Lost River, un parc-aventure dans les White Mountains

Lost River New Hampshire-3

Je vous ai parlé il y a quelques articles de la gorge Flume dans les White Mountains, je reviens avec une autre promenade qui semble similaire, au premier abord : Lost River. On est toujours dans les montagnes, près de l’eau, dans une gorge – moins spectaculaire, certes que la gorge Flume, mais avec un côté très fun et aventure.

Lost River, c’est une promenade au plus près d’une rivière, dans la forêt des White Mountains, mais cette rivière, on ne la voit pas beaucoup, ni souvent, car elle est lost, elle est perdue. On l’entend, elle surgit par moments en cascades, elle disparait sous la roche, puis de l’eau suinte sur les parois. Elle est là, mais pas tout le temps.

Le promeneur se retrouve à marcher sur un escalier/passerelle. Médaille d’or aux gens qui ont conçu ce ponton en bois. Je me demande toujours qui a l’idée saugrenue de ce genre de projet gigantesque, j’imagine la discussion de fin de soirée : « tu vois la forêt ? ça fait mal les ronces quand on marche, et puis des fois il y a des bêtes. Et si on construisez une passerelle dans la forêt, comme ça ce sera plus simple pour se promener ? » Et shabam, voilà Lost River, de l’aventure très encadrée.

Lost River New Hampshire-4

Je checke mon téléphone dans la forêt. Just kidding, je prends une photo

Ce qui est marrant à Lost River, c’est quand le chemin se divise : parfois, sur les côtés, on a la possibilité d’aller voir ce qui se passe sous les rochers. C’est juste une option, la passerelle normale, facile, est toujours là pour celui qui ne veut pas se mettre à genoux et se faufiler dans la pénombre et l’humidité. Mais on peut aussi choisir l’option aventure. On se plie en deux, et on y va.

Lost River New Hampshire-13

Kit de premier secours en cas d’égratignures
Lost River New Hampshire-12

Le chemin continue… en-dessous
Lost River New Hampshire-11

Le test pour savoir si on passe sous le rocher

Parmi toutes les grottes, j’ai bien aimé le presse-citron, le lemon squeezer. Pour être sûr qu’on pouvait passer par le presse-citron – le nom est descriptif, il fallait faire un test préalable : passer par la porte très étroite et biscornue avant d’entrer dans la grotte. En voyant ce passage, je me suis dit que je ne passerai pas, que c’était physiquement impossible pour une question de volume, et puis j’ai essayé quand même, et on me contorsionnant, ça passait. Une fois la mini-fierté d’avoir passé la porte, le vrai test arrivait vraiment : ressortir de la grotte. Je me suis retrouvée sous les rochers, à être pressée comme un citron, le nom était donc bien descriptif sans tendance poétique. Mon cœur battait à cent à l’heure, car le ressenti n’était plus du tout le même que lors du passage-test à l’air libre : aïe, ça coiiiiince. 20 secondes plus tard, je suis ressortie. Ouf.

Lost River New Hampshire-9

Vers la fin de la promenade, les créateurs du parc avaient sans doute envie de continuer leur exploit de passerelle en bois : dans une folie de planches en bois, ça monte au-dessus de la forêt, avec un beau panorama sur les montagnes alentour.

Lost River New Hampshire-15

Copain l’ours

Lost River, dans les White Mountains

☞ 19$/adulte, 15$/enfant (-12 ans)

☞ On y est resté près de 2h, il n’y avait pas grand monde ce jour-là, il y a vraiment moyen d’y passer toute l’après-midi, en prenant un pique-nique, en profitant des sentiers pas loin de là

☞ Il y a un camping à proximité du site, mais de toute façon, les White Moutains sont remplis de camping et de petites villes avec motels et auberges de charme si c’est plus votre style.

☞ Leur site

Lost River New Hampshire-17

1 carnet + 1 guide pour profiter de votre découverte de la Nouvelle-Angleterre

Vous aimez l’article ?
Epinglez-le sur Pinterest en utilisant cette image faite rien que pour ça :
Lost River White Mountains New Hampshire

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

7 Commentaires

  • Répondre 15 Jun 2016

    Ophélie G.

    C’est super chouette comme balade, j’adore ! Par contre, je ne crois pas que j’aurais apprécie le Lemon Squeezer.. xx

  • Répondre 15 Jun 2016

    tania

    ah chouette alors comme ballade, tes photos sont superbes !!

  • Super sympa ! Ça me fait beaucoup penser à Capilano à Vancouver, avec les mêmes chemins de planches, sauf qu’au bout il y a un gros pont suspendu, c’est tout autant de sensations fortes que le lemon squeezer on dirait ^^

    • Répondre 16 Jun 2016

      Mathilde

      Hello Sarah ! Il y avait un pont suspendu à la fin également ! (c’est l’une des dernières photos, avec l’ours) mais pas de sensations fortes incredible on it.
      Merci pour ton petit mot en tout cas !

  • Répondre 19 Jul 2016

    Emilie

    Merci Mathilde pour cette idée de balade ! Nous y sommes passés le week end dernier avec nos 2 enfants (8 et 10 ans), et nous nous sommes régalés…

Laissez une réponse