La Death Valley en hiver, une bonne idée ?

death valley california - Badwater 2

Quand le circuit du road trip du mois de février dans le sud-ouest américain se dessinait, et que la Death Valley, alias the vallée de la mort, devenait une option envisagée, ça m’a semblé plutôt cool d’y retourner. J’ai rencontré des gens à Yellowstone ou à Yosemite qui revenaient tous les étés dans le même parc, depuis 20 ans, parfois plus – et souvent, ils voyageaient en camping car (faudrait étudier sociologiquement l’amateur de camping car). Certes, ces gens sont sans doute légèrement monomaniaques du geyser ou de la Vallée, mais les parcs nationaux américains sont inépuisables : on peut y revenir à vie.

Retourner dans la Vallée de la Mort était très tentant. Après tout, je n’y avais passé qu’une soirée et une matinée en août 2012, et y revenir à une autre saison pouvait offrir une nouvelle facette de ce parc immensissime. C’est dur de se l’imaginer, mais la Vallée de la Mort est le plus grand parc des Etats-Unis, hors Alaska.

J’ai retrouvé cette impression d’immensité, de silence et de solitude (à part quand on a croisé des touristes descendus de l’autobus en costume-cravatte, du côté de Badwater). La nouveauté, c’était ce fond frais de frissons de froid. En fait, la Death Valley en hiver, c’est une bonne idée, si on a envie de se promener sans souffrir la mort. Grâce aux températures tout à fait tolérables du mois de février, on a pu profiter des curiosités géologiques de la vallée, sans se dépêcher de trouver un coin d’ombre pour ne pas dessécher comme un pruneau. Il ne faisait pas chaud, une petite quinzaine de degrés, le vent nous décoiffait pour les photos, mais il faisait toujours très sec – la gourde d’eau n’était jamais loin.

La Vallée est gigantesque :  on dirait qu’il n’y a rien, seulement une route longue et toute droite. Le régulateur de vitesse est indispensable pour ne  pas mourir d’ennui, ou de vitesse ! c’est l’une des premières causes de mort par là-bas (pour info, sachez que la plus longue route droite des Etats-Unis n’est pas ici, mais dans le Dakota du Nord). Quand on s’arrête sur les bords de la vallée, au pied des montagnes, c’est là que se nichent les décors lunaires poussiéreux et arides. Et c’est un véritable enchantement géologique…

death valley california-2Un aperçu sur une première vallée… avant l’Ultime Vallée de la Mort
death valley california Route interminableInterminable longue route droite
death valley california-3Notre 4X4 prend la pose dans un virage
Les joues rosies, Samantha, moi-même, Jeanne et Manu avons l’air happy, et les pieds dans le sable chaud des dunes

death valley california - tempête de sable

Tempête de sable !

death valley california - General Store

Juste un supermarché Far West pour trouver notre repas du midi : des chips et des cookies
Les Bioman dans Mosaic Canyon

death valley california - cratère

Au bord d’un cratère
Et au milieu de nulle part, surgit « le chateau de Scotty » un arnaqueur malin qui avait convaincu
un riche entrepreneur de l’existence de mines d’or au coeur du désert de la Vallée

death valley california - Painted Artist Palette

Des collines peintes par un artiste chimiste
Dans l’aridité d’un canyon

death valley california-21

A la recherche des petits poissons de la Death Valley

death valley california - Bad Water

Badwater… sous le niveau de la mer, même les ânes ne veulent pas boire de cette eau trop bad
La pluie arrive !

death valley california - les petites fleurs

Les petites fleurs de printemps

death valley california - le pipi

La photo bonus : surveillez la couleur de votre pipi

Les promenades/activités de la Death Valley :

  • Les dunes de Mesquite (top)
  • Observer le ciel étoilé, la nuit, à Furnace Creek avec des astronomes de Las Vegas (magique)
  • Apprécier le silence, et se sentir tout seul (ce que je préfère)
  • Une promenade dans le Mosaic Canyon (génial)
  • Une visite guidée du chateau de Scotty, avec un journaliste des années 1920 (sympa et étonnant)
  • Une marche le long du  Ubehebe Crater (lunaire)
  • Une mini-marche dans Titus Canyon (à refaire en voiture !)
  • A la rencontre des poissons « pupfish » dans la crique salée (pour le côté scientifique)
  • Badwater – l’arrêt touristique, à quelques dizaines de mètres sous le niveau de la mer
  • l’Artist Drive (cool)
  • On n’a pas eu le temps de monter voir la vue panoramique de Dante View, et le Zabriskie Point est fermé pendant encore quelques semaines !

Quel hôtel dans la Vallée de la Mort ?

Je suis allée deux fois dans la Vallée de la Mort : la première fois, nous logions hors du parc, à Beatty, dans le Nevada à l’Atomic Inn, un motel sur le thème de la bombe atomique dans un village qui paie pour son côté « far west loin de tout », et la deuxième fois j’étais dans le parc, près des dunes, à Stovepipes Village Hotel (les prix sont élevés en saison).

Après cette nuit et cette journée dans la Vallée de la Mort, on a pris la route pour la dernière étape de ce voyage organisé par Voyageurs du Monde, Las Vegas. Si je vous dis qu’il a même neigé sur la route, vous me croyez ? 

La carte des Etats-Unis pour visualiser où se trouve quoi, et comment construire son road trip à partir de là.

☞ Tous les articles sur la Californie sont à lire ici – parcs nationaux, San Francisco, San Diego, etc.

☞ Si vous voulez camper en Californie (excellente idée !) lisez mon article sur le camping aux Etats-Unis par ici. 

