Quels papiers faut-il faire en s’installant aux Etats-Unis ?

Faire des papiers, vive l'administratif !

Quand on est arrivés aux Etats-Unis, déjà éreintés psychologiquement par tous les papiers déjà faits (mariage, visa – enfin, je dis ‘on’ mais Manu s’est occupé environ de 95 % du boulot), c’était loin d’en être terminé. Sur une feuille de route gentiment intitulée Welcome to Boston University ! Manu avait une checklist de 27 tâches à effectuer pour qu’on soit réglo, et surtout qu’il puisse véritablement commencer à bosser et être payé à la fin du mois.

Les assurances santé

Point central pour ne pas être expulsé des Etats-Unis, on devait s’inscrire à un « plan » de sécu, parmi les 3 proposés par l’université. Et il fallait choisir rapidement, au risque de souscrire à une formule privée coûteuse. Ici, la  sécu comprend les soins, mais on dit Health Plan, et la social security, c’est en fait la retraite et le chômage, pour laquelle, normalement, on ne côtisera pas. On a envisagé de prendre la sécu des Français à l’étranger mais (1) comprendre notre statut est complexe (2) c’est supra cher, enfin surtout les mutuelles. Finalement, on va bien être rattaché à une sécu américaine, celle qui fait frémir les Français… Manu a assisté à plusieurs réunions à l’université, avec d’autres chercheurs étrangers, pour le suivi des démarches administratives. Pour le Health Plan, il faut choisir parmi trois possibilités, toutes soigneusement présentées dans un manuel de plus de 100 pages, que Manu m’a demandé de lire attentivement. « Notre santé en dépend ».

  Plan 1 Plan 2 Plan 3
Combien ça coûte  200 $ par mois 300 $ par mois 480 $ par mois
Je peux changer de lunettes ou me racheter des lentilles ? Non Non Non
Si j’appelle 911 (les urgences)… C’est 100 $ C’est 100 $ C’est 100 $
Risqué Intermédiaire Hypocondriaque

 

Je n’ai pas compris les subtilités entre toutes les options, mais grosso modo, les plans 2 et 3 ressemblent à ce qu’on connaît en France, la différence réside dans le choix des médecins et le taux de remboursement. Le plan 1 est très particulier : tu commences à être remboursé quand le montant des dépenses annuelles passent un seuil (4000 $ à deux, i.e. tu commences à être remboursé s’il t’arrive un gros pépin) , en parallèle, tu places de l’argent sur un compte à part pour gérer les dépenses de soin, argent que tu peux récupérer quand tu arrêtes de travailler ; ça peut sembler barbare mais le calcul peut être envisager, et nous, jeunes et en bonne santé, ça aurait pu nous suffire… Mais on a finalement opté pour le deuxième plan. Veut-on jouer avec sa santé ? Après avoir choisi ce plan, reste à en choisir un pour les dents, car ce n’est pas compris dans le « tronc commun ». J’ai peur d’avance à l’idée d’aller chez le dentiste.

Les assurances responsabilité civile

Quand Manu a demandé des infos à ses collègues sur le choix d’une assurance, ils ont répondu qu’ils n’avaient jamais pensé à s’assurer. Il est même passé pour le stressé de service. L’un des collègues de Manu n’a même pas d’assurance pour sa voiture. On va éviter l’endettement à vie si on fait brûler par mégarde notre appartement. En plus, nous sommes obligés d’avoir une assurance rapatriement, et celle des cartes de crédit françaises ne marche plus… dans la mesure où nous se sommes pas ici en vacances (enfin, techniquement).

update juillet 2015. La carte American Express permet d’avoir un type d’assurance lors de la location de voiture

L’autorisation de travail pour le visa J2

Mon visa de légitime épouse ne me permet pas de travailler sur le sol américain. Mais je peux demander un permis de travail, c’était d’ailleurs la condition sine qua non pour que je vienne aux US. J’ai donc entrepris le fameux dossier EAD (Employment Authorization Document) à envoyer au Department of Homeland Security (ça claque).

Toutes les infos officielles si vous avez plus de questions se trouvent sur le site de Homeland Security, à la page des Instructions pour remplir le Form I-765 directement en ligne. C’est ce formulaire qui permet ensuite d’avoir l’autorisation de travail. Lire plus d’infos ici.

