Au nord de Boston // Ipswich, donut & Crane Beach

Après la montagne la semaine dernière, on s’est fait une virée à la plage samedi dernier, au nord de Boston, au-delà du Cape Ann. Le but ultime de la journée était d’aller à la plage, mais on a d’abord exploré en vélo la campagne alentour. Plus on se promène en Nouvelle Angleterre, plus on apprécie cette région aux paysages si variés, c’est beau comme un bouquin de géographie.Crane Beach

Samedi matin. On se lève péniblement : l’été, c’est du sérieux ici, il fait déjà une chaleur écrasante. Pendant le petit déjeuner, on potasse rapidement une rubrique du blog de la fac qui propose des virées d’une journée, à partir de Boston : on repère Ipswich, sur la côte. Il est encore temps de prendre le train de 11h30. On va en vélo jusqu’à la gare et on prend le commuter rail, une sorte de RER. Le billet n’est pas cher du tout (13$ l’aller-retour par personne, une bonne option par rapport à la location d’une Zipcar). On peut même mettre nos vélos dans le train. D’autres cyclistes sont avec nous, dans le wagon des vélos. On se fait un petit sourire de reconnaissance d’appartenance à la même communauté ; mais franchement, on fait un peu trop amateurs – pas de casques, ni de chaussures adaptées, ni de cycliste moulax rembourré. Juste un chapeau de paille et de la crème solaire. Basiques.

Et une petite vidéo pour se mettre dans l’ambiance… 

Musique : Rad Pitt, Egytian Hip Hop – Toutes les vidéos sont ici

Après 40 minutes de train, on arrive à Ipswich, dans le comté d’Essex. C’est l’une des plus vieilles villes des Etats-Unis, fondée en 1633. On se rend à l’office du tourisme où on rencontre une mamie super sympa qui nous donne un plan de la ville et quelques indications sur les différentes attractions du coin, principalement des fermes et quelques musées, type locaux. Il fait bien trop chaud pour aller à la plage tout de suite de toute façon.

On se promène dans la ville, à la recherche des plus anciennes maisons des Etats-Unis. Heureusement qu’il y a un petit panneau devant chacune d’entre elle, avec l’année de construction, car franchement, elles ressemblent à celles d’aujourd’hui (= en bois peints). Mais c’est sûr que les plus vieilles font un peu plus de bric et de broc que d’habitude. On s’arrête manger dans un pub. Nos imaginaires nourris aux séries américaines sont ravis : on se croirait dans un film américain. On prend la spécialité du coin, des fried clams, pas trop adaptée à la chaleur ambiante. C’est pas vraiment bon, mais comme c’est frit, ça se mange.

Pub et vieille maison, Ipswich

En sortant de la ville, on roule le long d’une route nationale. Premier arrêt : Appleton Farms, l’une des plus vieilles fermes en activité du pays. On ne va pas à la ferme, mais on préfère se promener dans les petits chemins (en fait c’est surtout un grand parc avec des collines et des bosquets). On se demande où on est, on ne croise presque personne, à part des vaches. On se sent complètement seuls et loin de tout, il n’y a pas un bruit. De temps en temps, on entend au loin un train qui passe.

Appleton Farms, Massachusetts

On roule non stop depuis quelques heures, je commence à fatiguer sur mon vélo. Je ne pense plus qu’à une chose : manger de la tarte aux pommes chez Russell Orchards.

Russell OrchardsArrivés là-bas, c’est la Petite maison dans la prairie grandeur nature. Une ferme avec plein d’animaux, un verger, un étang et une grange aménagée en magasin. On s’installe sur une table de pique-nique dehors, où je mange finalement un donut au cidre et Manu une glace aux crottes de caribou (moose tracks), le tout arrosé d’un délicieux jus de pomme.

Russell Orchard, petit goûter

Ca me semble complètement improbable d’être là, au beau milieu de la campagne du Massachusetts, avec des oies qui se promènent en liberté autour de nous, à manger ce fameux donut au cidre. Et après je raconte ça comme si de rien n’était.

On reprend les vélos et on traverse d’immenses étendues marécageuses. Les paysages sont magnifiques, ça sent bon, le vent chaud nous chatouille les jambes.

Crane Estate

On arrive enfin à Crane Beach : de la plage à perte de vue, et l’Atlantique, vue de l’autre côté (du coup, le soleil ne se couche pas dans l’océan). Aux abords du parking, la plage est bondée. En marchant un peu, on se retrouve à nouveau seuls, avec tout de même des pêcheurs et d’autres marcheurs, sur une plage de sable fin balayée par le vent.

Crane Beach

Manu se baigne, l’eau est à 63° F (à peu près 17°C). On se protège comme on peut des greenheads, des sortes de mouches qui mordent. Faut croire que cette région est hostile.

On repart tranquillement prendre notre train de 21 h, direction Boston. On se fait attaquer par les moustiques en attendant le train. En arrivant, déjà bien fourbus, on se fait une dernière promenade le long de la Charles River pour rentrer chez nous.

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

6 Commentaires

  • Répondre 3 Jul 2012

    Lise

    Trop beau !
    Ahhhh ça me manque ! :)

  • Répondre 3 Jul 2012

    Amandine

    c’est bôooooooôooooooo ! wahou !

  • Ca donne très envie de verdure!!! Nous ce sera Fire Island again ce week-end! Je ne me lasse pas de la plage!

  • Répondre 5 Jul 2014

    Jessica Fiset

    Super blog!

    Depuis quelques années, enfin depuis que je suis avec mon copain des 6 dernières années, nous allons à Hampton Beach à toutes les étés.

    Aventurière de nature et aimant la diversité, il était inconcevable que l’on fasse « la crêpe » sur la plage pendant 7 jours. J’ai donc pris l’habitude d’organiser une petite excursion à toutes les ans afin de faire découvrir l’histoire et les « hot spot » du New Hampshire à la famille de mon chum.

    Ton blog me donne beaucoup d’idées…. Cette année nous hésitons entre : 1- Castle Hill, 2- Salem, 3- Cape Ann.

    Pour ma part, j’ai déjà vu Salem et Cape Ann, mais mon copain non. Qu’est-ce que tu me conseilles? Nous campons toute la semaine à Salisbury (10 minutes d’Hampton Beach en voiture).

    Et encore super blog!

    • Répondre 8 Jul 2014

      Mathilde

      Bonjour Jessica,
      Merci pour ton message, tous mes bons spots sont déjà sur le blog ! Quand je cherches d’autres idées, rendez-vous dnas les offices de tourisme…
      Bon voyage !

Laissez une réponse