Le jour des taxes est arrivé

Norman Rockwell - Telegraph

*Cet article de blog est purement informatif et n’a pas de valeur légale. Je ne donne pas de conseils sur comment faire, je raconte juste ma propre expérience à un moment donné*

Aux Etats-Unis, le 15 avril rime avec Tax Day, le jour des impôts. Remplir la déclaration d’impôts, ou son tax return, est un vrai casse-tête administratif, ou pain in the ass. C’est le cas pour tout le monde, ce n’est pas seulement parce que je suis étrangère dans ce pays que ça complique la donne (du moins c’est ce que j’aime à croire). D’ailleurs, le plus souvent, il faut même payer un organisme privé qui va préparer les impôts pour nous – logiciel en ligne, avocat, ou préparateur fiscal. Votre employeur peut vous proposer de le payer pour vous.

Comme j’avais changé de statut professionnel en cours d’année, que j’avais des sources de revenus en France et aux USA, de différentes boîtes, je ne voulais pas faire n’importe quoi. J’avais fait du chantage affectif pour que Manu m’aide – ça n’a pas marché, du coup, il y a quelques semaines, j’ai franchi la porte d’un H&R Block pour remplir mon tax return.

Herb, le préparateur fiscal spécialiste des étrangers, m’a reçu dans son cubicle. J’étais coincée face à lui, pendant une heure. Il m’a posé plein de questions, ce qui lui permettait de remplir des formulaires à rallonge sous MS-DOS (on dirait en tout cas). Il m’a intimidé quand il m’a demandé deux  fois de suite si j’avais bien déclaré tous mes revenus reçus sur le sol américain ; il a insisté pour savoir si j’avais acheté des biens hors du Massachusetts (type ordi, voiture…), car si c’était le cas, je devais payer la TVA du Massachusetts.

Au bout d’une heure, il a imprimé une cinquantaine de papiers, et m’a tendu deux grosses enveloppes : une pour le Massachusetts et une pour l’Etat fédéral. J’ai eu droit à une copie pour mon « dossier personnel », et je n’avais plus qu’à passer à la poste pour envoyer les courriers (NB : j’ai laissé traîner les enveloppes pendant une semaine chez moi). Ça a l’air assez couillon, mais les questions sont subtiles. Herb avait un manuel en papier brouillon pour voir s’il y avait des traités franco-américains d’exemption concernant mon cas. Il se trouve qu’il y en avait ! J’ai eu droit à une remise d’impôts. Hourra. Ca compensera peut-être le prix du rendez-vous…

Montant de la note chez le préparateur fiscal : 270 dollars – on paye au nombre de feuilles remplies. C’est cher, mais j’étais tellement soulagée que ce soit fait, et j’étais sûre que ce n’était pas mal fait. En plus, ne pas payer ses impôts est une cause de déportation pour les étrangers, donc, autant être réglo…

Grâce à ce récent savoir acquis en matière d’impôts, voilà ce que j’ai pigé du fonctionnement, grosso modo, aux USA :

2 impôts, 3 étapes

Payer ses impôts se fait en plusieurs étapes :

  • Toute l’année : prélèvements mensuels à la source, sur salaire (payroll taxes). Depuis que je suis à mon compte, self-employed, c’est tous les trois mois. Comptez de 10 à 40% d’impôts fédéraux, selon les revenus, et de 1 à 16% pour les impôts d’Etat.
  • Avant le 15 avril : L’employeur envoie un W-2 qui donne le montant des revenues touchés pendant l’année et des impôts déjà payés. C’est là que ça se corse : on remplit deux déclarations, le tax return : une pour l’Etat fédéral, une pour l’Etat dans lequel on vit (le Massachusetts dans notre cas). Le service des impôts s’appelle l’IRS, Internal Revenue Service. Si on dépasse la date, on aura des pénalités, penalties, soit un supplément à payer entre 1 et 10%. Tout autre type de revenus que son salaire – propriétés, etc. est imposable – basique. Si on doit payer des impôts, c’est là qu’on envoie un chèque, en complément du prévisionnel déjà avancé.
  • Quelques semaines plus tard : on reçoit un chèque, un refund, si on avait avancé trop d’argent. Ca fait cadeau de Noël, même si, techniquement, on n’a pas gagné d’argent.

Subtilité #1 – même en étant marié, on peut faire une déclaration d’impôts séparée plutôt qu’une déclaration conjointe, ou quand on n’est pas marié, mais qu’on a des enfants, on peut faire une déclaration ensemble, au titre d’un foyer, household.