Dans mon dossier il y avait :

  • une lettre manuscrite pour dire que je n’ai pas du tout besoin d’argent, mais que j’ai envie de bosser pour me payer des vacances et des activités récréatives aux Etats-Unis (j’ai vraiment écrit ça). J’ai trouvé des modèles sur internet, et n’ai pas fourni de justificatifs sauf il me semble la lettre d’embauche de mon mari avec son salaire annuel écrit dessus.
  • des photocopies de papiers officiels en lisant des infos ici sur immi help ; je fais traduire l’acte de mariage par un traducteur agréé (trouvé via le French Cultural Center de Boston),
  • deux sublimes photos d’identité avec ma tête de dépressivo-méchante de rigueur faite dans un CVS (une pharmacie où un photographe légitime la photo façon passeport),
  • et bien sûr un chèque de 380 $.

J’achète une belle enveloppe jaune, qui fait très « film américain » et je file à la poste près de chez moi pour envoyer tout ça en recommandé avec accusé de réception. On dirait que ça m’a pris une heure, mais en vrai j’ai mis au moins 10 jours à faire tout ça. Et maintenant, j’attends !

Payer ses impôts

La date à retenir pour les impôts américains : le 15 avril. On pourrait croire qu’il y a très peu d’impôts aux Etats-Unis, mais ce n’est pas le cas. Payer les impôts en France ou les payer aux Etats-Unis, ou même payer des impôts tout court ? Tenter le coup du tax back si on ne reste que deux ans aux US ? Finalement on n’essaie pas de se la jouer finaude, et comme on vit dans le Taxachussetts, on va se contenter de demander à continuer de payer nos impôts en France, ce sera moins cher qu’ici.

update juillet 2015. L’employeur de Manu met à disposition gratuitement un logiciel pour remplir ses impôts. J’ai fait appel à un préparateur chez H&R Block. Prendre un rendez-vous suffisamment à l’avance (au moins un mois avant le 15 avril chez un préparateur familier des dossiers avec des étrangers). Le paiement se fait en fonction du nombre de papiers remplis. J’avais payé environ 00$ chez ce préparateur pour remplir les taxes fédérales et les taxes d’Etats.

L’inscription au consulat

Le dernier effort surhumain, c’est de s’inscrire au consulat français. S’inscrire au consulat, c’est un peu bonus par rapport à tout ce qui a été susmentionné (je parle comme les papiers maintenant en plus) mais il paraît qu’en cas de souci, c’est mieux qu’ils sachent qu’on est là (en cas d’attaque nucléaire ou de Godzilla, l’armée française pourra venir nous chercher).

update juillet 2015. Lisez cet article sur le rôle du consulat de France à Boston pour en savoir plus sur l’aide qu’ils peuvent vous apporter, surtout si vous chercher à implanter un business français aux Etats-Unis.

Enfin, c’était finalement bien plus simple quand je suis partie en Italie avec le programme Erasmus, et vous des souvenirs de visas complexes pour les States ?

Rédactrice, grande organisatrice et réseau socialite du Blog de Mathilde. Quand je ne suis pas devant un écran, j'organise des visites guidées de Boston, là où j'ai fondé ma petite entreprise "Boston le nez en l'air". Je suis aussi auteure freelance pour un éditeur de guides de voyage et diverses maisons d'édition qui me confient la lourde tâche de divertir le public via des textes sur le yoga ou des jeux de société.

Poster un commentaire sur Facebook

12 Commentaires

  • Répondre 6 Feb 2012

    Amandine

    tiens tiens tiens ça me rappelle de vague souvenirs…. Le choix des plans santé, le permis de travail (euh j’ai pas dis que je ne voulais pas gagner de sous par contre, parce que je veux remplir notre compte en banque pour repartir vite en week-end !), le consulat !! la galère mais on en rigole bien après

    • Répondre 6 Feb 2012

      Mathilde

      Moi je veux bien gagner des sous, mais apparemment, c’est que de l’argent bonus pour s’amuser, et pas pour subvenir aux vrais besoins sérieux… Enfin bref, j’attends le papier !