 

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

19 Commentaires

  • Répondre 16 Mar 2015

    Virginie

    On a visité la Death Valley en hiver aussi, on y avait passé 2 jours et pareil on n’avait pas eu super chaud, on supportait bien la polaire et la veste par moment. Mais aux dires de ceux qui y sont allés en été, l’hiver est davantage recommandé surtout si on veut faire des randonnées ou tout simplement profiter des paysages sans penser à revenir au plus vite dans la voiture climatisée 😉
    On s’était bien baladé au milieu des ces paysages à couper le souffle. Mon mari et mon aîné avaient même fait une balade à cheval au milieu de la Death Valley, un sacré souvenir!

    • Répondre 17 Mar 2015

      Mathilde

      C’est clair qu’en été, on n’a fait des marches seulement avant et après le coucher du soleil, car ça tapait fort ! Plus que la chaleur, c’est vraiment l’air sec qui est dur à supporter.
      Cool la balade à cheval en tout cas !

  • Répondre 17 Mar 2015

    Violaine

    Que de beaux souvenirs, j’ai adoré la Death Valley ! Nous y sommes allés en plein été, persuadés que nous allions mourir de chaud et pourtant ce jour là, il n’a pas fait beau ! On a pu profiter pleinement des merveilleux paysages. Et les gros nuages, c’est parfait pour faire de jolies photos ! Merci pour la balade !

    • Répondre 22 Mar 2015

      Mathilde

      Ah oui ! c’est fou ça.
      C’est vrai que les gros nuages blancs sont toujours très photogéniques 😀

  • Répondre 17 Mar 2015

    Miss Zaza

    Je rêve d’y aller un jour !

  • ça a l’air très sympa Death Valley, l’hiver ! Pouvoir se balader facilement est un sacré atout : on y était allé en Novembre, mais il faisait tellement chaud qu’une couche de sel s’était formée sur notre peau ! (et ça limitait pas mal la marche à pied…) La lumière bleutée est très jolie aussi… Bref ça donne envie d’y retourner !

    • Répondre 22 Mar 2015

      Mathilde

      Ah oui, en effet !! J’ai l’impression que le temps là-bas varie d’une semaine à l’autre, voire même d’un jour à l’autre, même en hiver. J’aimerais bien y arriver une fois quelques jours après la pluie pour voir des petites fleurs !
      A bientôt,

  • Ben finalement, en hiver, c’est plutôt un bon plan alors !

  • Répondre 19 Mar 2015

    Stefanny

    Les photos sont tout simplement magnifiques !

  • Répondre 20 Mar 2015

    Vagabondanse

    On est-y pas mignon avec nos petites joues rosies ?! :)

    Si j’avais su que je frissonnerais (de froid!!) dans la Death Valley…alors ça ! Que de bons souvenirs, on aura eu toutes les météos, on en aura vu de toutes les couleurs, de tous les reliefs, et de toutes les histoires (merci Scotty !).

    Un bien bel article en tout cas :) Qui pour sur, ne doit son mérite qu’à la photo bonus…haha 😉

    • Répondre 22 Mar 2015

      Mathilde

      On est tout beaux !
      Je crois bien que c’était plus du bronzage que des joues rosies de froid !!
      Ravie que la photos bonus soit enfin reconnue à sa juste valeur. Une vraie source d’information capitale.

  • Répondre 23 Mar 2015

    La Rimule

    Waouh les photos, superbessss
    PS : vous auriez un hôtel sympa à conseiller svp dans la vallée de la mort ?

    • Répondre 23 Mar 2015

      Mathilde

      J’étais allée dans un motel à Beatty la première fois – le Atomic Inn, pas très cher et sympa dans le jour motel de ville paumée – à 45 minutes environ de l’entrée ouest.
      Là, on logeait à Stovepipe, dans le parc, les chambres sont beaucoup plus chères, mais avec l’avantage d’être dans le parc, et avec la vue sur les dunes !

  • Répondre 24 Mar 2015

    La Rimule

    Merci Mathilde ! Ton 2ème hôtel, c’est le « Stovepipe Wells Village Hotel » ?

  • Répondre 28 Mar 2015

    Stéphanie

    Je confirme pour y avoir été en été, on supporte très difficilement d’être hors de la voiture pendant plus de quelques minutes, alors aller se taper une rando… non merci ! On avait dû tomber sur une journée particulièrement chaude, car ça montait jusqu’à 49°C et l’air était irrespirable :)
    Dommage pour Zabriskie point :)

    • Répondre 28 Mar 2015

      Mathilde

      Oui, j’y étais en août la première fois, et on marchait avant 8heures du matin, mais on n’aurait jamais pu marcher autant que ce qu’on a fait cette fois-là, surtout sans ombre, et sur des chemins de cailloux – que j’imagine brûlants sous le soleil !!
      Zabriskie Point est « en rénovation » – pareil, vu la fois précédente sous le ciel bleu de l’été. Dommage pour les filles qui ne l’avaient pas vu ! Dante View cela dit est plus impressionnant à mon avis…

  • Répondre 12 Feb 2016

    len

    Bonjour Mathilde,
    J’y serai dans 2 semaines et suis un peu curieuse (et très tentée!) quand vous parlez de l’observation des étoiles à Furnace Creek avec des astronomes… est-ce que c’est organisé par le complexe? Sur inscription ou vous avez réussi à y aller comme ça? On sera logés au Stovepipe wells pour 2 nuits, mais je crois que ce n’est pas très loin.
    Merci de votre réponse, et merci pour votre blog!

    • Répondre 12 Feb 2016

      Mathilde

      La nuit des étoiles était organisée par une association de Las Vegas au sein du parc, c’était un événement gratuit dont on ne savait rien avant d’arriver sur place ! Comme quoi il faut toujours parler à des rangers du visitor center… Je ne sais pas si c’est un événement récurrent et si oui quand/comment.

Laissez une réponse