En Louisiane // La Plantation de Oak Alley et promenade dans le bayou avec les alligators

Louisiane Nouvelle Orleans alligator bayou

En sortant du boulot hier soir à Boston, il neigeait. Engoncée dans ma parka, la vue brouillée par la buée sur mes lunettes et les doigts glacés serrés sur le guidon de mon vélo, je repensais avec nostalgie à ce week-end passé en Louisiane. On avait pris le temps d’aller hors de la Nouvelle-Orléans, dans la plantation de Oak Alley, puis de faire un tour en bateau dans le bayou de Barataria. Il faisait chaud, c’était les vacances.

Oak Alley, la plantation de canne à sucre

Samedi matin, après un beignet et un café au lait au délicieux café du Monde, on a pris un mini-bus pour rejoindre la plantation de Oak Alley. Autrefois, il fallait presque 4 jours pour y aller depuis la Nouvelle-Orléans tant la route était parsemée d’embûches ; nous, on a roulé juste une petite heure en mini-bus excessivement climatisé. On somnolait chacun de notre côté, bercés par la voix enjouée du chauffeur qui nous racontait des histoires de maisons hantées – grosso modo tout le French Quarter. Puis on est sorti de la ville, et, sur l’autoroute, on a longé des marais et l’immense lac Pontchartrain.

Bon plan. Si vous voulez visiter la plantation Oak Alley, vous pouvez réserver vos billets en ligne de la plantation, incluant le trajet depuis La Nouvelle Orléans, en français en suivant ce lien. Comptez environ 55euros/personne*

Oak Alley Plantation, Louisiana

Oak Alley Plantation, Louisiana

Oak Alley est une grande maison blanche, en face de laquelle est plantée une majestueuse allée de 30 chênes – comme son nom l’indique en anglais. Cette allée, impressionnante et presque magique, était le clou du spectacle…

Certes, la maison est jolie avec sa colonnade blanche, elle a d’ailleurs servie de décor dans quelques films, notamment Entretiens avec un vampire. Notre guide était vêtue d’une robe d’époque, comme tout le personnel dans la maison et dans le parc ; elle nous a parlé du propriétaire des lieux, Jacques Roman, et de sa famille, qui gérait cette immense plantation de canne à sucre au 19è siècle, jusqu’à ce que la Guerre de Sécession (ici appelée Guerre Civile) mette fin à l’esclavage. Il a alors dû fermer sa propriété qui n’était plus viable. On en a appris très peu sur l’histoire de l’esclavage lors de cette visite, je n’ai pas eu l’impression que c’était le propos du jour.

Oak Alley Plantation, Louisiana

Oak Alley Plantation Louisiana

Oak Alley Plantation, Louisiana

Dans le bayou avec les alligators

14 heures, après une petite sieste dans le bus, on est arrivé au beau milieu de nulle part, le long d’une petite route au bord d’une large rivière. On est monté dans une barque plate, avec d’autres passagers – peu nombreux. Je ne connaissais pas grand chose sur le bayou, ça m’évoquait François Bayou, les alligators du générique de True Blood, Crocodile Dundee, et je confondais cet endroit avec les Everglades, les marécages du sud de la Floride. Le bayou, c’est en fait le nom donné à toute la zone marécageuse du sud de la Louisiane. Il est composé d’eau douce – c’est pour ça qu’on y trouve des écrevisses, l’un des crustacés à la base de la cuisine de la Nouvelle-Orléans. Quand le président Jefferson a acheté la Louisiane à la France en 1803, il était surtout intéressé par ces terres, néanmoins à l’époque remplie de pirates.

Barataria Swamp Tour Louisiana

Barataria Swamp Tour Louisiana

Graveyard - Louisiana Swamp Tour

Ce jour-là, c’était bien plus paisible, à part les très bruyants « airboats » qui ont défilé devant nous pendant un moment. Le vent qui soufflait était doux, l’air sentait bon, les bords de la rivière étaient couverts d’arbres avec des mousses filandreuses. On a croisé des hérons, les pattes dans l’eau. Le guide nous racontait des histoires de braconnage tout en nous faisant passer du cuir de croco, un squelette de poisson préhistorique et des mâchoires d’alligator.