  • Répondre 9 Feb 2012

    sophie

    Y’a plus de papier ? hihihi
    n’oublie pas mathilde les fabuleux messages de l’escp : il faut « Etre un acteur de la mondialisation plutôt que la subir » et « Comprendre que le groupe enrichit l’individu »

  • Répondre 3 Aug 2012

    Grace

    C’est vrai franchement la paperasse ici, ça te fait voir la France autrement… Dire qu’on s’y plaint de la paperasse et du montant des impôts…
    Je rêve de retrouver la déclaration d’impôts en 5minutes sur internet!!!

    • Répondre 4 Aug 2012

      Mathilde

      J’ai du mal avec les formulaires à cases où il faut écrire « en dessous » c’est un détail mais à chaque fois je me trompe…
      Et les impôts, ah oui… je regrette le service en ligne…

      • Répondre 5 Aug 2012

        Grace

        Ah oui je me trompe aussi! Mais je crois qu’il faut aller voir ailleurs pour apprécier ce qu’on a chez soi…. Malheureusement.

  • Répondre 22 Apr 2014

    Paul

    Hello Mathilde! Je viens de trouver ton blog un peu par hasard, je cherchais comment changer mon permis de conduire francais en permis de conduire Massachusettien. Et oui comme toi, je suis francais, expatrié à Boston et il y’a pas mal de démarches administratives, pas toujours simple (comme le permis de conduire). Je viens de voir quelque chose sur le tax back… je n’ai pas lintention de partir d’ici deux ans mais … qu’est ce que c’est?
    Sinon, super blog, drôle, joli et utile!

    • Répondre 22 Apr 2014

      Mathilde

      Hello Paul,
      Pas du tout spécialiste des taxes, je fais appel à un préparateur fiscal pour m’aider…
      Il me semble que le tax back est une exemption de taxes dans les deux premières années de non-résidence aux Etats-Unis.

    • Répondre 5 Jan 2016

      eliott

      Salut paul ! je souhaite vivre au usa pendant une longue période ( minimun 5ans) quel visa tu as obtenu et comment ?

      Merci d’avance pour tout !

      Eliott

  • Répondre 19 May 2014

    Carine

    Bonjour Mathilde,

    Tout d’abord bravo pour ton blog ! Nous venons tout juste de nous installer à boston et tes publications sont vraiment très utiles ! Très beau et bon travail :)
    J’ai une question concernant l’assurance responsabilité civile 😉 nos cartes bancaires françaises ne nous couvrent effectivement plus puisque nous ne sommes pas en vacances 😉 As-tu pris une assurance privée ? Cette assurance permet-elle de vous couvrir lors de vos retours en France pendant les vacances ?

    Merci beaucoup
    Carine

    • Répondre 19 May 2014

      Mathilde

      Hello Carine,
      Question très ennuyeuse…
      Il n’y a pas d’équivalent à ma connaissance de la responsabilité civile. On a une assurance d’appart, on doit en prendre une pour la voiture (on prendre une add-on personal liabilit), à chaque fois qu’on en loue une, et pour le retour en France… je n’en sais rien ! on est rentré qu’une fois ces dernières années, et c’est vrai qu’on ne s’en ait pas soucié. Si tu trouves une meilleure réponse, reviens me dire ce que t’as trouvé, ça m’intéresse.
      Bienvenue à Boston !

  • Répondre 11 Mar 2015

    Vivien M.

    Salut Mathilde (ou plutôt « Matilda »? :)

    tout d’abord bravo et merci pour ce blog, plein de riches informations sous une forme plus agréable à lire que les sites officiels…

    Je vais moi-même débuter une carrière US à partir d’août en tant qu’Assistant Professor, at the University of Nebraska, Omaha. J’essaye de planifier le plus de choses possibles mais c’est parfois difficile… En lisant cet article je me demandais si (par hasard!) tu avais la check-list des 27 points à effectuer pour être réglo :)
    ou même une check-list « perso », basée sur votre propre expérience.

    Merci d’avance, au plaisir de te lire et pourquoi pas peut-être un jour de se rencontrer!

    Vivien

Laissez une réponse