(vie d’expat) Etre demoiselle d’honneur dans un mariage américain

mariage bachelorette bridesmaid

Est-ce qu’un mariage américain est nécessairement différent d’un mariage français ? Le mariage aux Etats-Unis n’est pas seulement une institution, c’est surtout un big deal. En plus d’être un rite de passage (si personne ne vous a demandé en mariage avant vos 30 ans, c’est la honte), c’est aussi un big business. J’ai l’impression que de plus en plus de mariages en France vont dans ce sens, avec plus de personnalisation et de créativité. Malgré tout, il y a un certain rituel aux Etats-Unis, des codes, des noms et bien sûr une surconsommation de tout qui font que ça reste une « ambiance américaine » (je mets des guillements car après tout, ça reste une grosse généralité). Le mariage où nous sommes allés avait un côté simple et cool (comme nos potes) mais avec une grosse organisation et plein de planification, et certaines étapes que je n’avais jamais vues en France. J’avais été invité à un enterrement de vie de jeune fille à Boston il y a 3 ans (sans être invitée au mariage après pour autant), et cette année, je suis passée à la vitesse supérieure quand une copine m’a demandé d’être demoiselle d’honneur. Voici mon point de vue à l’intérieur d’un mariage américain… 

Petit point Vocabulaire. Si en France on imagine une demoiselle d’honneur comme une petite fille en soquettes blanches et chaussures vernies, âgée de moins de 10 ans, aux Etats-Unis, la demoiselle d’honneur, autrement dit la bridesmaid ressemble plus à ça :

la différence entre une demoiselle d'honneur américaine et française

Images sur Pinterest ici et ici
  • Maid of honor = c’est la « chef » des demoiselles d’honneur, le bras droit de la mariée. C’est en général celle qui organise l’enterrement de vie de jeune fille,  et qui sera le témoin de la mariée.
  • Groomsmen = les garçons d’honneur
  • Best Man = Le chef des garçons d’honneur, l’équivalent masculin de la maid of honor

1 – Tu veux être ma demoiselle d’honneur ?

Pendant l’été 2015, j’ai reçu un texto de ma copine Corina qui me demandait d’être bridesmaid à son mariage. Quelques secondes après, Manu reçoit le même texto de la part du mec de Corina, lui demandant d’être groomsman : en gros, demoiselle et garçon d’honneur. Evidemment, j’ai dit oui, Manu aussi ! Je n’étais pas la seule dans le lot, Corina a choisi en tout 7 demoiselles d’honneur et Mikio 6 garçons d’honneur, et on formait donc la Wedding Party.

Je me suis empressée de dire ça à d’autres copines américaines, qui ont accueilli la nouvelle à coups de « oh my god, that’s awesome » (c’est génial), vite suivi d’un « you’re gonna spend a lot of money » = tu vas y laisser pas mal de dollars. J’ai regardé sur internet (le meilleur ami pour s’aider à paniquer) et j’ai vu des tableaux qui expliquaient toutes les étapes d’un mariage à l’américaine et tous les cadeaux à faire, les préparatifs, les fêtes pré-mariage. Oh my god. J’avais, cela dit, bon espoir que nos copains soient plutôt low-key, pas trop dépensiers, et plus dans l’idée de faire une fête sympa qu’un truc tape-à-l’oeil qui laisse tout le monde sur le tapis.

cout mariage en tant que bridesmaid

2 – Choisir la tenue

Mi-janvier, j’ai reçu un long email de Corina m’expliquant ce que je devrais porter pour le mariage. J’avais peur de devoir porter une robe tube fushia avec une grosse fleur arc-en-ciel et des chaussures trop hautes, le tout avec une choucroute sur la tête.

pire robes de demoiselles dhonneur

Il suffit de chercher « pire robe de demoiselles d’honneur » dans Google pour avoir une bonne sélection des pires robes de bridesmaid.