Louisiana Swamp Tour

Louisiana Swamp Tour

Barataria Swamp Tour Louisiana

Barataria Swamp Tour Louisiana

Le bateau avançait paisiblement dans les bras des canaux qui rétrécissaient petit à petit ; le guide arrêta l’engin, s’approcha du bord et se mit à crier en français : “Ici, viens ici”, tout en lançant des chamallows dans l’eau : c’était son petit secret pour appeler les alligators, qui parlent donc français mais mangent américain. J’étais ravie de voir cette bébête nager dans l’eau de façon aussi gracieuse. Surprise, surprise… le guide gardait un petit alligator sur le bateau, et nous a proposé de le tenir, chacun notre tour. J’ai accepté – pour la photo -, mais n’étant pas l’amie des bêtes, j’étais flippée : c’était froid, mou mais doux… et surtout, vivant.
Alligator - Swamp - Louisiana

Alligator - Louisiana Swamp Tour

Barataria Swamp Tour Louisiana - Alligator

Notre tour plantation + bayou, c’était avec Louisiana Swamp Tour, comptez une centaine de dollars par personne. Si vous avez raté les deux premières épisodes du week-end à la Nouvelle-Orléans, faites un tour par la vidéo et la visite de la ville.

*lien affilié : c’est-à-dire que je touche une commission si vous achetez via le blog. Ca ne vous fait pas payer plus cher l’activité, et moi ça me permet de continuer à faire vivre le blog. 

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

16 Commentaires

  • Répondre 8 Nov 2012

    Maud

    Preeeeeums !!!

    • Répondre 8 Nov 2012

      Maud

      Euh…je veux dire: quelle chance d’avoir vu des alligators, moi j’en ai pas vu un seul, pourtant pas faute de les avoir cherchés…

  • Ils sont complètement oufs les arbres de la plantation! J’adore!

  • Répondre 9 Nov 2012

    Audrey

    C’est vraiment trop beau !! Oak Alley est juste magnifique ! Honnetement, tu as tout mon respect ! Je n’aurai jamais pu tenir un alligator ! Instinct de survie j’imagine !^^

    • Répondre 11 Nov 2012

      Mathilde

      Merci. Même les enfants l’avaient fait… je me suis sentie obligée…

  • Quand j’ai vu la photo des alligators j’ai cru que tu étais venu nous rendre visite en Floride mais non. Super les photos, ca a l’air magnifique la Louisiane.

    Ps. J’ai rajouté ton blog à ma blogroll parce que je le kiffe :)

    • Répondre 11 Nov 2012

      Mathilde

      Un jour en Floride, bientôt… c’est sûr !
      Merci pour l’ajout dans la blogroll !

  • Répondre 16 Oct 2013

    Hélène (@PoireBelLN)

    J’ai bien aimé ton article et je vais aller à la Nouvelle Orléans pour Thanksgiving !

    J’ai vu sur le site qu’il y avait le choix entre Oak Alley et Laura, beaucoup d’avis dénigrent la première plantation car l’aspect historique n’est pas mis en avant et la visite dure uniquement 20 minutes. As tu eu des échos sur la plantation Laura ?

    Ton blog est vraiment génial !

    • Répondre 16 Oct 2013

      Mathilde

      Par manque de temps, je ne suis allée qu’à Oak Alley. C’est vrai que la visite est assez anecdotique et se concentre surtout sur la famille qui a vécu là, c’est intéressant malgré tout, et l’allée de chêne est sublime. Si tu as du temps, je crois que certains tours organisent des visites des deux plantations dans la même journée – elles sont assez proches.
      Bon voyage et merci pour ton message !

      • Répondre 16 Oct 2013

        Hélène (@PoireBelLN)

        D’accord, merci pour ces informations, je viens de voir ça en effet ! Bonne nouvelle pour moi, je vais organiser cela rapidement.
        Ton blog est vraiment top, je te suis assidument !

  • Répondre 8 Jun 2014

    Veniel

    Mon commentaire a disparu ou a été envoyé incomplet? Je ne sais. Je reprends donc. Je disais d’abord que j’aimais bien ton regard sur les choses et l’ humour avec lequel tu racontes. Et j’ajoutais que nous sommes 5 profs du Lycée français de St Domingue désireux de visiter les coins que tu as vus en 2012, bayous, Oak Alley, Nouvelle Orléans. Si tu as en as l’ envie et le temps peux tu nous donner quelques tuyaux issus de ton expérience? Merci d’ avance.