Subtilité #2 – Non résident ou résident ? On peut avoir un visa et vivre aux Etats-Unis, et être considéré comme non-résident. C’était notre cas pendant les deux premières années aux USA : on avait un statut qui précisait qu’on était là temporairement. Maintenant que ça fait un certain nombre de jours qu’on vit aux Etats-Unis, on est résident pour les impôts, et on change de statut fiscal.

Tax dollar payer : où vont les impôts ?

Vous avez peut-être déjà vu dans le métro des affiches qui disent de ramasser ses papiers ou de ne pas salir, parce que ce sont nos impôts qui paient pour la propreté : c’est le fameux tax dollar payer qu’il ne faut pas gaspiller. Ce schéma montre où sont allés les milliards de dollars d’impôts collectés l’année dernière :

where do you taxes go - 2013

Les militaires remportent le pactole, suivi par le Health Care – la santé, mais attention, ça signifie ici les programmes Medicare et Medicaid, pour les vieux et pour les gens en grande difficultés (le reste de la population paye sa sécu, ou son health insurance de sa poche, à des organismes privés).

On imagine toujours que les Etats-Unis serait un pays free d’impôts – pas d’Etat Providence, donc ça couterait moins cher. Ce n’est pas le cas. Les impôts sont bel et bien là, mais hélas, en contrepartie on n’a pas de subventions pour la culture, pas des transports publics fiables, et surtout pas d’hôpital public.

Autre truc agaçant, les impôts compliqués à préparer, ce n’est pas prêt de s’arranger… Les boîtes privées de préparateurs fiscaux font du lobby pour que la situation ne change pas. Obama s’était engagé à rendre les impôts plus simples et compréhensibles à préparer, mais c’est peine perdue : Turbotax et autres font tout pour que ça reste compliqué à faire, et donc forcer les gens à faire appel à leurs services chèrement rétribués.

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

18 Commentaires

  • Répondre 17 Apr 2014

    Bertille

    Avec un jour de retard pour nous… ce fut d’un compliqué entre le mari chercheur postdoc dont on a mis plusieurs jours pour finalement apprendre qu’il ne payait rien cette année (lol) et moi employée maintenant et independent contractor avant … pffiou … au moins ça s’est fait 😉

    • Répondre 18 Apr 2014

      Manu

      Et vous avez fait comment ? Déclaration conjointe ? Préparateur en ligne ou vous-même ?
      Bises !

      • Répondre 21 Apr 2014

        Bertille

        On a fait une déclaration séparée car Mathieu avait un tax treaty par l’université qui ne me couvrait pas. Il ne paye donc pas d’impôt pour l’année passée grâce a cela. Il a rempli un form 1040NR-EZ (et moi un form 1040 regulier). Est-ce que vous etes ds la meme situation?

  • Répondre 18 Apr 2014

    Lucie

    je suis assez surprise de la répartition des taxes, je savais qu’ils investissaient beaucoup dans le « military » mais je pensais pas que c’était le premier poste de dépense. Quand on voit ce que ça représente par rapport à l’éducation par exemple, c’est impressionnant.

  • Répondre 19 Apr 2014

    stella

    J’allais dire la même chose que Lucie. Je me doutais pour les dépenses militaire mais je pensais pas que c’était autant! Et je suis assez « choquée » de voir que l’éducation constitue un si petit poste!

    Ça à l’air compliqué en tout cas! Ici en Belgique c’est un peu plus compliqué qu’en France pour remplir mais ça va, surtout si on fait ça en ligne! Je n’ai pas eu de revenus en France donc normalement cette année, je ne dois rien déclarer là, mais je ne sais pas vraiment comment ça va se passer!

    Vous avez fait une déclaration conjointe ou séparé? Quels sont les avantages à ça aux USA?

    • Répondre 22 Apr 2014

      Mathilde

      L’éducation est financée autrement – par les impôts locaux notamment.
      Il y a d’autres impôts que l’impôt sur le revenu, je ne suis pas rentrée plus dans les détails.

  • Répondre 15 Feb 2015

    Lea

    Petite question: Est-ce qu’en étant expatrié sous Visa J1, je dois aussi faire une déclaration d’impôts sachant que mes impôts sont déduits tous les mois de mon salaire?

    Quel est le nom en Américain de ces fameux « préparateur fiscal spécialiste des étrangers »?

    Merci!!

    • Répondre 15 Feb 2015

      Mathilde

      Hello Lea, oui tu dois faire une déclaration, même si les impôts sont prélevés tous les mois car ce qui est prélevé chaque mois n’est qu’une estimation. Tu pourras soit avoir des sous en retour, ou soit plus à payer…
      Le préparateur fiscal, c’est « un mec » de chez HR Block, une société qui ne fait que de la préparation fiscale. Je crois qu’il est « preparer ». Il y a aussi des « tax advisor ».