Heureusement, la future mariée avait des critères tout à fait acceptables. Elle a fourni une liste de recommandations qui s’approchait du « vous faites ce que vous voulez, mais tout de même suivez ce que je vous recommande ». Bref, chaque demoiselle d’honneur pouvait choisir sa propre robe tant qu’elle respectait les critères suivants :

  • Style : peu importe, si possible avec une touche de dentelle.
  • Longueur : au-dessus du genou (ça tombe bien, j’aime les trucs mini)
  • Couleur : dans les tons blancs, et plus précisément : ivoire, crème, beige, coquille d’œuf ou champagne. On m’a fait remarquer que c’était fou de faire porter à ses demoiselles d’honneur du blanc puisque c’est d’ordinaire la couleur de la mariée, mais c’était pour faire beau toutes ensemble ! Et Corina avait une robe longue, ce qui faisait toute la différence. Elle était apprêtée de telle sorte que, de toute façon, il n’y ait aucun doute sur qui se marier.
  • Cheveux : simple, rien de spécial, pas de fleur, pas de couronne, pas de chichi.
  • Boucles d’oreille : simple aussi, dans les mêmes nuances que celles suggérées. (J’ai failli à cette mission car j’avais des boucles d’oreille bleu vert)

Corina nous a même fourni un tableau Pinterest pour nous donner des idées ; elle nous a demandé d’acheter des Converse blanches pour la soirée ; sa sœur, la demoiselle d’honneur en chef, a envoyé une sélection de robes, dans tous les prix, qui correspondait aux critères.

inspiration demoiselle dhonneur

Perso, je savais ce que j’allais porter, à savoir la tenue de mon propre mariage, 5 ans plus tôt. Je me suis mariée vite fait 1 mois avant de partir aux Etats-Unis, et la tenue, à l’époque soigneusement suggérée par ma copine Léo, resplendissait toujours de mille feux (= était suffisamment décontractée mais bien fichue pour pouvoir être reportée, d’ailleurs, ce n’était pas la première fois que je la remettais). J’avais des talons portés une seule fois à un mariage en juin dans la bonne teinte : j’étais good to go.

Quelques jours avant le mariage, Corina nous a envoyé un message pour nous demander si nous avions bien nos tenues, si on avait des questions, et si on pouvait lui envoyer une photo. J’ai envoyé, elle n’a rien dit, j’ai supposé que c’était bon.

3 – La répétition générale

2 jours avant le mariage, tout le monde – famille + les amis présents dans le rôle de demoiselle/garçon d’honneur – s’est retrouvé à Los Angeles. On a reçu un email quelques jours auparavant, qui détaillait le déroulé exact de tout le week-end, quand et où il fallait se retrouver pour la répétition générale du mariage. J’avoue avoir eu peur, en voyant le minutage, que ma copine se soit transformée en Bridezilla (Bride + Godzilla = le monstre en lequel les futures mariées qui veulent tout contrôler se transforment avant le mariage).

La première étape, c’était la répétition du mariage, dans le lieu où se tiendraient la cérémonie, le dîner et la soirée. C’est dans une salle spécialement conçue pour des événements, et c’est super beau : tout est fait pour être Instagramable (car simplement photogénique, c’est dépassé, so 20è siècle).

Smogshoppe Los Angeles

C’est là qu’on a rencontré Kelly, la coordinatrice du mariage (on ne dit pas wedding planner quand elle ne s’occupe que de la coordination finale). Kelly, elle parlait très vite, elle a mis tout le monde bien en ordre, les filles à gauche, les mecs à droite, et donnait plein de détails sur comment marcher, se tenir bras dessus bras dessous, si on avait des questions. C’était carrément too much, mais ça rassurait nos copains d’avoir quelqu’un (autre que les parents, source de stress), qui prenait tout en charge.

Bilan = on a marché tous ensemble, deux fois de suite, depuis les coulisses jusque sur le devant de la cérémonie, avec la musique en fond, pour le rythme. Le jour du mariage, tout le monde aura à peu près tout oublié (son ordre dans la file, les filles à gauche, bras dessus bras dessous, et surtout la formation en V autour des mariés, on s’est mis en I)

Après ça, on est allé déjeuner tous ensemble, histoire de faire connaissance, on était une petite vingtaine, il faisait beau, on a mangé dehors sous un olivier, vegan, parce que c’est so LA (tellement Los Angeles).

