A lire ! L’émouvant « We are Water » de Wally Lamb

Wally Lamb - We are water

J’ai à nouveau demandé à ma copine Jaime, pourvoyeuse de bonnes idées de lecture, quoi lire, elle m’a recommandé du Wally Lamb. Je n’ai pas cherché à en savoir plus sur l’auteur, et en me retrouvant dans les rayons de la librairie, j’ai choisi parmi plusieurs livres : We Are Water, en parcourant, non pas la quatrième de couverture, mais plutôt quelques lignes de la première page. J’ai ensuite dévoré ce roman absolument émouvant, et superbement bien construit.

We are Water débute par un prologue assez déroutant, une exposition d’art où on parle d’un certain Josephus, un artiste mort dont les œuvres ont été découvertes après coup ;  rien n’est explicite, le lecteur est baladé dans cette expo, et ce sera seulement de nombreuses pages plus tard que tout prendra sens.

L’histoire débute vraiment par le récit de Annie Hoh, la cinquantaine, divorcée, et qui a reconstruit sa vie à New York en tant qu’artiste ; Annie vit avec une femme qu’elle va bientôt épouser et elle aimerait que toute sa famille se réunisse pour son remariage. Chaque personnage de la famille est développé, petit à petit. On découvre Annie, puis son ex-mari, Orion, et leurs 3 enfants, adultes. Ca prend du temps, on s’arrête sur des petits détails du quotidien, sur des choses du passé, le récit se densifie. Qui ils sont, qui aiment-ils, pourquoi ils en sont arrivés là.

Et c’est tellement bien écrit, et bien construit. Les personnages prennent de la consistance au fil des contradictions, des secrets qui ne sont qu’à moitié révélés. Je n’ai pas envie d’en dire plus sur l’histoire en elle-même, ce n’est pas vraiment ça qui compte après tout : c’est juste le récit d’une famille confrontée à une situation bouleversante, l’envie de s’aimer sans trop savoir bien comment.

☞ Bref, si vous aimez les romans sur La Vie, qui ne soient pas existentialo-nombrilistes, c’est Wally Lamb qu’il faut lire. C’est un bon pavé de 500 pages qui se lit très vite.

We are Water, Wally Lamb, 17$ (je vends aussi mes livres à moitié prix pour ceux qui vivent à Boston !)

Bonus qui fait plaisir : l’histoire se passe entre New York et le Connecticut, avec des incursions à Boston et au Cap Cod, et c’est toujours sympa de lire sur « ma » région. 

Quand j’aime un auteur, j’ai envie de lire tout ce qu’il a écrit. Même si je me rends vite compte que tout se ressemble, d’une certaine façon. Après avoir adoré We are Water, j’ai commencé The Hour I first Believed.

On retrouve un couple dans la quarantaine, confronté à une situation qui les bouleverse profondément : le massacre de masse dans le lycée de Columbine, dans le Colorado. J’ai laissé tomber ce bouquin après 200 pages à vrai dire ; je n’avais pas  envie de continuer à lire l’angoisse de vivre un shooting, juste après les attentats de Paris. Le récit était prometteur, mais ce n’était pas le bon moment. A garder pour plus tard…

Wally Lamb - The First Hour I believed

D’autres suggestions de lecture d’auteurs américains dans mes articles du book club

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

5 Commentaires

  • Répondre 23 Jan 2016

    Julie

    Merci pour le conseil!! Rajouté dans ma liste Goodreads et en plus y’a une version française donc je pense que je me l’achèterai en rentrant le mois prochain!! Je fais pareil que toi, là j’ai ma folie Jojo Moyes, j’ai tellement adoré le premier que j’ai lu que j’en ai lu un deuxième dessuite après et là il me tarde de rentrer pour aller acheter tous ceux qui ont été traduits en Français! Je sais pas si tu en a lu d’elle mais ils sont géniaux!!

  • Répondre 23 Jan 2016

    Clarissa

    J’adore les romans de Wally Lamb, notamment She’s come undone.Pas lu We are water mais tu me donne envie de le faire!

    • Répondre 27 Jan 2016

      Mathilde

      Cool ! j’irai voir ça en librairie. Tu me diras si tu as aimé We are water, ce roman m’a scotchée.

  • Répondre 25 Jan 2016

    Hélène

    Je ne connais pas du tout cet auteur mais c’est le genre de roman que j’aime lire, donc je vais le noter dans un coin et me laisser tenter peut être lors d’un prochain achat.

    Je viens juste d’acquérir Friday Night Lights (en anglais) acheté 0,25 € sur Amazon et expédié des USA… Dingue…
    J’ai tellement adoré la série dont est tiré le bouquin qu’il fallait que je lise l’histoire originale :)

    • Répondre 27 Jan 2016

      Mathilde

      Yes, tu me diras à l’occasion si tu l’as lu.
      C’est cool ça l’expédition depuis les US. J’avoue, je n’ai jamais regardé cette série…

Laissez une réponse