  • Répondre 4 Nov 2015

    Marie Benoite Touzet

    Bonsoir, Nous revenons d un beau periple en Floride, Louisiane et Mississipi.
    2 jours sur les Keys avec hotel à Key Largo. Dommage qu il n y ait pas plus de possibilite7 de s arrêter sur le rte des Keys pour les photos… Miami avec dejeuner à Coconut, très sympa. Visite du quartier cubain. Hotel sur Ocean Drive et superbe soiree dans Miami.
    Les Everglades :visite dans le sud des Everglades puis Shark Valley, moins interessante ence qui nous concerne.
    Sanibel, magnifique ! Quelques beaux coquillages à glaner.
    Tampa, hotel dans le charmant quartier d Ybor City, beaux bâtiments de briques rouges, anciens hangars de sechage de feuilles de tabac… ce quartier historique est à visiter !
    Halloween se preparant, bcp d ambiance et belles decos de maisons et jardins.
    Pas de chance pour visiter Pensacola, l ouragan du nord du Mexique, la pluie battante, le vent fou nous empechent tte sortie. K way indispensables pour aller collecter un peu du magnifique sable blanc comme de la farine sur la plage…
    Soleil de retour à la traversée de la Baie de Mobile.
    Visite de la Nouvelle Orleans, Carré français bien entendu et tenter de s écarter un peu, même si la misère est très présente. Joueurs de jazz sur la place, superbe am iance beau melange de cultures…
    Houma, visite de Cocodrie, au bout du monde, village de pécheurs et maisons sur pilotis. A voir.
    Au sud d Houma.
    2 bonnes heurs d airboat à Gibson : petit airboat, 5 passagers et un pilote du tonnerre. Bébé allivators, quelques beaux oiseaux et petite tortues… Halte le long d une berge et cueilette de delicieuses clementines dont l arbre pousse dans l eau !!

    Visited une plantation à Vacherie… le « garmin » ns abandonne un moment et ns ns retrouvons dans un chemin boueux, creusé d énormes sillons : nous sommes au milieu d une plantation de canne à sucre, en pleine recolte ! Pas d autre choix que de faire les 3 miles pour en sortir. Les paysans, très accueillants et courtois, comme le st les americains, nous laissent les passages les plus aisés…
    Apres Francisville, visite du musée de la prison d Angola. Pationnant…
    Natchez où nous dormons pr la 1ere ds une maison d hotes… Pas trop notre truc…
    Mais, à 50 m du splendide fleuve Mississipi.
    Mobile et ses ravissantes maisons…
    Panama City et ses 85 degrés F, petite pose salade de fruits en bordure du Mississpi, quel bonheur !
    Ses berges ne st que nature contrairement à bcp d autres endroits.
    Sur la rte d Orlando, ns passons devant un champ de coton. Arrêt photo. 5 mn plus tard, un americain arrive ds un énorme 4×4 et ns demande si c est ok. Nous lui disons que nous prenons des photos. Il se précipite ds le champs et ns coupe 2 superbes tiges de coton !
    En France, vs vs faites « jeter » !!
    Nous terminons par le Centre Kennedy…
    Ravis de ce voyage, mais ns avons une grande préférence pour l Ouest majestueux des USA !!!

  • Répondre 24 Feb 2016

    Anne

    J’ai visité la plantation d’à côté Laura’s plantation, on nous a beaucoup parlé de l’esclavage, c’était très intéressant!
    Merci pour ce billet, ça me replonge dans ce beau voyage!

  • Répondre 13 Aug 2016

    Stephanie Tong

    Je n’ai pas encore visité mais j’ai appris l’existence de Whitney Plantation (http://www.whitneyplantation.com) qui est dédiée à retracer l’histoire de l’esclavage de cette plantation. Elle est très récente (ouverte en 2014) et le travail de recherche est faite par un historien Ibrahima Seck qui a aussi écrit un livre  »Bouki Fait Gombo », disponible sur Amazon.com. D’après ce que j’ai lu, c’est la première plantation des US à être dédiée à l’histoire de l’esclavagisme. J’ai commencé à lire le livre, c’est édifiant.

  • Répondre 8 Sep 2016

    Sabrina

    superbe blog♥
    ça fait rever:) !! Merci pour ce partage

Laissez une réponse