4 – Le cadeau surprise de bridesmaid

La future mariée m’avait demandé ma taille pour « un truc secret ». Mes copines à Boston m’avaient dit que ce serait sûrement un tee-shirt pour la bachelorette party avec une inscription de type Love is forever. Mais que nenni, c’était pour le cadeau de la mariée à ses demoiselles d’honneur, une petite attention que j’ignorais. Corina avait concocté des cadeaux personnalisés. C’était trop cute.

Mikio a fait la même chose pour ses garçons d’honneur, en leur offrant un ensemble pour se raser (dommage pour Manu et sa grosse barbe).

 

cadeau de bridesmaid-1 copy

5 – Bachelorette party, l’enterrement de vie de jeune fille

J-2. Puisque tout le monde venait des 4 coins du pays, toutes les festivités du mariage ont eu lieu le même week-end. On peut trouver ça risqué de faire une grosse fête deux jours avant de se marier. Après tout, on n’a plus 20 ans, âge béni où il est possible de se remettre facilement d’une fête et d’avoir toujours l’air jeune et fraîche. Finalement, c’était plutôt une bonne idée de tout faire en même temps, histoire de ne pas dépenser trop de temps et d’argent à venir plusieurs fois à Los Angeles. Ca a aussi permis de se lier en un week-end en faisant des trucs sympas.

Autant la bachelor party (côté mecs) a été soigneusement organisée avec un timing très serré et plein d’activités, la bachelorette de Corina a été préparée… une heure avant de commencer. On a fait un truc très bachelorette : on est allé voir des gentlemen danser. Si vous avez vu le film Magic Mike, c’est grosso modo ça. :

Moyenne d’âge dans la salle : de 21 à 50 ans
Motifs : bachelorette party, anniversaire de 30 ans, ou random
Ambiance : suintante

6 – Wedding Party !

J-1. La journée avant le mariage a été dédiée à quelques préparatifs beauté comme la fameuse mani-pedi-brunch (= manicure pédicure avec cocktails Mimosa pour arroser le tout), puis instant famille avec un pique-nique au milieu des cerisiers en fleurs dans un parc botanique. Comme dans (presque) tous les mariages, l’ambiance est détendue et festive, les gens sont heureux de se retrouver et de faire connaissance. On rencontre la famille de nos amis, les cousins les oncles et tantes, les amis.

Le soir, toute la Wedding Party = la combinaison des demoiselles et des garçons d’honneur, se retrouve pour un karaoké à Koreatown. A cette étape du week-end, on commence à tous bien se connaître, la magie du mariage a opéré : les potes de nos potes sont géniaux, on s’adore tous. Ceux de Los Angeles ont des métiers super « Los Angeles », dans le cinéma : story board, cascadeurs, doubles d’acteurs. C’est assez marrant, venant d’un univers très différent. On chante à tue-tête. Force est de constater l’omnipotence de la culture pop rock et RnB américaine, on connait presque toutes les chansons (mais pas vraiment toutes les paroles), sauf les trucs les plus ringards-love (l’équivalent de nos tubes de mariage des années 80).

7 – C’est le jour du mariage !

On nous a demandé d’arriver une heure avant la cérémonie pour faire des photos tous ensemble. Je déteste poser, et autour de moi, il n’y a que des Américaines (dont deux anciennes reines de beauté) qui ont le don pour sourire de toutes leurs dents (extra blanches) sur commande quand moi on pense que je souffre le martyr quand j’esquisse un sourire . Heureusement les deux photographes sont cools, et on fait plein de mises en scène pour avoir l’air naturel ; oui, c’est complètement paradoxal, mais ça marche !

Si vous voulez assouvir votre curiosité, vous pouvez aller voir les photos officielles du mariage sur le site des photographes.

La cérémonie commence, on s’arrange comme Kelly nous l’a demandé. C’est un ami à eux qui dirige la cérémonie (il a passé son certificat sur Internet), et c’est une succession de blagues, souvenirs et moments émouvants. Il y a eu le fameux moment du « Est-ce que quelqu’un s’oppose à cette union ? » Personne n’a rien dit. 30 minutes plus tard, zou, on est tous ressorte en défilant. Puis c’est le cocktail.

