Mes bonnes adresses de restos et de bars à Paris

On a vraiment la dalle...

Avant de partir vivre aux Etats-Unis, je note toutes mes petites adresses de restos préférés…

Envie d’une déco, d’un service et d’une assiette qui vaut le détour

Aux 3 passages, 11 bis rue Saint Maur, Paris 11. Décor rétro, bon brunch, plats à la carte supers. Service très impliqué et pas prise de tête. Demander une table dans la petite salle à part. J’aime bien !
Le Gourbi Palace, 48 rue Albert Thomas, Paris 10. Bonne table, service là encore très impliqué ! C’est joli et ça donne envie d’y retourner même si c’est un peu bruyant. On a l’impression d’être tassé.
Glou, 101 rue vieille du temps, Paris 4. C’est l’endroit parfait pour des groupes de 10 personnes (le groupes est une entité souvent malmenée à Paris), mais est-ce bien suffisant. Assiettes vraiment inégales comme la végétarienne, où se demande juste « à quoi bon? » Bon burger à la française néanmois.

Envie de boire du vin naturel et de manger à la bonne franquette
Café de la nouvelle mairie, 19 rue des fossés saint Jacques, Paris 5. Un beau cadre authentique façon carrelage ; resto seulement les mardi et le jeudi soirs.
Le chapeau melon, 92 rue Rebeval, Paris 19. Carte de vins naturels, menu unique à 30 euros. Bonne cuisine française, je dirais… sans surprise, mais d’autres ne seraient pas d’accord.

Envie d’un bon brunch
Café Zéphyr, 12 boulevard Montmartre, Paris 9. Je l’ai testé uniquement pour le brunch, original et copieux, aux saveurs auvergnates. Décor cossu à l’intérieur (il y a un billard, ça fait cossu, non ?), terrasse sympa l’été, sauf quand il y a des bus (souvent, hélas).
L’entrepôt, 7/9 rue Francis Pressensé, Paris 14. Le lieu est plus connu pour le ciné, les expos et les concerts. Mais quand la programmation est moyenne, le resto vaut le détour et le brunch dans le patio est top (comprenez à volonté).

Envie de manger végétarien, bio
Au grain de folie, 24 rue de la Vieuville, Paris 18. Pour se faire un plat végétarien, pas trop cher. Service lent, voire désagréable, mais ça fait partie du décor improbable, on se croirait dans le garage de mamie. Pas mal quand on ne sait pas trop où manger près d’Abbesses.
Tugalik, 29 rue Saint Placide, Paris 6. Dans le genre cantine bio (mais où on ne trie pas ses déchets : mauvais point), un peu concept mais copieux et original.

Envie de patienter avant un spectacle au Théâtre de la ville
Café Livres, 10 rue Saint Martin, Paris 4. Un joli café avec plein de bibliothèques. Le cadre donne envie de boire du thé.

Envie de boire un verre le soir
Café Charbon, 109 rue Oberkampf, Paris 11. Animé, beau décor Art nouveau, musique forte et bonne tapas. Quelques bons plats à la carte. Faire un passage aux toilettes, elles sont surprenantes. Ambiance pas très détendue du slip néanmoins. Evitez le brunch sauf si vous surkiffez les saucisses, le lard, le bacon, le jambon et les lardons dans une même assiette.

Envie de tapas
Bodega 64, 64 rue François Miron, Paris 4. Une adresse sympa pour manger des tapas et boire de la sangria. Le bus qui passe devant me ramène directement chez moi, ce qui est un bon point égoïste.

Envie d’un burger
Le Floors, 100 rue Myrrha, Paris 18. Un brunch, des burgers, un cadre très sympa (ancienne imprimerie). Pas de CB, ni de chèque, mieux vaut prévenir.

Envie de manger thaï, chinois, japonais…
Vieng Siam, 37 rue tiquetonne, Paris 2. Un thaï minus, il faut réserver ! La cuisine est bien épicée, tant mieux. Super terrasse l’été.
Q Bar, 50 rue Folie Régnault, Paris 11. Bons cocktails ! Cuisine thaïe parfois expérimentale. C’est bon.
Pho Dong Huong, 14 rue Louis Bonnet, Paris 19. Une cantine chinoise à Belleville. Du choix, service efficace.
Nagawaka, 9 rue Lassus, Paris 19. Un super resto, typiquement japonais, plein de spécialités délicieuses, excellent accueil. Y aller tôt car pas de réservation possible.
Ossek garden, 14 rue Rampon, Paris 11. Un resto coréen sympathique, des plats roboratifs, spécialités de barbecue (c’est ludique !).

Envie de manger colombien 
La Barra Latina, 38 rue Servan, Paris 11. Dépaysant. Des plats roboratifs dans une ambiance festive. Essayer les boissons au lait !

Envie d’un couscous
Le Miyanis, 132 bd Ménilmontant, Paris 20. Cuisine algérienne, super terrasse l’été, pâtisseries orientales variées. On peut aussi emporter, ça change des sushis et des pizzas.

Envie de manger italien
Fan de cuisine italienne, je n’ai pas trouvé mon bonheur à Paris, à part quelques traiteurs rue Montorgeuil et rue Rambuteau mais sans engouement passionné. Une exception pour le resto Casa Cristo, 20 rue Pierre Leroux, Paris 15. Cuisine sicilienne excellente !

Où je nourris mon inspiration pour varier les restos avec plus ou moins de chance : François Simon, le Fooding, le Foodblog de Chihiro.

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

6 Commentaires

  • 14 Dec 2011

    Ychab

    Pour le café de la nouvelle mairie : ouvert le lundi aussi.
    La buvette fait aussi dans le vin naturel.
    #superconnard

  • 15 Dec 2011

    Paula

    Il faudra ajouter l’adresse du bar à cocktail du Marais !!!!
    Tu te rappelles ?
    Bar à cocktail : Candelaria, 52, rue de Saintonge, Paris (IIIe),01-42-74-41-28
    :)

  • 15 Dec 2011

    Mathilde

    Bien sûr le Candelaria !! C’est ça qu’il manque, le bar à cocktails… du coup j’ajouterais aussi Le Mama Shelter dans le 20è : génial !

  • 6 Jan 2012

    virginie

    On va aller tester Aux 3 passages! :)

  • 23 Jan 2012

    Marie

    You did it ! Merci Mathilde de nous faire partager tes petits secrets de parisienne ! A quand un guide touristique pour Boston ?

    • 23 Jan 2012

      Mathilde

      Attends que j’y passe encore quelques mois :) tu veux bien être mon éditrice ? (je vais avoir du pain sur la planche si c’est le cas… tu as vu, je ne perds pas le rythme des expressions du terroir !!)