  • Répondre 5 Mar 2015

    Florence

    Bonjour, je souhaite aussi me mettre à mon compte. Aujourd’hui j’ai payé ma Business Licence à la ville, mais la question des impôts reste encore une enigme pour moi… Dois-je leur envoyer quelque chose (quoi?) maintenant pour les avertir que je commence mon activité ou dois-je attendre l’année prochaine (15 avril 2016)?

    • Répondre 10 Mar 2015

      Mathilde

      Il faut chercher sur le site des impôts, voir un conseiller financier (faut se dépêcher pour prendre un rdv avant qu’il n’y ait plus de disponibilités), ou si tu as le courage, faire tout toi même via un logiciel en ligne comme Turbotax. Tout se paye quand tu touches les sous, par trimestres, et le paiement du premier trimestre de 2015 se fait en avril 2015.

  • Répondre 3 Apr 2015

    Meriem

    Bonjour Mathilde,
    Merci pour ce blog. On est arrivés (avec mon mari) aux usa en février avec des Visa L1 et L2et donc le dernier mois travaillé en france c’est Janvier. Moi je ne travaille pas aux USA. Nous ne savons pas trop quoi remplir comme form, si nous devons remplir le 1040 de février à décembre car les taxes sont prélevées sur son salaire, que faut il faire pour le mois de Janvier, faut il compléter par une autre form?
    Pour le 1040, on passe par le turbotax, je trouve que notre cas n’est pas très compliqué car nous ne demandons pas de déductions et que çà ne vaut pas le coup de donner au preparer 300 dollars.
    En même temps nous ne voulons pas d’ennui avec le fisc.
    Merci beaucoup pour ta réponse.

    • Répondre 4 Apr 2015

      Mathilde

      Salut Meriem, hélas je serai bien incapable de te répondre. Le préparateur est payé en fonction du nombre de papiers qu’il remplit pour vous, ce n’est pas systématiquement 300 dollars. Aller voir une fois un tax preparer est une bonne façon d’avoir la conscience tranquille et l’assurance que ce soit bien fait, en plus, il cherche toujours un moyen pour faire payer moins d’impôts.
      Good luck ! tout le monde est dans le même bateau deux semaines avant la date limite…

  • Répondre 28 Jan 2016

    Hatage

    Salut Mathilde !

    Tu dis que les deux premières années vous étiez considérés comme non résidents.
    Mais est ce que le fait de travailler ne change pas ton statut à toi ?

    Est ce que le fait d’être non resident signifie qu’on ne paye pas de taxe ?

    As-tu déclaré quelque chose la première année ?

    Desolée pour toutes ces questions !

    Moi je suis aussi un J2 dans l’Etat de Georgie avec un visa de travail, j’ai fais des petits boulots et je viens de recevoir mon W2 et je ne sais pas du tout quoi faire ….

    Merci pour ton aide !

    :-)

    • Répondre 28 Jan 2016

      Mathilde

      Hello, je te conseille d’aller parler à un conseiller fiscal, c’est la meilleure aide possible, et la plus fiable. Bien sûr, j’ai tout déclaré aux Etats-Unis, les impots français ne voulaient plus de moi 😉 J’ai appelé mon centre d’impots à Paris, et j’ai ensuite pris rdv avec un conseiller ici aux USA.
      Good luck !

  • Répondre 24 Mar 2016

    Virginie

    Hello :-),

    Je suis en train de m’arraches les cheveux avec ces déclarations. Je suis sous visa J1 et arrivé le 31 aout 2015… Tu peux peut être m’aider: pour le formulaire 1040NR-EZ partie Schedule OI question J-2 : Where you subject to tax in a foreign country on any of the income (cf revenus percus ici au US) shown in 1(d) above ? Je dois repondre oui ou non? ON doit declarer et payer des impots en france sur les revenus percus ici ?

    Ps : super ton blog

    Virginie

    • Répondre 24 Mar 2016

      Mathilde

      désolée virginie mais je ne peux pas aider à préparer les taxes (ni me replonger dans les questions), c’est l’enfer pour moi aussi et je demande de l’aide à un tax preparer…
      good luck

  • Répondre 6 Oct 2016

    Elizabeth

    Bonjour

    merci pour tous les articles du blog, ça m’a été très utile

    concernant les Impots, pouvez vous me communiquer/conseiller les coordonnées d’un préparateur fiscale (spécialiste des étrangers ou français) dans le Massachusetts, s’il vous plaît ?

    Nous sommes arrivés cet été et nous devons faire notre première déclaration l’année prochaine.

    Merci par avance,

    Elizabeth

Laissez une réponse