Pendant la soirée, il n’y a pas eu de diaporamas sur la vie des jeunes mariés, il n’y a pas non plus eu de jeux gênants comme parfois dans certains mariages. Par contre, il y a eu des « toasts », autrement dit des discours assez courts et émouvants sur l’Amour.

Ma dernière mission de la soirée a lieu au moment du dîner, alors que tout le monde est attablé, chaque personne de la wedding party entre dans la salle à l’annonce du DJ, et sous les ovations du public (rien que ça). La fête peut commencer.

Smores Love

On repart tous avec un kit pour faire des s’mores (biscuit + chocolat + chamallow)

L’étendue de mon rôle dans ce mariage : quasiment nul. J’aurais bien voulu prendre mon rôle plus au sérieux mais on ne m’a pas demandé grand chose à part d’être sûre que l’un de nos potes toujours en retard arrive bien à l’heure au mariage. Et j’ai tenu compagnie à la future mariée pendant toute une après-midi à Venice, où elle passait des coups de fil tandis que moi je lui commandais de la glace et la distrayais. J’ai apporté des donuts le matin de la mani-pedi mais aucune des filles de Los Angeles n’en n’ont mangé (j’aurais du rapporter un truc light). Une dernière chose que m’avait demandé la mariée : danser, soit faire la fête le soir venu ! Mission accomplie.

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

13 Commentaires

  • Répondre 17 Mar 2016

    Lexie

    Tu étais très belle (et vêtue bien plus court que les filles de LA, tu as pris ta copine au mot quand elle a dit au dessus du genou lol!). Ca semble un poil militaire comme organisation mais j’aime l’idée qu’il n’y ait eu que des toasts et pas des jeux et diapos…

  • Répondre 17 Mar 2016

    AdA

    Vous avez eu droit à du Hershey’s ? Mais …. vous êtes sûre que ce sont des amis ???? 😉

    • Répondre 17 Mar 2016

      Mathilde

      Mais quoi d’autre pour des smores ? Le Hershey c’est le top du top 😉

  • Répondre 17 Mar 2016

    Camille F

    Je suis arrivée en novembre à Boston et depuis le début ton blog m’est très précieux, I love it! Tune parles pas du timing du mariage, parce que je suis mariée à un américain, et nous avons fait un mariage en France avec une vingtaine d’américains. Et ils ont tous été super étonnés de voir que nous avions dansé jusqu’au petit matin sans interruption, ils ont été très touchés par toutes les attentions préparées par nos amis (flashmob/ clip vidéo), et ont adoré voir tous nos amis et familles se mélanger etc… et du coup je me demandais à quelle heure c’était fini ce mariage? et si ce n’était pas trop formel?
    En tous cas merci pour tous tes posts, photos, je suis bien tenté par tes visites, j’attend juste d’avoir la bonne occasion d’emmener des amis français;)

    • Répondre 17 Mar 2016

      Mathilde

      Oui le mariage s’est fini tôt. J’ai mis ça sur le compte du dimanche soir, mais c’est vrai qu’en général, les fêtes se finissent toujours tôt (on est toujours les derniers à partir…) Ils devaient rendre la salle à 1h du matin, et il y a quand même eu une after party, juste avec quelques personnes.
      Pour les petites attentions, j’ai trouvé qu’on les retrouvait aussi dans le mariage, mais sous la forme des toasts ! Mais c’est sûr que c’est moins d’efforts que ce qu’on voit dans les mariages made in France. J’avais pensé à un moment demander aux gens de donner leur recette préférée mais j’avais peur d’imposer un truc. Anyway, à une prochaine !

