(book club) Comment cultiver la créativité ?

boston monday morning creativite
Dans le métro // Cartes postales Boston le nez en l’air // Des mini plantes grasses

Cet article fait partie de la série des Monday Morning, une rubrique publiée le lundi matin et qui comprend la plupart du temps un édito, des liens vers d’autres sites et blogs, des choses vues, lues et entendues sur la culture américaine, ou complètement autre chose.

J’ai récemment lu deux livres sur la créativité, et si ça ne m’a pas rendu instantanément plus créative, ça m’a permis de m’interroger sur ma relation à ma propre créativité. Comment écrire de façon créative, par opposition à répétitive ? et de façon plus générale : comment créer quelque chose de neuf, original, intéressant ? Je pars du principe que tout n’est jamais 100% nouveau, les sources d’inspiration sont multiples, néanmoins je cherche à créer en étant créative, ça semble redondant mais j’entends par là de façon originale et « honnête envers moi-même ». Voyons comment ces deux livres m’ont aidé dans cette réflexion.

Bird by Bird de Anne Lamott

Comment j’ai entendu parler de ce livre ? C’est ma copine Jaime qui me l’a recommandé, et je l’ai trouvé dans une librairie d’occasion juste à côté du resto où elle travaille à Manchester-by-the-Sea, ce qu’elle a vu comme un signe (Jaime fait partie de ces personnes qui voient des signes partout).

De quoi ça parle ? De tout le rapport à l’écriture de l’auteure : que ce soit sa méthode mais aussi ses difficultés, pragmatiques ou plus existentielles. En effet, le sous-titre de Bird by bird, c’est Quelques instructions sur l’écriture et la vie. Les sceptiques du développement personnel passeront leur chemin. Je l’ai lu cet été, d’une traite, j’ai beaucoup aimé. Le titre Bird By Bird est expliqué au fil du livre : elle raconte que son frère avait un devoir sur les oiseaux et ne savait pas comment commencer tant la tâche lui semblait énorme. La solution est de commencer oiseau après oiseau, pas à pas. Easy, isn’t it ?

Pourquoi j’ai aimé ? Ça donnerait presque l’impression qu’écrire est facile. Anne Lamott a donné des cours d’écriture, et a même publié plusieurs romans (que je n’ai pas lus) : elle se fonde sur sa propre expérience et celle de ses étudiants. Elle n’a pas une méthode figée et donne des astuces sympas quand on est en manque d’inspiration (comme écrire des lettres ! j’adore cette idée).  Elle est aussi honnête quand elle parle de ses difficultés, de la jalousie, et du fait que publier ne change pas grand chose à qui on est.

A lire aussi : j’avais adoré On Writing de Stephen King (en français : Ecriture, histoire d’un métier), son autobiographie qui donnait aussi des conseils d’écriture assez généraux, mais toujours bons à prendre (comme le sur-emploi des adverbes à éviter).

☞ Commandez Bird By Bird de A. Lamott (pas traduit en français à ma connaissance)

Bird by Bird Anne Lamott

Big Magic, de Elizabeth Gilbert

Comment j’ai entendu parler de ce livre ? J’ai d’abord écouté le podcast du même nom (merci Marie pour le conseil). Je n’arrêtais pas de voir le livre partout en librairie (encore un signe ?) mais j’étais rebutée par la couverture qui fait vraiment trop New Age. J’ai cédé, j’ai acheté et lu ce livre. Il a été traduit en français par Comme par magie : vivre sa créativité sans la craindre

De quoi ça parle ? La « big magic » dont il est questions dans le titre, c’est l’Idée qui nous tombe dessus et qu’il faut être capable de saisir. C’est presque platonicien comme façon de voir les choses : les idées flotteraient dans l’air, et parfois on a la chance d’en saisir une, il faut être à l’écoute et en faire quelque chose ; parfois, ce n’est pas le bon moment, et l’idée ira à quelqu’un d’autre ou retournera vivre sa vie d’idée. Le sous-titre du livre est « une vie créative au-delà des peurs », et ces peurs, c’est tout ce qui nous retient pour nous lancer.

Pourquoi j’ai aimé ? L’auteure ne dit pas de tout abandonner pour se lancer dans la mosaïque sur vase ou l’aquarelle, quand elle parle de vie créative, elle dit que c’est pour tout le monde (ou presque) à prendre comme un hobby, et pour certains seulement ça peut devenir une carrière professionnelle. Je trouve qu’on assène souvent le slogan de « vivez vos rêves, abandonnez tout pour devenir chanteur/écrivain/artiste/photographe », et cette façon d’aborder les choses comme un hobby, hé bien ça dédramatise. Elle parle aussi beaucoup du fait qu’il faut aimer ça, et arrêter avec le mythe de l’artiste torturé (et au choix drogué, alcoolique, mal dans sa peau) qui ne peut créer que sous l’emprise de démons.

