Le récit de Walter : Un voyage en Nouvelle Angleterre et à New York

Stonington Connecticut

Cet article est un peu spécial, c’est une première sur le blog : voici le récit de voyage en Nouvelle Angleterre de Walter, un lecteur du blog qui m’a contactée il y a quelques mois pour me parler de son voyage : c’était la première fois qu’il venait aux Etats-Unis ! Je lui avais promis de publier son récit sur le blog, parce que j’avais bien aimé son long message et la description des étapes qui lui ont plu, ou moins plu, et je trouvais aussi ça très cool de voir un usage « pratique » du blog : savoir que le blog est lu pour s’imprégner de l’ambiance de la Nouvelle Angleterre, ou même qu’il peut changer le cours d’un voyage, je trouve ça super ! Walter avait déjà décidé de son voyage en Nouvelle Angleterre avant de lire des articles du blog, mais il m’a dit s’en être servi pour des idées d’excursions. Avec beaucoup de retard, voici donc le récit du voyage de Walter en Nouvelle Angleterre et à New York, en mai 2015. 

Nouvelle Angleterre mai 2015

« Six jours à New-York et treize jours du Connecticut aux chutes du Niagara en passant par le Maine et le Vermont. Les réservations AirBnB et la location de la voiture ont été effectuées près de trois mois avant le départ. C’était notre première expérience AirBnB et nous avons été emballés à tel point que nous recommençons l’expérience à Milan en septembre pour visiter l’exposition universelle. Six logements, six personnes très différentes, d’une gardienne de zoo à une coiffeuse, d’une prof de piano retraitée à une gestionnaire de pilates, d’une infirmière à une immigrée taïwanaise. Cela nous a permis d’avoir un contact beaucoup plus authentique avec des habitants que si nous avions été à l’hôtel.
A New York, nous avons pris un Pass à 180$ par personne pour 5 jours. Ça parait cher mais les entrées séparées nous auraient coûté environ le double. L’inconvénient est qu’il reste peu de temps pour flâner, les activités se suivant l’une l’autre. Heureusement, nous avions également pris un abonnement hebdomadaire pour le métro et les bus que nous prenions parfois pour un ou deux arrêts. Descente complète de la Fifth Avenue en bus, ça va un peu plus vite qu’à pied. Malgré l’abonnement, nous feront, tout de même, près de 10 km à pied tous les jours. Coup de cœur pour le MET, Elis Island et le tour en goélette de 38 mètres. Déception au Guggenheim dont la salle en colimaçon était fermée, ne laissant que quatre petites salles à découvrir. Hors pass, coup de cœur aussi pour le diner spectacle (West Side Story) au Westchester Broadway Theatre à Elmsford.
Cinq nuits à Warwick, dans le Rhode Island et quatre jours d’excursions en voiture : Mystic Seaport Museum, Boston, Cape Cod et Newport. Un jour à Boston, même sous la pluie, c’est beaucoup trop court. Nous reviendrons. Expérience sublime : la chowder (soupe d’huitres pour ceux qui l’ignore) dans Union Street. Un peu déçu par Cape Cod. C’est loin (+ de 300 miles aller et retour) et très touristique. Il y avait tellement de monde à Provincetown que nous n’avons pas pu nous garer. Je voulais absolument goûter des huitres. Arrêt à Wellfleet au retour. Bar à huitres ouvert ; 28$, tout de même, pour 6 huitres et un verre de vin ! Très bonnes, charnues, mais elles manquent du goût iodé des huitres d’Arcachon ou de Marennes. Petit arrêt à Plymouth en partant vers Cape Cod.
Nous avons fortement ressenti, ici et à Boston, ce sentiment de l’importance de la naissance d’une nation. C’est d’autant plus émouvant pour nous qui habitons un pays que des nationalistes obtus veulent faire éclater (la Belgique) ! Mystic et Newport : incontournables pour les amoureux de bateaux. Grande promenade sur la Cliff Walk, on a fait le grand tour !
Trois nuits à Camden, dans le Maine. Ballades, paysages, îles et collines, goélettes traditionnelles et… homard, of course, superbes même s’ils encore petits en mai. Il est impossible de décrire le Maine (sauf si on s’appelle Stephen King) où l’émotion vous prend à chaque tournant, que ce soit sur la route ou sur des chemins de randonnée.
Cap à l’ouest, traversée des White Mountains. Etape à Burlington, Vermont. Région à revoir. Une micro brasserie à visiter avec dégustation des bières produites. Délicieuses, d’ailleurs, les bières américaines, chères, d’une manière générale, selon les standards belges, mais excellentes dans leur ensemble.
Toujours plus à l’ouest, petit détour pour traverser les Adirondacks par les petites routes. Superbes, à revoir aussi, plusieurs jours, surtout les lacs dans la descente vers Uttica, tellement nombreux qu’ils sont numérotés ! Arrêt déjeuner dans un « diner » des plus traditionnels. On entre par la cuisine. Fréquenté par des travailleurs du coin qui arrivent dans des 4X4 énormes aux roues couvertes de boue. Des mecs taillés comme des bucherons et c’est ce qu’ils sont, probablement. C’est pas de la haute gastronomie mais c’est super sympa. Deux nuits près de Syracuse et excursion aux Niagara Falls entre les deux. C’est cliché, on a vu des centaines de photos et de films mais c’est tout de même bluffant quand on se retrouve tout près. Petite escapade à pied au Canada et longue file d’attente pour repasser l’immigration aux States (plus d’une heure).
Retour vers New York et petits problèmes de circulation à Jamaïca. Voitures et camions arrêtés non pas en double ou en triple file mais en quadruple. Ça dépasse la ligne blanche au milieu de la chaussée. Je n’avais plus connu ça depuis mes premières expériences de conduite à Naples dans les années 60. Le lendemain, l’avion est prévu à 18H30 ce qui nous laisse une matinée ensoleillée pour une ballade sur la High Line.
Près de 2.500 miles au compteur. Heureusement que l’essence ne coûte pas chère. Je m’étonnais auprès d’un de mes hôtes d’être le seul à respecter les limitations alors que je contrôlais ma vitesse au GPS. Tout le monde me dépassait. La règle semble être de rouler systématiquement 10% plus vite, même pour les camions.