  • Répondre 17 Mar 2016

    Julie

    C’est marrant comme chaque expérience de demoiselle d’honneur est totalement différente. J’en ai eu 2 complètement à l’opposé l’une de l’autre et différentes de la tienne aussi!
    La premiere j’ai dépensé beaucoup car je venais de France, mais on avait toutes les même robes et la mariée à payé la mienne car je venais de France pour elle. On a eu Bachelorette party et bridal shower le même jour, 2 ou 3 jours avant le mariage et la veille on est tous parti ensemble, c’était à la campagne pour aider à finir de préparer et passer la soirée ensemble entre groomsmen et bridesmaids. Pour les cadeaux elle nous avait acheté collier et boucles d’oreilles pour qu’on soit toutes assorties, et pour les photos, la photographe était une de mes meilleure pote, je suis comme toi, et donc vu qu’elle me connait elle a réussi à bien me mettre à l’aise!
    Le deuxième, comme toi j’ai du trouver une robe écru, le calvaire en plein hiver, impossible à trouver (mariage dans le TN donc très religieux donc mini robes interdites aussi…)… elles avaient fait la bachelorette party et la bridal shower longtemps avant, vu que je vivais à l’autre bout du pays je n’étais pas venu, et ils avaient fait une journée la veille ou l’avant veille mais vu que son mari m’avait eu un buddy pass (billet d’avion moitié prix où tu prends les places libres… si il y en a…) avec Delta, je n’avais pas pu avoir le premier vol et donc j’étais arrivée tard. Pour les cadeau j’avais eu une écharpe pashmina (que j’adore) et une bougie bath&body works senteur… baguette! mdr merci à son mari qui est aussi mon meilleur pote et que ça a bien fait marrer.
    Pour les deux après, à part faire la repet, et etre là le jour du mariage je n’ai pas fait grand chose non plus, ça fait bizarre surtout que t’es vraiment prête à prendre ton rôle à coeur et aider à fond mais il n’y a rien à faire lol
    Le mariage de tes amis avait vraiment l’air magnifique! J’adore les couleurs et le thème qu’ils ont donné, et pour les bridesmaids vous aviez toutes des tenues superbes!

  • Répondre 18 Mar 2016

    Céline

    Génial ce debrief, j’ai adoré lire tout ça et surtout beaucoup ri, quel énorme « big deal » comme tu le dis si bien !! J’ai pourtant fait un mariage en bonne et due forme de mon époque (haha !) et rien à voir avec la version américaine. Cela m’aurait carrément fait flipper !

  • Répondre 20 Mar 2016

    Juliette

    Ca avait l’air très cool ce mariage ! J’aime bien ta façon d’aborder les choses, toujours sans prise de tête (apparente en tout cas !). Merci pour cet article :) bon dimanche

    • Répondre 21 Mar 2016

      Mathilde

      Merci pour ton message Juliette ! Dans ces cas-là, pas de prise de tête à avoir… (cela dit, je ne suis pas always mega zen…)
      Bises,

  • Répondre 22 Mar 2016

    Hélène

    Aaaahh super cet article !!
    ça m’a tellement fait rire de lire que le jour J, tous les conseils et placements de Kelly n’avaient pas été suivis à la lettre…

    Très joli ensemble des demoiselles d’honneur et j’adore le style des mecs, avec leurs chemises aux manches relevées !

    Du coup, les Converse ont été sorties quand ?

    Et puis bon, merci d’avoir placé le trailer de Magic Mike, ça fait toujours du bien… ahahah

    • Répondre 22 Mar 2016

      Mathilde

      Excellente question ! Les converse pour les filles étaient de sortie pendant la soirée. Honnêtement, je les ai mises 1h et c’était assez superflu ! L’idée était de pouvoir danser no matter what.

  • Répondre 24 Mar 2016

    Estelle

    Je n’ai jamais eu l’occasion de participer à un mariage aux Etats-Unis mais quoi qu’il en soit ton récit m’a fait super rire ! C’est trop bien écrit, on s’y croirait presque :) Ca avait l’air d’être un super weekend. Perso j’adore l’idée de ne pas imposer de robe mais de tout de même donner un thème, j’ai jeté un coup d’œil aux photos ça rend super :)

  • Répondre 22 May 2016

    dom

    super sympa ton blog! je suis allée en 2011 au mariage de ma cousine en Floride, c’était différent mais tout aussi sympa, sur la plage, moment délicieux

Laissez une réponse