 

Big Magic Elizabeth Gilbert

Le livre entremêle récits inspirants et conseils. C’est une lecture plaisante, dans laquelle on peut glâner plein de petites choses, ça m’a quand même laissé un goût de « trop positif et superficiel » et c’est pour ça que j’ai vraiment préféré son podcast qui prolonge la lecture (même si dans mon cas, je l’ai écouté avant de lire le livre). Dans chaque épisode, elle discute avec quelqu’un qui a un blocage créatif (dans tous les domaines, pas seulement l’écriture), lui donne un « devoir » à faire, discute ensuite avec quelqu’un de célèbre dans le même domaine et lui demande quelles ont été ses propres difficultés, puis elle discute à nouveau avec la personne qui a eu son devoir à faire (pendant plusieurs semaines). C’est assez riche en conseils et, surtout, ça rend la création très concrète !

A écouter aussi : Le podcast Magic Lessons, dérivés du bouquin

En bonus 1, la chaîne de la très motivante Marie Forleo (merci Paula pour le tip)

En bonus 2, la vidéo de Casey Nestat du mois sur la créativité, plutôt du côté de oser faire des choses ; ça dure 4 minutes, c’est punchy et ça donne la joie de vivre en ce lundi matin :

S’inspirer vs Copier. Une dernière de Casey où il distingue l’inspiration (que chacun peut éprouver envers plein de trucs) et la copie : le fait de n’avoir aucune créativité et de s’inspirer +++ de ce qui marche chez les autres pour tenter de faire pareil. Le truc méga frustrant quand tu fais plein d’efforts pour créer du contenu, mais finalement les créateurs et les copieurs ne jouent pas dans la même cour. Own your shit, and do you own shit! #namaslay (copyright Ru Paul)

Lu, vu, entendu

Bon début de semaine à tous ! et commentez si vous avez envie de compléter, raconter quelque chose par rapport à l’article, ou pourquoi pas raconter votre propre rapport à la créativité. 

Downtown Boston

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

12 Commentaires

  • Répondre 3 Apr 2017

    Mona

    Hello ! J’ai lu ces deux livres et je les ai adorés tous les deux, autant Big magic que le 1er. J’avais vraiment trouvé Bird by bird utile. Dans le même genre, tu peux lire Still writing de Dani Shapiro, c’est remarquable.
    Bonne semaine !

    • Répondre 3 Apr 2017

      Mathilde

      Merci du conseil, j’y jetterai un oeil à mon prochain passage en librairie ou bibliothèque !

  • Répondre 3 Apr 2017

    Stacy

    Coucou Mathilde ! Merci pour ces conseils de lecture dont le sujet m’intéresse grandement ! Et les deux vidéos sont cool aussi, ça fait réfléchir !
    Bonne semaine ! :)

  • Répondre 3 Apr 2017

    Isa

    Deux mentions à Stephen King dans un Monday Morning, je suis joie !

    • Répondre 3 Apr 2017

      Mathilde

      ahah ! je n’avais même pas vu qu’il y en avait deux !
      tu sais qu’il est vraiment adoré et respecté dans le Maine ? Il finance pas mal de bibliothèques.

      • Répondre 4 Apr 2017

        Isa

        Oui !
        Après bon… Je suis celle qui est allée dans le Maine comme première fois aux USA et qui est allée à Bangor comme première ville aux USA… et qui est allée… devant sa maison comme premier arrêt aux USA (même pas honte !!)

        • Répondre 5 Apr 2017

          Mathilde

          Ahah, c’est pas banal !
          Je suis passée voir sa maison mais bon, après 4 ans ici.
          Tu avais fait le tour spécial SK ?

  • Répondre 4 Apr 2017

    Alexandra

    Bonjour Mathilde,
    Cela faisait un petit moment que je n’avais pas commenté (je lis juste en catimini!) et ce monday morning tombe pile poile en pleine réflexion créative (je suis passée du côté obscur des entrepreneurs) sur comment je dois faire ce satané site internet!
    Du coup, je viens de commencer à lire Stephen King (le Ça parce l’autre je l’ai pas en stock!), car 2 mentions c’est un signe! 😉
    Merci pour ces articles.
    Bonne journée et excellente semaine

    • Répondre 5 Apr 2017

      Mathilde

      Je n’ai pas pu finir Ca, j’avais trop peur.
      Et quand je dis qu’un livre peut faire trop peur, on ne me croit pas ! (sauf ceux qui ont lu Stephen King 😉
      Tu te lances dans quoi ? Tu peux en parler ?

  • Répondre 5 Apr 2017

    Virginie

    J’ai lu Big Magic que j’ai bien aimé et j’aime beaucoup le podcast également. Je ne connais pas l’autre mais je le mets sur ma liste de bouquins à lire, merci.
    J’adore la video de Casey sur la créativité, je devrais la regarder régulièrement pour me motiver et continuer à avancer quand j’ai l’impression d’être dans une impasse.
    Je ne connais pas Marie Forleo mais je vais vite aller la découvrir.
    Merci pour tous ces bonnes ressources!!

    • Répondre 5 Apr 2017

      Mathilde

      On est jamais à court de bonnes ressources sur ces sujets !
      Merci d’être passée par ici !
      Bises,

Laissez une réponse