D’une manière générale, nous sommes extrêmement contents de notre trip. Météo superbe, ciel bleu tout le temps sauf la journée à Boston. La vie nous a semblé un peu chère car le taux de change est passé de 1,3 $ pour un Euro en janvier, quand la décision du voyage a été prise, à 1,1 $ pour un Euro quand nous étions sur place. Déjà un projet d’échange de maison en Californie pour 2017 avec, si possible, une escale à Boston pour deux ou trois jours. »

 

Qui sommes-nous ? Pour mieux comprendre nos commentaires sur la Nouvelle Angleterre, peut-être est-il nécessaire de détailler un peu plus qui nous sommes et quels sont nos projets.

Nous sommes un couple de retraités belges de 65 et 64 ans, informaticien indépendant en ce qui me concerne et professeur d’anglais pour mon épouse. Nous avons trois enfants et trois petits enfants. Nous partageons le temps libre laissé par les questions familiales entre des voyages et excursions de types divers. Tous les ans, depuis 2013, nous passons plusieurs semaines sur notre bateau de dix mètres à naviguer sur les canaux de Belgique, de France et des Pays Bas. Nous avons navigué à la voile pendant plus de quarante ans avant de privilégier les eaux intérieures. Par ailleurs, nous nous offrons un ou deux trips de quelques jours ailleurs en Europe. Enfin, tous les deux ans, nous programmons un grand voyage intercontinental. Cette année, c’était la côte est des Etats Unis. Autant que possible, nous essayons de rester disponibles pour les petits enfants, avec qui nous passons une ou deux semaines en camping, pendant les vacances scolaires.

