux préfères : Wally’s (south end), et Lizard Lounge (Cambridge).
  • Je crois que la spécialité de Boston ce sont aussi les house parties avec les potes. L’appartement sont relativement spacieux, chacun emmène un petit quelque chose et on peut rester faire la fête jusqu’à tard si on veut. Avec mon copain nous avons récemment emménagé dans un appartement avec rooftop, et je crois bien que c’est en train de devenir l’un des endroits phare de Boston pour faire la fiesta avec vue !

3 sorties autour de Boston que tu préfères (pour un weekend ou une journée) ?

  • J’aime beaucoup aller à Newport (Rhode Island) qui est seulement à 1h30 de voiture. La ville fait vraiment vacances avec ses jolies maisons et ses bateaux partout. Le folk festival et le jazz festival fin juillet sont fantastiques, et les plages aux alentours vraiment ‘chill’.
  • Acadia Park (Maine) est un must pour la saison du foliage (Octobre-Novembre). Les couleurs sont vraiment magiques, et puis on peut s’arrêter tous les 10 m sur la route pour manger du lobster bien frais !
  • Récemment j’ai découvert la plage de Manchester-by-the-sea à seulement 50 min en commuter rail (le train) de Boston. La plage est belle et pas trop bondée, l’eau est juste bonne avec quelques vagues et il y a un super marchand de glaces pas loin -> le plan parfait pour un Samedi de grosse chaleur.

Qu’est-ce qui te plait dans ton quartier – le South End ?

Le South End est d’abord très joli avec ses maisons en brique de style anglais, ses rues ombragées et ses jardins. Mais il est aussi très vivant : c’est l’endroit de référence pour les meilleurs brunchs de Boston, il y a beaucoup de restaurants type européens, c’est à dire mignons et très bons comme Toro ou Coppa et il y a le SOWA (le marché du dimanche matin) et le quartier des galeries d’art. Il y a aussi notre boulangerie favorite, Madeleine, à 5 min de chez nous ! La population locale est constituée de hipsters dans la trentaine en couple ou en famille, et je suis persuadée que le nombre de restaus et bars cool va augmenter très rapidement. Comme je dis toujours : ‘c’est le futur Williamsburg de Boston !’ (mais bon personne ne me crois pour l’instant).

Est-ce que Boston est vraiment la capitale des biotechs ?

Oui ! C’est dû à un cercle vertueux entre la présence de nombreuses universités (Harvard, MIT, BU, et plein d’autres), d’hôpitaux au top de l’innovation (Dana Farber, MGH), de grandes boites pharmaceutiques (Novartis, AstarZeneca, Sanofi, Pfizer, Biogene, Vertex pour ne citer qu’elles), et de petites start-up en plein développement. On a appelle cela le Massachussetts supercluster ! Beaucoup d’étudiants en thèse ou de professeurs créent leur propre biotech au cours de leur carrière académique et trouvent un financement auprès d’un venture capital grâce à leur bonne réputation. Ces biotechs peuvent ensuite collaborer ou se faire acheter par les grosses industries pharmaceutiques, c’est un écosystème très efficace ! Toutes les boites pharmaceutiques veulent donc s’installer solidement a Boston pour profiter de cette dynamique. Novartis et Pfizer construisent de nouveaux bâtiments, BMS a décidé lui aussi de s’installer à Cambridge…

Merci Marie d’avoir répondu aux questions, et rendez-vous en septembre pour une soirée sur le roof top 😉 

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

8 Commentaires

  • Ah mais oui attends il a l’air canon le rooftop de Marie ! J’arrive les filles !!! 😉
    Marie t’es canon en tenue de travail. Bisous les gonz

    • Répondre 8 Sep 2015

      Mathilde

      Je préfère Marie et le homard 😉 mais la tenue de labo est pas mal non plus !
      A + à Boston ou NY

  • Répondre 9 Sep 2015

    Umeshu

    J’adore cet article! Très bonne idée, ces interviews!
    Marie, c’est génial de voir à quel point tu te plais à Boston! Trop la classe votre rooftop, ça donne envie de vous rendre visite :)
    Bonne continuation, (et oui, t’es canon au boulot et en week-end!)
    des bises,
    C. (expat au Japon^^)

  • Répondre 2 Oct 2015

    Milou

    Je suis une nouvelle lectrice sur ton blog, Mathilde et je tombe sur cet article (je viens de celui sur l’apéro « Années 90 », quelle bonne idée!! :) ) : trop bieeeeen!
    Je suis pharmacien(ne, ça dépend, c’est comme tu veux on peut dire les deux je crois ^^) d’industrie et je rêêêêêêve (secrètement.. ou presque) de m’expatrier aussi. Et de lire cette interview, de quelqu’un qui travaille dans notre secteur, qui a réussi, WAHOU ça fait monter la mayonnaise! ^^

    Je vais continuer de parcourir ton chouette blog, gorgé de ressources et d’infos hyper sympas, bosser mon anglais, et peut-être qu’un jour moi aussi j’aurais des choses aussi à te raconter :)

    (PS : J’ai vu une p’tite coquille, c’est AstraZeneca :) )

  • Répondre 23 May 2016

    Laura

    Je viens de découvrir ton blog, je le trouve super sympa, bien fait, bravo!

    Justement, j’ai une formation similaire à Marie, et je voudrais m’expatrier à Boston. Je ne connais pas très bien encore ce fameux Supercluster des biotechs, tu crois qu’elle accepterait de m’en parler un peu plus?

    • Répondre 23 May 2016

      Mathilde

      Je doute qu’elle ait le temps de s’occuper de demandes personnelles, mais tu peux chercher par toi-même des entreprises de biotech à Boston et Cambridge, il y en a plein ! Commence par regarder sur Google Map autour du MIT et tu verras ! Good luck

      • Répondre 23 May 2016

        Laura

        Oui bien sûr, mais c’est toujours plus sympa d’avoir des conseils plus ciblés 😉
        Merci, et bonne continuation à ton blog!

Laissez une réponse