Musique & pique-nique au festival de Tanglewood

Festival Tanglewood repas d'été

Le week-end dernier, on est allé au festival de Tanglewood, tout à l’ouest du Massachusetts. Il y a encore quelques mois, j’ignorais l’existence même de ce festival de musique classique (et bon, soyons honnêtes, du Massachusetts en général aussi). C’était avant de devenir amis avec des musiciens de Boston. Dès notre première rencontre, en février dernier, ils nous ont invités là-bas. C’était sans doute une invitation lancée à la légère, dans l’enthousiasme de la fin de soirée… mais ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. L’été venu, on était prêts à faire deux petites heures de route depuis Boston pour rejoindre Tanglewood…

 

Pendant les deux mois d’été, l’orchestre symphonique de Boston se délocalise à la campagne, dans les Berkshires (et notre copain violoncelliste, membre de l’orchestre, est de la partie). Les paysages y sont idylliques : des collines et des forêts toutes vertes, un grand lac, des villages charmants avec fromager et marché le samedi matin, et même des ours et des coyottes (enfin c’est ce qu’on dit, moi je n’ai vu que des lapins). C’est calme et grandiose : le cadre parfait pour écouter de la musique.

Aussi chic soit le festival – si j’en crois les marques luxueuses des voitures sur le parking, l’ambiance est très détendue : les concerts ont lieu en plein air, et en fin d’après-midi, le public installe son pique-nique sur la pelouse. Les gens sont super bien équipés : c’est vraiment du pique-nique de compétition avec chaises de camping tout confort – trou pour installer son verre, et repose-pieds – mini-table en bois et parfois même un chandelier (avec bougies anti-moustiques, évidemment) et un bouquet de fleurs pour décorer. Dès que la nuit tombe, plus personne ne moufte et le concert commence.

Ce week-end-là, c’était le 14 Juillet, appelé ici Bastille Day. Il y a eu un feu d’artifices à la fin du concert, mais c’était pour célébrer les 75 ans du festival. Sur scène, il y avait plein d’invités prestigieux, d’ailleurs certaines des places se sont vendues à 2 500 $ le billet…
On s’est promené dans le parc le lendemain après-midi, on a croisé des répétitions d’artistes dans tous les coins : l’ambiance était studieuse pour eux, magique pour nous.

Et voilà la vidéo qui raconte notre week-end. Le groupe, c’est Menahan Street Band, le morceau, c’est The Contender.

On peut aussi entendre de la musique en plein air à Boston pendant l’été, le programme des concerts est ici.

Et si vous aimez le violoncelle, notre copain Adam fait aussi partie du Boston Cello Quartet qui a sa chaîne Youtube.

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

3 Commentaires

  • Répondre 17 Jul 2012

    Maud

    Hé ho, on s’arrête au stop !!

  • Répondre 18 Jul 2012

    mpp

    Vraiment sympas les paysages !
    Marrant le « Bastille day ». Ils font quelque chose pour « l’occasion » ? Je ne savais pas qu’ils connaissaient.

    ps: j’adore ton côté patriotique: drapeau français, main sur le cœur (même pas fait exprès.. )

  • Répondre 18 Jul 2012

    Mathilde

    @Maud Ben Et ma vidéo alors ? et puis il n’y a jamais personne sur ces petites routes de campagne
    @mpp Il y avait bien quelque chose d’organisé pour Bastille Day à Boston, par l’Alliance Française, des concerts et un buffet, mais bon, on n’était pas là ce soir-là. Oui, comme tu l’as remarqué, mon côté patriotique d’habitude profondément enfoui a pu s’exprimer librement grâce à ce groupe de français. Tu as raison de le souligner…

Laissez une réponse