Nous privilégions toujours les contacts tant avec les habitants des régions visitées qu’avec d’autres voyageurs. C’est pourquoi le système AirBnb nous a tant emballés. Mais il y a des alternatives. En 2017, par exemple, nous espérons effectuer un échange avec un couple du même âge habitant Nappa, en Californie : échange maison et bateau de notre côté contre maison et camping car du leur.

Nous avons un tandem à assistance électrique que nous emmenons sur le bateau mais qui nous permet aussi des ballades, voire des randonnées en dehors des semaines « bateau ». Projet de deux semaines en groupe (8 à 10 personnes) dans la vallée de la Loire pour 2016.

AirBnB en Nouvelle Angleterre – mai 2015

Voici un descriptif succinct des logements que nous avons occupés pendant nos 19 jours aux Etats Unis :

  1. New-York. Nous étions chez Lilly qui venait de prendre la grande décision d’aller habiter avec son compagnon. Aussi avons-nous eu l’usage total de sa partie du logement et, en particulier, de sa salle de bain. Elle partageait son appartement avec une collègue qui avait sa propre salle de bain. Un rez-de-chaussée dans Brooklyn près de la station de métro Knickerboker Av. Ce quartier à majorité latino mais familial nous a laissé une grande impression de sécurité. Ne semble plus disponible sur le site AirBnb !
  2. Warwick, un peu au sud de Providence, à Pawtuxet Village. Quartier typique avec maisons en bois, balcon avec balancelle. La courte rue en cul-de-sac aboutissait à un bras de mer. Jennifer et ses deux colocataires étaient charmantes. Zoologiste de formation, elle s’occupait des petits primates dans un zoo local. La référence sur AirBnb est « Historic Pawtuxet Village Blue room »
  3. Camden, ME. Ellen nous accueille avec un feu de bois dans une ancienne ferme, un peu hors ville. Professeur de piano indépendante à la retraite, Ellen loue des parties de sa grande maison soit à des hôtes de passage (AirBnb) soit à des locaux à long terme. Très calme avec une vue superbe sur les collines. Ne semble plus disponible sur le site AirBnb !
  4. Shelburn, près de Burlington VT. Nous aurions aimé passer plus de temps dans le Vermont mais il ne s’agissait que d’une nuit d’étape. Accueil extrêmement chaleureux de Lydia qui était toute heureuse de pratiquer un peu le français qu’elle avait appris dans sa jeunesse. Référence AitBnb : « cute little room ».
  5. Baldwinsville, dans la banlieue de Syracuse NY. Il s’agit d’un petit flat en sous-sol avec deux chambres. Nous serons seuls la première nuit et rencontrerons les parents de Beth, notre hôtesse, au petit déjeuner après la deuxième nuit. Nous discutons littérature avec eux et la maman de Beth propose de nous envoyer un exemplaire d’un livre que Nicole avait découvert dans la bibliothèque. Elle le fera mais le colis arrivera pendant notre séjour à Amsterdam en août et sera réexpédié. Nous restons en contact par mail et elle nous renverra le bouquin en octobre. Beth a déménagé et a arrêté le service AirBnb.
  6. New-York pour la dernière nuit. Nous avons choisi le Queens pour ne pas être trop loin de JFK. C’est un quartier qui a beaucoup souffert de la crise de 2008. Certaines maisons ont été mises en vente à moins de 10.000$. Amy a été une hôtesse super sympa, nous préparant un petit déjeuner presque complet avec œufs, bacon, etc.. Référence AirBnb : « Cozy Private Room #2 – JFK & Subway »

☞ La photo de l’article a été prise par Manu dans le Connecticut en 2013.

☞ Si louez un logement par AirBnb vous intéresse, inscrivez-vous sur la plateforme en utilisant mon lien de parrainage (20$ pour vous, et pour moi !)

☞ Si vous aussi vous voulez plus de récits sur la Nouvelle Angleterre, lisez la page récap par ici ! 

☞ J’espère que ce récit vous a plu ! Partagez vos remarques en commentaires, et si jamais vous avez utilisé le blog pour faire votre voyage en Nouvelle Angleterre, envoyez-le moi !  

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

Commentez en premier